Ils viennent de nous quitter

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Lun 20 Nov - 15:37

Jana Novotna est morte à l'âge de 49 ans


 La WTA a annoncé lundi le décès de la Tchèque Jana Novotna, 49 ans, des suites d'un cancer. Elle avait notamment remporté Wimbledon en 1998.
Professionnelle de 1986 à 1999, Jana Novotna est morte dimanche, des suites d'un cancer. La WTA a annoncé lundi sur son site officiel le décès de celle qui avait remporté le tournoi de Wimbledon en 1998, face à Nathalie Tauziat. Novotna a un temps été classée 2e mondiale (en 1997) et a même été n°1 mondiale en double. Elle compte à son palmarès 24 titres en simple (17 finales perdues) et 76 titres en double (52 finales perdues).

«C'est avec une grande tristesse que la WTA annonce le décès dimanche 19 novembre de Jana Novotna, ancienne n°1 mondiale en double et n°2 mondiale en simple, écrit la WTA. Après une longue bataille contre le cancer, Jana est morte paisiblement, entourée de sa famille dans son pays natal la République tchèque, à 49 ans. [...] Au total, elle a remporté 17 titres du Grand Chelem, dont 12 en double et 4 en double mixte. Elle a remporté trois médailles olympiques et a participé à la victoire de son équipe nationale en Fed Cup en 1988.»

«Jana inspirait tous ceux qui ont eu la chance de la côtoyer sur et en dehors des courts, a déclaré Steve Simon, président de la WTA. Son étoile brillera dans l'histoire de la WTA. Toutes nos condoléances et nos pensées à la famille de Jana.»
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Lun 20 Nov - 15:42

Décès de Janusz Wojcik, ancien sélectionneur de la Pologne



Janusz Wojcik, l'ancien sélectionneur de la Pologne entre 1997 et 1999, est mort ce lundi.
L'ancien sélectionneur de la Pologne, Janusz Wojcik, artisan de la médaille d'argent aux J.O. à Barcelone en 1992, est décédé ce lundi à l'âge de 64 ans, a annoncé la Fédération polonaise. Il a entraîné les moins de 21 ans de 1989 à 1992 et l'équipe A de Pologne de 1997 à 1999.
Wojcik a conduit aussi la sélection olympique des Emirates arabes unis (1994-96) et l'équipe de Syrie en 2003.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Lun 20 Nov - 15:59

Le dernier garde du corps de De Gaulle est mort

Roger Tessier, le dernier des quatre gardes du corps du général de Gaulle encore en vie, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l’âge de 92 ans.
Premier des quatre officiers de sécurité à avoir été affublé du surnom de «gorille» pour ses larges épaules carrées, il avait servi le général de Gaulle à partir de 1947, et pendant 23 ans. «Il avait une force incroyable», se souvient un de ses proches, qui évoque une personne «extrêmement humaine».

«Il aurait donné sa vie pour le général»

«Il aurait donné sa vie pour le général», raconte quant à lui son ami Bernard Charlet, ancien photographe à France Soir. Ancien résistant, il avait proposé ses services au général de Gaulle après la guerre.
En 2002, il a publié son autobiographie: «J’étais le gorille du général», dans laquelle il racontait que de Gaulle ne supportait aucune mesure de sécurité.

Aussi triste au décès du général qu'à celui de son père

Lorsque le général recevait certaines personnalités, Roger Tessier s’installait derrière son bureau et, par une porte légèrement entrouverte, s’apprêtait à tirer en cas de menace, sans que le président n’en sache rien, relatait-il. Le jour de sa mort, le 9 novembre 1970, il avait ressenti autant de peine qu’au décès de son père.
En 2007, il avait été décoré de la légion d’honneur par Jean-Louis Debré, alors président du Conseil constitutionnel.
Roger Tessier est mort à Canet (Pyrénées-Orientales), où il avait une maison.
alsace
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Mar 5 Déc - 13:16

L’écrivain Jean d’Ormesson est décédé à 92 ans

L’écrivain et académicien Jean d’Ormesson est mort dans la nuit de lundi à mardi à l’âge de 92 ans, a annoncé sa famille.
Le romancier est décédé d’une crise cardiaque à son domicile de Neuilly (Hauts-de-Seine), a précisé sa fille, l’éditrice Héloïse d’Ormesson. «Il a toujours dit qu’il partirait sans avoir tout dit et c’est aujourd’hui. Il nous laisse de merveilleux livres», a-t-elle ajouté.
Elu en 1973 à l’Académie française, éditorialiste et ancien directeur du Figaro (1974-1977), il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages.

Edité à la Pléiade

Sa carrière littéraire avait explosé en 1971 avec La Gloire de l’Empire, récompensé par le Grand Prix de l’Académie française.
En 2015, il avait reçu la récompense suprême de tout écrivain français, être édité dans la collection La Pléiade des éditions Gallimard.
Né à Paris le 16 juin 1925, fils d’ambassadeur, Jean d’Ormesson, normalien et agrégé de philosophie, entreprend une carrière de haut fonctionnaire.
Après avoir été membre de délégations françaises à plusieurs conférences internationales (1946-48), il entre à l’Unesco, où il est secrétaire général (1950-1992), puis président du Conseil international de philosophie et des sciences humaines. Il appartient parallèlement à plusieurs cabinets ministériels de 1958 à 1965.
Collaborateur dès 1949 de plusieurs journaux, Paris-Match, Ouest-France, Nice Matin, il est rédacteur en chef adjoint (1952-71) de la revue de philosophie Diogène, avant d’en devenir directeur général en 1976.

Le prix Chateaubriand en 1994

Président du directoire de la société de gestion du Figaro et directeur de ce quotidien de 1974 à 1976, il est ensuite directeur général du Figaro jusqu’à sa démission en juin 1977.
Jean d’Ormesson publie en 1956 son premier roman, l’Amour est un plaisir. Parmi ses grands succès littéraires, Au plaisir de Dieu (1974), sera adapté à la télévision. Suivront notamment Dieu, sa vie, son oeuvre (1981), Jean qui grogne et Jean qui rit (1984).
Avec L’Histoire du Juif errant (1991), La Douane de mer (1994) et Presque rien sur presque tout (1996), l’écrivain, qui a reçu le prix Chateaubriand (1994) pour l’ensemble de son oeuvre, donne son explication du monde, avec l’art qui lui est propre de dire des choses graves avec légèreté.
Ensuite, il publie notamment Une autre histoire de la littérature française en deux tomes (1997-1998), un nouveau roman (Voyez comme on danse, 2001) et deux livres "testamentaires": Le Rapport Gabriel (1999), C’était bien (2003). En 2005, paraît Une fête en larmes.
En 2013, dans Un jour je m’en irai sans vous avoir tout dit, il livrait sa foi en la littérature, la force des sentiments et le goût du bonheur.
De nombreuses personnalités ont rendu hommage à Jean d'Ormesson ce mardi matin. Parmi celles-ci, le président Emmanuel Macron, ainsi que la ministre de la Culture Françoise Nyssen.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Mer 6 Déc - 5:34

Johnny Hallyday est mort




Le Palais de l'Elysée a annoncé ce mercredi le décès du rockeur français à l'âge de 74 ans. Johnny laisse plusieurs millions de fans orphelins.
«J'espère bien m'en sortir», avait-il confié début juin. Le cancer aurait finalement eu le dernier mot: Johnny Hallyday vient de s'éteindre à l'âge de 74 ans, laissant orphelins plusieurs milliers de fans. C'est le prsident Macron lui-même qui a annoncé le décès par un communiqué de la présidence ce mercredi à 2h59, preuve du symbole national que représentait l'interprète de "Que je t'aime".
Idole des jeunes devenue celle de plusieurs générations, Johnny avait fini par faire partie du patrimoine national. Ses débuts avaient pourtant été chaotiques. A la fin des années 1950, le public français n'est guère réceptif au rock américain que ce grand admirateur d'Elvis Presley ou Bill Halley tente de populariser en France. Il lui faut attendre les années 1960, et son premier tube Souvenirs, souvenirs pour commencer à trouver son public - un public jeune, le même qui se délecte de l'émission «Salut les copains» sur Europe 1, et dont les débordements lors des concerts de leur idole scandalisent la bonne société. 

L'idole des jeunes

C'est à cette époque que Johnny devient l'«idole des jeunes». Figure de proue de la vague yé-yé, avec d'autres artistes comme Eddie Mitchell et ses chats sauvages ou Richard Anthony, le chanteur déchaîne les passions autant qu'il enchaîne les tubes. La suite ? Une carrière faite de hauts et de passages à vide, ponctuées de réinventions qui le voient introduire le twist en France, délaisser un temps le rock'n'roll au profit de la soul, du rock psychédélique voire du hard-rock, multiplier les collaborations, enchaîner titres violents et chansons douces dont beaucoup deviennent des classiques: Quelque chose en nous de Tennessee (écrit par Michel Berger), Je suis né dans la rue, Que je t'aime, La musique que j'aime, Ma gueule, Le pénitencier... 
Mais c'est surtout sa réputation de bête de scène, associée à sa longévité hors-norme et un talent certain pour s'entourer d'auteurs talentueux, qui l'assoit durablement au centre de la scène musicale française. Johnny Hallyday est l'un des premiers artistes à concevoir en France de véritables shows à l'américaine, notamment au Zenith de Paris qu'il occupe durant trois mois au milieu des années 80 - un record. Et lorsqu'il arrive en 1998 au stade de France, il se fait déposer par hélicoptère sur le toit.
Hallyday, avec deux «y»
Johnny Hallyday aurait en réalité du s'appeler Johnny Halliday. C'est en tout cas le nom de scène que Jean-Philippe Smet, né le 15 juin 1943 à Paris, s'était choisi dès la fin des années cinquante, mais qui sera mal orthographié lors de la sortie de son premier album en 1960.
Ce nom n'a pas été choisi par hasard: c'est le pseudonyme sous lequel se produisaient ses cousines avec le danseur américain Lee Ketcham, qui a vite incarné pour le futur rockeur le mentor qui lui donnera le goût de la scène autant qu'un père adoptif.
C'est une des grandes blessures du chanteur, sur laquelle il ne s'est confié que tardivement: l'absence de père. Son géniteur, l'artiste belge Léon Smet, l'avait abandonné avec sa mère alors qu'il n'était âgé que de quelques mois. Le jeune Johnny Hallyday a surtout été élevé par sa tante, Hélène Mar, aux côtés de ses deux cousines qu'il considérait comme ses sœurs.

Les cinq femmes de sa vie

Sa vie sentimentale sera toute aussi commentée que ses chansons ou ses fréquents changements de look. En 1965, Johnny épouse Sylvie Vartan, autre idole du mouvement yé-yé. Le couple donnera naissance l'année suivante à un fils, David, avant de divorcer en 1980. Après un mariage éphémère avec l'actrice Elisabeth Etienne, il entame une liaison avec Nathalie Baye. Leur fille, Laura Smet, aura trois ans quand le couple se séparera en 1986.
Johnny épousera à deux reprise Adeline Blondieau, la fille d'un de ses amis. Son dernier mariage remonte à 1996, lorsqu'il épouse le top-modèle Laeticia Boudou. Le couple a adopté deux petites filles d'origine vietnamienne, Jade et Joy.

Reconnu en France, pas à l'étranger

Malgré ses fréquents allers-retours vers les Etats-Unis, Johnny Hallyday ne parviendra jamais vraiment à percer hors du monde francophone. Mais à l'intérieur de l'Hexagone, il continuait de remplir les stades et d'incarner le «rêve américain» pour plusieurs millions de ses fans. Ses soucis de santé l'avaient toutefois contraint à ralentir le rythme ces dernières années. En 2009, il avait annoncé sa dernière grande tournée. Fausse alerte: il en effectuera plusieurs autres, comme pour repousser à chaque fois l'heure de la sortie.
Au total, en près de soixante de carrière, Johnny Hallyday aura enregistré pas moins de 1000 titres (dont une centaine de sa composition) et vendu plus de 110 millions de disques.
L'hommage du Président de la république
On a tous en nous quelque chose de Johnny Hallyday.
 Celui qui se disait fils de personne, né à Paris, un soir de juin 1943, s’appelait Jean-Philippe Smet et fut rapidement mieux connu sous le nom de Johnny. La rock’n’roll attitude qu’il importa des Etats-Unis fit de lui l’idole des jeunes dans les années 60, et une figure de la génération yé-yé. Lorsque passa le bon temps du rock’n’roll, le public aurait pu l’abandonner. Il n’en fut rien. Une autre vie pour lui commença. Celle d’un artiste puisant dans la musique qu’il aimait, qui venait du blues, du rock, de ces Etats-Unis rêvés. Celle d’un homme resté l’enfant qui faisait le rêve tout bleu de Nashville. Il tirait de cela une sincérité et une authenticité qui maintinrent vivant le feu qu’il avait allumé dans le cœur du public. Depuis plus de 50 ans, il était une icône vivante.
 Il était le bad boy qui chantait l’amour, le rocker sentimental qui défiait Gabrielle ou Sarah, le cœur tendre allant de conquêtes en déchirures. Nous avons souffert et aimé avec lui.
 A travers les générations, il s’est gravé dans la vie des Français. Il les a conquis par une générosité dont témoignaient ses concerts : tantôt gigantesques tantôt intimes, tantôt dans des lieux démesurés, tantôt dans des salles modestes. Il chantait avec la même passion à Las Vegas et au Stade de France qu’à Epinal, Rodez ou Bar-le-Duc. Il n’a jamais vieilli parce qu’il n’a jamais triché. Parce qu’il est resté simple et amoureux de la vie. Et parce qu’il savait que le secret pour ne pas vieillir est d’avoir plusieurs vies.
 Jusqu’au bout, libre dans sa tête, il aura été cette présence familière, cette voix tant de fois imitée, cette personnalité osant vivre pour le meilleur, et communiquant une énergie fraternelle à ce public qui en retour lui criait : « Que je t’aime ». Ce public aujourd’hui est en larmes, et tout le pays est en deuil.
 Tout au long de sa carrière, il sut s’entourer des meilleurs – musiciens, compositeurs, paroliers -, les associant pleinement à ses succès et partageant souvent la scène avec un sens profond de l’amitié, qu’il s’agisse de plus jeunes que lui ou de ses immédiats contemporains comme récemment Eddy Mitchell et Jacques Dutronc. Il s’honorait parfois aussi de la présence à ses côtés de quelques-unes de ses idoles, comme Lionel Richie.
De Johnny Hallyday nous n’oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd’hui pleinement à l’histoire de la chanson française. Il a fait entrer une part d’Amérique dans notre Panthéon national.
 Le Président de la République et son épouse présentent à Laeticia Hallyday, à ses filles Joy, Jade et Laura, à son fils David, à ses musiciens, à son équipe, à ses amis, à ses fans, leurs sincères condoléances.
dna

Sylvie, Eddy, David ou Laeticia : la galaxie Johnny Hallyday en images <img alt="Sylvie, Eddy, David ou Laeticia : la galaxie Johnny Hallyday en images" title="Sylvie, Eddy, David ou Laeticia : la galaxie Johnny Hallyday en images" src="//cdn-s-www.dna.fr/images/B5C73F00-8F5B-464E-9034-E2CCB3BCD556/DNA_v0_04/johnny-hallyday-21-ans-epouse-sylvie-vartan-le-12-avril-1965-a-loconville-(oise)-ils-auront-un-fils-david-et-divorceront-en-novembre-1980-photo-afp-1508848446.jpg" /> Musique Sylvie, Eddy, David ou Laeticia : la galaxie Johnny Hallyday en images Dans les bons comme les mauvais moments, ils ont été aux côtés du chanteur tout au long de sa carrière. Femmes, enfants et amis indéfectibles : voici ceux qui ont accompagné ...

.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Dim 31 Déc - 23:34

Mort de Frédéric Forte, ancien joueur et président de Limoges


Frédéric Forte, l'ancien joueur et président du Limoges CSP, est décédé en fin d'après-midi d'une crise cardiaque. Il avait quarante-sept ans.
Frédéric Forte s'est éteint brutalement ce dimanche soir, quelques heures avant le passage à la nouvelle année. Le président du Limoges CSP, qu'il incarnait depuis treize ans dans la peau du dirigeant charismatique, le joueur qui réussit l'interception décisive sur le grand Toni Kukoc en 1993 pour offrir au CSP et au basket français leur première et seule couronne de champion d'Europe des clubs, est décédé d'une crise cardiaque alors qu'il s'apprêtait à réveillonner.

De la Nationale 1 à l'Euroligue

Champion de France comme joueur en 1989, 1993 et 1994, Frédéric Forte avait ensuite évolué au PSG-Racing, à Strasbourg, en Italie et en Grèce avant de reprendre le club, alors à l'agonie financièrement en 2004. Et de le remonter de la Nationale 1 (3e niveau) à la Pro A, puis jusqu'en Euroligue en 2014 et 2015, avec deux titres de champion de France à la clé (2014, 2015), les premiers depuis 2000.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Dim 7 Jan - 13:08

La chanteuse France Gall est décédée à l'âge de 70 ans



L'interprète de "Poupée de cire, poupée de son" est décédée ce dimanche à Paris. Elle était hospitalisée depuis la mi-décembre en soins intensifs à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine pour une infection sévère et des problèmes respiratoires.
.
DISPARITION La chanteuse France Gall est décédée à l'âge de 70 ans
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Mer 10 Jan - 14:02

Liverpool : Tommy Lawrence est mort à 77 ans



Liverpool a annoncé ce mercredi le décès de son ancien gardien de but, l'Écossais Tommy Lawrence. Il était âgé de 77 ans. Gardien emblématique de l'ère Bill Shankly au début des années 1960, l'ancien gardien de but écossais Tommy Lawrence est décédé à l'âge de 77 ans. Liverpool a confirmé l'information ce mercredi. Surnommé «The Flying Pig» (le Cochon Volant), Lawrence avait débuté avec les Reds en 1962.
Il a disputé 390 matches avec le club de la Mersey, ne manquant que quatre rencontres de Championnat entre 1963 et 1969. Il a également remporté deux titres de champion avec Liverpool (1964 et 1966) et une Cup (1965, la première de l'histoire des Reds) et a été finaliste de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1966 (défaite contre le Borussia Dortmund).
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Dim 14 Jan - 20:40

Jean-Pierre Carayon, ancien joueur et entraîneur, est mort


Jean-Pierre Carayon, ancien joueur professionnel, qui avait notamment joué à Monaco, avant de devenir entraîneur, est décédé vendredi à Toulouse à 74 ans des suites d'une maladie.
Jean-Pierre Carayon est décédé vendredi à Toulouse à 74 ans des suites d'une maladie. Gardien de but, Jean-Pierre Carayon a joué à Béziers, au Gazelec d'Ajaccio, à l'AS Monaco et au FC Bourges. Comme entraîneur, entre les années 1980 et 1990, il dirigea successivement les équipes de Thonon, Perpignan et le Paris FC. En 1982, il fut élu meilleur entraîneur de D2.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Lun 15 Jan - 13:14

Mort de l'ex-international Cyrille Regis



L'ancien international anglais Cyrille Regis est mort à l'âge de 59 ans a annoncé la Fédération anglaise de football.
La Fédération anglaise de football a annoncé lundi la mort d'un de ses anciens internationaux, Cyrille Regis, à l'âge de 59 ans. Cet attaquant avait porté cinq fois le maillot national. Il a passé les premières années de sa carrière à West Bromwich (1977-1984) avant de rejoindre Coventry City (1984-1991) avec lequel il a remporté son seul titre, la Coupe d'Angleterre en 1987.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Mar 16 Jan - 16:40

L'Argentin Ruben Osvaldo Diaz est mort



L'Argentin Ruben Osvaldo Diaz est mort à l'âge de 72 ans ce mardi. L'Argentin Ruben Osvaldo Diaz est mort à l'âge de 72 ans ce mardi. L'ancien défenseur avait notamment rempoté une Liga (1977) et une Coupe du Roi (1976) avec l'Atlético de Madrid, avec lequel il a également gagné la Coupe Intercontinentale (1974). Il a aussi été l'adjoint du sélectionneur argentin Alfio Basile, remportant deux fois la Copa America (1991, 1993).
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Jeu 18 Jan - 14:38

Jacinte, la fille de Valéry Giscard d’Estaing, est morte

La plus jeune fille de l'ancien président Valéry Giscard d’Estaing est décédée mardi soir à l'âge de 57 ans. Passionnée d'équitation, elle est morte des suites d'une longue maladie.
Jacinte Giscard d’Estaing, fille de l’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing, est décédée mardi soir à l’âge de 57 ans des suites d’une longue maladie, a-t-on appris ce jeudi auprès de la famille.
Née le 3 mai 1960, Jacinte était passionnée d’équitation et la plus jeune des quatre enfants de l’ancien président et de son épouse Anne-Aymone, qui sont aussi parents de Valérie-Anne, Henri et Louis.

Elle était apparue sur l'affiche de campagne de son père

Jacinte Giscard d’Estaing, qui portait un prénom inspiré d’une fleur comme sa mère et sa soeur, apparaissait sur l’affiche de la campagne présidentielle de son père en 1974. La famille de VGE avait été fortement impliquée dans ce scrutin, remporté face au socialiste François Mitterrand.

Une passionnée d'équitation

"La famille de l’équitation perd une grande ambassadrice", a écrit sur Facebook le directeur du haras de Jardy (Hauts-de-Seine), Emmanuel Feltesse, tandis que le site Leperon.fr saluait "son énergie et à ses capacités d’entreprendre".
Le Comité régional d'équitation d'Ile-de-France "s'associe à la peine de la famille", a-t-il indiqué sur son site.
D’après le site leperon.fr, Jacinte Giscard d’Estaing a créé à l’âge de 27 ans le Paris Horse Show puis organisé pendant 19 ans le Jumping de Bercy. En 1990, elle crée Poneyland, qui gère plusieurs poney clubs. Elle est devenue par la suite commissaire générale du Generali Open de France qui regroupe chaque été depuis 2004 à Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) près de 15 000 cavaliers lors des Championnats de France poneys et clubs.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Sam 20 Jan - 15:06

À 91 ans, « Monsieur Paul » a tiré sa révérence
Retour sur la carrière d'un chef qui aura passé sa vie au service de la gastronomie hexagonale.


Trois étoiles au guide Michelin depuis 1965, meilleur ouvrier de France millésime 1961, fondateur des Bocuse d'or en 1987..., Paul Bocuse était le symbole de la gastronomie française. Il hissait les couleurs du drapeau bleu-blanc-rouge jusque sur le col de sa veste de cuisine. C'était un ambassadeur hors pair de l'Hexagone. Assurément, ce qui lui avait valu d'être désigné « cuisinier du siècle » par le Gault & Millau en 1989 et « chef du siècle » par The Culinary Institute of America en 2011.
« Monsieur Paul », son surnom de toujours, souffrait depuis des années de la maladie de Parkinson et avait subi un triple pontage coronarien en 2005. Mort ce samedi 20 janvier à l'âge de 91 ans, il se sera battu jusqu'au bout de son dernier souffle en étant présent quasiment sept jours sept au service du déjeuner et du dîner à l'auberge du pont de Collonges à Collonges-au-Mont-d'Or. 
Le Point
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Dim 21 Jan - 15:05

Philippe Gondet est mort à 75 ans

Ouest-France annonce la mort de l'ancien joueur de Nantes et international français, Philippe Gondet, à l'âge de 75 ans. Champion de France en 1965 et 1966 (année où il a fini meilleur buteur du Championnat), Philippe Gondet est mort à l'âge de 75 ans, annonce Ouest-France, ce dimanche. Cet attaquant a fait la majeure partie de sa carrière sous le maillot du FC Nantes (1960-1971) avec lequel il a remporté ses deux titres de champion. Il a ensuite joué à Paris-Joinville, au Red Star et à Caen. Il compte quatorze sélections avec les Bleus pour sept buts marqués et a participé à la Coupe du monde en 1966.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Jeu 8 Fév - 11:52

Charles Marchetti est mort

Charles Marchetti, en jaune à droite, nous a quittés.


L'ancien gardien de Nice et d'Ajaccio Charles Marchetti s'est éteint mercredi à l'âge de 75 ans.
Charles Marchetti n'est plus. L'ancien gardien de Nice et d'Ajaccio, au cours des années 1960 et 1970, est décédé mercredi à l'âge de 75 ans. Les deux clubs ont, depuis, réagi à cette triste nouvelle sur les réseaux sociaux.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Mar 13 Fév - 18:34

Disparition : Joseph Bonnel (79 ans) est mort

Joseph Bonnel (assis, 2e à gauche), est décédé ce mardi.


L'ancien milieu de terrain de l'Olympique de Marseille Joseph Bonnel s'est éteint ce mardi à l'âge de 79 ans.
L'ancien international français Joseph Bonnel est mort dans la nuit de lundi à mardi. Âgé de 79 ans, Joseph Bonnel souffrait de maladie depuis longtemps. Sélectionné à 25 reprises en Equipe de France, le milieu de terrain a inscrit un seul but en Bleu en 1966 face à l'URSS pour arracher le match nul (3-3).

Le Héraultais de naissance a joué pour le SO Montpellier (1957-1959), l'US Valenciennes (1959-1967) et l'Olympique de Marseille (1967-1973), où il remporta deux Coupes de France (1969 et 1972) ainsi que deux titres de champion de France (1971 et 1972). Il a terminé sa carrière à l'AS Béziers (1973-1976), avant d'entraîner le FC Aubagne jusqu'à sa retraite.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Dim 4 Mar - 20:00

Le capitaine de la Fiorentina Davide Astori est mort



Le capitaine de la Fiorentina Davide Astori est mort, ce dimanche à Udine, où son équipe devait jouer pour la 27e journée de Serie A.
Un drame s'est produit, ce dimanche, en Italie. Le capitaine de la Fiorentina Davide Astori est mort, dans la nuit de samedi à dimanche à Udine, où son équipe devait évoluer dans le cadre de la 27e journée de Serie A. Celle-ci a été annulée.

Son club a indiqué, dans un communiqué, que le joueur de 31 ans avait été victime d'une «maladie soudaine» durant la nuit. Un porte-parole a indiqué qu'il ne pouvait pas donner d'explications au décès, «dans l'attente d'une autopsie.» C'est dans sa chambre d'hôtel qu'Astori a été retrouvé sans vie. Formé à l'AC Milan, il avait rejoint la Fiorentina en 2015.

Le défenseur a disputé 286 matches et inscrit 7 buts en Serie A. International italien, il a porté à 14 reprises les couleurs de la Nazionale, avec laquelle il a eu la joie de marquer son seul but face à l'Uruguay en 2013, en Coupe des Confédérations. Aujourd'hui, c'est toute la Serie A qui pleure la disparition du joueur, papa d'une petite fille de quatre ans.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Dim 4 Mar - 20:05

Mort de Davide Astori : avant lui, d'autres joueurs sont décédés d'une crise cardiaque 
A seulement 31 ans, le capitaine de la Fiorentina Davide Astori est décédé dimanche d'un «arrêt cardiaque», selon le procureur italien. D'autres footballeurs, alors encore en activité, ont connu le même destin tragique ces dernières années.

Marc-Vivien Foé

Marc-Vivien Foé s'écroule dans le rond central du stade Gerland de Lyon, le 26 juin 2003, lors de la demi-finale de Coupe des confédérations entre le Cameroun et la Colombie. Le milieu défensif, passé par l'OL et Lens, décède quelques heures plus tard, à l'hôpital, à l'âge de 28 ans.

Miklos Feher

Le 25 janvier 2004, Miklos Feher est victime d'une crise cardiaque lors d'un match de Championnat entre Benfica et Victoria Guimaraes, juste après avoir reçu un carton jaune. Grand espoir du football hongrois, il s'éteint à l'hôpital, à l'âge de 24 ans.

Serginho

Défenseur réputé du Championnat brésilien, Serginho s'effondre à l'heure de jeu à la suite d'un arrêt cardiaque, le 27 octobre 2004, lors d'un match entre Sao Caetano et Sao Paulo. Il meurt à l'hopital à l'âge de 30 ans. Une autopsie révèle que son cœur pesait 600 grammes, deux fois le poids normal.

David Di Tommaso

Le défenseur français David Di Tommaso, alors à Utrecht, décède dans la nuit du 28 au 29 novembre 2005 d'un arrêt cardio-circulatoire. Formé à Monaco, le jeune homme de 25 ans était l'ami de Gaël Givet et Sébastien Squillaci, qui ont participé au match d'hommage organisé par le FC Utrecht deux ans plus tard.

Antonio Puerta

Défenseur international espagnol, Antonio Puerta perd connaissance durant un match de Liga entre son équipe, le Séville FC, et Getafe, le 25 août 2007. Transporté dans un état critique après avoir subi plusieurs arrêts cardiaques, il s'éteint trois jours plus tard à l'hôpital, à 22 ans.

Daniel Jarque

Andres Iniesta lui a dédié son but victorieux en finale de la Coupe du monde 2010. Le 8 août 2009, le capitaine de l'Espanyol Barcelone Daniel Jarque est retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel à Florence. Son équipe était en stage d'entraînement et le joueur de 26 ans a succombé à une crise cardiaque.

Piermario Morosini

Piermario Morosini (Livourne) tombe inanimé durant un match de Serie B contre Pescara, le 14 avril 2012. Il meurt avant d'arriver à l'hopital, à l'âge de 25 ans. Le milieu de terrain de terrain du PSG Marco Verratti était présent sur le terrain ce jour-là.

Patrick Ekeng

Le 6 mai 2016, le milieu de terrain camerounais Patrick Ekeng, âgé de 26 ans, évoluant au Dinamo Bucarest, décède dans un hôpital de la capitale roumaine à la suite d'un malaise cardiaque, sept minutes après être rentré sur la pelouse lors d'une rencontre de Championnat.

Cheik Tioté

L'international ivoirien Cheik Tioté, qui a signé au Beijing BG en février 2017, meurt le 5 juin de la même année à cause d'une crise cardiaque lors d'un entraînement. Passé par Twente et Newcastle, Tioté avait remporté la Coupe d'Afrique des Nations en 2015 et s'est éteint à l'âge de 30 ans.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Mar 6 Mar - 18:13

Piasecki n'est plus

Né à Talange (Moselle), Piasecki avait débuté sa carrière au FC Metz en 1969 avant d'enfiler le maillot du FC Sochaux (1973-1975), puis du Paris Saint-Germain (1975-1977). Arrivé en 1977 à Strasbourg, il y joua onze saisons, avant de se reconvertir dans la pisciculture et l'hôtellerie, selon M. Gemmrich.
Piasecki en action sous le maillot du Racing


L'ancien numéro 10 du Racing Francis Piasecki, est décédé dans la nuit de lundi à mardi.
L'ancien meneur de jeu du Racing, Francis Piasecki, 66 ans, est décédé dans la nuit de lundi à mardi. Il avait été champion de France avec le Racing en 1979.
Ce Mosellan d'origine polonaise a débuté sa carrière sous le maillot du FC Metz, avant de passer par Sochaux, Valenciennes puis Paris avant d'arriver en Alsace, en 1977, année où le Racing est promu en Ligue 1.
Réputé pour son caractère irascible, le meneur de jeu réalise sa meilleure saison en 1978/1979, en disputant 38 matches et en inscrivant 14 buts sous le maillot du Racing. Cette année là, le meneur est même appelé à trois reprises en Equipe de France.
Ce passionné de chasse jouera au Racing jusqu'à la saison 1984/1985. Il fera ensuite brièvement partie du staff du Racing aux côtés de l'entraîneur Jean-Noël Huck avant de quitter définitivement le monde du football.
Francis Piasecki est le deuxième joueur champion de France en 1979 avec le Racing qui disparait, après le gardien Dominique Dropsy en octobre 2015.
Carrière
1969-12/1970 : FC Metz
01-06/1971 : US Valenciennes-Anzin
1971-1973 : FC Metz
1973-1975 : FC Sochaux
1975-1977 : Paris SG
1977-1985 : RC Strasbourg1
478 matches et 96 buts marqués en Division 1
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Ven 9 Mar - 18:30

Thomas Rodriguez, jeune joueur du Tours FC, est mort dans son sommeil


Thomas Rodriguez, jeune joueur du centre de formation du Tours FC, est décédé dans son sommeil dans la nuit de jeudi à vendredi.
Comme vient de le confirmer la Ligue de Football de Professionnel (LFP), un jeune joueur du centre de formation du Tours FC, Thomas Rodriguez, est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, dans son sommeil, cinq jours après le décès de l'international italien Davide Astori (Fiorentina) d'un arrêt cardiaque dans des circonstances similaires.

Thomas Rodriguez, 18 ans, avait déjà joué plusieurs fois en équipe réserve de Tours. «Dans ce contexte, la LFP a décidé de reporter la rencontre Tours FC – Valenciennes FC programmée ce vendredi 9 mars, et de faire respecter une minute de silence sur les terrains de Ligue 1 et de Ligue 2 ce week-end», précise la Ligue dans un communiqué.

L'Équipe présente toutes ses condoléances à la famille et aux proches de Thomas Rodriguez, ainsi qu'à tous ses coéquipiers et au club du Tours FC, pour lesquels une cellule de crise psychologique a été mise en place, afin de les accompagner dans cette épreuve.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Mar 20 Mar - 17:13

Un ancien All Black s'est éteint


L'ancien troisième ligne des All Blacks, Dylan Mika, est décédé ce mardi 20 mars à l'âge de 45 ans, a annoncé la Fédération néo-zélandaise de rugby.
Selon la presse locale, l'ancien international aurait succombé à une crise cardiaque. Né à Auckland, en Nouvelle-Zélande, Dylan Mika avait pourtant débuté sous les couleurs des Samoa en 1994-95 avec qui il avait disputé deux rencontres.
Avant de finalement rejoindre les All Blacks, trois ans plus tard, en 1999. Sélectionné à sept reprises avec les Blacks, le troisième-ligne avait participé à la Coupe du Monde de rugby 1999, remportée par l'Australie.

Dylan Mika avait débuté sa carrière professionnelle chez les Auckland Blues en 1996, avant de rejoindre les Waikato Chiefs d'Hamilton en 1999. En 2000, il était finalement retourné dans sa ville natale.
Ce mardi 20 mars, la Fédération néo-zélandaise de rugby lui a rendu un vibrant hommage dans un communiqué partagé sur Twitter. "C'est avec tristesse que nous confirmons que l'ancienne star All Black & Samoa est décédée subitement aujourd'hui. Il était un athlète extrêmement talentueux, très respecté dans la communauté samoane et à l'étranger, mais tout aussi important pour ses amis et sa famille, un homme chaleureux et bienveillant, disparu trop tôt".

Dylan Mika laisse derrière lui sa femme Tracy et sa fille Marley.
orange sports
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Jeu 22 Mar - 18:06

René Houseman s'est éteint

René Houseman (à gauche) est décédé ce jeudi


  Le footballeur argentin René Houseman est décédé ce jeudi à l'âge de 64 ans. Le champion du monde 1978 avec l'Argentine René Houseman est décédé ce jeudi. Âgé de 64 ans, l'ancien ailier gauche souffrait d'un cancer de la langue. Surnommé «El Loco» pour ses gestes brillants et sa nature rebelle, il a disputé 53 rencontres avec l'Albiceleste et inscrit 12 buts, dont 4 en Coupe du monde.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Jeu 29 Mar - 19:33

L'ancien entraîneur italien Emiliano Mondonico est mort (71 ans) d'un cancer

Mondonico a notamment entraîné le Torino


Emiliano Mondonico se battait depuis sept ans contre un cancer qui l'avait contraint à prendre sa retraite en 2012. Ancien entraîneur de l'Atalanta, de la Fiorentina, du Torino ou encore du Napoli, Emiliano Mondonico est mort à l'âge de 71 ans, selon l'agence de presse italienne Ansa. Connu pour avoir mené le Torino à la finale de la Coupe de l'UEFA en 1992 et l'Atalanta dans le dernier carré de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes en 1998, l'Italien se battait depuis sept ans contre un cancer qui l'avait contraint à prendre sa retraite en 2012.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Mer 4 Avr - 17:15

Ray Wilkins s'est éteint à 61 ans


Victime d'une attaque cardiaque, Ray Wilkins est décédé à 61 ans. Victime d'une crise cardiaque le 30 mars dernier, Ray Wilkins est décédé à l'hôpital en ce 4 avril. L'ancien joueur de Manchester United ou encore de Chelsea, 84 sélections avec l'Angleterre, avait 61 ans. En tant qu'adjoint, il avait notamment remporté le titre de champion d'Angleterre avec les Blues en 2010. A noter qu'il avait évolué quatre mois au PSG, en 1987.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Ven 6 Avr - 13:30

Jacques Higelin est mort


Le chanteur avait 77 ans.
CULTURE - Le chanteur et comédien français Jacques Higelin est mort dans la matinée du vendredi 6 avril. Le père de Arthur H et de la chanteuse la chanteuse Izïa Higelin avait 77 ans.

Attiré par le monde du spectacle depuis son plus jeune âge, il avait émergé dans les années 1970 avant de s'imposer durablement sur la scène musicale. Ce pionnier du rock français laisse derrière lui une vingtaine d'albums et quelques chansons inoubliables, parmi lesquelles "Pars", "Champagne" ou encore "Tombé du ciel".

Ces derniers mois, son entourage proche avait fait état d'une "fatigue" du chanteur. La famille n'a pas souhaité communiquer sur les causes de son décès.
Artiste attachant aux airs d'éternel adolescent, cet "enchanteur", auteur, compositeur et interprète, a rassemblé un public de fidèles autour de ses chansons et de ses concerts incarnés, durant desquels il improvisait sans relâche, passait du piano à l'accordéon ou la guitare et apostrophait les spectateurs.

Homme de coups de gueule et de coups de cœur, toujours révolté, Higelin évoque dans certaines de ses chansons la société, les sans-papiers ou les difficultés économiques, et s'engage à plusieurs reprises aux côtés des sans domicile fixe.

Alternant ballades aériennes, rock énergique et envolées lyriques, jonglant avec le texte en amoureux des mots, Jacques Higelin a signé au fil du temps quelques-uns des plus grands tubes de la chanson française.
Né le 18 octobre 1940 à Brou-sur-Chantereine (Seine-et-Marne), d'une mère belge et d'un père alsacien, Jacques Higelin quitte l'école à 14 ans. Il grandit en écoutant du jazz et de la chanson, Léo Ferré ou Jacques Brel, et rencontre à la fin des années 50 Henri Crolla, guitariste d'Yves Montand, figure familière de son adolescence.
Avec Areski et Fontaine
Mais c'est comme comédien qu'il commence sa carrière. Au début des années 60, il s'inscrit au Cours Simon. Il débute au théâtre en 1959 avec "Bon week-end, Monsieur Bennett", mis en scène par Michel Vitold, et se lance aussi au cinéma avec "Le bonheur est pour demain" d'Henri Fabiani (1961), "Bébert et l'Omnibus" d'Yves Robert (1963) ou "Elle court, elle court, la banlieue" de Gérard Pirès (1972). Il jouera au total dans une trentaine de films.
Son destin bascule avec une double rencontre décisive au milieu des années 60, celle des musiciens Areski et Brigitte Fontaine, avec lesquels il se produit en trio sous la houlette de Pierre Barouh. C'est l'époque de ses débuts dans la chanson, des communautés et des expériences.
En 1965, il sort l'album "Douze chansons d'avant le déluge", enregistré en duo avec Brigitte Fontaine. En 1974, il amorce un virage rock, avec l'album "BBH 75". Enfant de Charles Trenet et des Rolling Stones, il est l'un des premiers chanteurs à tenter la synthèse entre le rock et la chanson, deux genres a priori antagonistes.
Il sort ensuite "Irradié" (1975), "Alertez les bébés" (1976) et "No man's land" (1978). Devenu chanteur rock populaire, il connaît en 1979 un grand succès avec l'album "Champagne pour tout le monde" et son jumeau "Caviar pour les autres...".
L'hommage à Trenet
En 1988, il remporte à nouveau l'adhésion du public avec l'album "Tombé du ciel", pour lequel il s'entoure de musiciens comme Didier Lockwood et William Sheller. L'album, qui se vend à plus de 300.000 exemplaires, est son plus grand succès. Suivent "Aux héros de la voltige" (1994) et "Paradis païen" (1998), qui marque ses retrouvailles avec Areski. En 2005, il reprend des chansons de Charles Trenet lors d'une tournée, en héritier déjanté et lunaire du "fou chantant".
En 2006, après huit ans sans album de chansons originales, il sort "Amor Doloroso", suivi de "Coup de Foudre" en 2010. Ces albums, pour lesquels il travaille avec l'ex-leader de Kat Onoma, Rodolphe Burger, sont tous deux salués par la critique.
Après "Beau Repaire" paru en 2013, ce poète à la voix brisée, père de trois enfants également artistes, Ken, réalisateur et comédien, Arthur H, chanteur et musicien et la comédienne et chanteuse Izïa sort son 20e et dernier album, "Higelin 75", à l'automne 2016.
Plus libre que jamais sur cet opus, le chanteur installé à Pantin, aux portes de Paris, se permet un morceau-fleuve final de plus de... 21 minutes et, dans "J'fume", clame continuer à "fumer" en attendant "que le fossoyeur me creuse une tombe au Père-Lachaise" et que "le temps s'arrête et que le ciel me tombe sur la tête".
Huffpost
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4620
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum