Ils viennent de nous quitter

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Lun 31 Juil - 15:20

La comédienne Jeanne Moreau meurt à 89 ans


Jeanne Moreau a été retrouvée sans vie dans son appartement à Paris, ce lundi.
Elle avait tourné avec les plus grands, réalisateurs comme acteurs. Jeanne Moreau s'est éteinte, ce lundi, à l'âge de 89 ans.
L’actrice à la beauté sensuelle et à l’inimitable voix grave, qui a fasciné les plus grands réalisateurs au cours d’une carrière de 65 ans, a été retrouvée décédée à son domicile parisien ce lundi.

"La plus grande actrice du monde"

D'après les informations de Closer, l'actrice, chanteuse et réalisatrice française a été retrouvée sans vie par sa femme de ménage, dans son logement de la rue du Faubourg Saint-Honoré, vers 7h30.
La "plus grande actrice du monde", selon Orson Welles, était devenue célèbre pour ses rôles dans les films "Ascenseur pour l'échafaud", "Jules et Jim", "Eva" ou encore "Le Journal d'une femme de chambre".

Comédie-française, chansons, réalisation...

Née le 23 janvier 1928 à Paris d’un père restaurateur et d’une mère danseuse anglaise, l’inoubliable interprète de «Tourbillon» dans «Jules et Jim», de François Truffaut, a tourné dans plus de 130 films.
Elle a été toute jeune pensionnaire de la Comédie-Française, a joué avec Gérard Philipe «Le Cid» au Festival d’Avignon, a enregistré plusieurs albums de chansons, dont «Le tourbillon» - chanson culte du film de François Truffaut «Jules et Jim» qu’elle avait chantée aux côtés de Vanessa Paradis à Cannes en 1995 -, réalisé deux longs métrages et tourné pour la télévision, dirigée notamment par Josée Dayan.
A la veille de ses 80 ans, elle reconnaissait avoir vécu dans son métier des moments de passion qu’elle n’avait pas vécus dans sa vie.

Un "Super César d'honneur"

Pour «La vieille qui marchait dans la mer», elle a reçu en 1992 le César de la meilleure actrice et «Jeanne la française», comme on l’appelle à l’étranger, est devenue les années suivantes une sorte d’ambassadrice du cinéma français.
Elle a reçu en 1998, des mains de Sharon Stone, un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière, et, dix ans plus, un Super César d’honneur lors des César 2008.
Lauréate du prix d’interprétation féminine 1960 à Cannes (pour «Moderato Cantabile"), elle fut la seule comédienne à avoir présidé deux fois le jury de ce Festival (en 1975 et 1995). Elle y a aussi été plusieurs fois maîtresse de cérémonie.
Ses plus grands succès
- Ascenseur pour l'échafaud (1958) de Louis Malle
- La nuit (1961) de Michelangelo Antonioni
- Jules et Jim (1962) de François Truffaut
- La Baie des anges (1963), de Jacques Demy
- Le Journal d'une femme de chambre (1964), de Luis Bunuel
- La mariée était en noir (1968), de François Truffaut
L'Élysée, dans un communiqué, salue une artiste qui "incarnait le cinéma dans sa complexité, sa mémoire, son exigence. Il est des personnalités qui à elles seules semblent résumer leur art".
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2939
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Mar 1 Aoû - 16:21

Jérôme Golmard est décédé à l'âge de 43 ans

 Jérôme Golmard a été le n°1 français durant 14 semaines en 1999.
Jérôme Golmard, ancien joueur de l'équipe de France de Coupe Davis, 22e mondial en 1999, est décédé dans la nuit de lundi à mardi à l'âge de 43 ans. Il était atteint de la maladie de Charcot depuis 2014.
À l'âge de 43 ans, Jérôme Golmard est décédé dans la nuit de lundi à mardi. La Fédération française de tennis a confirmé la nouvelle mardi après-midi. Ancien professionnel entre 1993 et 2006, le natif de Dijon avait annoncé en 2014 qu'il souffrait de la maladie de Charcot. Ce syndrome lui avait fait perdre l'usage de ses jambes.

Depuis cet instant, il avait consacré toute son énergie à lutter contre cette maladie incurable au sein d'une association qui porte son nom. «Avec mes proches, mes amis, on ne lâche rien, on se bat comme des fous contre cette maladie qu'on ne connaît pas», expliquait-il à l'époque.
Une étoile filante sur le court
Au cours de sa carrière, Golmard a connu ses années les plus fastes en 1999 et 2000. Le gaucher y avait remporté ses deux titres sur le circuit ATP (Doha et Chennai), disputé la finale de la Coupe Davis avec l'équipe de France, atteint le meilleur classement de sa carrière (22e), et battu le n°1 mondial de l'époque, André Agassi, à Toronto.

Le «Djé» n'a pas été épargné par les blessures durant ses années sur le circuit où il se faisait autant remarquer par ses coups d'éclats raquette en main que par ses abandons précoces. Difficile d'oublier 2003, saison qu'il lança avec un abandon à 1-1 dès le premier tour de son premier tournoi, à Chennai... Ces contrariétés ne semblent plus peser grand chose devant les épreuves endurées ces trois dernières années.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2939
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Mar 1 Aoû - 19:10

L'acteur et dramaturge américain Sam Shepard est mort à 73 ans


Il avait reçu le prix Pulitzer pour l'une de ses pièces et avait été nommé pour l'Oscar pour son rôle dans «L’étoffe des héros».
L’acteur américain Sam Shepard, connu pour sa présence à l’écran et plusieurs rôles marquants mais aussi pour ses qualités d’auteur, est décédé, a annoncé lundi Gary Grant, professeur de théâtre à l’université de Bucknell qui avait mis en scène plusieurs de ses pièces, confirmant une information du New York Times. Agé de 73 ans, Samuel Shepard Rogers, de son nom complet, est décédé des suites de la maladie de Charcot, a indiqué Gary Grant.
Pour les spectateurs, Sam Shepard était un acteur charismatique, dont la présence a illuminé Les moissons du ciel de Terrence Malik et L’étoffe des héros de Philip Kaufman. Ce film lui avait valu d’être nommé pour l’Oscar du meilleur second rôle en 1984.

50 pièces

Mais le natif de Fort Sheridan, dans l’Illinois, était bien plus que cela, un auteur prolifique récompensé notamment par un prix Pulitzer pour sa pièce Buried Child, en 1979.
Au cours de sa longue carrière, il a écrit près de 50 pièces, mais aussi des scénarios, notamment pour Robert Altman, avec Fool For Love, ou Wim Wenders, avec Paris, Texas, Palme d’or à Cannes en 1984.
Il a été le compagnon de la chanteuse et poète Patti Smith, mais surtout de l’actrice Jessica Lange, dont il a partagé la vie durant près de trente ans et avec laquelle il a eu deux enfants.
Libération
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2939
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  67120 le Mar 1 Aoû - 19:14

Mort de Jean-Claude Bouillon, le commissaire Valentin des Brigades du Tigre

Triste nouvelle pour le cinéma français. Le comédien Jean-Claude Bouillon, qui incarnait notamment le commissaire Paul Valentin dans la série télévisée "Les Brigades du Tigre" est décédé ce lundi 31 juillet 2017 à l'âge de 75 ans des suites d'un cancer, comme l'a annoncé sa femme à l'AFP.
Célèbre pour son rôle dans la série policière "Les Brigades du Tigre" diffusée de 1974 à 1983, dans laquelle il a endossé le costume du commissaire Valentin dans une ambiance Belle Époque, l'acteur qui s'est éteint dans la ville où il habitait, à Marseille, a également travaillé aux côtés de grands réalisateurs et s'est produit sur les planches à de nombreuses reprises.
Une carrière de 50 ans et de nombreuses collaborations
Né à Epinay-sur-Seine le 27 décembre 1941, Jean-Claude Bouillon débute sa carrière au théâtre en 1966 dans une pièce d'Armand Gatti intitulée "Chant public devant deux chaises électriques". C'est en 1969 qu'il décroche son premier grand rôle au cinéma, dans "Tout peut arriver" de Philippe Labro. S'en suivra ensuite de nombreux autres films dont "Le Champignon de Marc Simenon" (1970), "Hellé" du grand Roger Vadim (1972), "L'Insoutenable légèreté de l'être" de Philip Kaufman (1988), "Arlette" de Claude Zidi (1997) ou encore "L'Immortel" de Richard Berry (2010).
Outre "Les Brigades du Tigre", Jean-Claude Bouillon a également fait d'autres apparitions sur le petit écran dans des séries télé comme comme "Alice Nevers, le juge est une femme" (2007), "RIS Police Scientifique" (2008), "Plus belle la vie" (dans le rôle de Michel Espira en 2011), "Julie Lescaut" (en 2007) mais également "Sous le soleil" (de 2003 à 2007).
orange
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2939
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ils viennent de nous quitter

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum