20ème journée: Amiens-Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Mar 10 Jan - 21:14

Amiens-Racing le 14 janvier
La reprise de la Domino’s Ligue 2 du Racing a été décalée. Le premier match de championnat des hommes de Thierry Laurey a en effet été décalé pour cause de retransmission TV.
Le match Amiens-Racing (20e journée) se jouera le samedi 14 janvier à 15h au Stade de la Licorne
A l’aller déjà (victoire 1-0), BeIn Sports avait retransmis cette rencontre qui s’était disputée un samedi après-midi
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Mer 11 Jan - 16:17

17 joueurs en Picardie
En raison des conditions climatiques en Alsace qui rendent les séances d’entraînements compliquées, Thierry Laurey a décidé de rejoindre la Picardie dès ce jeudi matin pour y trouver des conditions d’entraînement meilleures.
L’Entraîneur a convoqué 17 joueurs pour ces 48h du côté d’Amiens, qui serviront à préparer de manière optimale le match de ce samedi (15h) face à l’ASC pour la reprise de la Domino’s Ligue 2. Jérémy Grimm et Vincent Nogueira, suspensions purgées, font partie de ce groupe.
Le groupe :
Bonnefoi, Oukidja ; Bahoken, Benkaid, Blayac, Dos Santos, Grimm, Gonçalves, Guillaume, Lienard, Marester, Nogueira, Ndour, Ndoye, Saad, Salmier, Seka.

Les absents : Solvet (suspension), Boutaib (sélection), Sacko (reprise), Caci, Gambetta, Gragnic, Mangane, Schmittheissler, Weissbeck (équipe réserve).
SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Ven 13 Jan - 6:14

Charly l’artiste
Charly Charrier, 30 ans, est le maître à jouer d’une séduisante équipe d’Amiens, qui tutoie les sommets de Ligue 2. Portrait d’un milieu offensif “à l’ancienne”, adepte du beau jeu.
La Ligue 2 est plus réputée pour ses coupeurs de jarrets et autres bourrins que pour ses techniciens. Mais quelques talentueux tripoteurs de ballon survivent tout de même dans ce monde plus propice aux dégagements en tribune qu’aux passements de jambes.
Charly Charrier, 30 ans, milieu offensif à Amiens, est l’un d’entre-eux. De ceux qui peuvent faire basculer un match sur une passe dans l’intervalle ou une transversale millimétrée.
« Je suis un joueur à l’ancienne, j’aurais dû jouer il y a 20 ans », lance d’emblée le natif de la Roche-sur-Yon, passé par Luçon, Cannes ou encore Guingamp.

« Tant que je suis dans l’axe… »

Sûr qu’il y a quelques décennies, Charly Charrier aurait certainement régalé au sein d’une écurie de Ligue 1, à un poste de numéro “10” qui a pratiquement disparu dans le foot actuel.
Mais les temps ont changé et Charly Charrier s’en est accommodé. « Il n’est pas question de changer ma philosophie de jeu. C’est comme ça, certains joueurs vont vite et aiment les ballons en profondeur. D’autres préfèrent avoir le ballon dans les pieds… », expose celui qui est du côté des “autres”.
Ce profil un peu décalé explique certainement pourquoi sa carrière n’a pas vraiment décollé. Pas à l’aise au centre de formation du Mans (qu’il quittera au bout d’un an), pas conservé par Guingamp après deux saisons intéressantes en Ligue 2 (2011/2013), Charly Charrier a passé la plus grande partie de sa carrière à illuminer le jeu de Luçon (2008-2010, puis 2013-2016). Au sein de la “petite” équipe vendéenne, à quelques kilomètres de chez lui, il inscrira 14 buts en 92 matches de National.
L’été dernier, la belle aventure s’achève. Malgré une 9e place en National, l’équipe de Frédéric Reculeau jette l’éponge. Courtisé par plusieurs clubs de L 2, dont le Racing, le milieu rebondit en Picardie.
« Le gros changement, c’est surtout l’environnement, les structures… évoque le technicien. Mais sur le terrain, il n’y a pas de grandes différences entre le National et la Ligue 2. Mon arrivée à Amiens s’est faite naturellement. Je connaissais quelques joueurs pour les avoir affrontés en National et l’intégration a été rapide. »
Et ce même si le milieu offensif a légèrement changé de registre. À Luçon, il jouait près de sa défense, dans un rôle de milieu relayeur un peu hybride. À Amiens, il évolue plus haut, avec la charge de se balader entre les lignes et de trouver l’ouverture au sein de la défense adverse.
« Je suis épanoui dans ce rôle… Tant que je suis dans l’axe, au cœur du terrain, ça me convient », souligne le Vendéen.
À l’instar de son équipe, Charly Charrier s’est bien adapté aux exigences de la Ligue 2. « C’est vrai qu’on fait un bon début de saison, expose le milieu. On a eu la chance d’avoir rapidement de bons résultats, en bénéficiant certainement du fait d’être promu. Un peu comme le Racing, on n’était pas attendu. Tout le monde pensait qu’on jouerait le maintien, mais la Ligue 2 est tellement homogène que tout risque de se jouer lors de la dernière journée. Même des équipes comme Lens, Le Havre ou Reims devront batailler jusqu’au bout ».
Il suffit de jeter un œil au classement pour voir que les faits lui donnent raison. Samedi, au stade de la Licorne, les deux “promus” se disputeront d’ailleurs une place sur le podium.
« Même si c’est un duel de promus, c’est une belle affiche, se réjouit Charly Charrier. Strasbourg est une équipe “chiante” à jouer, avec une base défensive difficile à bouger… Il va y avoir de beaux duels, c’est le genre de match intéressant à jouer ».
À titre personnel, Charly Charrier aimerait bien continuer sur sa lancée face à l’équipe alsacienne. « Avec Luçon, j’ai fait trois fois match nul à la Meinau (1-1 à chaque fois) , se marre le joueur. Et à Luçon, on avait gagné deux fois pour une seule défaite. Le bilan est bon, même si la dernière fois que je suis venu ne reste pas comme un bon souvenir (*). »
On l’a compris, Charly Charrier agrémenterait bien son bilan d’une troisième victoire. Au Racing de contrer les ambitions de l’artiste…
(*) en août, lors de la 2e journée, Amiens avait été réduit à dix après l’expulsion de Kamara et Charrier était sorti à la mi-temps en raison d’une réorganisation tactique
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Sam 14 Jan - 5:48

Une Licorne à dompter
Efficace avant la trêve, le Racing va tenter de poursuivre sur sa lancée, cet après-midi, au stade de la Licorne. Pas simple face à une équipe d’Amiens qui peut elle aussi nourrir de belles ambitions.
Après un 32e de finale de la Coupe de France en guise d’apéritif, la semaine passée face à Épinal, le Racing retrouve cet après-midi son « pain quotidien » (dixit Jérémy Blayac). Après trois semaines d’arrêt, la Ligue 2 reprend en effet ses droits ce week-end...
Pour le Racing, ce premier match de la phase retour aura pour cadre un stade de la Licorne que les Alsaciens connaissent bien, pour y avoir durement bataillé durant trois saisons de National.
Et comme lors des saisons précédents, cette rencontre ne s’annonce pas comme une partie de plaisir.

« Rigueur et concentration »

« Ça va être un match compliqué, lâche le très expérimenté Jérémy Blayac. Amiens est trois points derrière nous, ses joueurs font une bonne saison et même s’ils ont perdu leur meilleur buteur ( Jonathan Tinhan, auteur de 7 buts, parti à Troyes lors du mercato ), il faudra rester sur la continuité du mois de décembre pour espérer décrocher un résultat positif. »
Pour s’en convaincre, les Alsaciens n’ont qu’à repenser au match aller, à la Meinau, où Jérémy Grimm et les siens avaient eu toutes les peines du monde à se défaire d’une solide équipe picarde (1-0).
« C’était comme quand on a joué à la Meinau face à Troyes : on a été heureux de les voir réduits à dix (après l’expulsion de Kamara, ndlr) et on a été en réussite en marquant un but sur le seul tir cadré », rappelle de son côté Thierry Laurey.
Après leur défaite en Alsace, les Amiénois avaient connu un automne faste, avec cinq victoires de rang qui les ont menés jusqu’au podium de Ligue 2. Pas rien pour une équipe promue de National…
« Depuis leur déplacement chez nous, Amiens a fait son chemin, évoque le coach strasbourgeois. C’est une équipe qui prend peu de buts, qui est une véritable forteresse. Et même si elle est plus performante à l’extérieur, il faut s’en méfier. Pour un promu, Amiens fait un super début de championnat. »
Face aux coéquipiers de Régis Gurtner (élu meilleur gardien de L2 pour la phase aller), les Strasbourgeois devront donc être aussi solides et efficaces qu’ils l’ont été dans la dernière ligne droite de l’année 2016. « Aujourd’hui, ce qui m’importe, c’est de reprendre le fil de 2016, assène d’ailleurs Thierry Laurey. Il faut qu’on redevienne cette équipe solide et difficile à manœuvrer. Avant de parler de résultats, c’est ça que je veux voir. »
Et si jamais certains n’ont pas compris le message, Thierry Laurey se montre plus précis. « Si on prend l’exemple du match face à Épinal, disons que j’ai bien aimé les 70 dernières minutes, mais je n’ai pas aimé du tout les 50 premières. »
Brouillon à l’avant, au milieu et à l’arrière, le Racing avait rapidement pris le bouillon face aux Spinaliens. Avant de redresser la tête en se montrant plus précis dans ses intentions.
« Les ingrédients essentiels sont la rigueur et la concentration », souligne d’ailleurs Thierry Laurey. Idem du côté de Jérémy Blayac. « Il faut d’abord se montrer solide, avance l’avant-centre. On a tous souffert lors du premier match. Mais maintenant, ça y est, on est lancé. »
Le Racing pourra en plus compter sur les retours de Jérémy Grimm et Vincent Nogueira dans le groupe. Avec la montée en puissance d’Anthony Gonçalves, voilà qui offre quelques solutions au milieu de terrain.
Mais quel que soit le visage du onze de départ, côté alsacien, l’enjeu est le même : il faut « remettre la machine en route », comme le rappelle Laurey, histoire de lancer cette deuxième partie de saison sur une bonne dynamique.
« Après ce déplacement en Picardie, on reçoit Tours, on va à Nîmes et on reçoit le Gazélec… Si on débute mal, on peut vite se retrouver en difficultés », expose encore l’entraîneur alsacien.
Le Racing est prévenu. Cet après-midi, en Picardie, le bleu de chauffe devra obligatoirement être de sortie.
Le 16e de finale de la Coupe de France du Racing, au Poiré/Vie, a été programmé le mardi 31 janvier à 18h.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Sam 14 Jan - 14:56

la composition des deux équipes:
Amiens : 1. Régis Gurtner – 15. Jean Calvé, 3. Khaled Adenon, 25. Jordan Lefort, 12. Bakaye Dibassy – 6. Thomas Monconduit (cap), 8. Guessouma Fofana – 18. Georges Gopé-Fenepej, 21. Charly Charrier, 22. Tanguy Ndombele – 27. Aboubakar Kamara. Remplaçants: 5. Nathan Dekoke, 7. Joachim Eickmayer, 14. Harrison Manzala, 9. Yannick Mamilonne, 16. Raphaël Adiceam (g). Entraîneur: Christophe Pélissier.

Strasbourg : 16. Alexandre Oukidja – 24. Eric Marester, 22. Ernest Seka (cap), 21. Yoann Salmier, 3. Abdallah Ndour – 17. Anthony Gonçalves, 6. Jérémy Grimm, 11. Dimitri Lienard – 5. Vincent Nogueira – 19. Stéphane Bahoken, 9. Baptiste Guillaume.

Remplaçants : 20. Laurent Dos Santos, 13. Jérémy Blayac, 18. Mayoro N’Doye, 33. Hicham Benkaïd, 1. Landry Bonnefoi (g). Entraîneur : Thierry Laurey.
.

L'ASC se propose dans la composition annoncée. Du côté du Racing, Thierry Laurey a décidé de confier les clefs du jeu à Vincent Nogueira, qui évoluera en soutien de la paire d'attaquants Stéphane Bahoken - Baptiste Guillaume. Anthony Gonçalves, qui avait effectué sa grande rentrée en cours de partie samedi dernier à la Meinau contre Epinal en 32es de finale de Coupe de France, est titulaire sur le flanc droit de l'entrejeu. De retour de suspension, comme Vincent Nogueira d'ailleurs, Jérémy Grimm reprend sa place de sentinelle devant la défense. Eric Marester retrouve son poste de latéral droit à la place de Laurent Dos Santos. Felipe Saad est 17e.
.
S'il ne perd pas, le RCSA se hissera officiellement sur la 3e marche du podium. Peut-être la 2e s'il s'impose à la Licorne par trois buts d'écart. Les joueurs ne vont pas tarder entrer sur la pelouse. On se retrouve dans quelques instants pour le coup d'envoi.
.
Près d'une centaine de supporteurs alsaciens ont fait le déplacement en Picardie
.
La première demi-occasion strasbourgeoise: sur un coup franc frappé de la gauche par Grimm et mal repoussé par la défense amiénoise, Jérémy Grimm, excentré à gauche à 10 m des buts de Régis Gurtner, a tenté une demi-volée contrée par un pied picard.
.
après une touche rapidement jouée par Charrier, côté gauche, la balle revient sur Dibassy, qui s'infiltre dans la surface et frappe dans un angle fermé. Oukidja s'interpose
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Sam 14 Jan - 15:13

1-0
.
L'ouverture du score pour Amiens!!!! Charly Charrier
.
Sur une passe en retrait à destination de Ndour, Gopé-Fenepej a jailli pour s'emparer du ballon. Après une brève chevauchée sur l'aile droite, l'ancien Troyen a adressé un centre au cordeau parfait que Charly Charrier, lancé plein axe à 15 m du but, a repris victorieusement du gauche, avec la complicité du poteau droit d'un Oukidja battu.
.
Gope Feepej prend sa chance de loin. ça file juste au-dessus des buts alsaciens.
.
BUTTTTTTTTTTTTTTTTT  1-1 Seka
.
Le Racing enchaine trois corners successifs... Sur le dernier, Ndour centre depuis la gauche après un premier renvoi de la défense amiénoise et trouve Seka, qui place une tête imparable
.

 Penalty pour Amiens pour une main de Seka sur une action de Kamara dans la surface!!!!!!!
2-1
.

Le 2e but pour Amiens, avec ce penalty transformé par le même Kamara qui s'est fait justice lui-même en ouvrant parfaitement son pied droit pour prendre Oukidja à contre-pied!!!!
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Sam 14 Jan - 15:32

BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT   2-2
.
Le Racing revient au score pour la 2e fois grâce au premier but en Ligue 2 cette saison de Baptiste Guillaume!!!!!!
.
Pénalty pour le Racing
2-3 Bahoken
.
une faute indiscutable de Jean Calvé sur Stéphane Bahoken!!!!!!!.
.
Et le Racing qui prend pour la première fois l'avantage grâce à Bahoken qui a transformé son penalty en force sous la barre!!!!!!
.
On assiste à un match de folie au stade de la Licorne!!! Amiens vient d'inscrire le 6e but de la rencontre et d'égaliser grâce à Bakaye Dibassy!!!!!
3-3
.

Incroyable!!!!! Les deux équipes viennent d'inscrire 4 buts en 11 minutes. Cette égalisation amiénoise est toutefois entachée d'une grosse faute préalable de Kamara sur Seka. L'attaquant picard a ainsi pu talonner pour Dibassy qui, lancé à toute vapeur depuis son poste de latéral gauche, a allumé un pétard très sec et tendu dans le coin opposé d'un Oukidja qui n'y pouvait rien.
.
Les événements se sont précipités à une telle vitesse depuis un quart d'heure qu'on n'a même pas eu le temps de vous signaler que Stéphane Bahoken a écopé d'un avertissement à la 33e.
.
bagarre générale, en ce moment, sur le terrain, alors que Keller s'est fait virer du banc... ça tourne au bouillon après ce but scandaleux inscrit par Amiens, qui n'était pas valable vu la faute préalable sur Seka!
.
Les deux équipes vont pouvoir aller souffler pendant un quart d'heure. Elles en ont bien besoin après cette affolante première période qui s'est achevée sur un score de parité (3-3). Il y a des lustres qu'on n'avait pas vu 45 premières minutes avec six buts inscrits.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Sam 14 Jan - 16:06

Christophe Pélissier a procédé à son premier changement en sortant Aboubakar Kamara, déjà averti et qui a frôlé l'expulsion en première période.
.
Comme d'habitude, M. Chapron poursuit sa distribution de biscottes et avertit cette fois Vincent Nogueira.
.
Bahoken centre pour Salmier, qui dévie le ballon de la tête. gurtner sauve son camp du bout des doigts
.
L'arrêt d'Alexandre Oukidja!!!! Le portier bas-rhinois, qui avait pratiquement dû se contenter d'aller chercher au fond de ses filets les trois pions amiénois sur lesquels il ne pouvait rien, vient de se saisir près de son poteau droit d'un coup franc excentré parfaitement frappé de la gauche par Charrier.
.
Le match est toujours aussi alerte. Au tour de Gurtner d'intervenir sur une tête au point de penalty de Guillaume après un bon centre de Gonçalves. Le Bas-Rhinois était parfaitement placé.
.
Au Racing, Mayoro N'Doye remplace Jérémy Grimm qui quitte le terrain en boitant bas.
.
l'US Orléans vient d'annoncer sur son compte twitter avoir trouvé un accord avec le Racing pour le transfert à Strasbourg de son milieu de terrain ivoirien Jean-Eudes Aholou, auteur du 3e but du succès orléanais face aux Bleus le 16 septembre au stade de la Source (3-1).
.
Nouveau carton à Strasbourg, cette fois pour Ndour.
.
Gonçalves sort et cède sa place à Blayac
.
Après une brève accalmie, les salves viennent de reprendre. De l'angle droit des 16 m, Bahoken vient d'expédier un coup de canon du droit sur le petit filet extérieur de Gurtner.
.
Le Racing insiste, sous l'impulsion de Guillaume qui vient de servir Lienard en bonne position. Mais le Belfortain, légèrement excentré côté gauche et en bout de course, n'a pu maîtriser sa frappe du gauche et l'a envoyée au-dessus.
.
corner tiré par Calvé pour la tête de Fofana, qui décroise trop
.
Oh, que le Racing a eu chaud!!!! Sur un corner de Jean Calvé côté droit, Guessouma Fofana a jailli au premier poteau et placé une tête décroisée qui a filé juste à côté du montant droit d'un Oukidja soulagé de voir le ballon finir sa course en sortie de but.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Sam 14 Jan - 16:46

Mamilonne rate l'inratable, seul face au but vide. Après un mouvement de Gope Fenepej et Monconduit, il croise trop sa frappe face au but vide
.
4-3
.
Le quatrième but d'Amiens, sur une splendide frappe du capitaine Thomas Monconduit!!!!!
.

Nogueira est remplacé par Benkaid
.
Sur une frappe de Manzala contrée par Seka à l'entrée des 16 m, Monconduit n'a pas hésité une seconde, ni même une fraction de seconde. Sa fusée du gauche est allée nettoyer la lucarne droite d'un Oukidja impuissant. C'est cruel pour les Bleus, mais pas forcément illogique au vu des deux grosses occases que venaient de se procurer les Amiénois.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Sam 14 Jan - 16:56

C'est fini: le Racing, qui restait sur 4 victoires (six avec les deux qualifications en Coupe de la Ligue), s'incline 4-3 à Amiens à l'issue d'un match d'une intensité et d'un suspense exceptionnels. Il est rejoint par son vainqueur du jour au classement.
.
Si l'épilogue est cruel et difficile à vivre pour les hommes de Thierry Laurey, ils peuvent quitter la Licorne la tête haute, après avoir une nouvelle fois donné une image réjouissante du football strasbourgeois. A charge pour eux d'effacer cette malheureuse déconvenue vendredi prochain (20h) à la Meinau contre le 17e, Tours.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Sam 14 Jan - 16:59

20e journée
Vendredi le 13/01/2017

 Troyes
4' Grandsir
1 - 2 AC Ajaccio
34' Madri
85' CSC
 
Ajaccio GFC
15' Youga
86' Benrahma
2 - 0 Auxerre 
Orléans 0 - 1 Brest
72' Pelé
Red Star FC
7' Sané
30' Ngamukol sp
1 - 3 Clermont
13' Cros csc
43' Thiam
70' Dugimont sp
 
Niort
14' Grange sur coup-franc direct
64' Agouazi
2 - 2 Laval
9' Alla
28' Coutadeur
 
Nimes 0 - 0 Le Havre
Tours
80' Clemence de la tete
87' Louvion
2 - 3 Lens
21' Zoubir poteau rentrant
43' Lopez
90+4' Zedadka
Samedi le 14/01/2017
Amiens
13' Charrier
27' Kamara (pen)
38' Dibassy
87' Monconduit
4 - 3 Strasbourg
21' Seka
33' Guillaume
36' Bahoken (pen)
.
Lundi le 16/01/2017
Valenciennes
64' Butin
90' Faustin
2 - 1 Sochaux
70' Andriatsima
.

EquipePtsJGNPBPBCDiff
1 Brest3820115427216
2 Lens352098328208
3 Reims332096523185
4 Amiens SC322088427189
5 Strasbourg322095628235
6 Sochaux322088421165
7 Troyes322095625223
8 Clermont282077623194
9 Le Havre282077619172
10 Valenciennes272069530273
11 Gazélec Ajaccio272076721183
12 Nîmes262068627243
13 Niort26206862427-3
14 Bourg-en-Bresse2520510523230
15 Ajaccio24206682226-4
16 Red Star19204791728-11
17 Tours182046102433-9
18 Laval17203891622-6
19 Auxerre162037101425-11
20 Orléans152036111527-12


Dernière édition par 67120 le Lun 16 Jan - 22:47, édité 1 fois
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Sam 14 Jan - 18:38

Video coup de genou sur Seka
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Dim 15 Jan - 5:17

Complètement fou !
Au terme d’un match spectaculaire, le Racing s’est incliné sur le terrain d’Amiens, malgré des buts de Seka, Guillaume et Bahoken. Cruel, vraiment…
Ceux qui prétendent que la Ligue 2 est ennuyeuse auraient dû faire le voyage en Picardie, hier après-midi. Amiens et le Racing ont en effet offert un sacré festival offensif pour cette rencontre de la 20e journée, avec sept buts inscrits.

La tension monte, la mi-temps est bienvenue

Mais, au terme d’un scénario ébouriffant, c’est Amiens qui a engrangé trois points, mettant un terme à une série de quatre victoires successives en championnat côté alsacien.
« C’est frustrant », résumait Anthony Gonçalves, très marqué. « On a la défaite amère », soulignait de son côté Baptiste Guillaume, auteur de son premier but de la saison.
Pour ce premier match de la phase retour, Thierry Laurey avait décidé de titulariser quatre milieux de terrain, retrouvant ainsi une organisation en losange, avec Nogueira au soutien du duo Bahoken/Guillaume.
Malgré cette organisation plus défensive que face à Épinal, ce sont les Amiénois qui trouvent la première faille. À la 13e , Gope-Fenepej intercepte un ballon en retrait à destination de Ndour pour filer vers les buts alsaciens. Il sert parfaitement Charrier, au deuxième poteau, qui trompe Oukidja du gauche (1-0).
Passé ce premier quart d’heure, le Racing se réveille. Les Alsaciens se procurent une série de corners, tous dangereux. Sur le troisième essai, Ndour récupère un ballon mal renvoyé par la défense et le pose sur la tête de Seka. Ce dernier place un coup de boule imparable pour remettre les compteurs à zéro (1-1, 21e ).
Mais cette première mi-temps, partie sur les chapeaux de roue, est loin d’être finie. Cinq minutes après avoir égalisé, Seka, l’ancien Amiénois, touche le ballon de la main dans un duel avec Kamara. Le penalty, sifflé par M. Chapron, est transformé par le même Kamara et Amiens reprend les devants (2-1, 26e ).
Mais le Racing n’a pas vraiment le temps de douter. Cinq minutes passent avant que Gonçalves ne balance une longue ouverture aérienne à destination de Guillaume. Ce dernier résiste à Dibassy, puis au retour d’Adenon, pour marquer le deuxième but strasbourgeois d’un ballon à ras de terre, qui file entre les jambes de Gurtner (2-2, 32e ).
Et le festival continue. À la 36e , Bahoken part en contre. Pressé par Calvé, il s’écroule dans la surface. Penalty, à nouveau, mais cette fois en faveur du Racing. Bahoken prend ses responsabilités et trompe Gurtner, pour donner l’avantage aux Alsaciens (3-2).

«On a laissé passer notre chance en première mi-temps»

Mais le Racing ne va pas tenir longtemps. La faute, cette fois, à l’arbitre de la rencontre. Après une vilaine faute de Kamara sur Seka, le capitaine alsacien reste à terre dans la surface. M. Chapron ne bronche pas et Dibassy profite de la confusion pour placer une frappe enveloppée hors de portée d’Oukidja (3-3, 38e ).
Les Bleus ont beau protester, demander l’aide de l’assistant, le but est bel et bien accordé. Mais la tension monte et la mi-temps est bienvenue pour calmer un peu les esprits.
La suite sera forcément moins spectaculaire, mais pas inintéressante non plus. Salmier place une tête cadrée (53e ), Guillaume aussi (56e ) et Bahoken lâche une lourde frappe (73e ).
Mais ce sont les Amiénois qui vont mettre le dernier coup de rein qui fait la différence, dans le money-time. Une tête décroisée de Fofana sur corner, puis une frappe trop croisée de Mamilonne donnent le ton. Et après un mini-siège des buts d’Oukidja, Monconduit trouve la faille, d’une superbe frappe en lucarne (88e ).
« On a laissé passer notre chance en première mi-temps, regrettait Thierry Laurey. On a eu des largesses défensives, un peu de malchance et ça s’est joué à pas grand-chose. Mais c’était un match ouvert et au moins, les gens se sont fait plaisir en tribunes. »
Maigre consolation. Car hier, le Racing méritait au moins de rentrer en Alsace avec un point…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  67120 le Lun 16 Jan - 5:23

Cruel scénario
Au terme d’un match enlevé et plein de rebondissements, le Racing a laissé filer trois points à sa portée et rentre frustré de son voyage en Picardie.
Le Racing est rentré en Alsace la tête pleine de regrets. Comme souvent, quand il se déplace en Picardie.
Défait 4-3 à Amiens au terme d’un match un peu dingue, le onze strasbourgeois est sorti « sonné », comme le soulignait Anthony Gonçalves, des vestiaires du stade de la Licorne.
« Cette défaite est très frustrante, parce qu’on a les ressources pour revenir deux fois au score, puis pour mener, en soupirait le milieu de terrain, qui avait du mal à trouver ses mots. Même si on n’a pas fait le match de notre vie, on n’a pas triché, mais on encaisse ce troisième but sur un fait de jeu (lire ci-contre). En fin de match, on se fait avoir sur un but venu d’ailleurs (une frappe en lucarne de Monconduit, ndlr) ».

« En colère contre nous-mêmes »

L’attaquant Baptiste Guillaume, auteur de sa première réalisation sous le maillot bleu, avait lui aussi du mal à encaisser ce revers.
« On est frustré, énervé et en colère contre nous-mêmes, soulignait l’avant-centre belge. Quand tu mets trois buts à l’extérieur, tu n’as pas le droit d’en prendre quatre ».
Thierrry Laurey avait, lui aussi, de la peine à comprendre comment ses troupes avaient pu s’incliner. « En première mi-temps, je ne voyais pas comment on pouvait perdre ce match, en grimaçait encore le coach. Mais on l’a perdu… ».
À chaud, l’entraîneur alsacien évoquait la « fatigue », des « imprécisions », de la « nervosité » et des « mauvais choix défensifs sur la fin » pour expliquer ce revers.
La sortie de Jérémy Grimm (touché à la cheville), “le” régulateur devant la défense, a aussi pesé quand Amiens a poussé, dans les dix dernières minutes.
Ce bilan une fois établi, reste au Racing a tiré les leçons de cette défaite pour rebondir, dès vendredi (20h), lors de la réception de Tours.
Et pour y arriver, les Alsaciens devront obligatoirement retrouver leurs « repères en défense », comme le disait Gonçalves. « En prendre quatre, ça fait mal, surtout que notre base défensive est notre force », exposait le milieu de terrain.
Mais si « un recadrage défensif s’impose », comme l’indiquait aussi Thierry Laurey, le Racing peut au moins s’appuyer sur quelques certitudes à l’avant.
Guillaume a enfin débloqué son compteur but, Bahoken a fait un match plein d’abnégation et la défense amiénoise a souvent été dans le vent sur les actions alsaciennes.
À ce niveau-là, coach Laurey soulignait la prestation « plutôt encourageante » de ses troupes, qui se sont procuré pléthore d’occasions en sus des trois buts inscrits.
Les Alsaciens ont désormais quelques jours pour retrouver un peu de sérénité. Et prouver, dès vendredi à la Meinau, que cette défaite n’était qu’un accroc passager…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 20ème journée: Amiens-Strasbourg

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum