Les Brêves du Football

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Brêves du Football

Message  67120 le Mer 7 Juin - 13:44

L2 : Vers des " play-offs " à la fin du championnat pour détermine le barragiste ?
A peine un an après l'instauration d'un barrage d'accession, la Ligue 2 pourrait connaître un nouveau changement. Déjà évoqué par la LFP, l'idée de jouer des « play-offs » pour déterminer le club qui sera barragiste fait son chemin et pourrait bientôt devenir une réalité.

Comme rendre la fin de saison de Ligue 2 encore plus haletante et étirer le suspense quelques semaines supplémentaires ? La LFP a peut-être trouvé la solution. Pour augmenter l'attractivité de la seconde division du football français, la Ligue est prête à instaurer un système un peu particulier en fin de saison. L'idée ? Déterminer qui sera le barragiste (entre le 3e et le 6e) et aura le droit d'affronter le 18e de Ligue 1 pour jouer l'accession à l'échelon supérieur. Cette innovation a déjà été évoquée par la Ligue dans un plan d'action rendu public en avril mais elle est désormais toute proche d'être adoptée par les acteurs de la Ligue 2, affirme L'Equipe dans son édition du jour.

Deux configurations à l'étude pour ces playoffs

Deux formules sont étudiées par la LFP pour mettre en place ces barrages avant LE barrage, celui face au pensionnaire de Ligue 1. La première s'inspire de ce qui se pratique en Top 14 : le 3e face au 5e, le 2e face au 4e et les vainqueurs de ces deux matchs disputés sur le terrain du mieux classé s'affrontent à leur tour. La deuxième voit le 6e affronter le 5e, le vainqueur affronter le 4e, etc. Quelle que soit la formule adoptée, cette réforme viendrait mettre un peu de piment supplémentaire à la fin de saison, un an tout juste après l'instauration du barrage entre le 18e de la Ligue 1 et le 3e de la Ligue 2.

« Cela peut être très attarctif »

Et la Ligue pourrait ne pas traîner pour adopter ce nouveau changement. La décision pourrait être prise le 15 juin prochain ce qui rendrait la réforme effective dès la saison prochaine. Les clubs, de leur côté, ont l'air plutôt favorable à l'idée. « Une majorité de clubs souhaite qu'il y ait des plaoffs. C'est quelques chose qui peut être très attractif, » explique dans les colonnes de L'Equipe Claude Michy, actuel président de Clermont et futur boss de l'UCPF, syndicat des clubs. Autant dire que si la Ligue et les clubs, qui sont en train d'être consultés, sont d'accord, ce système devrait bientôt devenir une réalité.
orange sports
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Brêves du Football

Message  67120 le Jeu 8 Juin - 17:29

Nous avons échangé avec Pontus Farnerud, porte-bonheur de la saison !
Monaco champion de France de Ligue 1, Strasbourg champion de Ligue 2… L’un de nos « Nordisk » préférés y est forcément pour quelque chose ! Pontus Farnerud semble, en effet, être le porte-bonheur de cette saison, lui qui a revêtu le maillot des deux clubs. Impossible, donc, de ne pas lui demander de ses nouvelles ! Qui plus est, le Suédois est de ces joueurs que le public adore. Milieu de terrain talentueux et élégant balle au pied, il est un homme abordable et extrêmement sympathique en dehors des pelouses. D’ailleurs, à en croire les voeux que lui ont adressés les supporters sur les réseaux sociaux pour ses 37 ans (le 4 juin), personne à l’ASM et au Racing ne l’a oublié !
Né à Helsingborg, formé à Landskrona, Pontus débarque sur le Rocher à l’été 1998, tout juste âgé de 18 ans. Il fait ses débuts en D1 en mars 1999, face à Metz. Un an plus tard, il est sacré Champion de France avec l’ASM. En 2003, après une victoire en Coupe de la Ligue, le Suédois est prêté à Strasbourg. Il refait ensuite une saison dans la Principauté, avant de retourner en Alsace. Malgré un beau parcours en Coupe de l’UEFA, où le Racing termine premier d’un groupe comprenant la Roma et Bâle, le club alsacien est relégué en 2006.
Après plus de 150 matches de L 1, Pontus signe alors au Sporting Lisbonne avec lequel il remporte notamment deux Coupes du Portugal en deux saisons. S’en suivent trois années et demie et un titre de champion de Norvège avec Stabaek. En 2012, il rentre en Suède, à Göteborg, où il terminera sa carrière. Côté sélection nationale, le joueur compte 11 apparitions avec les « A » suédois. Il a notamment participé à la Coupe du Monde 2002 et à l’Euro 2004.
Le plus français des suédois nous a offert un peu de son temps, et ça fait carrément plaisir !
Pour commencer, que fais-tu actuellement ? Le grand public français n’a plus forcément l’occasion de te suivre… De quoi sont faites tes journées ?
Je vis entre la France et la Suède. Je travaille depuis deux ans et demi pour la télé suédoise comme consultant. Au début en France, pour les matchs du PSG avec Zlatan et depuis qu’il est parti, pour le championnat de Suède.
Tu as mis un terme à ta carrière en 2013, suite à une blessure à la hanche. Comment réagit-on lorsqu’on est footballeur professionnel et qu’un médecin vous dit « Il faut arrêter » ?
C’était très difficile parce que j’avais envie de continuer. Je me suis fait opérer à la hanche, mais malheureusement j’avais toujours mal et ma dernière année j’étais obligé de prendre des cachets et des piqûres tout le temps. C’était très dur mentalement de ne pas pouvoir jouer au même niveau qu’avant et ne jamais être à 100%.
Souhaiterais-tu revenir plus proche des terrains ?
Oui j’aimerais bien revenir sur les terrains ou travailler pour un club. On verra bien.
As-tu une idée du poste que tu voudrais occuper ?
Je vais prendre ma licence pour devenir entraîneur cette année, mais je suis assez ouvert.
Puisque tu suis l’Allsvenskan (1ère division suédoise), y a-t-il des jeunes talents que tu conseillerais à des clubs français ou que tu verrais au plus haut niveau ?
Oui, le championnat est très intéressant. Il y a des talents, des « anciens » (Källström, Isaksson, Jonas Olsson, Rosenberg, mon frère, etc…) qui sont revenus, beaucoup de nouveaux stades très modernes et surtout beaucoup de clubs avec des supporters au top niveau européen. Le plus grand talent, Alexander Isak, vient de signer à Dortmund. Haksabanovic (Halmstad), Sarfo (Sirius), Irandust (Häcken), Svanberg (Malmö) sont de jeunes joueurs intéressants.
Selon toi, pourquoi les suédois, comme ceux que tu as cités, reviennent-ils souvent au pays en fin de carrière ? Toi aussi tu étais à Göteborg avant ta blessure…
Je pense que la plupart des joueurs suédois ont cette envie. Ils ont envie de revenir dans leur équipe de cœur ou/et de finir chez eux, dans le championnat de leur pays. C’est aussi par rapport aux familles et aux enfants je pense, pour qu’ils rentrent à l’école en Suède et fassent leur éducation en suédois.
Parlons de Monaco. Un titre de champion de France, une demie-finale de Champions League… Comment as-tu vécu cette magnifique saison ? As-tu suivi les matchs de l’ASM ?
Bien sûr que j’ai suivi cette équipe ! Je suis très content pour l’équipe, les supporters et le club. Avec un jeu très offensif et de jeunes joueurs, c’est plus que mérité !
Quel monégasque t’a le plus impressionné ?
Difficile de choisir… Les deux latéraux ont été très importants dans le jeu offensif. Bernardo Silva avait beaucoup progressé depuis son arrivée. Falcao a su rebondir et il est devenu un vrai leader. Germain est un exemple pour beaucoup de jeunes. N’importe quand et n’importe où, il se donne toujours à 100% pour le club. Fabinho est arrivé comme latéral droit, et maintenant il est l’un des meilleurs milieux de terrain du championnat. Lemar est très décisif. Et Mbappé, si jeune, si mature et tellement de qualités !
Tu avais participé au dernier titre de Monaco, en 2000, alors que tu n’avais que 19 ans. Quel souvenir gardes-tu de cette saison, avec des joueurs comme Gallardo, Trézéguet, Barthez ou Simone à tes côtés ?
Je garde beaucoup de souvenirs, mais surtout celui d’avoir fait partie de cette équipe fantastique ! Bien sûr, je me souviens du match contre Nancy (31e journée). Quand je rentre en jeu, je donne un ballon à Marco (Simone), qui centre pour Dado (Prso) qui marque (à la 92e minute, score final 2-2, ndlr) et on est officiellement champions !
Cette saison, tu es un porte-bonheur, puisqu’il y a aussi Strasbourg qui fait son retour en Ligue 1, après des années de galère suite à la relégation administrative en CFA2. Pensais-tu que le Racing arriverait à revenir aussi vite dans le monde pro, et mieux, en Ligue 1 ?
Non, sincèrement, je n’y croyais pas. Le Racing, la ville, le club, les supporters méritent d’être en Ligue 1 ! Mais ce ne sera pas facile de passer du National à l’élite en deux saisons…
Le public strasbourgeois fait beaucoup parler de lui, avec une Meinau souvent pleine, et des records d’affluence au inférieures. Est-ce que toi aussi tu sentais l’importance du club pour les Alsaciens ?
Oui, et je me sentais vraiment à la maison. C’est très important pour un club d’avoir une histoire, des supporters qui sont là pour le meilleur et pour le pire moment. Il y a une âme dans ce club.
Lors de tes passages au Racing, tu as eu la chance de jouer avec ton petit frère, Alexander (arrivé en janvier 2004). Cela a dû être particulier pour vous ! Est-ce toi qui avais suggéré aux dirigeants de le faire venir ?
Bien sûr c’était particulier, c’est un rêve qui se réalisait ! Nous avons également fait un match ensemble en équipe nationale et je suis très fier et très content que nous ayons porté le même maillot en club et en sélection ! Mais non, ce n’était pas grâce à moi qu’il était venu. C’est Marc Keller qui a fait le forcing pour qu’il signe à Strasbourg, même s’il avait d’autres clubs derrière lui.
Puisque tu connais Marc Keller, c’est lui qui a repris les rênes du Racing en CFA. Est-ce que cela t’a étonné qu’il se lance dans ce projet ?
Je ne suis pas du tout étonné qu’il ait décidé de prendre les choses en main et qu’il y soit arrivé. C’est quelqu’un de très sérieux, qui connaît le monde du foot, qui aime le club et qui fait tout pour le RCS.
 J’aimerais maintenant que tu nous donnes ta vision du foot ! Tu es plutôt « attaque de feu » ou « défense de fer » ? Si on te donnait un budget illimité, quel(s) joueur(s) prendrais-tu dans ton équipe ?
Moi je suis pour le beau jeu, mais bien sûr avec la victoire au bout ! Je suis fan de Barcelone et j’adore des joueurs comme Iniesta, Xavi, Zidane, Pirlo. J’aime aussi les défenseurs qui sont très à l’aise avec le ballon et qui se projettent vers l’avant. Mais si je pouvais choisir n’importe quel joueur, je prendrais Messi.
Le 9 juin, la France et la Suède s’affronteront à Solna dans un match extrêmement important pour la qualification à la CM2018. Quels sont, selon toi, les atouts de cette équipe de Suède ?
L’équipe de Suède a pas mal changé avec le nouveau sélectionneur (Janne Andersson), surtout après la retraite internationale de joueurs clés, comme Zlatan. Maintenant je vois plus une équipe qu’avant, avec de jeunes joueurs très intéressants. C’est une équipe très disciplinée, qui défend bien ensemble et laisse peu d’espaces à son adversaire.
Très solidaire et collectif mais individuellement pas au même niveau que les français.
Un pronostic pour le match ?
Je pense que la France gagnera 2-1.
Et alors, qui vas-tu supporter ?
Toujours la Suède mais je suis pour le beau jeu, le jeu offensif donc si la Suède ne fait que défendre et que la France joue mieux, j’espère que ça payera pour l’équipe de France.
Un grand merci à Pontus pour sa disponibilité et sa gentillesse ! En espérant le retrouver, un jour peut-être, à la télévision française !
Live Foot
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Brêves du Football

Message  67120 le Jeu 8 Juin - 17:36

Les stats de la saison et de l’histoire du RC Strasbourg dans un livre de Jeoffrey Voltzenlogel
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Brêves du Football

Message  67120 le Ven 16 Juin - 19:25

L1/L2
Règlement : pourquoi les critères qui départagent les équipes de Ligue 1 et Ligue 2 en cas d'égalité vont changer

La différence de buts restera le premier critère pour départager deux équipes à égalité en L1 et en L2 mais, en cas de nouvelle égalité, ce n'est plus la meilleure attaque mais la différence particulière qui sera décisive. Décryptage de la décision de la LFP.
Qu'est-ce qui change dans le règlement ?

A partir de la saison prochaine, la L1 sera «à cheval» sur les deux systèmes en vigueur dans le «Big 5». Jusqu'à présent, la France était alignée sur l'Angleterre et l'Allemagne : deux équipes à égalité de points étaient départagées à la différence de buts générale puis au nombre de buts marqués (meilleure attaque). Au sud, autre règlement : l'Italie et l'Espagne ont adopté de longue date comme premier critère de départage la différence particulière en points. Ce sera désormais le deuxième critère en Ligue 1 et en Ligue 2, après la différence générale qui restera le premier critère pour départager une égalité de points.
Quels sont les nouveaux critères de départage ?

1. Différence de buts générale

2. Plus grand nombre de points sur confrontations directes

3. Différence de buts particulière

4. Plus grand nombre de buts dans les confrontations directes

5. Plus grand nombre de buts à l'extérieur dans les confrontations directes

6. Meilleure attaque générale

7. Meilleure attaque à l'extérieur (général)

8. Club ayant marqué le plus grand nombre de buts sur une rencontre de championnat

9. Départage disciplinaire
Pourquoi changer les critères en cas d'égalité ?

Ce sont les présidents des clubs de Ligue 2, «à leur quasi-unanimité» selon l'un d'eux, qui ont milité pour ce changement. La Ligue se borne à expliquer que le nouveau départage «récompensera toujours la régularité avec la prise en compte de la différence de buts générale comme critère n°1 tout en introduisant une part plus importante pour les critères liés aux confrontations directes».

En réalité, le ressort de la réforme est à chercher dans l'introduction de play-offs en Ligue 2, autre décision du conseil d'administration de la Ligue, jeudi. Cet épisode final va concerner les équipes classées de la 3e à la 5e place et donc, pour ces places très convoitées dans un Championnat ultra sérré, multiplier les «risques» d'égalité de points comme de différence de buts générale.
«Les probabilités des historiques»

Dans ce contexte, explique un ex-acteur de la Ligue 2, goguenard, «les clubs historiques qui s'énervent de ne pas remonter, ont estimé que la probabilité de dominer un club moins huppé sur une double confrontation était plus élevée que celle de les devancer sur le critère de la meilleure attaque - ce qui n'est pas forcément faux. Et puis, tout le monde se souvient du Havre...»

Lors de la saison 2015-2016, le HAC avait terminé au pied du podium, derrière Metz, 3e et promu (directement à l'époque), avec le même nombre de points que les Lorrains (65), la même différence de buts (+15) mais une attaque moins féconde de deux unités seulement (52 buts contre 54). Avec le nouveau système, c'est Le Havre qui serait monté : les Normands avaient concédé un nul (1-1) à domicile avant d'aller s'imposer à Saint-Symphorien au retour (1-0)...
Deux autres règlements modifiés
Outre le changement des critères de départage, deux autres règlements vont changer la saison prochaine. Dans un sens répressif. Les mauvaises pelouses (trois notes consécutives sous la moyenne de 10) seront mises à l'amende (jusqu'à 50 000 €) et les sanctions disciplinaires prononcées par la commission de discipline à l'encontre des personnes physiques «pourront atteindre les 45 000 €», contre... 1500 € actuellement.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Brêves du Football

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum