31eme journée Strasbourg -Sochaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Mar 21 Mar - 14:43

Racing-Sochaux le 3 avril

Le match de la 31e journée de Domino’s Ligue 2, entre le RC Strasbourg Alsace et le FC Sochaux, a été décalé au lundi 3 avril. Le coup d’envoi sera donné à 20h45 au Stade de la Meinau.

Cette rencontre est décalée pour cause de retransmission en direct sur Canal+ Sport.
SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Mer 29 Mar - 5:42

Incertitude pour Marester et Bonnefoi
Landry Bonnefoi , forfait à Auxerre en raison d’une douleur au dos, est incertain pour la réception de Sochaux, lundi prochain.
Le gardien s’est contenté d’un footing hier. Idem pour Éric Marester. Le latéral droit, sorti à la 37e minute en Bourgogne en raison d’un souci à la cuisse, n’a pas encore repris les entraînements collectifs. Il est lui aussi incertain pour le match à la Meinau face au FCSM.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Sam 1 Avr - 5:33

Boutaïb de retour
Après une journée allégée de jeudi, les joueurs du Racing ont effectué une séance physique hier matin, avec notamment Éric Marester et Khalid Boutaïb, de retour de sélection. Seul Landry Bonnefoi manque à l’appel et sera forfait pour le match face à Sochaux, lundi. À noter que jeune Ismaël Aaneba (17 ans) a pris part à l’entraînement.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Dim 2 Avr - 5:48

Si près, si proche
En accueillant le Sochaux d’Albert Cartier, demain, à la Meinau, le Racing se frotte à son plus proche voisin dans le championnat de Ligue 2. À une équipe qui l’a si souvent accompagné dans son histoire.


Il n’est pas uniquement question de géographie. Il est aussi question d’histoire avec les rencontres contre Sochaux ayant ponctué les saisons du Racing.
Le club franc-comtois a été à l’origine du professionnalisme en France, en 1932, quand le club strasbourgeois l’a rejoint dans l’élite deux ans après. Aussi n’est-il pas, non plus, uniquement question de présent avec le match de lundi.
L’entraîneur des Doubiens ne s’y trompe d’ailleurs pas en plantant un décor avantageux au rendez-vous de la 31e journée entre voisins. « On considère le Racing et Sochaux comme des clubs de Ligue 1, alors que ce n’est pas le cas, mais c’est comme ça, relève Albert Cartier. Aucun des deux clubs n’a d’ailleurs parlé de la montée comme objectif dans sa saison. »
« Être à la hauteur de ce match »
L’un est promu, l’autre est dans une phase de transition, avec un récent passage sous pavillon chinois, mais dans la boîte à souvenirs, il est vrai que l’élite a longtemps représenté l’horizon. Sochaux a 66 saisons parmi les meilleurs au compteur, soit le deuxième total hexagonal, juste derrière Marseille. Le Racing en a dix de moins. Bientôt neuf ?
Avec huit points d’avance au compteur, le Racing est mieux parti que son invité de demain pour décrocher la timbale. Mais il n’est pas dans les intentions sochaliennes de lui faciliter la tâche.
« On ne fait pas de calculs par rapport à la montée, précise encore Albert Cartier. Car même si on devait remporter nos huit derniers matches, on ne serait pas sûr de monter. On doit d’abord respecter l’événement. C’est un match que l’on a envie de disputer et au cours duquel on doit respecter les supporters, nos adversaires, le foot. »
Le buteur Faneva Andriatsima et les autres ont des choses à se faire pardonner. Le début d’année 2017, ponctué de quatre défaites et un nul, a fait mal. Le derby est l’occasion d’édulcorer l’amertume de la pilule.
« On se prépare à un match où il y aura naturellement du piment, de l’électricité et un public connaisseur de foot, envisage encore l’entraîneur de Sochaux. Et on doit être à la hauteur de ce match. » L’enjeu comptable est surtout alsacien, mais les Franc-Comtois ne manquent pas de fierté.
Accessoirement, Sochaux se construit un futur. Même si un grand chantier s’annonce à l’intersaison, il s’agit d’accumuler une expérience qui ne sera pas de trop, à terme.
« On a perdu un élément avec Florin Berenguer qui a été victime d’une fracture du rocher face à Nîmes et qui ne pourra pas être aligné, indique Albert Cartier. Avant, on avait un groupe de 22 ans et trois mois de moyenne d’âge. Là, on devrait passer à moins de 21 ans et six mois. »
Le souvenir de 1979
Sochaux ne compte toutefois pas uniquement sur une classe biberon pour exister dans la dernière ligne droite de la saison avec des garçons comme Touzghar, Larbi ou Sao.
Ils affichent quelques saisons au compteur, mais leur entraîneur, qui a mûri au foot dans le grand Est, en tant que joueur pro à Metz et à Nancy, sur le banc de Metz et de Sochaux, saura leur rappeler quelques références majeures. La Meinau est bien familière à Albert Cartier, le Vosgien dont la maman est née à Sélestat, et le Racing lui est tout sauf inconnu.
« Durant ma formation, à l’INF Vichy, le directeur du centre nous avait fait vivre une sacrée expérience, glisse en guise de conclusion l’entraîneur sochalien. Pour nous familiariser avec la D 1, il nous avait emmenés voir un match de l’élite. Je devais avoir 16 ou 17 ans. C’était en juin 1979 et c’était Lyon – Racing ». Pour ceux qui n’ont pas suivi, la victoire à Gerland (0-3) avait permis aux Strasbourgeois de devenir champions de France…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Lun 3 Avr - 6:02

Tellement tentant
Le Racing peut se retrouver à la deuxième place en battant Sochaux, ce soir, dans une Meinau bien garnie. Face à un adversaire promis au ventre mou de la Ligue 2, la perspective est aussi alléchante.
Qui s’aime bien se charrie bien, pourrait-on croire, au regard des remarques distillées dans un camp comme dans l’autre avant la rencontre entre voisins, programmée ce soir à la Meinau. Sochaux, neuf points de retard sur le podium, est un peu en roue libre. C’est une surprise car l’équipe franc-comtoise semblait en mesure de se mêler, plus longuement, à la lutte au sommet. Elle a manqué son début d’année, ce qui, cumulé à quelques sautes d’humeur lors de sa première partie de saison, lui a été fatal. « Sochaux faisait partie des cinq ou six favoris mais il n’y en a que deux qui montent et une place de barragiste », considère Thierry Laurey.
Comme lors de sa récente victoire face à Nîmes (2-1), la bande d’Albert Cartier, qui arrive d’ailleurs en fin de contrat, devra se contenter de jouer les arbitres. Il y aura les accueils d’Amiens ou de Troyes en mai qui changeront sans doute la donne dans la lutte pour la montée. Il y a aujourd’hui le court voyage à Strasbourg où les communicants sochaliens ont cru bon de rappeler que leurs favoris sont invaincus à la Meinau depuis… 1994.

« Prendre le problème par le bon bout »

La possibilité de mettre fin à six matches sans victoire face à cet adversaire constitue une raison supplémentaire pour Ernest Seka et ses copains de se lancer dans leur 31e match de Ligue 2 à corps perdu.
Encore que, dans un stade où plus de 20 000 spectateurs sont attendus, il conviendra de ne pas perdre son sang-froid. « Comme à chaque fois, ça va être un rapport de forces et il faut prendre le problème par le bon bout, souligne l’entraîneur du Racing. On affronte une équipe bien organisée, qui ne prend pas beaucoup de buts et que je n’ai pas vue démobilisée lors de son dernier match face à Nîmes. Ça ne sera pas une partie de plaisir. »
Comme la sortie du soir se fera en connaissance de cause, puisqu’ils clôturent la journée, les Strasbourgeois resteront, quoi qu’il arrive, sur le podium ou sa proche proximité. Mais dans la rude bagarre qui s’annonce au sommet avec, dès samedi, un déplacement à Reims, faire tourner le compteur peut s’avérer une riche idée.
Sur une série de deux succès, le Racing ne serait pas loin d’en imposer en réussissant la passe de trois, à l’occasion de ce match piégeux. Il peut s’appuyer sur quelques constantes – son efficacité offensive, sa maîtrise à domicile (dix succès en quinze matches) –, sur quelques agréables nouveautés, aussi, avec un seul but encaissé en deux matches.

« Pourquoi pas nous ? »

L’horizon est plutôt bleu mais il convient, en pareilles circonstances, de se méfier, de redouter l’orage ou d’aborder en premier lieu le bon côté des choses. « Quoi qu’il puisse se passer, la saison sera réussie, a conclu Thierry Laurey hier, au terme d’une séance dominicale ensoleillée. Beaucoup d’équipes vont en baver jusqu’à la fin de saison et nous aussi. On n’a pas plus de chances de monter que les autres. Mais après, dans ces cas-là, plus tu te rapproches de la fin, plus tu peux te dire : “Pourquoi pas nous ?” Ce serait embêtant de devoir s’incliner sur la ligne. » Mais ce soir, il y a d’abord une occasion de pouvoir la voir d’un peu plus près.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Lun 3 Avr - 6:14

Racing – Sochaux

Seka à droite

Convaincu de la réorganisation contrainte et forcée intervenue après la blessure de Marester à Auxerre, Thierry Laurey devrait reconduire Ernest Seka ( ci-dessus ), son capitaine, sur le côté droit de la défense. Dans l’axe, Kader Mangane et Felipe Saad devraient faire la paire pour protéger l’accès au but d’Alexandre Oukidja. Le reste du onze sera le même que celui aligné en Bourgogne. Le groupe subit d’ailleurs peu de changement, Laurent Dos Santos prenant la place d’Éric Marester, écarté en même temps que Vincent Nogueira, Yoann Salmier, Mayoro Ndoye et Ihsan Sacko.
Côté sochalien, l’infirmerie est bien remplie. Adolphe Teikeu, Florin Bérenguer, Jean Ruiz, Jeando Fuchs ou encore Franck Honorat ne seront pas du voyage. Cela n’empêche pas Albert Cartier de continuer à se passer de Pierre Gibaud et Johann Ramaré, deux joueurs d’expérience sur qui il ne compte pas depuis plusieurs semaines.
❏ RACING : Oukidja – Seka (cap.), Mangane, Saad, Ndour – Gonçalves, Aholou, Lienard – Boutaïb – Blayac, Guillaume. Entr. : Thierry Laurey. Rempl. : Schmitthseissler (g), Dos Santos, Bahoken, Grimm, Gragnic.
❏ SOCHAUX : Dilo – Alphonse, Konaté, Ogier, Pendant – Tardieu, Ilaimaharitra – Sao, Larbi, Martin – Andriatsima. Entr. : Albert Cartier. Rempl. : Prévot (g), Touzghar, Senhadji, Robinet, Thuram ou Daham.
  Racing – Sochaux. Stade de la Meinau. Coup d’envoi : 20h45. Arbitre : M. Jochem. En direct sur Canal + Sport et dna.fr.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Lun 3 Avr - 18:47

Est-ce qu'on peut vraiment parler de derby pour ce Strasbourg-Sochaux?
Ce lundi à 20h45, le Racing accueille le FC Sochaux-Montbéliard au stade de la Meinau pour ce qui est présenté comme «le derby de l'Est»..
L’affiche est belle. Et le match a son enjeu, notamment pour Strasbourg (le Racing, 5e avec un match en moins, peut lorgner sur la deuxième place de Ligue 2 en cas de victoire). Logiquement, l’attente et l’excitation autour de cette rencontre sont allées crescendo ces derniers jours dans les rangs des supporters. S’ils sont mobilisés, ils sont néanmoins partagés sur le terme « derby » collé à ce Strasbourg-Sochaux.
Dans à peu près toutes les campagnes de communications menées sur Internet pour faire la promotion du match, la rencontre entre le Racing et le FC Sochaux-Montbéliard, ce lundi à 20h45 au stade de la Meinau, est présentée comme le « derby de l’est ».
A juste titre ? On est allé poser la question à notre copain Le Petit Robert, qui a une définition simple du mot : « Rencontre de football entre deux villes voisines ».
Les deux villes, séparées par plus de 150 kilomètres, ne sont ni dans le même département, ni dans la même région, mais restent les deux plus proches à l’Est sur la carte des clubs de Ligue 2.
La définition du dico ayant un peu de mal à coller à la réalité du sport de haut niveau (et parce qu’il faudra encore attendre un peu avant de voir une opposition entre Strasbourg et le Sporting Schiltigheim à ce niveau-là), on a posé la question à ceux qui, eux, connaissent le terrain.

« Pourquoi ça en serait un aujourd’hui ? »

Le coach Thierry Laurey a d’abord levé les yeux au ciel, avant de demander « d’arrêter avec ce mot. J’ai joué il y a trente ans à Sochaux, on ne m’a jamais dit que le derby c’était contre Strasbourg. J’aimerais savoir pourquoi aujourd’hui ça en serait un ».
L’ancien attaquant alsacien du Racing, David Ledy est tout aussi ferme sur le sujet : « Ce n’est pas un derby ! Les derbys, avant, c’était Strasbourg-Mulhouse. Et ça reste Strasbourg-Metz. »
Sans oublier, le récent Strasbourg-Colmar, derby alsacien du National qui s’est joué devant plus de 25.000 spectateurs à la Meinau.

Sochaux, plus intense ?

« C’était la réunion de deux jolis clubs, il fallait marquer le coup. Le match avait réuni tout le monde, mais on s’entend bien en Alsace, ça s’est joué dans la joie, la bonne humeur. C’était un beau spectacle. En revanche, Sochaux, Metz ou encore Nancy, c’est plus intense, ce sont plus des derbys, juge le milieu du RCSA Jérémy Grimm. On l’a vu au match aller à Sochaux, les supporters aiment bien se déplacer et se chambrer. Ça se démontrera encore au retour avec un stade quasiment plein pour un lundi soir. »
L’attaquant du Racing et belfortain Dimitri Liénard confirme : « J’ai toujours été sochalien petit, d’autant plus que j’y ai fait quelques classes. Et pour moi, ça a toujours été un derby pour l’Est »
Les deux Racingmen assurent toutefois que dans le groupe, « on ne se prend pas plus la tête que ça autour de ce match ». On propose alors de rebaptiser ce « derby » en « match qu’il serait sympa de gagner ». Mais on serait alors tenté d’en caser plusieurs sous cette appellation d’ici à la fin du championnat
20minute
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Lun 3 Avr - 20:33

Sans plus tarder, voici la composition officielle des deux équipes :

Racing Strasbourg : 16. Alexandre Oukidja (g) – 22. Ernest Seka (cap), 12. Kader Mangane, 23. Felipe Saad, 3. Abdallah Ndour – 17. Anthony Gonçalves, 8. Jean-Eudes Aholou, 11. Dimitri Lienard – 29. Khalid Boutaïb – 9. Baptiste Guillaume, 13. Jérémy Blayac. Remplaçants : 30. Corentin Schmittheissler (g), 20. Laurent Dos Santos, 6. Jérémy Grimm, 28. Vincent Gragnic, 19. Stéphane Bahoken. Entraîneur : Thierry Laurey.

FC Sochaux-Montbéliard : 30. Christopher Dilo (g) – 2. Mickaël Alphonse, 12. Florent Ogier, 33. Ibrahima Konaté, 31. Jason Pendant – 10. Moussa Sao, 22. Florian Tardieu, 11. Florent Martin, 5. Mohamed Larbi – 14. Yoann Touzghar, 28. Faneva Andriatsima. Remplaçants : 16. Maxence Prévot (g), 19. Sofiane Daham, 21. Marco Ilaimaharitra, 17. Marcus Thuram, 25. Rayan Senhadji. Entraîneur : Albert Cartier.
.
Côté Racing, le onze de départ aligné par le coach Thierry Laurey est sans surprise, les onze hommes ayant assuré (à partir de la 37e minute) la victoire à Auxerre avant la trêve internationale sont reconduits dès le coup d'envoi. C'est donc à dans le couloir droit que le capitaine Ernest Seka débutera la rencontre, Mangane et Saad étant chargés de cadenasser l'axe de la défense.
.
Côté Sochaux, les deux Alsaciens du FCSM, le Mulhousien Marco Ilaimaharitra et le Guebwillerois Sofiane Daham, démarreront ce derby sur le banc. Les recrues hivernales Yoann Touzghar et Mohamed Larbi sont en revanche titulaires et chargées d'alimenter Faneva Andriatsima en balles de but.
.
Avec ce match programmé un lundi soir, les Strasbourgeois ont l'avantage de connaître parfaitement les données du problème. Pour rejoindre le RC Lens et même le devancer au goal average à la 2e place de la Ligue 2, le Racing doit gagner ce soir avec deux buts d'écart. C'est aussi "simple" que ça. Pour Sochaux, 10e, l'idée est avant tout de prendre une revanche par rapport à la défaite subie au match aller (1-2).
.
L'ambiance monte encore d'un cran à la Meinau, devenue d'un coup assourdissante entre la sono qui crache l'hymne du club et les chants des supporters
.
Le coup d'envoi de la rencontre vient d'être donné par l'arbitre principal M. Stéphane Jochem. Racing Strasbourg - FC Sochaux, c'est parti !!!
.
Deux minutes de jeu et déjà un corner et une action dangereuse pour les Bleus, qui démarrent cette rencontre pied au plancher.
.
Et le Belfortain du Racing Dimitri Lienard qui tente sa chance de 30 mètres. Son ballon part dans les nuages, mais c'est un geste qu'il a réussi par le passé. Alors pourquoi pas ?
.
Le match est parti sur de très bonnes bases, avec du jeu de part et d'autre. Le FC Sochaux n'est pas venu uniquement pour défendre et c'est tant mieux pour le spectacle.
.
Oh la tête presque involontaire d'Aholou sur un coup franc enroulé de Lienard légèrement dévié par le crâne de Touzghar ! Le ballon du milieu de terrain alsacien a bien failli surprendre Dilo sur sa ligne !
.
Le match est toujours aussi équilibré mais les Sochaliens ont un peu plus de mal à s'approcher du but d'Oukidja, qui n'a rien eu à faire dans ce premier quart d'heure.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Lun 3 Avr - 21:06

BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT  1-0 Blayac
.
Sur un corner parfait de Dimitri Lienard, l'homme de ce début de match, Jérémy Blayac s'est débarrassé du marquage et a placé une tête imparable pour un Dilo parti à la pêche sur ce coup ! Le Racing est devant !
.
Petite minute statistique au passage : c'est le 5e but de Blayac en championnat cette saison et la 7e passe décisive de Lienard.
.
Les Sochaliens ne sont pas abattus par cette ouverture du score. Ils sont certes toujours aussi inoffensifs, mais ils n'ont pas reculé non plus depuis le but de Blayac.
.
Le Racing gère tranquillement sa courte avance et laisse Sochaux venir pour essayer de se créer des espaces. En vain pour l'instant.
.
Meilleur joueur de cette première période, Lienard est toujours aussi entreprenant et en confiance sur le moindre ballon touché. Sa frappe à l'instant était trop écrasée, mais Dilo a quand même dû se coucher de tout son long pour capter le ballon.
.
Première frappe sochalienne de la partie sur coup franc signée Larbi. Le mur strasbourgeois détourne en corner, et celui-ci ne donne rien.
.
Sur le contre, Ernest Seka se retrouve en position d'attaquant de pointe et rate son dernier crochet au moment de conclure devant Dilo ! Quel dommage pour le Racing, le break était tout proche !
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Lun 3 Avr - 21:27

BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT  2-0 Boutaib
.
Quelle action strasbourgeoise mes enfants ! Ma-gni-fi-que ! Au départ, un ballon de Ndour vers l'axe que Boutaïb laisse intelligemment passer pour Guillaume qui lui remet instantanément d'une subtile pichenette en une-deux. L'international marocain se retrouve seul devant Dilo, qui ne peut qu'effleurer le ballon sur la pichenette de "Boutagoal" ! Ca fait 2-0 pour les Bleus grâce au 15e but de Boutaïb cette saison !
.
mi-temps 2-0
.
Une mi-temps quasi parfaite de la part des Strasbourgeois face à des Sochaliens beaucoup trop inoffensifs. Avec ces éventuels trois points et deux buts supplémentaires au goal-average, le Racing est virtuellement 2e de Ligue 2 ! A tout de suite pour la seconde période !
.
Sochaux démarre le mieux cette 2e mi-temps grâce à l'impact physique du nouvel entrant, Marcus Thuram, et la première frappe cadrée à l'instant de Andriatsima, qu'Oukidja a détourné en corner d'une belle manchette ! Le premier arrêt du portier alsacien dans ce match.
.
Deuxième corner d'affilée pour le FCSM et frappe dans les nuages de Larbi des 18 mètres. Attention au réveil des Sochaliens.
.
Voilà la 3e action sochalienne et le deuxième arrêt d'Oukidja, parfait sur cette frappe à bout portant de Touzghar, servi en pleine course par Andriatsima !
.
Ouh le coup franc vicieux de Lienard au second poteau que Seka a bien failli redresser victorieusement ! Le Racing rentre enfin dans sa seconde période !
.
Attention à Thuram encore une fois à droite, qui enfume littéralement Seka et offre un cavier à Andriatsima, dont la frappe est détournée de justesse par Mangane le pompier de service ! Sochaux a plus montré en dix minutes qu'en une mi-temps entière.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Lun 3 Avr - 22:03

Premier carton jaune de la partie pour Kader Mangane.
.
Premier changement au Racing : sortie du buteur Jérémy Blayac, remplacé par Jérémy Grimm.
.
On assiste à un tout autre match depuis le retour des vestiaires. Sochaux est transfiguré depuis son remaniement tactique et l'entrée en jeu remarquée de Marcus Thuram. Dans le couloir droit, le pauvre Ernest Seka passe un sale quart d'heure.
.
 PENALTY pour Sochaux ! Faute d'Oukidja sur Touzghar venu le défier dans une sorte de duel aérien ! L'attaquant a pu frapper à côté et M. Jochem a décidé de revenir à la faute du gardien alsacien.
.
C'est à côté !!!
.
Faneva Andriatsima, le meilleur buteur sochalien, tire son penalty sur l'extérieur du poteau gauche d'Oukidja !! La Meinau fait évidemment ça comme un but !
.
Carton jaune à Mohamed Larbi.
.
Il y a 22631 spectateurs ce soir à la Meinau, record de la saison à Strasbourg !
.
Changement à Strasbourg : sortie de Guillaume, remplacé par Bahoken.
.
Sochaux continue de croire en ses chances de revenir dans ce match tandis que le Racing tente de profiter des espaces qui s'offrent à lui. Mais le tableau d'affichage reste pour l'instant bloqué à 2-0.
.
On approche de la fin du temps règlementaire. Le Racing gère son avance de deux buts qui lui permet pour l'instant de chiper la 2e place du classement au RC Lens.
.
Dernier changement à Strasbourg : sortie de Boutaïb, remplacé par Gragnic.
.
Il y aura 4 minutes de temps additionnel.
.
C'est terminé ! Victoire du Racing dans ce derby de l'Est face à Sochaux grâce à une belle première période ponctuée de deux buts de Blayac et Boutaïb ! Les Sochaliens ont ensuite raté un penalty en 2e période, qui permet aux Bleus de monter sur la 2e marche du podium grâce à son goal-average !
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Lun 3 Avr - 22:42

31ejournée
Laval
19' Coutadeur
1 - 1 AC Ajaccio
21' Madri
 
Niort
90' Dona Ndoh
1 - 0 Auxerre
Ajaccio GFC
5' Benrahma
86' Benrahma
2 - 3 Bourg-en-Bresse Peronnas
73' Hoggas
75' Boussaha
90' Gamiette
Amiens
48' Ndombele
0 - 1 Clermont
72' Thiam
Troyes
3' Dingomé
38' Azamoum
39' Niane
41' Ben Saada
4 - 2 Orléans
55' Nabab
67' Bouby
Tours
2' Miguel
28' Diarra
90' Bouanga
3 - 1 Red Star FC
36' Keita
55' Demel
Le Havre
16' Gimbert
1 - 1 Reims
78' Chavaria
Nimes
27' Ripart
1 - 0 Valenciennes
Samedi le 1/04/2017
Lens
8' Lopez vient contrer la relance de Hartock... la barre
29' Duverne met ses crampons sur le visage de Maupay, carton jaune
32' Hafez
47' Dès la reprise Cvetinovic sort sur blessure
90+2' Lala suite à une altercation devant le banc brestois
0-2 Brest
34' Battocchio sur coup-franc direct
43' Grougi pour une belle semelle sur Zoubir
45' Enorme erreur de passe de Bourigeaud, Maupay perd son duel face à Douchez !
67' Castan pour une grosse faute sur Fortuné
90+2' Maupay suite à une altercation devant le banc brestois
90+4' Joseph-Monrose
Lundi le 3/04/2017
Strasbourg
20' Blayac de la tete
41' Boutaïb
2 - 0 Sochaux
72' Penalty pour Sochaux, Andriatsima trouve l'extérieur du poteau d'Oukidja

 

EquipePtsJGNPBPBCDiff
1 Brest5531167842339
2 Strasbourg52311579493910
3 Lens523114107433310
4 Troyes50311489463412
5 Reims50311311734268
6 Nîmes483112127443212
7 Amiens SC48311399423210
8 Niort4631121093941-2
9 Le Havre413110111028262
10 Gazélec Ajaccio413110111035350
11 Bourg-en-Bresse41311011104344-1
12 Sochaux41311011102930-1
13 Clermont403110101134322
14 Ajaccio3931109123340-7
15 Valenciennes3431713113642-6
16 Tours3231711134249-7
17 Red Star3131710142943-14
18 Auxerre293178162136-15
19 Orléans283188153142-11
20 Laval2731415122536-11
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Mar 4 Avr - 5:32

Et la fête continue !
Le Racing a eu besoin d’une mi-temps pour mettre à la raison le voisin sochalien. S’ils ont souffert après la pause, les Bleus n’en constituent pas moins un séduisant dauphin.
Bien sûr, il lui reste ces sautes de forme, coups de mou et périodes de grand n’importe quoi venant rappeler que la perfection n’existe pas, ce qui n’est jamais inutile.
Mais le Racing de Thierry Laurey séduit aussi par son manque de maîtrise, car il n’est jamais question de s’endormir en suivant ses sorties. Pour être deuxième d’une Ligue 2 d’une homogénéité incroyable, il présente aussi des qualités, rassurez-vous, encore plus nombreuses.

Du cœur, de l’énergie et du talent

Sochaux en a fait l’amère expérience hier. Athlétiques, volontaires et généreux, les Strasbourgeois ont encore justifié leur rang de légitime candidat à la montée à l’occasion de la rencontre entre voisins. La copie n’a pas été parfaite, notamment après la pause. Mais le verdict du lundi correspond à un nouveau bonheur et entretient le sourire des nombreux suiveurs alsaciens, qui retiendront un but magnifique et oublieront bien vite la fatigue de fin de match et les ratés entrevus.
Le podium en ligne de mire, avec les “DD” d’une splendeur passée, David Ledy et Zitelli présents au coup d’envoi, le Racing avait quelques raisons de croire en une savoureuse soirée. Dans une Meinau autant remplie que face à Lens en décembre, les Bleus ont semblé vouloir mettre tous les ingrédients pour que la température sur le terrain approche celle des tribunes.
Il convenait toutefois de garder son sang-froid, un élément indispensable pour que l’affaire tourne bien. Le FC Sochaux a beau avoir perdu quelques griffes depuis que Peugeot l’a vendu, le Racing devait se méfier. La bande à Cartier n’a objectivement plus grand-chose à jouer et, en ce dernier quart de la saison, doit veiller essentiellement à se faire plaisir. Ce qui n’arrive pas souvent en perdant. Il s’agissait de faire triompher l’essentiel sur le superfétatoire, l’envie de rester à son avantage dans la course à la montée sur celle de s’offrir une victoire de prestige.
Le Racing a mis du cœur, de l’énergie et du talent pour amener à la raison un simple arbitre de la Ligue 2. S’est esquissée la méthode éprouvée qui a permis de tordre quelques adversités à la Meinau lors des onze victoires alsaciennes décrochées sur ses terres. Lienard au corner, un Strasbourgeois à la retombée : Blayac garde décidément de sacrés restes dans les surfaces embouteillées. Et l’horizon s’est éclairci (1-0, 20e ).

« Être capable de se sublimer »

Car les Strasbourgeois se montrent impayables pour faire fructifier un avantage, donner l’impression de se contenter du strict minimum, laisser le visiteur, une fois mené, s’affranchir de sa prudence, et finir par le coucher pour de bon. Ainsi, un court instant, le Racing a été touché par la grâce. Sur un ballon centré par Ndour, Boutaïb s’est effacé, Guillaume a réussi une talonnade dosée dans la course du Marocain qui a décoché la pichenette inspirée pour doubler la mise et ajouter un 15e but à son compteur personnel (2-0, 41e ). « On a mis suffisamment de pression sur cette équipe sochalienne, a apprécié l’entraîneur strasbourgeois, Thierry Laurey. On est dans la dernière ligne droite et chacun doit être capable de donner un peu plus, de se sublimer et on l’a fait sur cette première période. »
Les Bleus ont pu songer à gérer, un peu trop au retour des vestiaires quand Andriatsima, par deux fois (48e et 57e ), et Touzghar, qui est tombé sur un Oukidja impeccable à bout portant (51e ), ont eu l’occasion de relancer le suspense.
« On a décidé de leur laisser un peu plus le ballon pour s’économiser après la pause. Mais en étant plus près les uns des autres, on a quand même eu un temps de retard », a regretté Laurey.
Le roupillon a eu tendance à durer jusqu’à ce que le Racing soit à deux doigts de se faire punir. Sur un ballon en cloche, Touzghar a été percuté par Oukidja dans la surface, ce qui a donné penalty.
Mais, poussé par un kop vociférant, Andriatsima a impeccablement placé le ballon à côté (71e ).
On n’est pas obligé de partager l’avis du coach de Sochaux, Albert Cartier, qui a considéré qu’un « nul aurait été logique ».
Il ne pouvait décidément rien arriver de fâcheux à ce Racing qui a terminé à bout de souffle, la langue pendante, un brin désorganisé aussi, comme porté par le vent de folie qui l’a amené si haut jusqu’ici.
Ils sont 18 derrière lui, ce qui est appréciable quand on sait qu’il y en a 20 en tout. Et il ne faut pas oublier qu’à sept matches de la fin, c’est un promu, si prudent en août, qui est aux basques de Brest, le leader.

Dès samedi à Reims

Seka, plutôt séduisant sur le côté droit d’une défense strasbourgeoise où il n’avait jamais été titularisé, Aholou, Lienard et les autres peuvent continuer à vivre une dernière ligne droite grisante, où il y a tant à gagner.
Pas plus tard que samedi, à Reims, « où on aura moins de pression avec ces trois points », a apprécié l’entraîneur du Racing, avec un millier de supporters strasbourgeois dans leur sillage, ils auront sans doute de beaux moments à vivre.
Et si ce n’est pas le cas, il y aura toujours un lundi de Pâques, face à l’AC Ajaccio, pour vivre une renaissance.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Mar 4 Avr - 5:39

Portés par la foule

LES SUPPORTEURS STRASBOURGEOIS attendaient ce match face à Sochaux avec appétit. Parce qu’il pouvait permettre au Racing de remonter sur le podium. Et parce qu’il promettait une belle fête dans des tribunes bien garnies.
Hier soir, comme souvent cette saison, la Meinau a été à la hauteur de l’événement. Si les « Sochaux on t’en… » ont trop souvent résonné, l’ambiance est restée bon enfant. Il faut dire que les Strasbourgeois, sur le terrain, ont fait le boulot. Alors qu’un timide « aux armes » est lancé par le parcage visiteurs bleu et jaune, Blayac trouve la faille sur corner, sous le nez du kop strasbourgeois. On joue la 20e minute et la fête ne fait que commencer. Alors que la tribune entame un « Strasbourgeois et chalalala » bien suivi, les Bleus continuent de pousser. Et le kop de vibrer et de gronder.
La tribune latérale nord se joint au mouvement, en mode revendicatif : « Pas de match le lundi, le foot, c’est samedi ». Une annonce fortement applaudie par le kop, qui explose quelques minutes plus tard. Boutaïb vient d’offrir le but du 2-0, juste avant la mi-temps.
Au retour des vestiaires, le public est toujours aussi chaud. Sur le terrain, le Racing est moins mordant et gère son avance. Passée l’heure de jeu, les portables s’allument en mode lampion. Même la sortie virile (voire plus) d’Oukidja ne gâche pas la fête, Andriatsima ayant l’amabilité de tirer à côté un penalty incontestable. Farceur, le kop termine sa démonstration de force par un « Qui ne saute pas est Sochalien ». Le Racing n’est pas encore en Ligue 1. Mais les 22 631 spectateurs présents hier ont prouvé, une fois encore, que la Meinau avait largement le niveau pour évoluer tout là-haut… BA.SCH.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Mar 4 Avr - 5:42

vainqueur de Sochaux, Strasbourg se hisse à la 2e place
Vainqueur (2-0) de Sochaux à la Meinau, lundi soir en clôture de la journée, Strasbourg grimpe à la 2e place, devant Lens, au bénéfice d'une meilleure attaque, et à trois points du leader Brest.

Une tête victorieuse de Blayac sur un corner de Liénard (20e) et une merveille de combinaison à trois conclue par une pichenette payante de Boutaïb (41e) : Strasbourg n'a pas manqué l'occasion lundi de retrouver le podium en dominant (2-0) Sochaux, pas très heureux en seconde période puisque Andriatsima a manqué un penalty sifflé suite à une sortie dangereuse de Oukidja sur Touzghar qui aurait pu valoir une expulsion au gardien alsacien, simplement averti (72e).
Mieux que le podium même. Strasbourg se hisse en effet à la 2e place, devant Lens : meme nombre de points (52) et même différence de buts (+10), mais la formation de Thierry Laurey, meilleure attaque du Championnat (49 buts), devance au classement son rival nordiste pour la montée, battu (2-0) samedi dans le choc de la journée par le leader brestois, trois points devant.

Le match de Strasbourg le 5 mai au stade Bollaert contre les Sang et Or à l'occasion de la 36e journée s'annonce d'ores et déjà bouillant... Pour Sochaux, en revanche, la fin de saison sera longue. Avec 41 points, comme trois autres équipes, les Doubistes n'ont plus rien à jouer et sont calés à la 12e place.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Mar 4 Avr - 19:26

avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Mer 5 Avr - 5:42

Solides arguments
Après dix jours loin des terrains, le Racing a parfaitement négocié le derby face à Sochaux (2-0). Et les Alsaciens ont de solides arguments à faire valoir pour continuer à rêver…
Ce matin, le Racing trône à la deuxième place du classement de Ligue 2 après sa belle victoire face à Sochaux, à la Meinau (2-0).
Ce succès, le quinzième de la saison, permet aux Alsaciens d’entamer le sprint final de la meilleure des manières. Et vu les arguments mis sur le pré par les Strasbourgeois face aux hommes d’Albert Cartier, la belle histoire pourrait bien continuer…
u UNE ATTAQUE AU TOP. – Lundi soir, face aux Sochaliens, les Strasbourgeois ont (comme souvent cette saison) affiché un visage séduisant. Jérémy Blayac, auteur d’un coup de boule d’une précision clinique sur l’ouverture du score, a évité aux siens de gamberger. Et l’attaquant a ensuite usé la défense adverse, dans un rôle de pivot où il excelle.

« Il reste des choses à améliorer »

Khalid Boutaïb, pour sa part, continue d’épater. L’international Marocain, auteur de son 15e but de la saison (et quel but !) a encore marqué les esprits par son sens du jeu et du collectif.
Et Baptiste Guillaume a été au diapason, comme en témoigne sa magnifique talonnade, sur le deuxième but alsacien. Après des débuts difficiles en Alsace, le Belge s’est remis en question. Et ça paye, le jeune attaquant confirmant enfin tous les espoirs placés en lui.
« Le deuxième but, c’est une belle action, soulignait Thierry Laurey à l’issue des débats. Avec le temps, il y a de plus en plus d’affinités entre les attaquants, on sent une complicité, un feeling. Mais il reste des choses à améliorer, parfois on s’est un peu trop précipité en première mi-temps ».
Dans ce bilan, il ne faut pas oublier Stéphane Bahoken, l’ancien Niçois ayant prouvé, en première partie de saison qu’il pouvait être un recours à l’avant, tout comme le virevoltant Ihsan Sacko.
u UNE DÉFENSE RETROUVÉE. – Depuis le début de l’année, le Racing avait une fâcheuse tendance. Parfois trop portés vers l’avant, les joueurs alsaciens en avaient oublié l’essentiel : protéger leurs buts.
Or, depuis deux rencontres, les cages strasbourgeoises sont restées inviolées. Et c’est un bon signe. Car comme l’a répété Thierry Laurey à plusieurs reprises « en général, c’est la meilleure défense qui monte ».
Avec 39 buts encaissés, le Racing en est loin. Mais face à Touzghar, Andriatsima et les autres, le quatuor défensif alsacien a tenu la route.
Seka s’est montré intéressant dans un rôle d’arrière droit inhabituel, Ndour a réalisé un match plein, tant défensivement qu’offensivement et la charnière centrale n’a pas trop souffert, le duo Saad/Mangane se révélant souverain dans les airs et efficace au sol.
Et dans ce florilège, certains absents pourraient rendre quelques services. À l’instar de Yoann Salmier ou Eric Marester, par exemple
  UN MILIEU ÉQUILIBRÉ. – Les trois joueurs du milieu de terrain ont parfaitement fait le boulot lundi soir.
Dimitri Lienard y est allé de sa passe décisive sur corner, pour l’ouverture du score, et n’a jamais ménagé ses efforts défensifs.
Jean-Eudes Aholou, sur courant alternatif depuis son arrivée, a réalisé l’un de ses meilleurs matches sous le maillot strasbourgeois. Porté vers l’avant, acharné à la récupération, l’ancien d’Orléans a tenu son rang.
Idem pour Anthony Gonçalves, plein d’envie quand il faut attaquer et plein d’abnégation quand il s’agit de défendre. Et comme dans les autres secteurs de jeu, il convient de citer les autres éléments de l’effectif : Jérémy Grimm, entré en fin de match, a une nouvelle fois prouvé qu’il avait largement le niveau Ligue 2 et Vincent Nogueira, même s’il est un peu dans le dur, reste représente une solution cas de besoin.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Mer 5 Avr - 5:46

Les étoiles


*** Khalid Boutaïb. – Efficace et inspiré, l’attaquant franco-marocain a réalisé un match plein, assorti d’un joli but. Encourageant pour la fin de saison…
** Jérémy Blayac  . – Depuis quelques semaines, l’attaquant est dans le rythme et s’est parfaitement adapté à ses compères de l’attaque. Logiquement récompensé par un but, son 5e de la saison.
* Ernest Seka et Jean-Eudes Aholou. – Le capitaine alsacien a réalisé une prestation intéressante à droite, ponctuée de quelques chevauchées spectaculaires dont il a le secret.
Aholou, de son côté, a réalisé un gros travail dans l’ombre pour empêcher les Sochaliens de construire leur jeu, tout en apportant son écot, offensivement parlant.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  67120 le Mer 5 Avr - 5:49

David et David

Deux anciens buteurs alsaciens étaient présents lundi soir à la Meinau.
Et non des moindres, puisque qu’il s’agit de David Zitelli (33 buts en championnat entre 1995 et 1998) et David Ledy (41 buts entre 2009 et 2014).
Ce dernier, qui évolue à Martigues (CFA), vient de se faire opérer du genou. Il était d’ailleurs tout heureux de retrouver un stade qu’il affectionne.
« Ça fait trois fois que je viens cette saison et ça me fait vraiment plaisir d’être là », a souligné David Ledy, toujours aussi attaché au club strasbourgeois.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 31eme journée Strasbourg -Sochaux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum