30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Sam 18 Mar - 5:23

Auxerre-Racing le 20 mars
Le match de la 30e journée de Ligue 2, entre l’AJ Auxerre et le Racing a été décalé au lundi 20 mars à 20h45 au stade de l’Abbé-Deschamps.
Ce duel sera diffusé en direct sur Canal+ Sport.
SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Sam 18 Mar - 5:23

L’infirmerie se vide avant Auxerre
Strasbourg se déplace lundi (20h45) à Auxerre, pour le compte de la 30ème journée de Ligue 2. Le coach Thierry Laurey devrait bénéficier d’un groupe au complet pour l’occasion.
En effet, Jérémy Grimm est de nouveau apte après son indisponibilité due à une béquille. De la même façon, Anthony Gonçalves a participé à l’entraînement mercredi. Il est également disponible. 
  Foot National
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Sam 18 Mar - 5:24

Cracheur de feu
Doté de la meilleure attaque de Ligue 2, le Racing peut compter sur un vrai point fort à l’approche de la dernière ligne droite du championnat. Accessoirement, sa force offensive est protéiforme.
« Racing’s on fire, your defense is terrified »*. Le tube de l’Euro-2016, entonné par les supporters de l’équipe nord-irlandaise dans l’Hexagone en hommage à leur buteur William Grigg, serait bien mieux adapté à l’équipe strasbourgeoise cette saison,

Car si le buteur au parcours tortueux dans le football britannique n’a pas joué le moindre match de l’Euro, l’attaque du Racing incarne une menace bien réelle pour les pensionnaires de Ligue 2.
« Le jeu est plus ouvert »

Ce n’est évidemment pas à la mesure des avalanches déclenchées à l’échelon supérieur par Monaco. Mais avec 45 buts inscrits en 29 matches, Khalid Boutaïb, Baptiste Guillaume et les autres affichent un bilan remarquable qui leur permet encore de lorgner le podium du championnat plus de sept mois après son coup d’envoi.

Et cela constitue une surprise au regard du profil de l’équipe promue au printemps 2016. Car sous les ordres de Jacky Duguépéroux, le Racing a forgé sa montée en verrouillant à double tour l’accès de son but plutôt qu’en multipliant les actions devant celui des autres.

« C’est vrai que l’on se retrouve parfois avec dix possibilités de marquer sur une rencontre, constate Stéphane Bahoken, six buts, quatre passes décisives au compteur. À chaque match, on sait qu’on aura des occasions. L’équipe est plus libérée que la saison passée. Mais ce n’est pas non plus le même championnat. En Ligue 2, le jeu est plus ouvert qu’en National. »

D’ailleurs, ce n’est sans doute pas un hasard : le Racing paraît souvent plus à l’aise en se frottant aux gros qu’en tentant de tordre les petits. Un système en 4-3-1-2 s’est imposé dans le collectif strasbourgeois. Il s’avère plus efficace quand l’adversaire ne se recroqueville pas. « Il y a toujours trois attaquants dans nos actions, parfois quatre avec le latéral qui accompagne », constate Stéphane Bahoken.

Le champ des possibilités offensives se montre parfois plus large encore. « Il y a les deux de devant, un joueur en soutien mais également les trois du milieu qui se projettent, explique Khalid Boutaïb, 14 buts, 3 passes décisives. On sait développer du jeu direct mais avec nos qualités athlétiques, on peut aussi débloquer les situations sur un coup de pied arrêté. »

Le Racing a plusieurs cordes à son arc pour réussir dans son entreprise. Il peut compter surtout sur différents profils d’attaquants qui se tirent la bourre au quotidien. Sachant que Khalid Boutaïb représente l’un des hommes de base du onze alsacien, ils sont quatre, Stéphane Bahoken, Jérôme Blayac, Baptiste Guillaume et Ihsan Sacko, pour les deux postes en pointe. « À l’entraînement, au quotidien, on met l’accent sur les complicités, sur la répétition des courses, sur le travail des gammes, souligne Jérémy Blayac, trois buts, trois passes, mais avec un temps de jeu réduit puisqu’après une blessure en début de saison, il a dû cravacher pour s’intégrer dans la rotation offensive. La saison passée, j’étais constamment dans la bagarre, seul face à deux ou trois défenseurs. Là, on sent le soutien. »

Et s’il en résulte une certaine fragilité derrière, le Racing peut toujours envisager retourner un match mal engagé. « Il n’y a aucun problème au sein du groupe et cela explique aussi notre efficacité offensive, poursuit Jérémy Blayac. La concurrence tire vers le haut et celui qui est sur le banc est à 100 % derrière celui qui est sur le terrain. Après, disposer de la meilleure attaque, ce n’est pas l’essentiel. Il faut avant tout gagner les matches. Mais en tant qu’attaquant, on a tous le souci d’être décisif par la passe, par le but. »

Pour l’heure, ceux de devant combinent parfaitement, au gré de leur forme physique, de leurs inspirations et de leur réussite. Et si cela ne garantit pas une grosse et belle surprise en fin de saison, cela assure le spectacle à chaque fois. Et ce n’est déjà pas si mal.

*« Le Racing est en feu, ta défense est terrifiée »
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Dim 19 Mar - 20:26

: le groupe strasbourgeois
Thierry Laurey a convoqué 17 joueurs pour le déplacement du Racing à Auxerre, ce lundi soir (20h45). Landry Bonnefoi, touché cette semaine à l’entraînement, Corentin Schmittheissler a été convoqué. Jérémy Grimm, rétabli, est de retour dans le groupe.

Le groupe :

Oukidja, Schmittheissler ; Aholou, Bahoken, Blayac, Boutaib, Gonçalves, Gragnic, Grimm, Guillaume, Lienard, Mangane, Marester, Ndour, Nogueira, Saad, Seka.


Les absents : Bonnefoi, Gambetta (blessés), Dos Santos, Ndoye, Salmier (choix de l’entraîneur), Benkaïd, Caci, Sacko, Solvet, Weissbeck (équipe réserve).

SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Lun 20 Mar - 10:43

Plus l’heure de faiblir
Voyageur médiocre cette saison, le Racing doit hausser le rythme à l’extérieur, ce soir, à Auxerre, s’il veut nourrir ses espoirs de montée. Il n’est plus temps de traîner en route.
Capable de moucher les meilleurs et de se planter contre les moins bons, le Racing a le charme de la beauté changeante, surprenante et parfois déstabilisante. Il n’en finit pas depuis août de souffler le chaud, souvent, et de glacer le sang, parfois, coupable d’erreurs de gamins après des éclairs de génie.
Aussi avec la bande à Laurey, ne sait-on pas toujours sur quel pied danser. Au moins, elle donne envie de danser. Le festival réussi il y a huit jours, face à Brest (4-1), en un joli après-midi de football alsacien, a convaincu de ne pas retenir que les vilains ratés de 2017. Le leader est rentré dans l’ouest avec les valises remplies.

« On est rarement dominé mais on ne ramène pas grand-chose »

Mais Ernest Seka et ses copains n’en sont pas pour autant des membres du premier tiers de la L2 avec un bilan limpide. Pour entretenir les espoirs de montée, ils n’ont d’autre choix que de gommer quelques vilaines habitudes. Ils sont encore dans le coup pour le podium à neuf matches de la fin et c’est déjà très bien.
Mais affleurent désormais des envies partagées de ne pas s’arrêter en si bon chemin et aux trois quarts de la saison. Le Racing ne se cache plus trop mais il devra absolument changer de costume en déplacement. Sinon, il risque de se faire dépouiller de ses légitimes ambitions alors que la dernière ligne droite semble bel et bien avoir débuté avec la victoire de quatre des six autres pensionnaires du top-7, là où se nichent sans doute les trois occupants du podium final. Pour l’heure, les Strasbourgeois, toujours volontaires, ont bien trop laissé espérer l’adversité, sur ses terres.
Sur le cycle retour, cela donne un vilain bilan de deux points rikikis en cinq matches loin de la Meinau. « À Valenciennes, c’était pénible, retient notamment Thierry Laurey, en évoquant la dernière mésaventure en date (2-1). En déplacement, on a des insuffisances et des manques de lucidité. On a du mal à emballer les matches contre des équipes un peu moins bien classées. On est rarement dominé mais on ne ramène pas grand-chose. En fait, on est peut-être trop idéaliste. »
En Bourgogne, il ne faudra pas trop l’être. Car il ne s’y annonce pas vraiment un duel propre et sans anicroche. L’AJ Auxerre, avant-dernier, est en péril, dans une mauvaise passe avec un point récolté en trois matches, mais remplie d’expérience pour s’en sortir et faire mentir le pronostic. Et le Racing s’est montré expert dans l’art de relancer quelques moribonds, Valenciennes ou Clermont dans un passé récent.
« On a placé le curseur haut lors du dernier match et tu attends que le curseur soit aussi haut à Auxerre, dessine encore l’entraîneur strasbourgeois. Or, on va affronter une équipe bien organisée, difficile à manœuvrer, avec un effectif compétitif. Il faudra faire preuve de patience et de précision. Tu ne peux pas être dans l’à peu près. Et il sera important d’être en rythme d’entrée. »

Le lointain souvenir havrais

Et il serait bon de concrétiser les soucis, manifestés tout au long de la semaine à l’entraînement, de progresser dans l’organisation, de construire un bloc aux failles plus problématiques en terrain hostile. Car comme il voyage en mode mineur, le Racing a bien du mal à défendre avec efficacité. La dernière fois qu’il a terminé un match à l’extérieur sans encaisser le moindre but, il l’a emporté. C’était au Havre, fin novembre. Cela commence à dater. La piste du changement gagnant est tout trouvée.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Lun 20 Mar - 10:52

Sans Bonnefoi

Thierry Laurey avait la tentation de reconduire le onze qui a plutôt bien fait les choses face au leader brestois le week-end dernier. « À partir du moment où il y a moins de matches, en tenant compte des impondérables et sans jeter la pierre à qui que ce soit, tu privilégies une forme d’unité à ce moment de la saison », a indiqué le coach hier, au terme de la séance dominicale.
S’il est envisageable de retrouver les mêmes joueurs de champ, à 20h45 ce soir, il y aura un changement dans la cage. Landry Bonnefoi, touché hier matin, n’a pas rallié la Bourgogne, et Alexandre Oukidja ( ci-dessus ), à qui il avait chipé la place il y a deux matches, sera de la partie. Pour le reste, le Racing récupère Jérémy Grimm, touché à Valenciennes. Mais le milieu récupérateur n’est pas sûr de retrouver son poste de sentinelle où Jean-Eudes Aholou a été plutôt convaincant lors du dernier match. Devant, le duo Blayac-Guillaume tient la corde, même si la vitesse de Bahoken peut rendre des services en déplacement.
Dans le camp auxerrois, Lionel Mathis réapparaît après plus de six semaines d’absence, entre blessure et choix de l’entraîneur. Le milieu récupère son brassard de capitaine. Cédric Daury doit composer avec les absences de trois suspendus, Ludovic Obraniak, Birama Touré et François-Xavier Fumu Tamuzo.



AUXERRE : Boucher – Aguilar, Sparagna, Tacalfred, Sané, Traoré – Konate, Mathis (cap.), Ba – Yattara, Courtet. Entr. : Cédric Daury. Rempl. : Lenogue (g.), Boto, Goujon, Sangaré, Aye.
RACING : Oukidja – Marester, Seka (cap.), Mangane, Ndour – Gonçalves, Aholou, Lienard – Boutaïb – Blayac, Guillaume. Entr. : Thierry Laurey. Rempl. : Schmittheissler (g), Bahoken, Nogueira, Gragnic, Saad ou Grimm.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Lun 20 Mar - 20:32

Les compos donc:
Auxerre : 1. Zacharie Boucher – 2. Ruben Aguilar, 4. Stéphane Sparagna, 20. Mickaël Tacalfred, 35. Yaya Sané, 17. Baba Traoré – 6. Brahim Konaté, 5. Lionel Mathis (c), 10. Adama Ba – 9. Mohamed Yattara, 18. Gaëtan Courtet. Remplaçants : 7. Ibrahim Sangaré, 11. Florian Aye, 15. Loïc Goujon, 13. Kenji-Van Boto, 16. Xavier Lenogue (g). Entraîneur : Cédric Daury.

Strasbourg : 1. Alexandre Oukidja – 24. Eric Marester, 22. Ernest Seka (c), 12. Kader Mangane, 3. Abdallah Ndour – 17. Anthony Gonçalves, 8. Jean-Eudes Aholou, 11. Dimitri Lienard – 29. Khalid Boutaïb – 9. Baptiste Guillaume, 13. Jérémy Blayac.
Remplaçants : 6. Jérémy Grimm, 19. Stéphane Bahoken, 23. Felipe Saad, 28. Gragnic, 30. Corentin Schmittheissler (g). Entraîneur : Thierry Laurey.
.
Une petite information complémentaire dans les rangs strasbourgeois: le milieu relayeur Vincent Nogueira est 17e et suivra la rencontre des tribunes.
.
Voilà, c'est à peu près tout. Pour le Racing, l'enjeu est simple: signer une quatrième victoire à l'extérieur pour rejoindre le Stade de Reims à la 3e place. Pas si simple, évidemment, face à une AJA qui joue sa survie en Ligue 2 et à qui une victoire offrirait une bonne bouffée d'oxygène.
.
La tribune d'honneur s'est quelque peu remplie. Il doit y avoir autour de 6000 spectateurs.
.
pour l'instant, c'est Auxerre qui monopolise le ballon
.

Yattara prend sa chance plein axe mais le ballon file au-dessus des buts d'Oukidja
.
L'AJA est plus entreprenante en ce début de partie. Sur une talonnade de Yattara entre les jambes d'Aholou le long de la ligne côté gauche, Adama Ba s'est enfoncé dans la défense alsacienne et a tenté sa chance de 25 bons mètres. Alexandre Oukidja a accompagné du regard son tir qui a filé un bon mètre à côté du poteau droit.
.
Le Racing a bien du mal à se sortir de la nasse auxerroise
.
le match a démarré sur un tout petit tempo. Le Racing n'a pour l'instant pas réussi à aligner trois passes.
.
Attention à ce coup franc à 20 mètres du but d'Oukidja, légèrement sur la gauche - pour un droitier donc -, après une faute de Lienard sur Courtet.
.
Le bel arrêt d'Oukidja sur le coup franc parfaitement enveloppé par Courtet. Le portier strasbourgeois, bien placé, a détourné le ballon en corner d'une claquette.
.
Sur le corner qui a suivi, ajusté par Courtet, le ballon mal dégagé par Boutaïb est revenu dans les pieds de Konaté qui l'a repris instantanément aux 18 m. Mangane, sur la trajectoire, a dévié sa tentative et sauvé les siens. Le corner suivant n'a rien donné.
.
pour l'instant le Racing ne montre rien... à part une succession de fautes
.
Nouvelle occasion pour Auxerre, à nouveau pour Yattara, qui lâche une lourde frappe après avoir récupéré un ballon mal dégagé de la tête de Mangane
.
Il a fallu attendre près de 32 minutes pour voir la première action strasbourgeoise digne de ce nom. Jérémy Blayac, l'un des rares à garder quelques ballons, a décalé Guillaume sur le côté gauche de la surface. Le Belge s'est enfoncé dans les 16 m, mais, quelque peu excentré, est venu buter sur un Boucher qui avait parfaitement fermé son angle.
.
Felipe Sad est en train d'enlever son haut de survêtement et, à l'évidence, se prépare à entrer.
.
Marester cède sa place à Saad
.

ET le Racing s'offre un premier corner, après une percée de Guillaume, mais ça ne donne rien
.
Les intentions du coach strasbourgeois semblent claires: il a mis en place un système à trois défenseurs centraux (de droite à gauche, Seka, Mangane et Saad) pour contrer le duo d'attaquants bourguignons, Courtet et Yattara, qui ont fait bien des misères à la défense bas-rhinoise depuis le coup d'envoi.
.
Blayac lance Guillaume en profondeur, mais ce dernier frappe trop mollement pour inquiéter Boucher
.
Toujours la paire Blayac - Guillaume à la manoeuvre devant pour tenter de déstabiliser la défense icaunaise. Sur un nouveau service de l'ancien Angevin, l'espoir belge s'est échappé côté droit, mais sa frappe croisée du droit était beaucoup trop écrasée pour surprendre Boucher.
.
Mi-temps 0-0
.

avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Lun 20 Mar - 21:49

Les deux équipes sont revenues dans la même composition qu'avant le repos.
.
Quelle parade de Boucher!!!!!! Sur un coup franc côté gauche de Lienard, à 35 bons mètres du but, Blayac s'est élevé plus haut que tout le monde et a croisé une tête parfaite que, d'une détente horizontale sur sa droite, le portier de l'AJA a détournée en corner. Le corner n'a rien donné.
.
On ne voit guère Khalid Boutaïb ce soir dans le registre offensif. En revanche, le Marocain abat un travail défensif considérable. Depuis le début de la partie, il a pratiquement à lui tout seul repoussé tous les coups francs et corners auxerrois.
.

premier carton de la partie, pour Seka
.
Les bonnes intentions strasbourgeoises du début de 2e période se sont un peu effilochées. Auxerre a repris le contrôle du jeu. Courtet, décalé côté droit, centre pour Ba qui, plein axe à l'entrée de sa surface, expédie sa reprise enroulée du droit au-dessus.
.
Deuxième avertissement à Strasbourg, cette fois pour Baptiste Guillaume qui a séché Mathis par derrière.
.
Encore une escarmouche auxerroise. Elle est signée cette fois Yattara qui, à l'entrée des 16 m, légèrement sur la gauche, a enveloppé un tir du droit juste à côté du poteau droit d'un Oukidja de toute façon bien placé.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Lun 20 Mar - 22:12

BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT   0-1 Guillaume
.
coup franc de Lienard, excentré côté gauche, aux 35m. La balle rebondit dans le paquet et Guillaume, en embuscade côté gauche, ouvre son pied droit pour tromper Boucher.
.
Bahoken entre sur Guillaume
.
Les deux coaches procèdent à trois changements simultanés: à Strasbourg, le buteur Baptiste Guillaume s'efface au profit de Stéphane Bahoken; à Auxerre, le capitaine Lionel Mathis et le défenseur Stéphane Sparagna cèdent leur place respectivement à Loïc Goujon et Florian Aye.
.

Grimm entre sur Gonçalves
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Lun 20 Mar - 22:29

BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT  0-2 Blayac
.
Cette fois, le match est plié. Sur un contre emmené par Khalid Boutaïb, le Marocain a décalé Jérémy Blayac sur le côté droit. L'avant-centre s'est présenté seul devant Boucher et l'a fusillé sans trembler, le gardien bourguignon ne pouvant qu'effleurer le ballon.
.
Le Racing signe sa 14e victoire de la saison - la 4e à l'extérieur - et rejoint Reims sur la 3e marche du podium. Il va passer la trêve internationale d'autant plus serein que se profile à l'horizon de la 31e journée, le 1er avril, un duel entre les coleaders, Lens et Brest, en Artois. Un duo de tête qui ne le devance que de trois points. Merci de nous avoir suivis. Bonne soirée et rendez-vous le lundi 3 avril (20h45) pour le derby de l'Est contre Sochaux.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Lun 20 Mar - 22:41

30e journée
Vendredi le 17/03/2017
 Red Star FC 0 - 1 Amiens
71' Charrier
 
Orléans
16' Youssouf des 30 mètres poteau rentrant
1 - 1 Ajaccio GFC
18' Kemen
Brest
8' Nganioni
28' H. Diallo de la tete
55' Faussurier
63' BUT de Faussurier refusé pour hors-jeu
3 - 0 Laval
62' Neyou
AC Ajaccio 0 - 0 Le Havre
Sochaux
45' Berenguer
66' Martin d'un coup-franc en pleine lucarne
69' Andriatsima
2 - 1 Nimes
44' BUT de Ripart refusé pour hors-jeu
45+3' Thioub trouve le poteau
61' Garcia
84' Briançon de la tete
Clermont 0 - 1 Niort
77' Sambia sur coup-franc direct
Valenciennes 0 - 4 Tours
17' Cillard
37' C. F. Diarra
68' C. F. Diarra
80' C. F. Diarra en pleine lucarne
Bourg-en-Bresse Peronnas
12' Boussaha sp
42' Nirlo
58' Coach Della Maggiore est exclu
74' Merdji de la tete
2 - 4 Troyes
27' Azamoum de la tete
37' Dingomé
43' Niane sp
63' Niane
90+3' C. Traoré
Samedi le 18/03/2017
Reims 0 - 2 Lens
50' Fortuné
70' Zoubir
Lundi le 20/03/2017
Auxerre 0 - 2 Strasbourg
71' Guillaume
89' Blayac
2 Lens523014106433112
2 Brest5230157840337
3 Strasbourg4930147947398
4 Reims49301310733258
5 Amiens SC48301398423111
6 Troyes47301389423210
7 Nîmes453011127433211
8 Niort4330111093841-3
9 Gazélec Ajaccio41301011933321
10 Sochaux41301011929281
11 Le Havre403010101027252
12 Bourg-en-Bresse3830911104042-2
13 Ajaccio3830108123239-7
14 Clermont37309101133321
15 Valenciennes3430713103641-5
16 Red Star3130710132840-12
17 Tours2930611133948-9
18 Auxerre293078152135-14
19 Orléans283088142938-9
20 Laval2630414122435-11
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Mar 21 Mar - 5:31

Leçon de réalisme
Après une première mi-temps indigente, le Racing a su redresser la tête. Deux buts de Guillaume et Blayac ont permis aux Alsaciens de s’imposer à Auxerre.
Après son succès probant face à Brest (4-1) à la Meinau, le Racing voulait enchaîner et décrocher (enfin) un résultat positif loin de ses bases. C’est fait au terme d’un match terne, où les Alsaciens ont sur faire le dos rond en première mi-temps, avant de trouver la faille en fin de rencontre grâce à Guillaume et Blayac.
« Ils ont été plus solides et plus efficaces que nous », résumait Cédric Daury, le coach auxerrois. « On a été réalistes sans être géniaux, analysait de son côté Thierry Laurey. On a pioché par moments, mais on a arraché la victoire et c’est l’essentiel. »
En effet, les Alsaciens ont “pioché”. Et notamment lors d’une première mi-temps globalement ratée. L’entame de match est d’ailleurs 100% auxerroise. Durant dix minutes, le Racing ne touche pas le ballon. Courtet, Yattara, Konaté appuient d’entrée pour tenter de trouver la faille, face à des Strasbourgeois endormis.

Marester touché

Un coup franc de Courtet oblige Oukidja à nettoyer sa lucarne (15e ), avant que deux corners ne fassent passer des frissons au sein de l’arrière-garde alsacienne (16e ). À la 28e , une énorme frappe de Yattara, très remuant hier, met à nouveau Oukidja en valeur. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir enfin les Alsaciens sortir de leur camp. Guillaume tente une timide percée (30e ), avant de s’offrir une première vraie opportunité deux minutes plus tard. Mais Boucher, le gardien auxerrois, veille (32e ).
La fin de cette première mi-temps n’offrira guère d’autre raison de s’enthousiasmer, les Strasbourgeois se distinguant surtout en collectionnant les fautes. Autre souci : Marester doit quitter prématurément le terrain, dès la 37e , en raison d’un souci aux adducteurs. Apathiques offensivement, pas très rassurants défensivement, les Alsaciens sont heureux de rentrer au vestiaire sur un score vierge.
Les visiteurs se montrent enfin plus entreprenants en seconde période. Après dix minutes de flottement, Lienard tire un coup franc excentré, côté gauche. Il trouve la tête de Blayac, mais Boucher sauve les siens (55e ). Les Strasbourgeois éprouvent toutefois toujours toutes les peines du monde à produire du jeu.
Et il faut attendre la 71e pour voir, enfin, une deuxième occasion, côté alsacien. Occasion qui est la copie conforme de la première : Lienard botte un coup franc aux 30 m, côté gauche. Le ballon navigue au point de penalty, avant que Boutaïb ne glisse le ballon à Guillaume, en embuscade dans la surface. L’attaquant belge lâche une frappe croisée sur laquelle Boucher ne peut rien (0-1, 71e ).

Des espaces en contre

Forcément, l’ouverture du score débride quelque peu le match. Auxerre tente le tout pour le tout pour revenir, alors que le Racing essaie de profiter des espaces en contre. À l’image de Blayac, qui bute sur Boucher, alors que tous les Auxerrois sont encore dans le camp strasbourgeois (85e ). L’attaquant alsacien va être récompensé trois minutes plus tard. Boutaïb initie un contre et sert intelligemment Blayac à l’entrée de la surface. Ce dernier trompe Boucher d’une frappe puissante à ras de terre (0-2, 88e ).
Les Auxerrois, cuits, n’y sont plus, même si Saad sauve un dernier ballon chaud sur sa ligne, dans les arrêts de jeu. « En première mi-temps, on a eu beaucoup de déchet technique, exposait Thierry Laurey à l’issue de la rencontre. Mais en deuxième mi-temps, on a mieux trouvé les attaquants car on a mieux défendu. Et l’important est qu’on s’en soit sorti. Un point nous aurait satisfaits et là, on en prend trois, c’est bien. » « On voulait surtout se rassurer à l’extérieur et ne pas prendre de but. C’est fait », soulignait aussi Khalid Boutaïb.
Grâce à cette victoire, la quatrième à l’extérieur, les Alsaciens retrouvent le podium de Ligue 2. Sans la manière certes, mais le Racing et ses supporteurs s’en contenteront…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  67120 le Mer 22 Mar - 5:09

Le sprint final est lancé
En s’imposant sur le terrain d’Auxerre lundi soir (0-2), le Racing a enfin redressé la tête loin de ses bases. À huit journées de la fin du championnat, les Alsaciens se sont repositionnés dans la course à la montée. Le Racing n’a pas réalisé un grand match, lundi soir, dans l’Yonne. Et c’est un euphémisme que de le dire. Poussif en première mi-temps face au 18e de Ligue 2, le onze alsacien a eu bien de la peine à construire des offensives dignes de ce nom. Et derrière, ils ont, par moments, été sérieusement bousculés par leurs hôtes du soir.
Mais si les Strasbourgeois n’ont pas été très beaux à voir, ils ont été diablement efficaces. En s’imposant (0-2) sur le terrain d’Auxerre, les Alsaciens ont retrouvé une place au chaud sur le podium de Ligue 2, derrière Lens et Brest, à égalité avec Reims.

« Un vrai match de Ligue 2 »

« On voulait prendre des points avant la coupure (*) , soulignait Thierry Laurey. C’est fait et c’est bien. Notre prestation n’a pas été brillante, mais on ne va pas être plus royaliste que le roi, on a fait une bonne affaire ».
« On prend trois points sans prendre de but et on remonte sur le podium, c’est l’essentiel », avançait aussi le défenseur Kader Mangane. « C’était un vrai match de Ligue 2, analysait de son côté Felipe Saad, entré en jeu après la blessure d’Eric Marester à la cuisse. On a surtout voulu être solide, ne pas prendre de but… On a débuté dans la souffrance, mais ensuite, on a eu la chance de marquer en faisant preuve de réalisme.»
Après de longs mois de disette, le Racing a donc renoué avec la victoire à l’extérieur. Plutôt de bon augure avant les huit dernières rencontres de la saison, dont quatre qui se disputeront à l’extérieur (Reims, Laval, Lens et Niort).
Mais si les sourires étaient de mise à l’Abbé-Deschamps, pas question non plus de s’emballer outre mesure. Et de se voir, déjà, tout là-haut...
« Il reste huit journées et il faudra être constant et régulier pour être dans le coup jusqu’au bout », soulignait Felipe Saad, prudent.
« On est 3e mais il reste huit matches et c’est énorme vu les écarts, évoquait aussi Khalid Boutaïb. C’est bien d’être à cette place et on jouera notre chance à fond. Mais le championnat est très serré et il suffit d’un faux pas pour quitter le podium. Avant de voir plus loin, il faudra déjà bien négocier la réception de Sochaux et le déplacement à Reims ».
Il ne faut pas oublier que si le Racing est dans une bonne dynamique, les autres prétendants à la montée filent eux aussi grand train, comme le souligne Thierry Laurey.
« Avant de parler d’autre chose, on va déjà essayer de passer la barre des 50 points (le Racing en a 49, NDLR) , parce qu’on a deux gros matches au programme, expose l’entraîneur alsacien. Après, pour rester devant, il faudra forcément gagner, parce que personne ne lâche ».
Mais avant de penser à la 31e journée, synonyme de derby face à Sochaux, le Racing va souffler. « On a deux semaines pour se préparer et on va surtout essayer de retrouver un peu de fraîcheur, exposait à ce sujet Thierry Laurey. Et travailler pour être à la hauteur lors des deux prochains matches ».
Histoire de ne pas perdre le fil et «de continuer sur notre lancée sans se prendre la tête», comme le dit si bien Kader Mangane.
(*) Trêve internationale oblige, le Racing ne jouera pas ce week-end. Le prochain match aura lieu le lundi 3 avril, à la Meinau, face à Sochaux
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 30ème journée : Auxerre -Strasbourg

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum