26ème journée : Red Star - Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  67120 le Mar 14 Fév - 17:39

Vendredi le 17/02 à 20h
Il faudra être sur une autre dynamique s'ils veulent ramener quelque chose de ce match.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  67120 le Jeu 16 Fév - 6:05

Ndour en pleine bourre
Le latéral strasbourgeois Abdallah Ndour, étincelant face à Orléans lundi soir, espère continuer sur sa lancée demain, au Red Star. Histoire d’aider son équipe à retrouver un peu plus de sérénité à l’arrière.

Bendjaloud Youssouf, l’arrière droit orléanais, a marqué un joli but mardi soir, à la Meinau. Son corner direct, inscrit dans les arrêts de jeu de la rencontre remportée par le Racing (3-2), a d’ailleurs fait le buzz , tournant en boucle sur tous les sites internet spécialisés dans le football.

Pourtant, si le joueur d’origine comorienne risque de se souvenir longtemps de cette rencontre face à Racing, c’est aussi (et surtout) parce qu’il a souffert le martyr durant une bonne heure.
« Face à Orléans, on a pris deux buts qui ont un peu gâché l’ambiance »

La raison ? Il a eu la malchance de se retrouver en face d’Abdallah Ndour, le latéral gauche strasbourgeois. Et ce dernier lui a tout simplement “fait la misère” pendant plus d’une heure.

Les incessantes montées du Sénégalais dans son couloir ont en effet semé la zizanie dans une défense orléanaise rapidement dépassée par la vitesse du latéral. Ses centres ont souvent été synonymes d’occasions nettes pour les Strasbourgeois. Et à l’autre bout du terrain, “Abda” a aussi fait le job, en muselant Nabab, Ziani et les autres.

Mais deux jours après cette rencontre victorieuse face à Orléans, Abdallah Ndour se montre mesuré. Et s’il se réjouit du succès strasbourgeois, il ne se voile pas la face sur les manquements actuels de son équipe, notamment en défense.

« Ces derniers temps, on prend trop de buts, avance ainsi le natif de Rufisque. Face à Orléans, on a pris deux buts évitables, qui ont un peu gâché l’ambiance. Mais quand on parle de la défense, ce ne sont pas seulement les quatre derrière qui sont concernés, c’est toute l’équipe. Il faut qu’on retrouve un bloc plus compact ».

Surtout à l’extérieur, où le Racing affiche un visage plutôt inquiétant ces dernières semaines, avec un seul point pris lors des trois dernières sorties loin de la Meinau.

Alors forcément, ce déplacement à Jean-Bouin, pour affronter le Red Star, fait une nouvelle fois figure de test pour une défense alsacienne en manque de sérénité.

« Au Red Star, le premier objectif sera de bien défendre, souligne d’ailleurs Abdallah Ndour. Décrocher un point serait déjà une bonne chose si on ne peut pas chercher la victoire. Prendre quatre buts à Troyes, cela nous a fait du mal et heureusement qu’on a su redresser la tête tout de suite. Mais là, il faut tout faire pour engranger un résultat positif ».

Pas forcément simple face à des Parisiens qui luttent de leur côté pour s’éloigner de la zone rouge et qui sont invaincus depuis trois rencontres (*).

« De toute façon, en Ligue 2, il n’y a pas de petite équipe et aucun match n’est facile. Je m’attends à une rencontre compliquée au Red Star », avance Abdallah Ndour avec prudence.

Mais le latéral sait aussi que ce match à Paris peut être une belle rampe de lancement, avant les deux rencontres à domicile programmées la semaine prochaine, mardi face à Tours et vendredi, face à Clermont.

« Là on est bien placé et si on arrive à faire un bon coup au Red Star, puis a enchaîné lors des deux matches à domicile, on sera vraiment bien lancé pour la dernière ligne droite », conclut le Sénégalais.
(*) Le Red Star a arraché le nul au Havre (1-1), a gagné à domicile face à l’AC Ajaccio (2-0), avant de prendre un point à Laval vendredi dernier (1-1)
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  67120 le Jeu 16 Fév - 13:18

Red Star – Racing : le groupe
Thierry Laurey a convoqué 17 joueurs pour le déplacement du Racing au Red Star, ce vendredi soir (20h). L’Entraîneur du Racing est privé de Jérémy Grimm, automatiquement suspendu après son expulsion face à Orléans. En revanche, il récupère Jean-Eudes Aholou.

Le groupe :

Bonnefoi, Oukidja ; Aholou, Bahoken, Blayac, Boutaib, Dos Santos, Gonçalves, Gragnic, Guillaume, Lienard, Ndour, Ndoye, Nogueira, Saad, Salmier, Seka.


Les absents :
Grimm (suspendu), Mangane, Marester (reprise), Caci, Benkaïd, Gambetta, Sacko, Schmittheissler, Weissbeck (équipe réserve), Solvet (suspension CFA2).
SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  67120 le Ven 17 Fév - 5:32

Briller à l’export
Brillant à domicile, plus quelconque en déplacement, le Racing va s’efforcer de corriger son irrégularité en s’efforçant d’aussi bien défendre qu’il n’attaque, aujourd’hui, sur le terrain du Red Star.
Impeccable à la Meinau où il a fait le plein depuis début novembre, le Racing tend à tousser quand il s’en éloigne. Le froid moins sec ailleurs rendrait-il les Strasbourgeois moins vifs ? Pendant qu’ils ont fait 15 sur 15 en donnant la leçon aux cinq derniers visiteurs de Ligue 2 ayant pointé le bout du nez chez eux, ils n’ont gratté que quatre points en cinq voyages.

« Quand tu as la possibilité de monter, il faut la saisir»

C’est un peu peu en terrain hostile pour une équipe plutôt séduisante, parfois mal payée, souvent trop permissive pour espérer s’en sortir. Une nouvelle chance est offerte aux Bleus d’exporter leurs bonnes habitudes domestiques. Les voilà ce soir à Jean-Bouin, un bel endroit pour se refaire la cerise pour un rendez-vous en capitales.
Et s’il se mettait à aussi bien voyager qu’il ne reçoit, le Racing confirmerait son potentiel de candidat à la montée. Il frapperait un grand coup en un championnat qui se cherche des gros bras, il nourrirait les rêves d’intégrer l’étage supérieur. Dans le camp strasbourgeois, nul ne veut l’évoquer ouvertement et cela ne risque même pas de brûler les lèvres en cas de victoire ce soir. La ligne d’arrivée est bien trop éloignée, les cadences de février trop infernales avec encore deux matches la semaine prochaine et deux autres encore la semaine suivante, et la concurrence trop fournie.
Mais l’idée fait son chemin. Au regard du parcours de l’adversaire du jour, il convient de battre le fer quand il est chaud. « Le Red Star a pu être comme Le Havre, souligne ainsi Thierry Laurey. Il marchait sur l’eau la saison passée. Ils ont terminé 3e ex aequo. Mais sans disposer de moyens extraordinaires et de véritables structures, ils ont eu du mal à remettre les mains dans le cambouis. Quand tu as la possibilité de monter, il faut la saisir.»
Le début de saison des Audoniens a été poussif – une victoire sur ses onze premiers matches –, la suite jamais franchement emballante mais la tendance paraît moins inquiétante – cinq points en trois matches – et le spectre de la descente un peu moins prégnant. Il y a néanmoins un joli coup à faire pour les Strasbourgeois, une bonne affaire possible et plein d’avantages en confirmant la sortie prometteuse de lundi, face à Orléans (3-2).
Thierry Laurey a clairement situé l’enjeu du week-end. « Ce soir, tout le monde joue, a-t-il expliqué, bien content de disposer de tout son monde ou presque alors que les matches n’en finissent pas de s’enchaîner. Mais mardi, on sera les seuls avec Tours. Donc, un bon résultat ce soir nous éviterait d’être dans l’obligation de gagner mardi. On a une possibilité de se rattraper. Mais on n’est pas non plus obligé de se rattraper. »
En gros, il s’agit de garder au fond de sa manche le joker qui alourdira les jambes mais peut faire du bien en termes de points.
Avant, il convient tout de même de soigner un paradoxe qui fait régulièrement du mal aux comptes strasbourgeois. En la matière, le match aller ne constitue pas un souvenir éternel (0-0) mais il ne serait pas pour déplaire à Ernest Seka et ses copains de revivre l’une des petites réussites du rendez-vous de septembre, éviter de prendre un but. Une bonne partie du chemin serait accomplie alors que la bande à Laurey perd trop souvent de son imperméabilité loin d’Alsace, alors qu’elle score à tout va.
La dernière rencontre en date a encore mis en lumière une originalité qui n’est pas pour déplaire aux amateurs de portes ouvertes, un peu moins aux partisans de verdicts tout en sobriété. Youssouf ne réussira pas toutes les semaines, ni toutes les saisons d’ailleurs un aussi splendide corner direct que l’autre jour. Mais c’est face au Racing que le latéral orléanais y est parvenu.
L’équipe strasbourgeoise respecte une forme de logique en récoltant plus chez elle que chez les autres. En revanche, son habilité à marquer s’avère largement supérieure à celle de ne pas encaisser. Elle crache le feu en peinant à éteindre des incendies derrière et cela relève d’un paradoxe assez curieux alors qu’il est autrement plus difficile de marquer que de ne pas encaisser. L’espoir d’un changement en la matière, même aux derniers tiers de la saison, n’est pas enterré.

« D’abord déçus d’en avoir pris deux »

« Ce qui m’a plu chez mes joueurs, c’est de voir leur réaction après Orléans, constate Laurey qui sera rassuré de savoir que la pelouse de Jean-Bouin a été changée. Ils étaient d’abord déçus d’en avoir pris deux en fin de match. On a peut-être franchi un palier. Encore que, si on en prend trois au Red Star, cela voudra dire que ce n’est pas le cas. » Mais si ça l’est, le Racing aurait quelques raisons supplémentaires de regarder plus haut. Et à trois mois de la fin de saison, ce n’est déjà pas si mal.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  67120 le Ven 17 Fév - 19:54

Allons-y pour les deux compos:
Red Star : 40. Geoffrey Lembet – 12. Lloyd Palun, 29. Jean-Charles Castelletto, 6. Pierrick Cros, 15. Jérôme Hergault – 21. Grégoire Lefebvre, 4. Ludovic Sylvestre, 23. Xavier Chavalerin – 10. Idriss Mhrisi - 27. Julien Toudic, 14. Anatole Ngamukol. Remplaçants : 17. Jonathan Mexique, 11. Sekou Keita, 28. Florian Makhedjouf, 9. Abdoulaye Sané, 1. Alexis Sauvage (g). Entraîneur : Claude Robin.

Strasbourg : 16. Alexandre Oukidja – 20. Laurent Dos Santos, 22. Ernest Seka (c), 21. Yoann Salmier, 23 Abdallah Ndour – 17. Anthony Gonçalves, 8. Jean-Eudes Aholou, 18. Mayoro N’Doye – 29. Khalid Boutaïb – 19. Stéphane Bahoken, 9. Baptiste Guillaume.

Remplaçants : 13. Jérémy Blayac, 23. Felipe Saad, 5. Vincent Nogueira, 28. Vincent Gragnic, 1. Landry Bonnefoi (g). Entraîneur : Thierry Laurey.
.

La première occasion strasbourgeoise de la partie!!!! Légèrement décalé à droite, Khalid Boutaïb a armé un tir tendu du droit que Lembet a extirpé de sa cage, au pied de son poteau gauche, pour le détourner en corner.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  67120 le Ven 17 Fév - 20:16

But 1-0
.
Un but signé du toujours efficace Julien Toudic!!!!!
.
Esseulé le long de la ligne de touche côté gauche, Idriss Mhrisi vient de délivrer une merveille de centre de l'extérieur du droit. Un centre brossé juste ce qu'il fallait pour tomber entre les défenseurs strasbourgeois. Parfaitement embusqué, Toudic, légèrement en retrait du point de penalty, a ajusté une splendide volée du droit dans le coin opposé, hors de portée d'un Oukidja qui ne pouvait rien faire...
.
Piqué au vif par l'ouverture du score du Red Star, le Racing a bien réagi. Il multiplie les incursions dans la surface audonienne, notamment grâce aux centres de Gonçalves à droite et Ndour à gauche. Mais pour l'instant, il peine à mettre la défense des Verts hors de position.
.
Les plus de 200 supporters du Racing poussent leurs favoris qui ont monté en intensité mais n'arrivent pas à grand-chose.
.
Quelle énorme occasion pour le Red Star!!!!! Encore une fois sur un ballon en profondeur de Chavalerin pour Mhrisi qui, heureusement pour le RCSA, a un peu raté son contrôle et n'a pu cadrer alors qu'Oukidja était sorti à sa rencontre. Son ballon piqué trop croisé et fuyant n'a pas pu être repris par Toudic au 2e poteau.
.
Dans un match plutôt alerte, les deux équipes se rendent coup pour coup. Il y a quelques instants, Stéphane Bahoken, qui avait reçu le ballon sur le flanc droit, a repiqué sur son pied gauche et adressé une bonne frappe de 20 bons mètres. Mais Lembet était sur la trajectoire.
.
Nouvelle tentative cadrée à Strasbourg: à l'origine cette fois, un coup franc de Gonçalves côté gauche repris de la tête par Boutaïb à l'entrée de la surface. Sans réel danger toutefois pour un Lembet bien placé.
.
Au tour du Red Star de se montrer pressant, avec un joli tir de Chavalerin légèrement détourné qui finit sa course pas très loin du poteau droit d'Oukidja. Le corner n'a rien donné.
.
Le RCSA ne s'en laisse évidemment pas conter. Comme sur ce ballon récupéré par Gonçalves qui sert immédiatement Bahoken sur le côté droit. L'ancien Niçois pénètre dans la surface et frappe fort du droit, mais son tir est détourné en corner par Castelletto.
.
C'est la pause à Jean-Bouin. Le Racing a été l'auteur d'une première mi-temps bien terne et est plutôt logiquement mené. Toudic, auteur d'une jolie volée, a trouvé l'ouverture en profitant d'un splendide centre de Mhirsi. Il s'agira pour la bande à Laurey de hausser le rythme pour éviter un nouvel échec en déplacement.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  67120 le Ven 17 Fév - 21:14

La deuxième mi-temps a débuté sur un faux rythme et peine donc à décoller. Il a fallu attendre près de dix minutes pour assister à la première frappe cadrée de ce second acte. Mhirsi, toujours lui, s'en est chargé, mais sa tentative du droit, à 20 m, trop écrasée et beaucoup trop molle, a fini dans la niche d'un Oukidja tranquille.
.
Le Racing parvient à évoluer plus franchement dans le camp local. Mais il continue à faire une utilisation quelconque du ballon.
.
Le premier Strasbourgeois averti est Stéphane Bahoken.
.
La voilà, la grosse occase des Bleus en ce début de 2e période. Sur un centre de la droite de N'Doye remisé au 2e poteau de la tête par Boutaïb, Aholou, seul aux 8 mètres, a catapulté une tête juste au-dessus de la transversale. Le milieu strasbourgeois s'en veut de son manque de précision.
.
L'affluence vient d'être communiquée: la rencontre est suivie par 6358 spectateurs, dont environ 350 à 400 supporters strasbourgeois qui n'ont pas cessé leurs encouragements depuis le début de la rencontre.
.
Blayac remplace Boutaïb.
.
Oh, le Red Star qui a failli inscrire le 2e but. Sur une nouvelle inspiration de Mhirsi, l'homme du match, Abdoulaye Sané a lobé Oukidja d'une pichenette, mais pas assez puissamment pour empêcher Salmier de dégager en catastrophe sur sa ligne.
.
Changement aussi à Strasbourg, avec l'entrée de Vincent Gragnic à la place de Mayoro N'Doye.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  67120 le Ven 17 Fév - 21:40

BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT   1-1 Bahoken
.
L'équipe de Thierry Laurey vient enfin de concrétiser sa mainmise sur le jeu. Elle le doit à un exploit personnel d'Anthony Gonçalves qui s'est arraché sur son côté droit, a donné le tournis à son vis-à-vis pour adresser un centre au 2e poteau que Baptiste Guillaume, embusqué au 2e poteau, a remisé de la tête plein axe. Aux 6 mètres et d'une reprise du gauche, Bahoken a fait mouche. Son 5e but de la saison replace les Bleus à hauteur des Audoniens.
.
Troisième et dernier changement à Strasbourg: Anthony Gonçalves sort et est remplacé par Vincent Nogueira.
.
En égalisant à 7 minutes de la fin après avoir dominé la deuxième période, le Racing bonifie son succès de lundi contre Orléans et reste surtout à un point du podium et deux de la deuxième place, avec un match en retard à jouer mardi (18h30) à la Meinau contre la lanterne rouge, Tours, puis la réception de Clermont trois jours plus tard (vendredi 20h). S'il se montre aussi irrésistible la semaine prochaine dans son stade qu'il l'est depuis des semaines (5 victoires de suite à domicile), il se préparera assurément une fin de saison palpitante et à enjeu.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  67120 le Sam 18 Fév - 5:34

Un point qui fait du bien
En décrochant un point dans la douleur, en un déplacement sur la pelouse du Red Star, le Racing a démontré des qualités mentales appréciables. Il s’est aussi éclairci l’horizon…
À l’ombre du Parc, le Racing a pris du temps pour prendre la lumière, auteur d’une mise en route souffreteuse qui l’a longtemps mis dans la panade.

Mais il a eu un sursaut d’orgueil dans une grosse vingtaine de minutes à sens unique, en fin de match, qui confirme certaines qualités athlétiques et mentales qui peuvent instiller quelques idées pour la fin de saison.
« On décroche un excellent point »

« On a affronté une équipe qui n’est pas athlétique, mais qui met de la vitesse, a constaté Thierry Laurey, l’entraîneur du Racing après coup. Et on décroche un excellent point à l’extérieur. Il était important de prendre quelque chose ce soir (hier). Mes garçons ont lutté. Ça va nous donner le moral. »

Pas toujours récompensée alors qu’elle a parfois brillé, son équipe peut effectivement apprécier le 40e point récolté, au terme d’une soirée où elle n’a pas réalisé le match de sa vie.

Il a d’abord présenté son visage terne à l’extérieur entr’aperçu ces dernières semaines, notamment lors de la deuxième mi-temps à Troyes (4-0).

Les efforts consentis – avec une série de dix matches jusqu’à début mars – ont peut-être pesé dans les jambes, hier. Quatre jours après sa convaincante sortie face à Orléans (3-2), les Strasbourgeois semblaient partis pour faire pschitt à l’extérieur.

Sans idée, en manque d’énergie, brouillons dans l’ensemble, ils ont ronronné un long moment. Thierry Laurey avait modifié ses plans pour donner de la fraîcheur à son équipe. Mais ni Ndoye, ni Aholou n’ont semblé en avoir sous la pédale ou alors ils l’ont bien caché sous leurs crampons pendant une bonne heure.

En dépit des encouragements des plus de trois cents supporters présents à Jean-Bouin, Ernest Seka et ses copains ont laissé les Audoniens prendre leurs marques sur la toute nouvelle pelouse des lieux.

Les locaux ont déclenché quelques mouvements, jusqu’à s’illustrer sur un splendide éclair de Mhirsi, un centre de l’extérieur du droit, mis à profit non moins brillamment par Toudic d’une volée en lucarne. Et les Strasbourgeois ont mis un moment à se remettre de l’ouverture du score.

« On était dans une situation compliquée, admet Baptiste Guillaume, l’attaquant strasbourgeois. Le Red Star jouait les coups à fond et on n’arrivait pas à trouver les solutions. Mais on a joué plus haut après la pause, ça les a fatigués et ils ont fini par craquer. On avait déjà réussi à renverser des matches sur des secondes périodes. »

Médiocre en durant le premier acte, le Racing n’a pas non plus marché sur l’eau lors du second. Mais une débauche d’énergie à la hausse l’a fait remonter de vingt bons mètres sur le terrain.

Les Strasbourgeois ont été les auteurs de quelques escarmouches, ont continué à monter en intensité, plus durs dans l’impact, plus conquérants dans les duels, plus présents dans la surface locale.

Et un petit festival de Gonçalves, relayé de la tête par Guillaume et conclu par le cinquième but de Bahoken a rallumé la lumière. Les Strasbourgeois ont arraché l’égalisation au mental. « Depuis la reprise, on est un peu malheureux et cette fois-ci, on décroche un point dans la difficulté, avec nos valeurs, a conclu Alexandre Oukidja, le portier du Racing. On a été récompensé et ça fait du bien. »

Sur le plan comptable, l’affaire n’est pas mauvaise du tout. Une victoire face à Tours, la lanterne rouge, mardi, lors de son match en retard, garantirait une place sur le podium au Racing, sixième ce matin, et qui sait tellement mieux recevoir que voyager.

Pour avoir l’espoir de bonifier le point du nul, encore fallait-il le décrocher.

dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  67120 le Dim 19 Fév - 5:09

En bon chemin
Même s’il n’a pas brillé en région parisienne avant-hier, le Racing continue de faire (très) bonne figure en Ligue 2. Il a fait tourner le compteur-points à l’extérieur, où il n’est pas toujours à l’aise, alors qu’il reçoit deux fois la semaine prochaine.
Pour parapher Pierre Desproges, selon qui un rassemblement commence par l’agrégation de deux personnes, le Racing a initié une série, vendredi, puisqu’il a réussi à enchaîner un deuxième match sans défaite pour achever une semaine à quatre points.

Est-ce tout ce qu’il faut retenir de la soirée parisienne ? Peut-être. C’est que la bande à Thierry Laurey n’a pas respiré la santé habituellement affichée à domicile.

Ses rencontres avec le Red Star ne constituent d’ailleurs pas des sommets cette saison. Et son 5e match sur les 10 disputés en 39 jours (*) vaut d’abord pour le point récolté.
« Ça ne sert à rien de spéculer »

La forme n’a assurément pas été au rendez-vous. Ernest Seka et ses copains ont eu bien des difficultés à s’organiser pour contrecarrer les initiatives du Red Star, souvent lancées par le duo de récupérateurs Sylvestre-Cros et relayées par le milieu offensif Mhirsi.

Sur le reculoir, les Strasbourgeois n’ont toutefois pas concédé un tombereau d’occasions mais ont souffert dans le cœur du jeu, là où les Audoniens ont construit l’ouverture du score.

Un superbe centre suivi d’une splendide reprise de volée a constitué un éclair dans la brume de football, la vague recherchée par la surfeuse sur une mer d’huile.

Avant, comme après, le tableau n’a pas été inoubliable, avec une forme de mimétisme quand on se souvient du match aller (0-0). C’est comme si le profil technique, les petits gabarits et la manière d’évoluer du Red Star constituaient un problème fort épineux pour le Racing. Comme si l’opposition de styles entre les deux équipes inspirait un écueil. « Le Red Star, ça joue bien au ballon, considère Alexandre Oukidja. Et sur ce match, on a été cueilli à froid. On aurait pu accuser le coup après les autres déplacements. Pour s’en sortir, il ne fallait surtout pas s’énerver. »

Il a fallu aussi se réveiller, sortir d’une léthargie forcément infructueuse après l’ouverture du score. La première période alsacienne a été assez vilaine. La seconde n’a pas été un triomphe mais a permis au Racing de décrocher une égalisation méritée. « On a existé, souligne Baptiste Guillaume. Par rapport à ce qu’on a connu dans la saison, on sait qu’on a toujours la possibilité d’égaliser. »

Et la remise de la tête du Belge, à destination de Bahoken, buteur sur le coup, a évité une possible huitième défaite, la transformant en septième nul.

Le Racing reste donc au contact des trois premiers, aux deux tiers du championnat. L’équipe a démontré sa capacité à se sortir de l’un ou l’autre guêpier et évolue dans les hauteurs du classement, là où les autres font preuve d’une extrême irrégularité.

Avec une prochaine semaine à deux matches domestiques face à des adversaires – Tours et Clermont – qui ne sont pas des foudres de guerre mais peuvent très bien l’être le temps d’une soirée, le Racing garde une bonne tête de candidat à la montée. Il n’est pas le seul.

Thierry Laurey n’a pas manqué de le dire et de le répéter. « L’objectif n°1 est la performance sur le terrain, a-t-il expliqué. On prend l’aspiration des premiers, on est là. Je suis très content de la saison que mes joueurs font mais beaucoup d’équipes ont leur mot à dire. Et, dans le fond, ça ne sert à rien de spéculer. »
Un bilan dans six matches

L’enchaînement des matches incite à être prudent. La mi-mars, avec au programme six rencontres d’ici-là, dont un 8e de finale de Coupe de France, constitue le prochain temps de passage intermédiaire, à écouter les Strasbourgeois.

« Ce sera la prochaine trêve internationale, derrière, il ne restera pas beaucoup de matches, mais des gros matches, a conclu l’entraîneur du Racing qui veut d’abord que ses protégés assurent le maintien avec 43 points, lui qui est tombé avec Amiens en National avec 42. Aujourd’hui, le chemin est encore long, très long. » Mais ces temps-ci, le Racing tend à l’emprunter du bon pied.

(*) la cadence s’avérait plus élevée encore avec 10 matches en 36 jours mais le match à Valenciennes, initialement programmé le vendredi a été décalé au lundi 6 mars. À noter également que le déplacement à Auxerre a été repoussé et se jouera le lundi 20 mars.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  67120 le Lun 20 Fév - 20:16

26e journée
Vendredi le 17/02/2017
 
 Auxerre
21' Courtet sp
90+3' Le coup-franc de Courtet trouve la barre
1 - 0
AC Ajaccio 
Valenciennes
13' Ciss de la tete
1 - 1
Amiens
37' Dibassy
49' Ielsch
Sochaux
73' Sao des 30 mètres barre rentrante
1 - 1
Laval
12' Dembélé
Troyes 0 - 0
Nimes
Ajaccio GFC
4' Tshibumbu
1 - 0
Niort
Clermont 0 - 1
Reims
50' Chavarria
Red Star FC
16' Toudic
1 - 1
Strasbourg
83' Bahoken
Bourg-en-Bresse Peronnas
22' Berthomier
78' Berthomier sp
86' Del Castillo de la tete
3 - 2
Tours
7' Bouanga
45' Bouanga sp
Brest
32' Ayasse csc
82' Lavigne
2 - 0 Le Havre
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26ème journée : Red Star - Strasbourg

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum