8eme journée : Strasbourg - Red Star

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

8eme journée : Strasbourg - Red Star

Message  67120 le Sam 17 Sep - 6:36



Lundi 19 septembre 2016 à 20h30
Attention il faudra rester vigilant et surtout ne pas se déconcentrer .
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8eme journée : Strasbourg - Red Star

Message  67120 le Lun 19 Sep - 5:06

Vite se relever
Trois jours après avoir lourdement chuté à Orléans, le Racing a l’occasion de relever la tête face au Red Star. Il est dans l’interdiction de se rater s’il veut prolonger son agréable début de saison.
Quand une maille à l’envers se double de trous assez béants dans la cuirasse, même la meilleure défense du championnat prend l’eau. Le Racing en a donc fait l’amère expérience, il y a trois jours, sur la pelouse d’Orléans et sous la pluie. En déficit de hargne, d’inspiration et de solidité, il est passé à la caisse et en a été quitte pour la première défaite dans sa saison en Ligue 2 (3-1).
Les Strasbourgeois ne dansaient pas sur les tables à chaque réussite précédente. Ils n’ont eu aucune raison de se taper la tête contre les murs de leurs vestiaires dans le Loiret. La qualité d’une équipe dépend toutefois de sa capacité à se relever.

« Le relâchement peut être accepté. Mais pas deux fois de suite »

L’échec de vendredi n’a pas eu des conséquences désastreuses sur la situation du promu. Avec leurs 12 points, les Strasbourgeois sont installés dans les hauteurs du classement. « On reste sur un début de championnat correct, considère Thierry Laurey. Le relâchement peut être accepté. Mais pas deux fois de suite. »
Sans tirer la sonnette d’alarme, l’entraîneur des Bleus pourra peut-être toucher la corde sensible de ses hommes pour qu’ils fassent mieux, ce qui, au passage, ne sera pas difficile. Mais il sait aussi qu’il a affaire à des grands garçons qui auront toujours plus la banane en récoltant les points qu’en encaissant les buts. Avant vendredi, il fallait remonter à plus d’un an pour revivre une défaite à plus de deux buts encaissés – c’était à Dunkerque, pour la première de la saison 2015-2016.
La fébrilité constatée à tous les étages semblait trop grotesque pour correspondre à la réalité du niveau général. « On a pris le truc à l’envers, ensuite, tout part à vau-l’eau, considère encore Thierry Laurey. Les joueurs sont conscients d’avoir fauté et tout le monde a été en dessous de son niveau habituel. On se doit de réagir, moi en faisant les bons choix et les joueurs en retrouvant leur niveau. »
En 72 heures remettre tout le monde d’équerre peut relever du casse-tête. Ernest Seka et ses copains sont en mode récupération, au cœur d’une série de quatre matches en douze jours. Mais ils ont objectivement les moyens de mieux faire.
Encore que le Red Star n’a rien non plus, a priori, de la victime en puissance prête à relancer le Strasbourgeois désœuvré. « On ne va trembler à l’idée d’affronter le Red Star, poursuit l’entraîneur du RCS. Mais c’est un adversaire redoutable à l’extérieur. La saison passée, il était premier dans ce classement avec 10 victoires et 3 défaites en déplacement. Il ne fait pas partie des gros budgets mais au regard de son expérience et de la manière dont il a fini en boulet de canon, on peut même considérer qu’il fait partie des favoris. »
Dans un football parisien qui se cherche à l’ombre du PSG, l’écurie de Saint-Ouen, qui joue cette saison à Jean-Bouin, n’a pas été loin de décrocher la timbale. Il n’a compté qu’un point de moins, au mois de mai, que le FC Metz et peut s’affirmer comme l’autre club francilien, fort de son passé, de sa popularité et de son identité.
Il fait bien avec peu de moyens et fait preuve d’ingéniosité pour se renforcer. Et les joueurs à l’Etoile rouge savent piquer dans l’art maîtrisé de la contre-attaque, à écouter Laurey: « C’est une équipe également compliquée à manœuvrer, qui est en train de s’améliorer puisqu’elle reste sur deux victoires. On connaît ses forces et ses faiblesses. Mais on connaissait également les forces et les faiblesses d’Orléans. »
Il y a décidément comme une ardoise à effacer. En appel, le Racing doit une revanche. Pour n’avoir récolté aucun point pour la première fois et la visite d’Amiens à la Meinau en mai, il ne serait pas loin de faire des trois points une nécessité.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8eme journée : Strasbourg - Red Star

Message  67120 le Lun 19 Sep - 5:12

Racing – Red Star

Retour à la normale ?

Après le couac orléanais, le Racing devrait revenir à une configuration plus habituelle, d’autant que certains auront récupéré après avoir été ménagés dans le Loiret. Contrairement à ce que nous écrivions hier, Jérémy Grimm ne purgera pas son match de suspension ce soir, mais lors du déplacement à Clermont. Le blond du milieu devrait occuper le poste de sentinelle, en solo, comme lors des matches précédents dans la saison.
Stéphane Bahoken, en forme ces temps-ci, sera titularisé devant, tout comme Dimitri Lienard, auteur d’une production encourageante vendredi. « Il nous a amené quelque chose, il a croqué dans le match », a indiqué Thierry Laurey hier. Ce dernier veille toujours à assurer une rotation. Khalid Boutaïb, un brin moins fringant ces derniers temps, et Felipe Saad, pas dans son assiette au stade de la Source comme beaucoup d’autres, seront-ils amenés à souffler ? C’est une option envisageable et Kader Mangane ( ci-dessus ) pourrait connaître une deuxième titularisation de rang à domicile.
Dans tous les cas, 17 joueurs sont encore concernés par la rencontre, les mêmes qu’à Orléans. « Ça aurait été le pompon qu’on perde des joueurs après le match qu’on a fait », a souligné le coach du Racing, toujours privé d’Ihsan Sacko et de Mayoro Ndoye.
Au Red Star, Rui Almeida a vu plus large encore puisqu’il a emmené 18 éléments en Alsace. Dans son groupe, on retrouve pour la première fois l’ancien Strasbourgeois Ludovic Sylvestre, qui devrait prendre place sur le banc. Le technicien portugais doit seulement faire sans le défenseur Pierrick Cros, touché à la cuisse, parfait homonyme du gardien. Le club de Saint-Ouen évolue traditionnellement en 4-2-3-1. Si Jérôme Hergault et Xavier Chavalerin ont été touchés ces derniers jours, ils devraient tenir leur place.

RACING : Oukidja – Marester, Seka (cap.), Mangane, Ndour – Gonçalves, Grimm, Nogueria – Gragnic ou Boutaïb – Bahoken, Lienard.

Remplaçants: Bonnefoi (g), Dos Santos, Salmier, Boutaïb ou Gragnic, Blayac ou Saad. Entraîneur : Thierry Laurey.

RED STAR : Cros – Palun (cap.), Castelletto, Sarr, Hergault – Raheriharimanana, Chavalerin – Bouazza, Mhrisi, Sane – Ngamukol. Remplaçant: Lembet (g), Mendy, Lefebvre ou Sylvestre, Barradji ou Mexique. Entraineur: Rui Almeida.
  Stade de la Meinau. Coup d’envoi : 20h30. Arbitre : M. Rainville. En direct sur www.dna.fr et sur Canal + Sport
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8eme journée : Strasbourg - Red Star

Message  67120 le Lun 19 Sep - 20:14

Les débats s'équilibrent un peu, le rythme a baissé d'un coup. On en voudra à personne, ça ne pouvait pas continuer comme ça pendant 90 minutes.
.
Nogueira perd un ballon à l'entrée de la surface, mais Ngamukol tire complètement à côté des buts alsaciens
Voici la composition du Racing: Oukidja - Marester, Seka (cap), Mangane, Dos Santos - Nogueira, Grimm, Lienard - Gragnic - Boutaib, Bahoken
.
Quelques surprises, donc, puisque Gonçalves est sur le banc, tout comme Ndour... Saad est pour sa part le 17e homme. Sont aussi sur le banc: Bonnefoi, Salmier et Blayac
.
Comme vous pouvez le constater, l'entraîneur strasbourgeois Thierry Laurey a encore décidé de faire tourner ce soir. En défense, Felipe Saad disparaît de la feuille de match en tant que 17e homme et cède sa place dans l'axe à Kader Mangane, comme lundi dernier contre Troyes. Dans les couloirs, Laurent Dos Santos jouera à gauche, Eric Marester à droite. Abdallah Ndour est remplaçant. On notera également la deuxième titularisation d'affilée de Dimitri Lienard, de même que la présence sur le banc de Jérémy Blayac, absent de la feuille vendredi dernier à Orléans.
.
Le Racing, sévèrement battu à Orléans il y a quatre jours (3-1), a besoin de se rassurer ce soir après son non-match, notamment défensivement, dans le Loiret. Le Red Star, en net regain de forme, ne l'entend évidemment pas de cette oreille, ce qui laisse espérer un minimum de spectacle.
.
A quelques minutes du coup d'envoi, notons que les tribunes risquent d'être un peu moins garnies que lundi dernier (un peu plus de 14000 spectateurs). Les effets du match du lundi se font à nouveau ressentir. Le temps est sec et la pelouse en très bon état.
.
Le Racing est bien rentré dans son match. Le ballon tourne bien, il y a des appels.
.
Le poteau de DImitri Lienard !!
.
Le poteau de DImitri Lienard !! Après un très bon travail de Gragnic à droite, l'ancien Mulhousien a hérité du ballon à 30 m des buts et a décoché une frappe sèche du gauche plein axe à ras de terre qui est allée heurter la base du montant de Pierrick Cros, battu. Quel dommage !
.
Le Racing joue sans complexe, à l'image de cette reprise en demi-volée de Grimm qui est partie dans les nuages. Pas grave. Le Red Star ne voit pas vraiment le jour pour le moment.
.
Belle transversale de Gragnic, mais Nogueira, seul dans la surface de Cros, n'arrive pas à contrôler et le ballon file en sortie de but
.
Belle transversale de Gragnic, mais Nogueira, seul dans la surface de Cros, n'arrive pas à contrôler et le ballon file en sortie de but
.

Le Racing a montré de très belles choses durant les quinze premières minutes
.

Nouvelle action alsacienne, initiée par Gragnic. Lienard, aux 20m, enroule sa frappe, mais Cros est sur la trajectoire
.
Encore une belle récupération de balle de Gragnic à gauche et un ballon servi sur un plateau dans la foulée pour Lienard dont le ballon enroulé - du droit s'il vous plaît ! - est passé à droite des buts de Cros.
.
Oh quelle occasion pour le Red Star ! Au terme d'une action jouée à 100 à l'heure, les Audoniens ont bien failli punir le Racing sur leur première occasion. Sané, qui avait littéralement cassé les reins de Seka en pleine surface, a heureusement trop croisé sa frappe du droit. Ouf !
.
Corner parfait de Lienard au second poteau pour Grimm, qui, libre de tout marquage, ne parvient malheureusement pas à cadrer sa reprise de la tête.
.
Le Racing domine outrageusement cette rencontre mais n'a toujours pas réussi à prendre à défaut la défense parisienne. Le Red Star attend patiemment son heure.
.
Oh quelle occasion pour Gragnic !!! Le meneur de jeu du Racing s'y est repris à deux fois, d'abord du droit, puis du gauche, pour tenter d'ouvrir le score, mais sa reprise en pivot a été détournée en corner d'une manchette réflexe absolument magistrale de l'ancien portier sochalien Pierrick Cros ! Quel dommage !
.
Bahoken contré à l'entrée de la surface après un excellent travail de Gragnic encore. C'est le meilleur Strasbourgeois de cette première période.
.
Le show Lienard continue... Cette fois, sa volée, après une balle repoussée par la défense, est captée en deux temps par Cros
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8eme journée : Strasbourg - Red Star

Message  67120 le Lun 19 Sep - 21:43

Oh la frappe de Nogueira, énorme ! Son boulot de canon du droit rase le poteau droit de Cros, battu ! Encore mille fois dommage pour les Bleus !
.
Le Red Star ne voit toujours pas le jour, ou si peu. Et c'est bien ce qui inquiète, du moins du haut de la tribune de presse. Il serait temps que le Racing en mette au fond, juste au cas où...
.

Le Racing continue à pousser, mais pour l'instant en vain...
.

contre du Red Star, après une perte de balle de Gragnic. Sané centre pour Mhirsi, mais Grimm, de la poitrine, sauve les siens alors qu'Ouki était battu
.
Oh quelle occasion encore pour le Red Star ! Heureusement, Oukidja veillait au grain sur cette frappe enroulée vicieuse de Hergault ! Attention, ça se rapproche...
.
Gonçalves entre sur Nogueira
.
Enorme reprise de 35 mètres de Dos Santos ! C'était osé et... c'est à côté.
.
Encore un quart d'heure à jouer et tout reste à faire dans ce match. Et désormais, il y a clairement match entre les Bleus de Strasbourg et les Blancs du Red Star.
.
Boutaib cède sa place à Blayac
.
Poussé par la Meinau, le Racing tente une dernière salve en cette fin de match.Une victoire enverrait provisoirement Strasbourg au sommet de la Ligue 2.
.

coup franc tiré par Gragnic et détourné en corner... Cros écarte une nouvelle fois le danger
.
Il ne reste plus que quelques minutes dans le temps règlementaire. Le Racing semble avoir laissé passer sa chance. Reste à préserver au moins le point du nul.
.

corner pour le Red Star... Mexique termine l'action par une belle frappe, captée par Oukidja
.
Les Strasbourgeois sont cuits..
.
Changement à Strasbourg : sortie de Gragnic, exténué, remplacé par Ndour.
.
Il y aura deux minutes de temps additionnel. Les Strasbourgeois sont en cale sèche.
.
Terminé 0-0


avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8eme journée : Strasbourg - Red Star

Message  67120 le Lun 19 Sep - 22:36

(8e journée) : Strasbourg rate le coche
Alors qu'il aurait pu devenir leader provisoire en L2, Strasbourg a concédé le nul sur sa pelouse face au Red Star.
Pour son retour dans l'antichambre de l'élite, Strasbourg avait l'occasion de prendre provisoirement la tête de la Ligue 2 en match avancé de la 8e journée. Le club alsacien devait, pour cela, battre le Red Star à La Meinau. C'est raté, les deux équipes s'étant séparées sur un score de parité (0-0).

La plus grosse occasion pour les joueurs de Thierry Laurey a été à l'actif de Dimitri Liénard, dont la frappe a heurté le poteau gauche de Cros (6e). Côté francilien, le Red Star aurait pu faire la différence par Sané (28e) et Mhirsi (61e), dont la frappe a été repoussée sur la ligne. Avec ce résultat, Strasbourg pointe à la 4e place, le Red Star à la 8e.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8eme journée : Strasbourg - Red Star

Message  67120 le Lun 19 Sep - 22:37

C'est franchement  énervant cette stérilité et cette maladresse devant les buts adverses.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8eme journée : Strasbourg - Red Star

Message  67120 le Mar 20 Sep - 5:18

Plutôt rassurant
S’ils ont été contraints au nul, hier, à domicile, par le Red Star, les Strasbourgeois, vaillants et mordants, ont été les auteurs d’une production qui efface en partie leur échec d’Orléans, trois jours plus tôt. Sans faire l’affaire du siècle, ils se sont rassurés. C’est déjà ça.
S’il avait changé une équipe qui avait gagné il y a quatre jours, pour une réussite toute relative, Thierry Laurey n’a pas non plus hésité à changer une équipe qui a perdu.
Le premier échec de la saison, à Orléans, a eu les mêmes conséquences que la dernière victoire en date, face à Troyes (2-0), une semaine plus tôt. Il y a eu quatre changements hier soir au coup d’envoi. Gonçalves, Salmier, Ndour et Saad (17e hier), avaient cédé leur place à Bahoken, Gragnic, Dos Santos et Mangane quand M. Rainville a donné son premier coup de sifflet du soir.
L’entraîneur du Racing n’en démord pas avec sa conviction de concerner tout son groupe pour mener à bien sa saison. Il est toutefois revenu à son milieu en losange et cela n’a pas manqué de faire pétiller sans retard toute sa troupe.

On en a vu plus en dix minutes qu’en 90 à Orléans

C’est simple: on en a vu plus en dix minutes qu’en 90 à Orléans et cela a eu quelque chose de rassurant. Le poteau trouvé par Lienard a consacré la domination initiale locale, à défaut de déflorer le tableau d’affichage. Et le Racing a insisté, comme conscient qu’il avait certaines choses à se faire pardonner.
Nogueira, de peu à côté (13e ), Lienard, par deux fois, l’une cadrée (16e ), l’autre non (24e ), ou encore Gragnic, sur une frappe en pivot, ont incarné une enthousiasmante envie de bien faire. Le dernier coup a été une grosse occasion mais Cros, d’une manchette impeccable, a décidé d’une première période vierge de but (38e ).
Il y a bien eu une angoissante séquence quand Chavalerin a lancé Sane, en mode dragster pour ouvrir la brèche dans la défense strasbourgeoise et envoyer une mine à ras de terre, heureusement hors cadre (28e ).
Mais l’ensemble alsacien a récité une partition agréable avec conviction. Sans temps mort et avec un arbitre qui a judicieusement pris le parti d’en siffler le minimum, le spectacle a été réjouissant et le Racing a pu nourrir une forme de frustration à mi-chemin puisque tous ses jolis efforts avaient été vains.
«J’ai aimé la volonté des joueurs de se racheter par rapport à Orléans, d’aller de l’avant, a apprécié Thierry Laurey. Il y a des regrets sur la première période quand on aurait dû concrétiser. On a fait tout ce qu’il fallait pour l’emporter mais l’équipe audonienne est restée en place, bien en place. »
Une lourde frappe, encore à côté, de Nogueira a indiqué que les Bleus n’ont pas laissé tout leur mordant au vestiaire (50e ). Toutefois, il y a toutefois eu un brin d’essoufflement après avoir joué à en perdre haleine et en se cognant le nez à la défense audonienne.
Un tantinet gourmand, Gragnic a ainsi perdu un ballon à l’entrée de la surface visiteuse et la sanction a failli tomber. Au terme d’un contre express, à la réception d’un centre en retrait de Sane, Mhirsi a été miraculeusement contré par Grimm, replié sur sa ligne de but (60e ) alors qu’Oukidja a dévié avec inspiration un centre venimeux d’Hergault (66e ). A mesure que l’heure a tourné, le carburant a semblé de plus en plus manquer dans le réservoir strasbourgeois.

«Il faut retenir le positif»

Quand un match s’avère trop compliqué à gagner, il est judicieux de savoir ne pas le perdre. Ernest Seka et ses coéquipiers ont alors eu l’intelligence de moins se livrer.
Ce n’est qu’un point. Il a un côté un peu rikiki au regard de la débauche d’énergie consentie mais le contenu a de quoi faire oublier la vilaine copie rendue trois jours plus tôt dans le Loiret.
«On a été conquérant, notamment en première période, a souligné Jérémy Blayac, entré en jeu en fin de match. Il faut retenir le positif, apprécier la fraîcheur, en dehors des dix dernières minutes. »
A Clermont, vendredi, avec un jour de récupération supplémentaire que son adversaire, le Racing pourra envisager la suite avec à l’idée qu’il a retrouvé une équipe.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8eme journée : Strasbourg - Red Star

Message  67120 le Mar 20 Sep - 18:00

RCSA – Red Star : Le top 3 strasbourgeois de la rédaction
1 – Dimitri Liénard :
Quasiment dans tous les bons coups offensifs du Racing, l’ancien Mulhousien a de nouveau été très actif et généreux. L’attaquant qui découvre le professionnalisme aurait même pu ouvrir la marque dès la 6ème minute. Une nouvelle belle prestation du gaucher qui confirme un bon début de saison.
2 – Vincent Nogueira :
Le milieu de terrain aura apporté de la vitesse, de la technique et des solutions sur le coté droit. Il prouve une fois de plus qu’il est l’un des joueurs les plus habile balle au pied.
3 – Ernest Seka :
Après une prestation à Orléans qui laissait à désirer, le capitaine s’est bien repris défensivement et aura apporté par ses montées offensives pleine d’envie.
Alsasports
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8eme journée : Strasbourg - Red Star

Message  67120 le Mer 21 Sep - 5:09

« C’est une soirée mitigée. On a fait un bon match, mais il y a cette déception de ne pas avoir pris les trois points ».
Jérémy Blayac, entré en fin de rencontre face au Red Star, résume ainsi le match nul (0-0) concédé par les siens à la Meinau lundi soir.
Une analyse plutôt lucide, que partage d’ailleurs son coach Thierry Laurey. « Il y a quelques regrets, notamment celui de ne pas avoir concrétisé nos occasions en première mi-temps, expose ainsi l’entraîneur des Bleus. Mais dans l’ensemble, c’était un match plutôt sympa. J’ai aimé la volonté des joueurs de se racheter et d’aller de l’avant ».

« Collectivement, on monte en puissance »

En effet, les Strasbourgeois ont rendu une copie plus que correcte durant les 45 minutes initiales.
Dans une configuration inédite, les Alsaciens ont prouvé qu’ils avaient de la ressource, après avoir coulé dans le Loiret.
Défensivement, ils ont tenu la route, même si le Red Star aurait pu trouver la faille sur quelques contres rondement menés.
Mangane et Dos Santos, les deux entrants du quatuor défensif, ont tenu leur rang, à l’instar de Seka et Marester.
Au milieu, le duo Lienard/Gragnic s’est montré très remuant. Grimm a continué sur la lancée de son bon début de saison – ratissant un grand nombre de ballons dans l’entrejeu – tandis que Nogueira a failli ouvrir son compteur but, sur corner, juste après la mi-temps.
Quant aux deux attaquants (Bahoken et Boutaïb), ils se sont battus comme des chiens et ont fini fort logiquement complètement carbonisés, en dépit d’un manque de réussite… Bref, « collectivement, on monte en puissance », comme le souligne aussi Jérémy Blayac.
Il n’a finalement manqué aux Alsaciens qu’un poil de justesse devant les buts et un peu de fraîcheur physique (en deuxième mi-temps), pour décrocher leur quatrième victoire de la saison.
« Physiquement, on est un peu dans le dur, reconnait Thierry Laurey. Je ne veux pas faire ma pleureuse, mais là, on a joué lundi, vendredi, puis lundi… C’est bien de passer à la télé, mais j’ai dû composer pour faire souffler certains joueurs. Disputer quatre matches en onze jours, ce n’est pas simple ».
Et si le coach a pu user du turnover au milieu comme à l’arrière, cela s’est avéré plus compliqué de modifier son effectif à l’avant, faute de combattants.
Baptiste Guillaume revient tout juste de blessure et n’a pas encore réintégré le groupe et Jérémy Blayac est encore trop juste pour débuter une rencontre.
« On sera forcément mieux quand j’aurai tout l’effectif et que tout le monde sera à 100 %. Aujourd’hui, on jongle un peu et il faut faire attention de ne pas blesser de joueurs, car le championnat va être long », détaille ainsi l’entraîneur. Le mot-clé, avant le déplacement à Clermont, est donc « récupération ».
Et ce, même si le Racing bénéficie, cette fois, de 24h de repos supplémentaire par rapport aux Auvergnats, qui jouaient hier soir à Reims (lire résultat ci-contre).
Restera ensuite à afficher le même allant et la même envie face aux hommes de Corinne Diacre pour renouer avec la victoire.
À ce sujet, Thierry Laurey ne se montre pas inquiet : « Si les garçons continuent de travailler de la sorte, ils seront récompensés ».
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2728
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 8eme journée : Strasbourg - Red Star

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum