5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Message  67120 le Sam 20 Aoû - 18:56

Vendredi le 26/08/2016 à 20h.

En Corse, là ou le racing ramène rarement des points.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Message  67120 le Mer 24 Aoû - 21:25

Mayoro N’Doye forfait face au Gazélec Ajaccio
Remplacé à la pause par Jérémy Grimm, le milieu de terrain du Racing est déjà forfait pour la prochaine rencontre des strasbourgeois à Ajaccio. Ayant une douleur aux adducteurs, N’Doye va devoir passer des examens pour connaitre son indisponibilité.
Alsasports
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Message  67120 le Ven 26 Aoû - 6:43

Un test, un vrai
Sur la pelouse du Gazélec Ajaccio, ce soir, les Strasbourgeois seront soumis à rude épreuve. Le club corse, invaincu mais en manque de victoire à domicile, s’annonce comme un adversaire coriace.
Entre un relégué pas loin de décrocher son maintien parmi l’élite et un promu, en redécouverte du professionnalisme cinq ans après l’avoir abandonné, un monde d’écart aurait pu apparaître en ce début de saison rempli d’incertitude.
Sauf que le Racing n’est pas n’importe quel novice en Ligue 2 et que le Gazélec avait tout d’une anomalie chez les ténors du foot français avec son budget rikiki, son stade d’un autre âge qui a profité du passage en Ligue 1 pour bénéficier d’un gros coup de peinture et une équipe qui avait su surfer sur une vague irrésistible.

«On va mettre les sentiments de côté»

Ce n’est pas l’entraîneur strasbourgeois, Thierry Laurey, à la tête du… Gazélec de 2013 à 2016 pour deux montées, du National à la Ligue 1, et une descente, qui dira le contraire. Il a été au cœur d’un décollage spectaculaire et le voyage sur l’île de Beauté fera ressurgir quelques beaux souvenirs et suscitera de nombreuses poignées de main.
Hier, le coach s’est montré pudique sur les trois belles années conclues à chaque fois sur une place dans l’ascenseur – deux montées, une descente. « Il y a une nouvelle histoire qui s’écrit puisqu’il n’y avait que deux joueurs sur onze de la saison passée, lors du dernier match joué par le Gazélec, a-t-il préféré souligner. Avant, la période a été bénéfique pour le club et pour moi. Le Gazélec a le double de budget qu’il y a deux ans. C’est que tout le monde a bien travaillé. »
L’histoire a permis à certains joueurs de s’illustrer et Khalid Boutaïb n’a pas été le moins habile pour tirer son épingle du jeu avec neuf buts en L1 notamment.
«Je vais revoir avec plaisir des collègues, le directeur sportif ou l’intendant, dans mon premier vrai club pro, explique le meilleur buteur strasbourgeois (et de Ligue 2). On a vécu des choses exceptionnelles là-bas mais on va mettre les sentiments de côté. Aujourd’hui, je suis dans le camp adverse et je ne serai pas le chouchou du stade. »
Il serait effectivement plutôt inspiré de se laisser subjuguer par l’émotion. Le Racing a une belle dynamique à faire fructifier même s’il n’a guère montré de passion, cette semaine, à Auxerre, et a pris la porte en coupe de la Ligue. Mais ce matin, au moment de monter dans l’avion pour la Corse, le Racing peut regarder le « Gaz », les yeux dans les yeux avec un bilan équivalent de huit points en quatre matches.
« Le Gazélec sera motivé pour décrocher la première victoire devant son public, prévient toutefois Laurey. Il a fait deux nuls à domicile jusqu’ici, mais c’était contre Brest et Le Havre. Jusqu’à présent, il s’appuie sur ses valeurs ancestrales, le soutien de son public et une solidité défensive. Pour nous, c’est un vrai test. Je ne tirerai pas de conclusion définitive de cette rencontre, mais on devrait savoir si on est capable de rivaliser avec ce type d’équipe, au moins sur quelques matches. »
Après avoir plutôt bien emmanché sa saison, le Racing ne manquerait pas de nourrir l’inquiétude, en cas d’échec, quelques jours après une sortie ratée, en Bourgogne, où il a subi sa première défaite de la saison.
Dans l’autre sens, une bonne opération apparaîtrait comme un vrai bonus. Même si, évidemment, la saison est loin d’être décantée, le match du jour peut ressembler à un tournant, alors que certains traînent en route et que les deux adversaires du jour regardent vers le haut. « Nous verrons demain (ce soir), si Auxerre était un accident ou pas, conclut Thierry Laurey. Mais cette rencontre ne sera certainement pas une partie de plaisir. D’un autre côté, c’est aussi le type de match qui peut nous faire grandir. »

Loin de l’idée de faire du tourisme

Désireux de s’inscrire dans la catégorie des outsiders, les Strasbourgeois ne seraient pas contre réussir un coup chez l’un des costauds du championnat. En gros, ils débarquent en Corse avec le secret espoir de franchir un cap, loin de l’idée de faire du tourisme en une région qui attire les vacanciers par milliers, en cette période de l’année.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Message  67120 le Ven 26 Aoû - 6:53

Avec Seka

Ernest Seka sera de la partie, en Corse, la commission de discipline lui ayant infligé deux matches de suspension, dont un seul ferme, purgé à Auxerre après son rouge face à Nîmes. Le Racing est rentré de Bourgogne avec un joueur touché sur le long terme. Blessé à l’adducteur, Ndoye sera absent entre quatre et six semaines et cela ne manque pas de nourrir la réflexion.

Thierry Laurey a avoué que l’idée d’un recrutement faisait son chemin : « Il va y avoir des examens médicaux pour affiner le diagnostic mais des dossiers sont arrivés au club après cet épisode. On va voir ce qu’il est possible de faire. »

L’infirmerie est donc bien remplie tandis que le Gazélec aborde au complet cette 5e journée de L2. Jean-Luc Vanucchi est seulement contraint à quelques choix. Avec la présence au coup d’envoi de joueurs comme Mombris, Ducourtioux, Clerc ou Cissé, le Gazélec présentera une équipe où l’expérience ne manque pas.

❏ GAZ. AJACCIO : Elana, Maury – Clerc, Houtondji, Diedhiou, Mombris, Mahon de Monaghan – Boujedra, Ducourtioux, Mulumba, Court, Romain, Poggi – Cissé, Tshibumbu, Maah. Absents : Lemoigne, Bréchet, Youga, Larbin, M’Changama (choix). Entr. : Jean-Luc Vanucchi.

❏ RACING : Oukidja, Bonnefoi – Marester, Saad, Seka, Ndour, Salmier, Dos Santos – Grimm, Nogueira, Gonçalves, Gragnic – Bahoken, Boutaïb, Sacko, Lienard.

Absents : Pouye, Blayac, Belahmeur, Ndoye, Guillaume, Kante (blessés). Entr. : Thierry Laurey

u Coup d’envoi : 20h. Stade Ange-Casanova. Arbitre : M. Miguelgorry.
Match à suivre en direct sur dna.fr et BeInsports Max 6.

dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Message  67120 le Ven 26 Aoû - 19:35

Racing : 30. Alexandre Oukidja – 24. Eric Marester, 22. Ernest Seka (cap), 23. Felipe Saad, 3. Abdallah Ndour – 17. Anthony Gonçalves, 6. Jérémy Grimm, 5. Vincent Nogueira – 7. Ihsan Sacko – 19. Stéphane Bahoken, 29. Khalid Boutaïb.
Remplaçants : 20. Laurent Dos Santos, 28. Vincent Gragnic, 21. Yoann Salmier, 11. Dimitri Lienard, 1. Landry Bonnefoi (g).
.
Au Racing, pas vraiment de surprise, si ce n'est la titularisation d'Ihsan Sacko à la place de Vincent Gragnic en soutien du duo d'attaquants Stéphane Bahoken et Khalid Boutaïb, le meilleur buteur de Ligue 2 avec 4 buts. Une surprise qui n'en est pas vraiment une si l'on se réfère aux récentes performances du jeune Sacko qui honore ainsi sa 3e titularisation en cinq journées, après Tours et Nîmes.
.


Une trentaine de courageux ont fait le déplacement depuis l'Alsace pour soutenir le Racing...
.
On ne sait si les 22 acteurs vont tenir le tempo pendant toute la durée de la rencontre, mais il y a beaucoup de rythme dans ce début de match. Rien à voir avec le 2e tour de Coupe de la Ligue perdu par le Racing mardi à Auxerre.
.

Gonçalves adresse une transversale à Bahoken. Ce dernier contrôle mais ne peut reprendre
.
coup franc pour le RCSA, tiré par Gonçalves, il ne donne rien
.

Tshibumbu décale en retrait Mulumba, qui prend sa chance plein axe. Le ballon est détourné en corner, corner qui ne donne rien
.
Quel contre d'Ajaccio! Sur un coup franc strasbourgeois tiré par Gonçalves et repoussé par la défense corse, Court a remonté tout le terrain et décalé Tshibumbu sur sa gauche. Le centre au 2e poteau de l'attaquant corse a, heureusement pour le Racing, opportunément été détourné de la tête en corner par un Eric Marester vigilant et qui avait compensé sur le côté opposé.
.
Ndour lance Boutaïb côté gauche. Ce dernier centre en retrait pour Gonçalves, qui rate complètement sa reprise alors que le but était grand ouvert! Dommage
.

Le premier tir cadré du match est strasbourgeois. Il est l'oeuvre de Gonçalves, servi plein axe par Nogueira. Mais son tir du cou-de-pied tendu est allé se loger directement dans la niche de Steeve Elana.
.

faute de Gonçalves qui offre un bon coup franc à Ajaccio. Mais Mulumba le tire directement en 6m
.
superbe occasion du RCSA. Gonçalves lance Sacko côté droit. Ce dernier centre au 2e poteau pour Bahoken, dont le tir est contré par Clerc.
.

le RCSA s'offre trois corners consécutifs... sans succès
.
après un montée de Mombris, Court hérite d'un ballon à l'entrée de la surface. Sa frappe enroulée passe juste au-dessus des buts d'Oukidja
.
Jérémy Grimm vient d'être averti pour une faute grossière sur Tshibumbu.
.
Mi-temps 0-0
.

avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Message  67120 le Ven 26 Aoû - 21:05

On est a priori reparti sur les mêmes bases. Sur un corner à gauche de Nogueira, Grimm a placé une volée du gauche contrée par un pied corse et qui est retombée juste derrière la barre d'Elana.
.

BUTTTTTTTTTTTTTTTTT  0-1 N'Dour
.

nouveau corner pour le RCSA, après un montée de Ndour. Nogueira sert parfaitement Ndour, qui marque de la tête dans la lucarne droite d'Elana
.
Sacré coup de casque que celui du latéral sénégalais, arrivé lancé plein axe au point de penalty. Elana n'a pas esquissé le moindre geste. Le Racing mène 1-0 et est même, à cet instant précis, leader de Ligue 2.
.
frappe de Cissé, captée par Oukidja
.
BUT 1-1
.
Maah égalise après un coup franc rapidement joué par Mulumba, qui lobe toute la défense alsacienne. Oukidja sort, mais Maah le trompe d'une louche (1-1)
.
Encore un carton jaune pour Felipe Saad, sanctionné pour une charge dans le dos sur Cissé.

Oh, le Gazélec qui a failli mettre le deuxième!!!!!! Sur un centre venu de la droite, Cissé, en embuscade au 2e poteau, a déclenché une demi-volée rasante du gauche qui a filé devant le but strasbourgeois avant de finir sa course en sortie de but, devant le nez d'au moins deux Strasbourgeois repliés sur leur ligne.
.
carton rouge pour Saad
.
L'expulsion de Felipe Saad!!!!! Déjà averti il y a quelques instants, le Brésilien a déséquilibré Cissé juste en dehors des 16 mètres. Le deuxième carton jaune est logique. L'exclusion, aussi.
.
Du coup, Sacko cède sa place à Salmier
.
Comme contre Nîmes, le Racing va jouer en infériorité numérique. Il lui reste un petit quart d'heure à tenir.
.
quelle fin de match stressante pour les Strasbourgeois, acculés sur leur but
.

Changement aussi à Strasbourg avec la sortie de Stéphane Bahoken et l'entrée de Dimitri Lienard.
.
Avertissement au gardien Alexandre Oukidja pour gain de temps.
.

Dos Santos entre sur Gonçalves
.
OUF 1-1 C'est terminer
.

Comme Brest et le Havre, le Racing repart du Gazélec avec le point du match nul et reste invaincu. Il voulait passer un test en Corse. Il l'a réussi, même s'il a dû sensiblement haussé son niveau de jeu pour tenir en échec un GFCA vraiment séduisant.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Message  67120 le Ven 26 Aoû - 22:25

avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Message  67120 le Sam 27 Aoû - 5:18

Plus que mérité
Le Racing a décroché un bon point sur le terrain d’Ajaccio, au terme d’un excellent match que les Alsaciens ont une nouvelle fois fini à dix, après l’expulsion de Saad.
La rencontre d’hier soir, sur le terrain du Gazélec Ajaccio, avait tout du test pour les Strasbourgeois. Face à une équipe reléguée de Ligue 1, le Racing voulait faire bonne figure. Et prouver que son actuelle place en haut classement n’était pas usurpée.
Et c’est chose faite, après un excellent match où les Alsaciens auraient même pu espérer mieux, sans l’expulsion de Saad en seconde période. « On a fait face et prendre un point ici est une belle performance, soulignait Thierry Laurey à l’issue de la rencontre. On a le petit regret de ne pas avoir tenu le score, mais sur l’ensemble de la rencontre le résultat nul est logique ».
Apathiques à Auxerre, les Strasbourgeois débutent sur un rythme d’enfer sur la pelouse du stade de Mezzavia. Face à une équipe ajaccienne emmenée par un Yoann Court des grands jours, le Racing répond présent. Gonçalves offre une première opportunité aux Alsaciens, dès la 5e , mais Bahoken ne peut reprendre le centre au cordeau de l’ancien Lavallois.
La suite est tout aussi animée. Le ballon va d’une surface à l’autre. Mulumba prend sa chance plein axe (9e ), puis Court s’offre une belle occasion, sur contre, après un coup franc alsacien où Ndour aurait pu trouver la faille (12e ).
Ndour s’illustre encore dans la foulée, en lançant Boutaïb le long de la ligne de touche, côté gauche. L’attaquant centre parfaitement pour Gonçalves, mais le milieu est gêné par Diedhiou et voit sa frappe finir dans les nuages (15e ). Nogueira s’invite au bal et centre pour l’inévitable Gonçalves, mais cette fois, c’est Elana qui s’interpose sur la frappe cadrée du milieu de terrain (19e ).
Et le rythme ne baisse pas d’un poil passée cette entame de match tonitruante. Gonçalves lance Sacko, côté droit. Le centre du jeune Strasbourgeois arrive dans les pieds de Bahoken, mais Clerc contre in extremis l’attaquant alsacien (31e ).

« Des regrets sur cette première demi-heure »

« J’ai des regrets sur cette première demi-heure, analysera après coup Anthony Gonçalves. Un but aurait récompensé nos efforts ».
Passé ce temps fort alsacien, ce sont les Ajacciens qui se procurent les plus belles opportunités. C’est alors à l’arrière-garde strasbourgeoise de se mettre en valeur, avec un Marester au four et au moulin et le duo Seka/Saad qui fait le ménage dans la surface. La seule surprise, finalement, est de voir les deux équipes rentrer au vestiaire sur un score vierge.
La deuxième période débute plus sagement. Mais le Racing, s’il a moins le ballon, joue quand même les quelques coups qui se présentent, comme quand Ndour monte rageusement côté gauche pour s’offrir un corner. Et celui-là sera le bon, puisque Nogueira sert parfaitement le latéral, qui nettoie la lucarne d’Elana (0-1, 52e ).

« Rentrer de Corse avec un point, c’est toujours bien »

Forcément, le Gazélec remet les gaz pour tenter de revenir au score. Le Racing tient bon durant dix minutes, mais finit par plier passée l’heure de jeu. Mulumba joue rapidement un coup franc au-dessus de la défense alsacienne et trouve Maah. Ce dernier, entré en jeu depuis cinq minutes, trompe Oukidja d’une belle louche (67e ).
Dans une ambiance électrique, les locaux continuent à pousser et le Racing est à la limite. Saad écope d’un deuxième jaune, synonyme d’expulsion et sur le coup franc qui suit, tiré par Court, Oukidja sauve les siens (78e ). La fin de match se résume à un siège en règle des buts alsaciens. Mais le Racing ne rompt pas et décroche, in fine, un point plus que mérité.
« On n’a pas réussi à gagner, mais rentrer de Corse avec un point c’est toujours bien », concluait Felipe Saad. En effet. Ce matin, le Racing est toujours 3e. Et reste invaincu…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Message  67120 le Dim 28 Aoû - 5:10

Le joli mois d’août
Le Racing a décroché un point précieux sur le terrain du Gazélec, l’un des gros bras de cette Ligue 2. Prometteur, tout comme l’est le bilan des Alsaciens après cinq journées de championnat.
« Je pense qu’on aurait tous signé pour un tel début de saison ». Quelques minutes après la sortie des vestiaires de Mezzavia, Alexandre Oukidja se voulait positif. Et on peut comprendre le gardien strasbourgeois. Après cinq journées de Ligue 2, le Racing est en effet « dans les clous », comme le disait aussi Thierry Laurey.
Troisième de Ligue 2, le club strasbourgeois réalise un début de saison intéressant. Voire prometteur, au vu de ce qu’il a produit sur le terrain du Gazélec Ajaccio. « Prendre neuf points en cinq rencontres, ce n’est pas extraordinaire, tempérait cependant l’entraîneur du Racing. Mais pour un promu, c’est bien, ça valide le travail de préparation et ça donne de la confiance à l’équipe ».

« On a su résister »

Une confiance qui va grandissante au fil des matches et qui se double d’une progression constante du collectif. Vendredi, dans l’ambiance chaude du stade Ange-Casanova, les Strasbourgeois ont, une nouvelle fois, prouvé qu’ils pouvaient nourrir des ambitions dans un championnat hypercompact.
Durant une demi-heure, ils ont complètement étouffé une équipe du Gaz qui présentait pourtant de beaux atouts offensifs. « Sur la première demi-heure, il n’y avait pas photo, on a mis Ajaccio en difficulté », analysait avec raison Anthony Gonçalves, auteur d’une prestation pleine en Corse. « On a fait une très bonne demi-heure, on a eu des situations, on a récupéré des ballons haut et on aurait pu ouvrir le score », avançait aussi Thierry Laurey.
Le Racing a ensuite su faire preuve de réalisme pour ouvrir le score grâce à Abdallah Ndour, alors même que les Corses étaient bien revenus dans leur match après la pause. Par la suite, les Alsaciens ont su tenir, vaille que vaille, pour ne pas couler sous les vagues ajacciennes, même une fois réduit à dix. « En deuxième mi-temps, on a souffert, reconnaissait l’entraîneur alsacien. Mais on a su résister ».
Le Gazélec a certes égalisé – et c’était plutôt mérité –, mais les Strasbourgeois ont su préserver l’essentiel, à savoir leur invincibilité. « On n’avait affronté que des équipes mal classées en ce début de saison. Là, on a tenu le coup face à une équipe qui vise le podium, c’est encourageant », soulignait Felipe Saad.
Ce point récolté à Ajaccio conclut d’ailleurs de la meilleure des manières le joli mois d’août des Alsaciens. Mais l’heure n’était pas à la fanfaronnade, alors qu’une mini-trêve s’annonce.

« Il va falloir refaire des clean sheet »

« On travaille sereinement, mais il n’y a pas d’excès de confiance, exposait ainsi Anthony Gonçalves. Ce soir ( vendredi ), j’ai aussi des regrets, car on pouvait arracher les trois points. Et on n’a pas encore de match référence à domicile. »
« Ces derniers temps, on prend à nouveau des buts, regrettait aussi Felipe Saad. En Ligue 2, c’est important la solidité, il va falloir refaire des clean sheet ( achever une rencontre sans encaisser le moindre but ) ». Thierry Laurey y allait lui aussi de son bémol à l’heure de ce premier bilan d’étape. « On a fait bonne figure durant ce mois d’août. L’équipe continue d’avancer, pas à grand pas, mais elle continue d’avancer. Il reste beaucoup de choses à gommer, de détails à travailler… On encaisse trop de buts sur coups de pied arrêtés, par exemple ».
Reste que les sourires sont tout de même de mise après ces cinq premières journées. « Si on continue à afficher cette rigueur, cette concentration, on pourra envisager un maintien serein », évoquait ainsi Thierry Laurey. Voilà qui semble en effet dans les cordes des Strasbourgeois…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Message  67120 le Lun 29 Aoû - 5:14

les étoiles
 

*** ERIC MARESTER. – Le latéral droit (photo ci-dessus) a certainement réalisé en Corse l’une de ses prestations les plus abouties sous le maillot bleu.
Il a chipé un nombre incalculable de ballons chauds dans les pieds ajacciens et s’est battu du début à la fin de la rencontre. Impressionnant d’abnégation et de vista à l’image d’une défense alsacienne très solide vendredi.
** ANTHONY GONÇALVES. – Il a été dans tous les bons coups, offensivement parlant, en première mi-temps.
À ensuite su changer de registre pour aider sa défense en fin de rencontre. Précieux.
* JÉRÉMY GRIMM. – Intraitable à la récupération depuis le début de la saison, le milieu de terrain a une nouvelle fois été au charbon. N’a pas ménagé ses efforts pour museler un poison nommé Yoann Court.

dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3207
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 5ème Journée:Gazélec Ajaccio -Strasbourg

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum