Faits divers...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faits divers...

Message  67120 le Dim 3 Juil - 20:30

Paris désormais à moins de 2 heures en TGV de Strasbourg


Strasbourg-Paris en moins de deux heures: c’est chose faite depuis ce dimanche matin et l’entrée en service de la LGV Est, qui fait du TGV reliant la capitale française à la capitale européenne le plus rapide de France.
Les premiers usagers partis de Paris sont arrivés vers 08H20 en gare de Strasbourg, moins de deux heures après leur départ de la capitale, à bord «TGV L’Européenne». Avant dimanche, les trains directs entre Paris et Strasbourg mettaient 2h20
Arrivé vers 10H00, un train spécial a été accueilli par le président de la région Grand Est, Philippe Richert, et celui de la SNCF, Guillaume Pépy. A bord, Jacques Cooper, qui a dessiné le premier TGV, a tenu une séance de dédicace au wagon bar.
La dernière tranche de la ligne, 106 km entre Baudrecourt (Moselle) et Vendenheim (Bas-Rhin), a coûté un peu plus de deux milliards d’euros, financés par l’Etat et les collectivités.
La première phase, 300 km entre Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne) et Baudrecourt avait été inaugurée en juin 2007. Il fallait auparavant 4H00 pour se rendre à Strasbourg depuis Paris.

Augmentation tarifaire «raisonnable»

Lancée en 2009, la mise en place de la deuxième phase de la LGV Est a lieu avec trois mois de retard, en raison de l’accident d’une rame d’essais survenu le 14 novembre près de Strasbourg, premier déraillement mortel de l’histoire d’un TGV, qui avait coûté la vie à 11 personnes et fait 42 blessés.
Du fait de cet accident, les TGV ne circuleront provisoirement que sur une voie aux abords de Strasbourg. Il faudra donc dans un premier temps 1H49 aux trains directs pour relier Strasbourg à Paris, contre 1H46 dans le sens inverse.
Au total, 32 trains par jour rouleront entre Paris et Strasbourg, avec un coût des billets qui augmentera de façon «raisonnable» a assuré la SCNF.
Les destinations qui ne bénéficieront pas de gain de temps ne seront pas touchées par la hausse. Les autres verront le prix du billet augmenter de trois euros en moyenne. L’augmentation maximum est plafonnée à 11%, ce qui ferait passer le prix d’un billet de seconde classe pris à la dernière minute en heure de pointe de 96EUR à 107EUR.
D’ici 2020, la SNCF espère augmenter la fréquentation annuelle de la LGV de 700.000 voyageurs, en la portant de 12,1 millions actuellement à 12,8 millions d’ici à 2020, dont 2,1 millions à l’international.
Au-delà des liaisons avec Paris, l’aboutissement de la LGV Est doit renforcer le rayonnement européen de Strasbourg, en rapprochant la capitale alsacienne - siège officiel du Parlement européen - de Bruxelles et Luxembourg.
Deux trains par jour relieront Strasbourg à la capitale belge.
La desserte vers le Luxembourg est également améliorée, avec deux allers-retours quotidiens, qui relieront les deux villes en un peu plus d’une heure et demie, soit un gain de 45mn.
Les professionnels du tourisme et de l’immobilier strasbourgeois espèrent que cette ligne permettra de donner un coup de pouce à l’économie de la ville, qui accueille déjà chaque hiver quelque 2 millions de visiteurs venus admirer son célèbre marché de Noël et sa cathédrale.
L’amélioration des liaisons ferroviaires entre Paris et Strasbourg a cependant signé la fin des vols entre les deux villes.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faits divers...

Message  67120 le Mer 12 Oct - 17:58

INSOLITE
Il gare sa BMW dans son salon pour la protéger de l'ouragan

Alors que l'ouragan Matthew arrivait sur la Floride la semaine dernière, un habitant de la région a mis sa voiture à l'abri en la garant... dans son salon.

Tous les moyens sont bons pour se protéger de la tempête. Ainsi, quand l'ouragan Matthew - qui venait de dévaster Haïti - s'apprêtait à frapper la Floride la semaine dernière, Randy Jalil a tenté de protéger ce qu'il possède de plus cher : sa BMW M3 E 30.

Cet habitant de la région d'Orlando n'avait plus de place dans son garage, où étaient déjà entreposées... deux autres BMW. Alors il a garé son vieux modèle... à l'intérieur même de sa maison.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faits divers...

Message  67120 le Jeu 20 Oct - 19:43

BIRMANIE Des mineurs découvrent une pierre de jade de 174 tonnes

Une pierre de jade de 174 tonnes, d’une valeur de plusieurs millions d’euros, a été découverte la semaine dernière en Birmanie. La pierre mesure près de six mètres de long, mais problème... ses propriétaires ne disposent pas de l’équipement adapté pour l’extraire. Et l'absence de route complique encore la tâche.
L’heureuse compagnie minière exploitant le terrain s’appelle Yadanar Taung Tan. Elle travaille en collaboration avec le groupe public Gems entreprises. "Quand le coin de la pierre a été frotté, nous avons pu voir qu’elle était de qualité. Mais la pierre de jade ne peut pas être bougée car il n’y a pas de machine pouvant faire cela ici et pas de route", a déclaré le député local, Tint Soe.

Le jade, fortune de la Birmanie

La Birmanie tire de grands profits de la présence massive de la précieuse pierre de Jade dans son sous-sol.
En 2014, le pays a vendu sur le marché mondial près de 27,5 milliards d’euros de jade, dix fois le chiffre officiel selon un rapport publié en octobre 2015 par l’ONG Global Witness.
Cela représente près de la moitié du Produit intérieur brut du pays qui reste l’un des plus pauvres d’Asie du Sud-Est.
Alsace
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faits divers...

Message  67120 le Mar 22 Nov - 18:45

Le raté de l'année pour un attaquant serbe <img alt="Le raté de l'année pour un attaquant serbe" title="Le raté de l'année pour un attaquant serbe" src="//s-www.dna.fr/images/44ACE5F6-4630-4449-A7DD-24BB30C2F355/DNA_v0_04/le-rate-de-l-annee-pour-un-attaquant-serbe-1479834669.jpg" />
FOOTBALL Le raté de l'année pour un attaquant serbe Il était plus difficile de rater que de marquer. Pourtant, Djuricic, attaquant de quatrième division serbe, l'a fait: à quelques centimètres du but, ...
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faits divers...

Message  67120 le Jeu 15 Déc - 19:44

Robert Wurtz, spectacle vivant
Loin du chahut des stades et de la ville, Robert Wurtz coule une retraite paisible à Climbach, au nord de l’Alsace, où il fêtera demain ses 75 ans. Icone du football des années 70 et 80, artiste autant qu’arbitre, le Strasbourgeois a gardé sa passion des bons mots, un peu moins celle du ballon. Bavardages autour d’un pâté en croûte et d’un amer-citron-bière.

Il n’en faut jamais beaucoup à Robert Wurtz pour dégainer une pitrerie, même au beau milieu d’une promenade aux abords de son village de Climbach, dans le Parc naturel régional des Vosges du Nord

Robert Wurtz ancien arbitre international de football

L'ancien arbitre de football Robert Wurtz, lors d'une l'émission de télé Intervilles, à l'Europa-Park de Rust (Allemagne) le 17 juin 2004

Robert Wurtz ancien arbitre international de football sacrifie au rituel de la préparation de l'apéritif chez lui à Climbach.

Robert Wurtz ancien arbitre international de football chez lui à Climbach


Robert Wurtz aurait voulu se faire oublier qu’il ne s’y serait pas pris autrement. Mais on n’efface pas la trace d’une légende du football aussi facilement, surtout quand on la trouve dans les pages blanches. L’homme en noir y apparaît à la case « Climbach », formidable havre de paix situé à deux pas de la frontière allemande, non loin du vignoble de Cleebourg et de la base militaire de Drachenbronn. À droite ? La forêt. À gauche ? Toujours la forêt. Et au milieu, quelques maisons à colombages, 444 habitants selon les organisateurs, 500 selon la police, deux chèvres en contrebas, la tarte flambée du vendredi et un gai Wurtz vendanges tardives.
L’enfant de Strasbourg, citadin pur jus né à quelques centaines de mètres du stade la Meinau - « un signe du destin » , s’amuse-t-il encore aujourd’hui -, y coule des jours paisibles sur un balcon orienté plein sud, après des années de hourras et de huées au pied des virages nord. « Je cherchais la tranquillité, j’en avais besoin, dit le globe-trotter devenu sédentaire. Je suis comme en vacances ici, pourquoi partir ? »

« M. Wurtz, vous avez frôlé le carton rouge »

Demain, le vacancier au regard bleu azur aura 75 ans. Bel âge pour un « miraculé » , victime d’une hémorragie cérébrale à l’été 2007. Un accident survenu à Saint-Quentin, en marge de l’émission « Intervilles » pour laquelle l’ancien arbitre de la finale de Ligue des champions 1977 et du Mondial 78 avait accepté de ressortir son sifflet dix ans plus tôt. « M. Wurtz, vous avez frôlé le carton rouge » , osera son médecin au CHU de Lille. Quinze heures de coma et onze jours en réanimation plus tard, l’Alsacien fait ses adieux aux vachettes et à la vie publique.
À l’écouter se raconter aujourd’hui, entre un pâté en croûte et une rasade d’amer-citron-bière, les regrets n’ont pas lieu d’être. Après tout, prendre la bonne décision en un quart de seconde, ça a été son job pendant presque 30 ans. Une épaisse tranche de vie passée à anticiper l’action, jusqu’à apparaître sur le pas de sa porte avant qu’on ait eu le temps de sonner. Une entrée en scène dont lui seul a le secret, vêtu de noir de haut en bas, comme au bon vieux temps, comme un costume de cinéma sorti à la hâte du placard. Arbitre un jour, arbitre toujours.
Une bonne partie de la légende de Robert Wurtz s’est construite autour de ce personnage dont on devine encore aisément les contours : le verbe et la répartie faciles, un vrai talent d’orateur, le sens de la formule, du spectacle, le plaisir de rire et de faire rire… Tout sauf un hasard pour cet enfant de la balle, fruit unique de Charles le clarinettiste et de Lucie la choriste, qui ont fait les beaux jours du théâtre municipal de Strasbourg, ancêtre de l’Opéra national du Rhin. « J’assistais parfois aux répétitions, seul dans mon siège » , se souvient-il, l’émotion au bord des yeux. Ses parents refuseront pourtant qu’il fasse du théâtre, alors que le célèbre cabaret alsacien de Germain Muller, le Barabli, avait demandé à le revoir après une première audition prometteuse.
Nous sommes en 1961, le petit Robert a tout juste 20 ans et il peine encore à se définir. Supporter acharné du Racing depuis l’âge de 5 ans, il s’est bien essayé au ballon rond avec le maillot bleu sur les épaules. À ses côtés, de futurs grands comme Gérard Hausser ou Gilbert Gress, né un jour après lui, qui lui hurlait « Lève la tête, Wurtz, lève la tête ! » à longueur de matches. Mais le latéral droit était surtout réputé pour « ses longs ballons dans le paquet » … Alors, après deux titres de champion d’Alsace juniors, un quart de finale de Coupe Gambardella, quelques apparitions avec les Cigogneaux du Racing - l’équipe réserve des amateurs - et une dernière saison de l’autre côté de la frontière, à Kehl, Wurtz se rend à l’évidence : non, il ne deviendra pas footballeur pro, au grand dam de son papa qui en rêvait peut-être encore plus que lui.

« Devenu arbitre pour arrêter de grossir »

« Petit, il n’y avait vraiment que le foot qui comptait, mais c’était à condition que les devoirs soient faits », rappelle l’ancien élève du gymnase Jean Sturm. Il fera son petit bonhomme de chemin dans la filière scientifique, celle-là même qui le poussera à raccrocher les crampons. « Entre le foot et les études, j’étais à bout, précise le docteur en physique-chimie, chercheur au CNRS puis exempté de la guerre d’Algérie « pour élever de souris blanches consanguines en laboratoire ». Le problème, c’est que j’ai immédiatement repris du poids, après avoir déjà été gros toute ma jeunesse, jusqu’à 13-14 ans. J’ai tenu 5-6 mois comme ça, mais c’était un vrai complexe pour moi, il fallait que je reprenne une activité physique. Voilà pourquoi je suis devenu arbitre : pour arrêter de grossir. »
De sa tendance à l’embonpoint, il n’a gardé que la bonhomie, devenant en quelques années seulement le préposé au sifflet le plus connu de France. Son secret ? Des capacités physiques phénoménales à une époque où l’on arbitrait encore « par passion ». « J’ai fait un Marseille - Saint-Etienne pour 40 francs en 1970, rappelle l’international, passé à 2000 francs par match dix ans plus tard. On était loin du professionnalisme, mais je me prenais en main, j’allais courir tous les jours au stade du Tivoli. Je valais 54 secondes au 400 mètres. » Les spécialistes apprécieront, tout comme le public appréciait ses sprints échevelés pour rattraper des actions qu’il feignait de ne pas avoir vues partir. « J’ai fait du théâtre dans un rôle qui normalement ne doit pas en faire » , commente l’ancien prof de piano.
Entre mimiques de clown et gestuelle de chef de gare, Robert Wurtz invente son propre style et bouleverse tous les codes établis. Jusqu’à se retrouver mains jointes et genoux à terre face à Guy Roux pour l’implorer de se taire - avec succès - lors d’un PSG-Auxerre homérique au Parc des Princes en 1989. Arbitre ? « Ar-pitre » devrait-on plutôt dire avec un excès d’accent alsacien. « Je ne me forçais pas, ça venait tout seul, jure-t-il avec la véhémence et les aigus qui ont fait sa renommée. Je le sais de ma mère : le public, c’est tout. Si vous avez une mauvaise ambiance dans une salle ou dans un stade, c’est compliqué de tenir jusqu’au bout. ‘‘Aux chiottes l’arbitre’’ pendant 90 minutes, ça n’aurait pas été possible pour moi. Alors je faisais ce qu’il fallait et à la fin, on m’applaudissait. Le dernier arbitre à s’être comporté comme ça, c’est l’Italien Pierluigi Collina. Avec lui, on se disait : « Oh la la, c’est Collina ce soir. Attention ! » Quand les joueurs vous craignent, vous avez gagné 50 % du match. »

« Je suis content d’avoir connu mon époque »

Robert Wurtz n’a pas gagné 100 % de ceux qu’il a arbitrés - « entre 1000 et 1500 à la louche » , selon ses propres calculs, dont 450 en Division 1, un record. Pour être tout à fait honnête, il en a même tellement raté certains qu’il priait parfois « pour que les gars de l’ORTF n’aient pas capté les images et ne les passent pas au ralenti ». Le célèbre journaliste de « L’Équipe », Robert Vergne, se chargera de trancher la question : « Un jour, il est venu me dire : ‘‘Robert, vous avez fait des conneries, comme tout le monde, mais les vôtres étaient géniales’’ ». Grand éclat de rire. Assises à la table du salon, sa femme Hélène et sa fille Caroline boivent du petit lait. « Toutes ces histoires, je les ai entendues tellement de fois, sourit Hélène. Mais je ne me lasse pas de les réécouter. »
« Un journaliste de São Paulo m’a appelé le « Nijinski du sifflet », reprend l’ancien adjoint au maire de Climbach (1989-1995). C’est bien d’avoir un surnom, ça m’a plu. Mais bon, le danseur en question est devenu fou… (rires) Plus tard, le quotidien allemand « Bild » m’a surnommé « Karajan » , en référence au chef d’orchestre autrichien. J’ai conscience que ce que je faisais n’est désormais plus possible. Mais bon, les oreillettes, le spray, les arbitres de surface, tout ça, ce n’est pas pour moi. Je suis content d’avoir connu mon époque, vraiment. Le foot, j’en regarde beaucoup moins maintenant. Ou alors un peu de Bundesliga de temps en temps… Mais point trop n’en faut. »
Ce n’est pas tant que je regrette le passé, mais j’aime me souvenir »
Robert Wurtz n’a d’ailleurs ni internet, ni chaînes spécialisées. Hors-jeu assumé. L’ancien ténor du sifflet préfère le sudoku, croiser le fer avec les mots ou sombrer dans de belles et longues siestes « de deux ou trois heures » , avant de fredonner « un peu de Volksmusik devant la télé allemande » , « s’énerver » devant les débats politiques (français) ou ressortir ses vieux disques de Bécaud, Trénet, Piaf ou Aznavour. « Chaque mélodie ou chanson me fait revivre des situations, des sensations, je me remémore des visages… Ce n’est pas tant que je regrette le passé, mais j’aime me souvenir. »
Ça tombe bien, son incroyable mémoire mériterait bien une petite place au patrimoine immatériel de l’Unesco. Une machine à remonter le temps qui se remet en branle à chacune de ses promenades dans les coins reculés de Climbach, où l’on raconte qu’il marche pieds nus au retour des beaux jours. « De toute façon, je n’ai pas le permis, évacue-t-il d’un œil coquin. J’ai eu tous mes exams du premier coup, sauf celui-là. » Il l’a tenté deux fois, il est reparti à vélo deux fois, ce qui ne l’a pas empêché de faire carrière aux quatre coins du monde. Libre l’arbitre, jusqu’au bout.
Alsace
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faits divers...

Message  67120 le Sam 31 Déc - 13:24

Jours fériés : six longs week-ends en vue en 2017
Sur onze jours fériés, cinq tombent un lundi et un le vendredi. En Alsace et en Moselle, il n'y aura pas un mais deux week-ends de quatre jours !
Que vous réserve l'année 2017 en matière de jours fériés ? Elle devrait être généreuse : en effet, six week-ends de trois jours attendent une grande partie des Français (voir l'exception Alsace/Moselle en encadré).
On fait le po(i)nt. En 2016, ces jours fériés tombaient un dimanche : en 2017, le 1er et le 8 mai tombent donc... un lundi ! Le 17 avril, qui correspond au lundi de Pâques, tombe évidemment encore un lundi, tout comme le lundi de Pentecôte, le 5 juin.
Le jour de Noël tombe le lundi 25 décembre.
Dans l'été : le 14-Juillet et le 15-Août se fêteront respectivement un vendredi (encore un long week-end en perspective) et un mardi.
Petit bémol avec les 1er et 11 novembre : les fêtes tombent un mercredi et... un samedi.

Deux week-ends de quatre jours en Alsace et en Moselle en 2017
En Alsace et en Moselle, héritage de la période allemande, le 26 décembre et le vendredi Saint sont également fériés.
En 2017, le 26 décembre tombant un mardi, nous profiterons donc d'un week-end de quatre jours (le 25 tombe un lundi).
Autour de Pâques, nous profitons toujours d'un week-end de quatre jours puisque le Vendredi Saint est également férié.

Voici les jours fériés de l'année 2017
Dimanche 1er janvier : Jour de l'An
Vendredi 14 avril : Vendredi Saint, uniquement pour l'Alsace et la Moselle
Lundi 17 avril : lundi de Pâques
Lundi 1er mai : Fête du Travail
Lundi 8 mai : armistice 1945
Jeudi 25 mai : Ascension
Lundi 5 juin : lundi de Pentecôte
Vendredi 14 juillet : Fête nationale
Mardi 15 août : Assomption
Mercredi 1er novembre : Toussaint
Samedi 11 novembre : Armistice 1918
Lundi 25 décembre : Noël
Mardi 26 décembre : saint-Etienne, uniquement pour l'Alsace et la Moselle
Alsace
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faits divers...

Message  67120 le Lun 27 Fév - 16:03

Bugatti choisit Cristiano Ronaldo pour la com' de la Chiron


Le fabricant de voiture de grand luxe Bugatti, basé à Molsheim / Dorlisheim, a fait essayer son futur modèle, la Chiron, à Cristiano Ronaldo, reconnu comme le meilleur footballeur du monde du moment. Et qui est un grand amateur de voitures.
Bugatti a mis en scène la présentation de la Chiron à Cristiano Ronaldo.
Chiron

Le fabricant de voiture de grand luxe Bugatti, basé à Molsheim / Dorlisheim, a fait essayer son futur modèle, la Chiron, à Cristiano Ronaldo, reconnu comme le meilleur footballeur du monde du moment. Et qui est un grand amateur de voitures.
Bugatti a mis en scène la présentation de la Chiron à Cristiano Ronaldo.

Le footballeur a parait-il approuvé les performances du bolide, qui affiche 1500 chevaux. Et il est déjà propriétaire de la Bugatti Veyron.
Cela lui a-t-il donné envie de passer commande? Le communiqué de la marque ne le précise pas. Ce qu'on sait en revanche, c'est que la voiture se vend très bien. Les commandes rentrent si fort que des acheteurs potentiels ont affiché leur mécontentement sur les délais de livraison proposés.
La Bugatti Chiron se veut la voiture la plus exclusive du monde, avec des performances hors norme.
Si Cristiano Ronaldo vient rouler en Chrion sur les routes alsaciennes, ils pourraient croiser une de ses anciennes voitures: la Ferrari qu'il avait crashé lorsqu'il jouait à Manchester, et qu'un garagiste alsacien a racheté pour la remettre en état. Elle avait été présentée en juillet sur la place du Marché d'Obernai, avant la demi-finale du championnat d'Europe de football que disputait la star.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faits divers...

Message  67120 le Mar 28 Mar - 16:14

Un vélo Bugatti à… 39 000 euros

Le PG Bugatti Bike avec sa « grande sœur » à moteur, la prestigieuse Chiron.

Après la Veyron puis la Chiron, le PG Bugatti Bike devrait ravir les usagers des luxueuses pistes cyclables.
Mondialement connu pour ses prestigieuses voitures, Bugatti SAS, société basée à Molsheim, se diversifie avec la sortie il y a peu d’un yacht de luxe – pas vraiment adapté pour les virées sur la Bruche – et, tout récemment, d’un vélo pour homme. Pour homme fortuné, car ce deux-roues est vendu 39 0000 €. Il est presque entièrement conçu en fibre de carbone et affiche un poids de 4,6 kg – ce qui fait plutôt cher le kilo ! Sa production, qui s’est faite en collaboration avec l’entreprise allemande PG (PimpGarage), est limitée à 667 exemplaires. Précisons aussi qu’il n’a pas de vitesses – un dérailleur en moins à payer – et que le PG Bugatti Bike encaisse tous les chocs. À ce prix-là, ça vaut mieux ! Heureuse coïncidence : Molsheim développe depuis quelques années un véritable réseau de pistes cyclables. Peu de chances pour autant qu’on y croise le dernier né de Bugatti… D’autant que ses concepteurs déconseillent son utilisation en milieu urbain. Reste que cette résurgence du vélo – sous toutes ses formes et à tous les prix – dans la cité Bugatti aurait sans doute eu les faveurs du défunt fondateur et génial constructeur Ettore Bugatti qui démarra sa carrière en 1898… chez un fabricant de bicyclettes milanais. D. G.
Alsace
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faits divers...

Message  67120 le Mer 5 Avr - 16:36

Cigarettes invendues : l'Etat va devoir rembourser 100 millions


Depuis que le paquet neutre est devenu obligatoire, le 1er janvier dernier, Bercy s'est engagé à rembourser aux buralistes les paquets avec logo invendus.
La facture est salée pour l'Etat.
En août 2016, le ministère des Finances avait assuré que lorsque le paquet de cigarettes neutre serait obligatoire, ce qui est devenu effectif le 1er janvier dernier, il rembourserait aux buralistes les paquets estampillés de logos invendus. Aujourd'hui, la facture s'élève à 100 millions d'euros, révèle BFMTV.

15 millions de paquets renvoyés à Logista

26 millions de buralistes ont en effet profité de cette aubaine pour renvoyer 15 millions de paquets invendus, soit l'équivalent de 250 tonnes de tabac, à Logista, qui concentre la distribution de ces produits en France.
Ces renvois représentent près de 100 millions d'euros de marchandises ! Logista avait donc commencé à s'acquitter des remboursements auprès des buralistes, et était ensuite dédommagée par l'Etat.

Tracer les paquets renvoyés, un vrai casse-tête

Mais le 20 janvier dernier, les Douanes ont décrété que les paquets renvoyés par les buralistes devaient désormais être identifiés avec leur date de livraison.
Une condition impossible à remplir en l'état actuel des choses. Le patron de Logista explique que la traçabilité ne sera obligatoire qu'en mai 2019.

Bercy va rembourser

Logista a donc cessé temporairement les remboursements, provoquant la colère des buralistes. Et comme un conflit de ce type n'augure rien de bon à quelques semaines d'une élection présidentielle, le ministère des Finances a fini par céder.
Un accord a finalement été trouvé lundi. Bercy remboursera les paquets, qui seront ensuite brûlés.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faits divers...

Message  67120 le Sam 27 Mai - 13:49

Insolite
Des pigeons transportent de la drogue dans des petits sacs à dos


Une technique inédite des trafiquants de drogue a été mise au jour au Koweït : la police a découvert que des pigeons voyageurs étaient munis de sacs à dos remplis de pilules.
 Les forces de l'ordre du Koweït ont fait une découverte surprenante dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue. Les trafiquants utilisent des pigeons voyageurs pour transporter des pilules d'ecstasy, en équipant les volatiles de mini-sacs à dos...
Comme celui-ci, venu depuis l'Irak vers le Koweït, avec sa cargaison de 178 pilules d'ecstasy.
Alsace
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2937
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faits divers...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum