19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Mer 20 Jan - 11:29

29/01/2016 à 20h 
Pour les trois points .

les matchs en retard pour le 22/01/2016

Vendredi 22 janvier 2016
20:00 Béziers -Colmar
20:00 Châteauroux -Dunkerque
20:00 Avranches -CA Bastia
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Mer 27 Jan - 5:48

Sichi ne veut pas voir ça
Le milieu de terrain biterrois a passé trois belles saisons au Racing. Actuellement blessé, Anthony Sichi préfère ne pas revenir à la Meinau, vendredi.

L’accent méridional n’a pas changé, ni la joie d’évoquer la page strasbourgeoise d’une carrière bien remplie depuis 2004 et des débuts à Istres. Mais Anthony Sichi ne tarde pas à évoquer un quotidien moins folichon.

« Je les ai prévenus, ils vont vivre un match particulier »

Depuis l’été 2015, le milieu de terrain est à l’arrêt ou presque, la faute à un ischio-jambier blessé. « Ça fait quatre fois que je rechute, souligne-t-il, un peu plus d’une semaine après une réapparition tronquée face au CA Bastia. C’est dur, c’est frustrant, c’est la pire saison de ma carrière. En plus, le coach a besoin de moi alors que l’équipe lutte pour son maintien. »
Le recours à des traitements radicaux est dans l’air, notamment la méthode PRP qui avait permis à David Luiz de revenir sur un terrain dix jours après un claquage. Il s’agit d’injecter du plasma enrichi en plaquette, mais la convalescence est estimée à « deux à trois semaines ».
Sans Sichi, mais également sans deux de ses Brésiliens, l’AS Béziers s’en sort, pour l’instant, en ce début d’année où s’esquisse une série positive.
Avec cinq points pris sur ses trois derniers matches, dont un dernier remporté face à Colmar, il entrevoit la lumière. « Il y a du mieux, c’est sûr, se réjouit le Strasbourgeois de 2011 à 2014. Avec un nul à Luçon, un nul face au CA Bastia et une victoire méritée face à Colmar, on recolle dans un championnat très serré. J’ai confiance en notre groupe. Le National, c’est compliqué. Orléans a mis le paquet pour remonter, Béziers est promu. Et on se retrouve à trois points seulement. »
Toujours relégables, les Biterrois peuvent ainsi espérer se mêler à la lutte au sommet. Ils débouleront à la Meinau sans pression particulière, avec l’envie de bien faire, la volonté de s’offrir un bonus et l’assurance d’engranger des souvenirs durables.
« Je les ai prévenus, ils vont vivre un match particulier, poursuit “Anto”. La Meinau, c’est une ambiance à part. Ce n’est pas le plus haut niveau auquel j’ai évolué (ndlr : Sichi a notamment disputé deux matches de Ligue 1 dans sa carrière) , mais en termes de public, c’est du haut niveau. C’est la plus belle expérience de ma vie de footballeur. Je préfère ne pas venir à Strasbourg vendredi, ça me ferait trop mal au cœur de ne pas être sur le terrain. »

« La dernière fois qu’on joue le Racing »

Il s’agira donc pour ses coéquipiers de s’adapter à un environnement inédit. « De toute façon, pour nous, faire un résultat à Strasbourg n’est pas programmé, conclut le milieu qui vient de fêter ses 30 ans. Béziers, c’est une terre de rugby, mais un club de foot qui se structure avec la venue de Frédéric Arpinon (au poste de directeur sportif). Et de toute façon, j’ai la conviction que c’est la dernière fois qu’on joue le Racing. L’an prochain, il sera en Ligue 2. »
Mais pour y parvenir, il serait bon de prendre des points, face à Béziers où Anthony Sichi est contraint, pour l’heure, de se soigner.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Mer 27 Jan - 5:54

Jérémy Blayac incertain contre Béziers
LE RACING EST ENTRÉ dans la dernière ligne droite de sa quinzaine sans compétition. Il s’est seulement consacré à une opposition interne, vendredi, qui a permis de relancer Jérémy Grimm et Yoann Salmier. Ces deux éléments ont mis fin à leur convalescence, alors qu’ils devront pallier les absences de Saad et de Kante, suspendus vendredi. Pour le match face à Béziers, Jérémy Blayac reste incertain. Il s’est entraîné en marge du groupe. « C’est un élément important dans notre équipe, a souligné Jacky Duguépéroux hier. Et j’ai l’impression qu’il est parfois ciblé. »
Anthar Yahia n’y était effectivement pas allé avec le dos de la cuiller, voilà dix jours, à Orléans, sur une charge en fin de rencontre.

Par ailleurs, Ernest Seka, victime d’un coup à l’épaule, a été ménagé hier, mais son état n’inspire pas d’inquiétude. En termes d’effectif, Ihsan Sacko a signé un contrat fédéral de trois ans et demi. Le milieu offensif, arrivé de Valenciennes à l’été, a effectué sa première sortie en National il y a trois semaines, face à Belfort.
Enfin, Yannick Aguemon est à l’essai en Belgique, dans un club de D2, l’Union Saint-Gilloise.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Jeu 28 Jan - 17:30

Racing-Béziers : le groupe strasbourgeois
Jacky Duguépéroux a communiqué un groupe de 16 joueurs pour la réception de l’AS Béziers, ce vendredi (20h) à la Meinau. Le gros coup dur est le forfait de Jérémy Blayac, qui se ressent encore de son coup de genou par derrière reçu à Orléans (0-0), il y a quinze jours. Les retours de Grimm et Salmier compensent les suspensions de Kanté et Saad.
Le groupe :
Blondel, Oukidja ; Bahoken, Bouanga, Douniama, Grimm, Lienard, Marester, Ndour, Ndoye, Pouye, Sabo, Sacko, Salmier, Seka, Tuiloma.

Les absents :
Blayac (blessé), Kanté, Saad (suspension), Belahmeur, Munch, North, Schmittheissler, Solvet, Weissbeck (choix de l’entraîneur).
SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Jeu 28 Jan - 18:45

Football: Sans Jérémy Blayac, l'attaque tique pour le Racing club de Strasbourg?
Leader du National, le Racing reçoit Béziers (15e), à 20h ce vendredi à la Meinau, sans son meilleur buteur blessé…

Et Jérémy Blayac a fait crac. L’attaquant strasbourgeois est absent pour la réception de Béziers, ce vendredi à 20h à la Meinau. Un coup dur pour le Racing qui perd son meilleur buteur – six buts et au moins autant de refuser – et son point d’ancrage offensif. Jouer sans Blayac ne perturbe pas Jacky Duguépéroux. « Notre équipe ne dépend pas que de lui. Au titulaire qui va prendre sa place de me prouver que j’ai peut-être tort de ne pas l’aligner », lance le coach.

Ce qui agace Dugué, c’est le traitement qu’a subi Blayac par Antar Yahia, il y a 15 jours à Orléans. « Je regrette que les attaquants ne soient pas plus protégés. Son geste méritait plus qu’un carton jaune. » De fait, l’attaquant du RCS souffre toujours du dos après le coup de genou reçu. Il n’a pu que courir cette semaine et faire des soins. Tous les autres gestes d’un footballeur lui sont douloureux.

L’absence de Blayac ne modifiera pas son animation. « Non, non, non !, annonce Jacky Duguépéroux. On jouera avec un joueur avec d’autres qualités. » Ladislas Douniama, 23 cm de moins que l’Ex-Angevin, est persuadé que « le coach va trouver la bonne formule ». L’attaquant, auteur d’un doublé contre Boulogne, estime que cette absence peut être bénéfique au Racing. « Les autres équipes nous attendent avec Jérémy en pointe. Là, ça va modifier les choses. » Plus de vitesse ? Plus de profondeur ? A Duguépéroux de fixer la ligne à suivre.

20 minutes
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Ven 29 Jan - 5:12

L’heure de décoller
Après avoir bien débuté son année, le Racing défend sa place de leader en accueillant Béziers, ce soir, à la Meinau. La victoire est attendue même si elle n’aura rien d’une évidence.

ça y est, ça repart et il serait tout indiqué de ne pas rester scotché dans les starting-blocks pour le premier des quatre rendez-vous qui ponctuent avec régularité les prochaines semaines du Racing. Entre les dates de replis pour les éventuels matches en retard et un week-end consacré à la Coupe de France, la seconde phase de la saison du National s’organise autour de cinq blocs de deux, quatre, trois, sept puis deux rencontres. Après avoir bien négocié le premier, en récoltant quatre points face à des costauds – Belfort et Orléans –, Ernest Seka et ses coéquipiers ont assurément dans l’idée de prendre la poudre d’escampette alors qu’ils affronteront des adversaires un peu moins fringants.

« D’abord s’occuper de notre cas »

Encore que. Tout est relatif dans un championnat où un relégable peut garder quelques secrets espoirs de montée. Le National ressemble à la Ligue 1 avec son ventre mou qui n’est pas loin de concerner tout le monde. Il n’y manque qu’un PSG qui écrase tout et un Troyes déjà condamné. Dans un contexte où presque tout le monde vaut presque tout le monde, les Strasbourgeois ont eu le mérite grâce à une certaine régularité – à peine ternie pas un vilain mois de décembre à trois défaites – de prendre la tête.
Mais son statut de leader ne tient qu’à un point et sa présence sur le podium à trois. Et Béziers, paraît-il mal loti, ne pointe qu’à… six points du podium, à neuf de son hôte du jour. « Puisqu’on est premier, on peut ne dépendre que de nos résultats, se réjouit Jacky Duguépéroux qui a vite fait de refroidir tout risque d’euphorie. Mais avec les écarts qu’il y a… Six, sept ou huit points, ça se remonte. Et on doit d’abord s’occuper de notre cas avant de s’intéresser aux autres. »


Il s’agit ainsi d’en appeler à une grande vigilance, dès ce soir. Car l’AS Béziers, ce nid de manchots en terre d’ovalie, est un relégué qui ne va pas si mal. La trêve hivernale a été mise à profit pour orchestrer une révolution qui a ses premiers effets, avec cinq points récoltés en trois matches dont une victoire cruciale face à Colmar il y a une semaine (2-0). Xavier Colin, l’entraîneur, a été limogé en décembre. Son adjoint a pris la main tandis que quelques recrues, pas encore prêtes, devraient, à terme, apporter leur contribution en même temps que Frédéric Arpinon, le nouveau directeur sportif.

18 matches sans défaite à domicile


Bref, Béziers n’a en rien la tronche d’un résigné. « Ils ont notamment un potentiel offensif à respecter, souligne l’entraîneur du Racing, qui a la menace Fortuné à l’esprit même si la présence du meilleur buteur du championnat est incertaine. C’est un adversaire qui aura une idée derrière la tête et sera là pour se battre pour son maintien. À nous de retrouver nos valeurs à domicile. »
Impeccable lors de son match au sommet pour entamer 2016, face à Belfort, le Racing ne les a visiblement pas perdues de vue, alors que s’étire sa série de 18 matches sans défaite à domicile. Elle n’a jamais été aussi proche de sa fin ? En prolongeant sa solidité domestique, la bande à Dugué, contrainte à quelques nouveautés ( lire ci-contre ), renforcerait ses convictions et surtout ses positions. Dans les hauteurs du classement, elle est en position de gagner en altitude. Son 19e match de National ressemble à un vrai bon moment pour décoller.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Ven 29 Jan - 19:48

Racing Strasbourg : 16. Alexandre Oukidja (g) – 24. Eric Marester, 22. Ernest Seka (cap), 21. Yoann Salmier, 3. Abdallah Ndour, 18. Mayoro N’Doye, 6. Jérémy Grimm, 20. Denis Bouanga, 11. Dimitri Lienard, 19. Stéphane Bahoken, 15. Ladislas Douniama.
Remplaçants : 30. Olivier Blondel (g), 4. Bill Tuiloma, 14. Oumar Pouye, 26. Jean-Philippe Sabo, 25. Ihsan Sacko. Entraîneur : Jacky Duguépéroux.

Première information côté Racing : en l'absence de Jérémy Blayac, blessé au dos, Ladislas Douniama et Stéphane Bahoken seront chargés d'animer le front de l'attaque strasbourgeoise en compagnie de Denis Bouanga. Pour le reste, Yoann Salmier est logiquement titularisé en charnière centrale aux côtés d'Ernest Seka pour compenser la suspension de Felipe Saad. Jérémy Grimm, de retour de blessure, retrouve sa place à la récupération, d'autant que Massiré Kanté est suspendu.


Un mot sur les conditions : il fait frais mais pas froid à Strasbourg ce soir, le temps est encore au sec, mais la pelouse est grasse. En revanche, l'affluence est un peu plus faible que d'habitude, l'identité de l'adversité expliquant éventuellement cela. A tout de suite pour le coup d'envoi !

Le Racing a démarré ce match dans une configuration inhabituelle. En l'absence de Blayac, les Bleus jouent en 4-1-3-2, avec Grimm en sentinelle et N'Doye très avancé, presqu'en position de meneur, avec Bouanga et Lienard à ses côtés. Douniama et Bahoken sont bien devant.

La première occasion du match est biterroise ! Sur une astucieuse remise de la tête d'Ebuya, Temmar a judicieusement tenté sa chance d'une lourde demi-volée du droit qu'Oukidja n'a pu repousser des deux poings !


Le Racing est dominateur en ce début de match mais peine à s'approcher véritablement des buts de Novaes. Pas étonnant, car Béziers ne cache pas son jeu : ce soir, les Héraultais évolueront en contre !

Ooooh le penalty oublié par M. Dos Santos sur Bahoken !!! Incroyable !

.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Ven 29 Jan - 20:22

BUTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT  1-0   Bahoken



Stéphane Bahoken n'a pas eu le temps de gamberger après cette faute oubliée sur lui ! Sur une frappe un peu écrasée de Grimm suite à une remise en retrait astucieuse de Douniama, Bahoken a dévié le ballon juste ce qu'il fallait pour le mettre hors de portée de Novaes ! Le Racing est devant en marquant sur sa première occasion !

Carton jaune pour Ebuya qui a oublié de s'arrêter alors que le gardien du Racing, Oukidja, s'était saisi du ballon depuis un moment. L'impact a été heureusement plus impressionnant que ses éventuelles conséquences.

BUTTTTTTTTTTTTTTTT  Bouanga 2-0

Bouanga s'offre un but à lui tout seul. Il est fauché par Martin, plein axe, à l'entrée de la surface. Le jeune Lorientais arrivé en janvier se fait justice lui-même en marquant un coup franc magnifique qui contourne le mur biterrois

.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Ven 29 Jan - 21:05

Le Racing attaque cette seconde mi-temps pied au plancher, tout le monde vers l'avant. Bahoken a d'ailleurs bien failli trouver de suite l'ouverture après un bon relais avec Ndour.

Il y a tout de même 10951 spectateurs à la Meinau ce soir, et tous ont cru à l'instant au 3e but des Bleus, après ce formidable coup de canon décoché par Lienard de 25 m, plein axe, qui est venu fracasser l'extérieur du poteau droit de Novaes ! Quel dommage !

Béziers est absolument inoffensif. On ne peut même pas dire que la défense strasbourgeoise fait un bon match, tant elle est peu mise à contribution ce soir.

Pénalty pour le racing Raté de N'Doye

Sur l'action qui suit, Lienard, peut-être frustré de ne pas avoir tiré le penalty, poursuit son action et marque alors que l'arbitre avait sifflé hors-jeu. Le carton jaune était plus qu'évitable...

3-0 Pénalty marqué par Douniama.

Pour la première fois de la saison en championnat, le Racing marque trois buts dans un même match ! Douniama a parfaitement pris Novaes à contre-pied, inscrit son troisième but en Bleu et fait oublier le raté de N'Doye dans le même exercice il y a cinq minutes !


Bahoken sort et cède sa place à Pouye

Changement au Racing : sortie de Douniama, remplacé par Sacko.

Excellent centre de Bouanga de la droite et reprise de la tête à bout portant de Pouye détournée au prix par Novaes d'une magnifique parade !



Le poteau de Bouanga sur un superbe coup franc de 25 m !

C’est terminé ! Victoire nette et sans bavure du Racing – la plus large de sa saison – face à une bien pâle équipe de Béziers (3-0) ! Les Strasbourgeois confortent leur place en tête du National grâce à des réalisations de Bahoken, Bouanga et Douniama et une prestation d’ensemble très sérieuse.

On retiendra ce soir qu’en l’absence de son meilleur buteur Jérémy Blayac, le RCSA a vu trois de ses attaquants marquer. Ca fait par ailleurs 5 heures que les Bleus n’ont plus encaissé de but. C’est bon signe quant à l’implication de tout le groupe.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Ven 29 Jan - 22:43

19eme journée
Vendredi 29 janvier 2016
  Châteauroux  3 - 2  Colmar
Boulogne  1 - 1  Chambly
Consolat Marseille  4 - 2   Épinal
Luçon  2 - 1   Fréjus St-Raphaël
Avranches  0 - 0  Sedan
CA Bastia  2 - 0  Les Herbiers
Strasbourg  3 - 0  Béziers
Amiens SC  1 - 1  Dunkerque
Belfort  1 - 1 Orléans

  EquipePtsJGNPBPBCDiff
 1 Strasbourg331996419127
 2 Luçon301986524213
 3 Consolat Marseille301986531229
 4 Belfort301979318126
 5 Amiens SC281977524204
 6 Dunkerque27198382326-3
 7 CA Bastia26197571619-3
 8 Orléans2519510425223
 9 Châteauroux251874729272
 10 Boulogne241866625241
 11 Avranches241959527252
 12 Sedan241959517152
 13 Chambly241959517143
 14 Les Herbiers24195952426-2
 15 Béziers21195681725-8
 16 Épinal17184592231-9
 17 Colmar16184681924-5
 18 Fréjus St-Raphaël15192981325-12
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Sam 30 Jan - 5:36

En démonstration
Au terme d’un festival offensif inédit, le Racing a été l’auteur d’une sortie convaincante, hier face à Béziers, pour s’adjuger sa neuvième victoire de la saison. Pour l’heure, c’est lui le patron.
 
Hier soir, comme à chaque fois, comme à chaque match jusqu’à la délivrance espérée qui doit renvoyer le Racing dans le monde pro au printemps, il y a eu cette part d’incertitude, un peu de crainte, une forme d’humilité indispensable pour mener la mission à bien.
Mais le Racing a vite fait de l’éventer face à un adversaire qui n’a pas pesé lourd et a vécu une forme de calvaire une fois le premier quart d’heure, celui de l’échauffement, passé.
Il y a donc eu une frappe cadrée pour les visiteurs, à 0-0. Mais ils ne sont pas nombreux à s’en souvenir et ils ont raison.

« Tout le monde a montré qu’il est capable de marquer »

Et, au final, Temmar, dans son initiative, sans le savoir, a eu quelques torts. C’est un peu comme s’il avait mis le contact du rouleau compresseur alsacien qui écrase menu tous ceux qu’il croise sur son terrain. « Il y avait un petit problème avec leur n°10 (Ramon, le meilleur Biterrois) qui a joué très bas, il a fallu le régler en demandant à Bahoken et Douniama de redescendre d’un cran », a considéré Jacky Duguépéroux après coup.
Sur le terrain, cela n’a pas été un tsunami strasbourgeois mais, comme à son habitude, le leader du National a haussé le rythme, s’est fait plus dur dans les impacts, plus tranchants dans ses contrôles et dans ses courses.
Il a d’abord fait peser le danger sur quelques coups de pied arrêtés. Il a ensuite insinué le doute dans la tête de l’arbitre sur une action en profondeur annihilée par une intervention limite de César sur Bahoken.
Et il a fait une différence définitive sur une splendide action collective où près de la moitié de l’équipe – Douniama, Bouanga, Marester, Grimm et Bahoken – y a mis du sien.
Comme Denis Bouanga s’est pris pour Platini, dix minutes avant la pause, sur le coup franc qu’il avait lui-même obtenu à l’entrée de la surface, l’affaire était dans le sac à mi-parcours.
Pour le reste, le Racing a rompu avec quelques habitudes en se montrant plus pétaradante devant que solide derrière. C’était d’ailleurs un peu la même chose dans le camp d’en face, mais en moins bien.
En dépit de la faiblesse des écarts jusqu’ici au classement du National, il y a eu un monde entre le candidat à la montée et celui au maintien.
D’autant que Seka, Lienard et les autres ont continué à appuyer sur le champignon au retour des vestiaires, virevoltant dans le camp héraultais dont les occupants parvenaient à peine à franchir la ligne médiane.
« Avec un joueur côté droit qui va vite (Bouanga, arrivé au mercato) , ça dynamise peut-être tout le groupe, apprécie encore l’entraîneur du Racing. Tout le monde a montré qu’il est capable de marquer. »
Ndoye s’est permis une coquetterie en tirant comme un minime le penalty obtenu par Douniama (65e ). On lui en veut moins en cette soirée faste qu’à 0-0 pour le match de la montée...

L’avance sur la quatrième place se limite à trois points

Mais le 19e match sans défaite à la Meinau d’affilée devait définitivement flirter avec une forme de folie jusqu’au bout. Bouanga s’en allait arracher un deuxième penalty, converti cette fois-ci par Douniama, récompensé pour l’ensemble de son activité.
Il était l’heure de se délecter de quelques contre-attaques menées dare dare, de la jolie ambiance assurée par les supporteurs, d’organiser quelques salves d’applaudissements à chaque changement et de faire les comptes.
C’est dans ce dernier domaine que la soirée n’est pas inoubliable. « Cette victoire, ce n’est qu’un match, a conclu “Dugué”. C’est encore serré. Il faut que l’on pense qu’à nous. »
Des cinq premiers, sur le podium ou à une sensible proximité, ils sont trois à avoir gagné. Et l’avance sur la quatrième place se limite à trois points ce matin. Il reste du chemin. Il s’avère toutefois plus rassurant de l’aborder dans le sillage d’un match comme celui d’hier.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  67120 le Dim 31 Jan - 5:24

« Un banc à la hauteur »
Le Racing a décroché trois points précieux, vendredi soir à la Meinau face à Béziers et ce malgré l’absence de pas mal de titulaires. Encourageant pour la suite…

Felipe Saad suspendu – tout comme Massiré Kanté –, Jérémy Blayac trop juste après un mauvais coup reçu à Orléans… La liste des absents était plutôt fournie, vendredi soir, à l’heure de recevoir l’AS Béziers.

Dans les travées de la Meinau, certains supporteurs alsaciens se montraient d’ailleurs un poil inquiets avant le début de la rencontre, certains doutant franchement de la capacité des ♥“coiffeurs” à prendre le match à leur compte.
« On est un groupe et on l’a encore démontré »

Mais les pessimistes et autres hommes de peu de foi en ont été pour leurs frais. Car le Racing n’a pas vraiment tremblé face au promu – si ce n’est dans le premier quart d’heure – et a logiquement décroché sa 9e victoire de la saison.

« C’est une bonne soirée. On prend trois points, on marque trois buts sans en encaisser aucun… C’est parfait », se réjouissait Jacky Duguépéroux dans les vestiaires de la Meinau, à l’issue de la rencontre.

Cette victoire permet en effet au Racing de rester en tête de National. Mais surtout, ce succès acquis sans nombre de titulaires a démontré que ce Racing-là avait bel et bien du coffre.

« Il y avait trois absents ce soir et cela ne nous a pas empêché de nous imposer, c’est un bon signal », se félicitait “coach Dugué”. «On est un groupe et on l’a encore démontré ce soir», avançait aussi Jérémy Grimm, excellent dans l’entrejeu pour son retour à la compétition (*).

Et le milieu de terrain de prendre en exemple le premier but inscrit par les Bleus. « C’est Doudou (Ladislas Douniama) qui me fait la passe et ensuite c’est Stef (Stéphane Bahoken) qui marque », n’a pas manqué de souligner le récupérateur. Soit deux joueurs relégués sur le banc ces dernières semaines.

« Je le répète souvent, mais une équipe, ce n’est pas seulement onze joueurs. Le banc a été à la hauteur ce soir (vendredi) et on a prouvé que personne n’était indispensable, exposait aussi Jacky Duguépéroux. Stéphane Bahoken a fait un bon match, Ladislas Douniama est redevenu aussi performant que quand il est arrivé, c’est vraiment positif ».

À cette énumération on pourrait rajouter le match sobre et efficace de Yoann Salmier en charnière centrale, lui qui n’avait pourtant plus disputé le moindre match avec les Bleus depuis la défaite en Coupe de France à Sochaux.

« La solidarité fait notre force, exposait aussi Oumar Pouye, pourtant sur le banc en début de rencontre. On n’est pas onze ou seize. On est 25, 26 et personne n’a d’états d’âme ».

L’arrivée du feu follet Denis Bouanga au mercato hivernal a aussi fait du bien au Racing. Après avoir inscrit son premier but pour sa première apparition à la Meinau (face à Belfort), l’ailier a récidivé sur coup franc face à Béziers.

Bref, tous les voyants semblent au vert alors que se profile un déplacement en Vendée, pour affronter les Herbiers. Mais comme à son habitude, Jacky Duguépéroux refuse de s’emballer outre mesure.

« Cette victoire, avec trois attaquants qui marquent, c’est bien et c’est encourageant pour la suite. Mais ce n’est qu’un match », rappelait “Dugué”.

Sûr que la route est encore longue jusqu’en Ligue 2, surtout que le trio de poursuivants du Racing a pris des points vendredi soir. Ce matin, Marseille-Consolat, Luçon et Belfort ne sont qu’à trois longueurs des Alsaciens au classement général et le Racing ne peut se permettre aucun faux pas.

« Les autres restent au contact, analysait avec raison Jacky Duguépéroux. Mais on reste leader. À nous de continuer comme ça, avec sérieux et concentration. On a notre destin dans notre tête et dans nos pieds. » Et c’est déjà pas mal...

(*) le milieu récupérateur n’avait pas joué depuis le déplacement à Amiens, fin décembre, où il était sorti à cause d’une entorse à la cheville
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2719
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 19ème Journée : Strasbourg / Béziers

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum