13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Jeu 22 Oct - 20:02

Luçon / Strasbourg - 20/11/15 à 20h30
Luçon - RCS sur Ma Chaîne Sport
La rencontre de la 13e journée de National, Luçon-Racing, sera diffusée en direct sur Ma Chaîne Sport Par conséquent, le coup d’envoi a été légèrement décalé au vendredi 20 novembre à 20h30.
Ce sera la quatrième rencontre de championnat du RCSA à être retransmise sur Ma Chaîne Sport, cette saison.
Site Officiel
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Ven 20 Nov - 23:19

13eme journée
Vendredi 20 novembre 2015

Reporté Colmar - Les Herbiers
Chambly 2 - 0 Béziers
Épinal 0 - 2 Sedan
Reporté Boulogne - Orléans
Fréjus St-Raphaël 0 - 1 Amiens SC
Reporté Châteauroux- Dunkerque
Consolat Marseille 3 - 0 Belfort
Reporté Avranches -CA Bastia
Reporté Luçon -Strasbourg

avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Jeu 3 Déc - 5:48

National (match en retard de la 13e journée) :
Luçon – Racing, demain (20h30) Défense d’entrer

Le Racing s’appuie sur une hallucinante efficacité défensive pour construire sa dynamique actuelle en National. Et c’est tout sauf un hasard.


Demain, tout sera remis en question comme à chaque match pour une équipe. À Luçon, sur la pelouse du 3e du championnat, la bande à Jacky Duguépéroux sera assurément soumise à rude épreuve.
Marester : « C’est un challenge pour nous de prolonger cette série d’invincibilité »

Et l’adage qui veut qu’une série, à mesure qu’elle se prolonge, s’approche de sa fin, sera dans toutes les têtes alsaciennes. Mais le Racing peut également envisager son voyage en Vendée avec quelques certitudes dans son jeu et quelques habitudes dans son football.

Sa défense de fer a des arguments. L’équipe strasbourgeoise n’a tout simplement pas encaissé le moindre but en National depuis sept matches. Et comme Fréjus/Saint-Raphaël avait scoré à une demi-heure de la fin lors de son nul à la Meinau, voilà 11h15 qu’Alexandre Oukidja n’est plus allé chercher le ballon au fond de ses filets. Une telle constance ne peut être une simple coïncidence.

Elle est née d’un début de saison complètement raté. « On a vécu un départ difficile sur le plan défensif et c’est un challenge pour nous de prolonger cette série d’invincibilité, explique Éric Marester, le latéral droit. Je crois que ce qui a changé par rapport au début, c’est que les attaquants nous facilitent la tâche. »

La dernière sortie de l’année à la Meinau, vendredi, a eu des allures idéales. Non seulement Avranches n’a pas marqué, mais ne s’est pas créé de réelles occasions non plus.

« On est en confiance et on s’efforce d’être le moins en danger possible, considère Ernest Seka. Dans une belle série comme celle que l’on vit, on ne peut que dire : “Pourvu que ça dure.” »

Pour l’adversité, elle se révèle pénible, mais les joueurs du Racing ont également conscience qu’une telle imperméabilité, qui les place au deuxième rang des défenses du National, reste fragile.

« Il y a des raisons techniques et tactiques à cette solidité, explique Felipe Saad, le défenseur central. Il y a les automatismes qui se sont mis en place et qui permettent par exemple de ressortir le ballon sans se mettre en danger. On n’arrivait pas toujours à construire quand on avait la balle au début de saison. Maintenant, ce n’est plus le cas. Et puis il faut aussi parler de la réussite. Au début de saison, on a pu prendre des buts avec un ballon qui part de trente mètres et finit dans la lucarne. Là, la réussite est avec nous et, au-delà des chiffres, il faut qu’on en profite d’un point de vue comptable. »
Un vrai test contre la meilleure attaque

Demain, à Luçon, le Racing et sa défense passent un vrai test. Leurs hôtes vendéens disposent de la meilleure attaque du National et ses buteurs sont nombreux – les 19 buts luçonnais ont été l’œuvre de 12 joueurs différents !

Mais avant de débouler à la Meinau, Avranches était dans cette même position et a été contraint, il y a une semaine, au pain sec et à l’eau.

dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Jeu 3 Déc - 17:29

Luçon-Racing : le groupe strasbourgeois

Jacky Duguépéroux a communiqué un groupe de 16 joueurs pour le déplacement à Luçon, ce vendredi (20h30) en match en retard de la 13e journée de National. L’Entraîneur du Racing est toujours privé d’Olivier Blondel et de Yoann Salmier.

Le groupe :
Oukidja, Schmittheissler ; Bahoken, Blayac, Douniama, Grimm, Kanté, Lienard, Marester, Ndour, Ndoye, Pouye, Saad, Sabo, Seka, Tuiloma.

Les absents : Salmier (blessé), Blondel (suspension), Aguemon, Belahmeur, Ieraci, Munch, North, Solvet, Weissbeck (choix de l’entraîneur).
SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Ven 4 Déc - 5:17

Sommet en Vendée
Le Racing dispute un match au sommet ce soir, sur le terrain de Luçon, son poursuivant immédiat au classement. En cas de succès, le Racing peut conforter sa place sur le podium, tout en marquant les esprits dans la course à la montée.

Aquelques heures d’affronter le Luçon Vendée Football en match en retard de la 13e journée, le Racing peut se souvenir des belles choses pour entretenir sa dynamique victorieuse.

Et notamment de cette victoire, décrochée le 15 mai dernier, dans l’antre de l’équipe de Frédéric Reculeau.
« Un gros match face à une équipe qui manie bien le ballon »

Lancés dans un improbable sprint final pour décrocher une place en Ligue 2, les Alsaciens s’étaient imposés de la plus belle des manières au stade Jean de Mouzon, grâce à trois réalisations de Ndoye, Ndiaye et Blayac, lors de l’avant-dernière journée de National.

Cela n’avait pas suffi et depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Reste une constante : le Racing – tout comme Luçon – est reparti comme il avait terminé la saison dernière, à savoir pied au plancher.

Les Alsaciens cultivent en effet leur étanchéité depuis plus de 11 heures et sont sur une impressionnante série (6 victoires, 1 nul).

En face, Luçon poursuit aussi son bonhomme de chemin et pointe à la 3e place de National, malgré une défaite la semaine passée sur le terrain du leader, Belfort (2-1). Bref, voilà une rencontre en retard qui a tout du match au sommet, entre deux candidats à la montée.

« On affronte une équipe qui est sur le podium depuis le début de saison », rappelle ainsi Felipe Saad, prudent. « Luçon est une belle équipe, renchérit de son côté Massiré Kanté. L’an passé, je les avais joués avec le Red Star et c’était vraiment pas mal ».

Les hommes de Frédéric Reculeau ont en plus le mérite d’obtenir leurs (excellents) résultats en passant par le jeu. Pas très courant dans un championnat National où une bonne assise défensive, alliée à des contres assassins, est plus souvent au menu.

« Luçon est une équipe qui aime la possession, nous aussi. C’est une équipe qui veut garder le ballon, qui construit ses attaques. Ce sera un bon test pour notre défense », souligne encore Felipe Saad.

« Ça va être un gros match face à une équipe qui manie bien le ballon », ajoute Massiré Kanté avec gourmandise.

Ceci une fois posé, les données seront les mêmes que lors des autres sorties du Racing. Il s’agira, côté alsacien, de s’appuyer sur une défense de fer, avant de tenter de faire la différence sur l’un ou l’autre occasion.

« Luçon est l’une des meilleures attaques de National. Il faudra avant tout se montrer sérieux défensivement », prévient ainsi Duguépéroux.

Et il faudra aussi couper les ailes de Charly Charrier, milieu récupérateur qui oriente le jeu des siens. « À nous de travailler collectivement pour annihiler ces bons ballons qui partiront de très bas », avance à ce sujet “Dugué”.

Histoire, pour le Racing, de poursuivre sur sa « bonne dynamique » (dixit Duguépéroux) et d’empocher trois points supplémentaires. Trois points qui permettraient aux Alsaciens de virer en tête de National, mais surtout de creuser un écart intéressant avec Orléans, actuel 4e au classement général.
Prendre de l’avance

« La première place n’est pas primordiale, mais on peut prendre une avance intéressante sur le 4e en cas de succès (8 points, ndlr) , reconnaît “Dugué”. Il nous reste trois rencontres avant la trêve, on est actuellement dans une bonne dynamique et si on peut engranger des points, autant le faire ».

Et si les Alsaciens peuvent commencer dès ce soir, personne n’y trouvera à redire.

dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Ven 4 Déc - 20:29

Strasbourg : 16. Alexandre Oukidja (g) – 24. Eric Marester, 22. Ernest Seka (cap), 23. Felipe Saad, 3. Abdallah Ndour – 11. Dimitri Lienard, 8. Massiré Kanté, 18. Mayoro N’Doye, 14. Oumar Pouye – 15. Ladislas Douniama, 13. Jérémy Blayac.

Remplaçants : 4. Bill Tuiloma, 6. Jérémy Grimm, 19. Stéphane Bahoken, 26. Jean-Philippe Sabo, 1. Corentin Schmittheissler. Entraîneur : Jacky Duguépéroux.

Il ne fait pas trop froid à Luçon, une température de l'ordre de 5 degrés. Un peu plus de 1000 personnes sont venues assister à la rencontre.

La première véritable occasion est luçonnaise. Sur une touche côté gauche de Gbellé, Achahbar a profité d'une interception ratée de Seka pour se présenter seul devant Oukidja. Sur la frappe sans angle de l'attaquant vendéen, le gardien bas-rhinois a su s'opposer en sacrifiant la partie la plus sensible de son anatomie. Le corner n'a rien donné.

Jacky Duguépéroux avait indiqué hier que ses joueurs devraient être à l'affût de la moindre erreur de relance des Vendéens. Ils ont bien failli profiter à l'instant d'une relance risquée des hommes de Frédéric Reculeau, mais le centre de Ndour n'a pas trouvé preneur.

Sur un contre, les Strasbourgeois se sont retrouvés en position favorable, avec un 3 contre 3 à jouer. Douniama a décalé Pouye sur le flanc gauche, mais la frappe de l'ancien Amiénois s'est envolée nettement au-dessus des buts de Martin.

Pour l'instant, il faut bien reconnaître qu'il n'y a pas de quoi s'emballer. Le match est étriqué. Le jeu manque d'air. Les duels sont rudes. Et les occasions - on l'a dit - sont rares!!!!

Sur une relance ratée de Ringayen, Pouye a intercepté le ballon et servi Douniama sur sa droite. Loïc Guillon a crocheté l'ancien Guingampais qui tentait de l'éliminer d'un crochet et a été averti.

Le coup franc frappé par Lienard sur la faute précédente a heurté le mur luçonnais.

Une timide tentative luçonnaise à se mettre sous la dent: après un passement de jambes, Charly Charrier a tenté une frappe, mais l'a trop dévissée pour attraper le cadre.

On vous avoue qu'on a du mal à comprendre la façon de procéder des Luçonnais. A toujours vouloir repartir proprement de derrière, ils perdent des ballons à foison dans leurs 30 mètres et se mettent tout seuls en danger. N'est pas le Barça qui veut... Pour l'heure, le Racing n'a pas su en profiter, mais à force de jouer avec le feu, les Vendéens vont peut-être finir par se brûler.

Pour avoir "légèrement" découpé Insou, Massiré Kanté écope d'un avertissement. Comme le dit un confrère vendéen à côté de nous, "c'était un sou, maintenant, ça fait deux sous."

Mi-temps

0-0
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Ven 4 Déc - 21:47

Un duo de corners crée un peu de panique dans la défense vendéenne. Les Strasbourgeois sont toujours dans le camp adverse.

Depuis une dizaine de minutes, les Strasbourgeois poussent, mais manquent de tranchant à la conclusion. Les Luçonnais reculent, plient, mais ne rompent pas. Il y a toujours un pied ou un dos vendéen pour annihiler les velléités offensives des Bleus.

Nouveau carton jaune à Strasbourg: Mayoro N'Doye est averti pour un tacle par derrière sur Ringayen.

Grimm remplace Lienard.
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Ven 4 Déc - 22:00

Pénalty contre le racing
Une faute de Ndour sur Baldé dans les six mètres!!!! A priori, la faute est indiscutable.

1-0
Abdallah Ndour a été averti pour la faute qui a provoqué le penalty.

Nouveau changement au Racing: Stéphane Bahoken succède à Massiré Kanté.

Le Racing s'est fait piéger sur une montée lancée par Gbohou, prolongée par Ruault et qui a fini sur Baldé. Ndour a légèrement accroché l'attaquant luçonnais. Charlier transforme au ras du poteau d'Oukidja.

L'énorme occasion de Jérémy Blayaaaaaccc!!!! Sur un corner frappé de la droite par Pouye, l'avant-centre du RCSA a sauté plus haut que tout le monde aux 6 mètres et catapulté une tête piquée que Martin a repoussée du pied de manière spectaculaire.

Oh, Blayac encore!!! Sur un ballon piqué de N'Doye, l'attaquant du RCSA a placé une volée du droit sur la transversale d'un Martin nettement battu!!!!!

.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Ven 4 Déc - 22:28

Le Racing concède sa 2e défaite de la saison après douze matches sans défaite. Il s'incline sur un penalty de Charly Charrier qui a suffi aux Luçonnais pour disposer d'Ernest Seka et ses partenaires.

Sur la physionomie du match, les joueurs de Jacky Duguépéroux méritaient assurément mieux. Mais ils ont peut-être payé une certaine frilosité. Pour n'avoir véritablement haussé le rythme qu'après avoir concédé l'ouverture du score, ils se sont sans doute réveillés trop tard.

Il leur faudra redresser la barre dans une semaine au CA Bastia qui lutte pour le maintien. Ce soir, Luçon, toujours 3e, revient à un point du RCSA qui conserve sa 2e place. Merci à tous de nous avoir suivis. Bonne soirée.

avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Ven 4 Déc - 22:45

Match en retard
Vendredi 04 décembre 2015

Luçon 1 - 0 Strasbourg

1 Belfort 27
2 Strasbourg 26
3 Luçon 25
4 Orléans 21
5 Amiens SC 21
6 Les Herbiers 20
7 Dunkerque 20
8 Consolat Marseille 19
9 Chambly 18
10 Sedan 18
11 Béziers 16
12 Avranches 16
13 Colmar 14
14 Boulogne 13
15 Fréjus St-Raphaël 12
16 Châteauroux 12
17 CA Bastia 12
18 Épinal 11

.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Sam 5 Déc - 5:23

Fins de séries
Dans le match au sommet à Luçon, le Racing a concédé une défaite pas vraiment méritée, concédée sur un penalty peu après l’heure de jeu. S’il a réagi après l’ouverture du score, il a manqué de réalisme pour ne pas griller un joker dans sa lutte pour monter.
Sur le terrain du 3e , le Racing, qui brille d’abord par ses qualités défensives depuis le début de la saison, n’était pas venu pour rigoler et assurément pas pour laisser Luçon briller par son jeu de contre.
Les Vendéens disposent de la meilleure attaque du National et leurs occasions de marquer ont été extrêmement rares.
«Il va falloir encaisser»
On a pu généreusement en compter trois, deux escarmouches en première période et un penalty. C’est bien maigre de la part d’une équipe annoncée spectaculaire mais ça fait une belle jambe au Racing ce matin. Car, aux points, il a largement fait jeu égal et, après la pause, il a même été dominateur, mais sans concrétiser.
Le réalisme a été sa grande lacune, hier, pour son 14e match de la saison qui a donc correspondu à sa deuxième défaite.
Si Seka et ses coéquipiers ont pu laisser une once d’espoir sur un terrain difficile avant la pause – Oukidja qui repousse un tir dans un angle très fermé d’Achahbar à la suite d’une touche anodine (12e ) et détourne un coup franc des 30 mètres de Ruault (45e +3) –, ils ont mis la main sur les débats au retour des vestiaires.

Cela a surtout pris la forme d’une succession de coups de pied arrêtés, notamment plusieurs corners. Le danger rôdait autour du but de Martin, pas toujours inspiré dans ses relances. Il s’est agi de trouver l’équilibre, entre la nécessité de protéger ses arrières et la volonté de mettre Luçon en difficulté dans son propre camp.

Mais il a fallu que le Racing reprenne un (petit) temps son souffle pour que le match bascule dans le mauvais sens. « C’était un match plutôt fermé, un match particulier qui bascule sur une erreur de notre part, sur une déconcentration », a regretté Dimitri Lienard après coup.
Une absence collective, sur une montée anodine de Chemin, relayée par Gbohou puis Ruault, Baldé a provoqué la faute, fatale, de Ndour. Charrier a transformé le penalty. Le Racing s’est refusé à se résigner et Blayac s’est créé les deux plus grosses occasions de la rencontre si on écarte le penalty décisif.

« C’était un match avec très peu d’occasions, a conclu Jacky Duguépéroux. Il y avait peut-être un peu trop de respect de notre part et on est battu sur un penalty. Avec un 0-0, on aurait été content, mais on a aussi gagné des matches qu’on aurait pu ne pas gagner avant. Il va falloir encaisser. Ce qui est sûr, c’est qu’on ne parlera plus de séries. »
Celles qui ont pris fin en Vendée, hier, au terme d’un sommet fermé au verdict cruel –plus de 12 heures sans encaisser le moindre but tout compte fait et 12 matches sans défaite depuis l’échec initial à Dunkerque (4-1) – étaient néanmoins plutôt agréables à vivre au quotidien. Il ne tient qu’au Racing, qui a grillé un joker mais conserve cinq points d’avance sur la 4e place, d’en relancer une nouvelle, dès vendredi prochain, sur la pelouse du CA Bastia.

Dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  67120 le Dim 6 Déc - 5:18

Repartir de l’avant
Le Racing est rentré frustré de son voyage en Vendée où il n’a pas mérité de concéder la deuxième défaite de sa saison. Il compte vite rebondir dès le week-end prochain, sur la pelouse du CA Bastia.




Comme il n’a jamais été question de sabrer le champagne quand les points s’accumulaient dans la besace strasbourgeoise, il semble inapproprié de brûler le Racing après son échec en Vendée, vendredi.

Ernest Seka et ses coéquipiers ont cédé sur un mouvement improbable de Luçon, récompensé d’un penalty malheureux. Les Bleus n’ont pas dévié de la voie qui a ressemblé pendant plus de trois mois à la chronique d’une montée annoncée.

Solides derrière, moyens devant, les protégés de Jacky Duguépéroux n’ont pas surpris, en tout cas bien moins que leurs adversaires dont le jeu a été ennuyeux, alors qu’ils étaient présentés comme des trublions du championnat. Perdre après avoir dominé les débats dans l’ensemble s’apparente à un mauvais signe, en général, et ce n’est pas les SR Colmar, par exemple, qui diront le contraire. Il faudra au plus vite faire correspondre les bénéfices comptables aux efforts consentis sur une partie. Mais le contenu de la 14e sortie en National ne recèle pas d’innombrables raisons de s’inquiéter non plus.
« Un résultat énervant »

Il reste la digestion à assurer de la mésaventure vécue dans l’ouest. Le Racing avait perdu l’habitude de perdre. Le voilà invité à rebondir après le deuxième résultat négatif de sa saison.

« C’est un résultat énervant, frustrant, mais il ne faut pas baisser la tête, souligne ainsi le gardien du RCS, Alexandre Oukidja, qui n’a été battu que sur deux penalties en dix matches – lors du nul à la Meinau face à Fréjus-St-Raphaël (1-1) et donc vendredi. On va se remettre au travail, pour retrouver notre solidité défensive. Et il faut rattraper à Bastia les points qu’on a laissé passer ici. »

L’idée est de continuer à s’appuyer sur ce qui fait mal et de sans doute améliorer ce qui le fait moins.

Luçon, poussif, ayant assurément eu moins de 30 % de possession du ballon, a réussi un hold-up. Celui-ci le rapproche du vaincu du week-end, renforce sa position sur le podium mais ne l’aura pas rassuré quant à sa capacité à assumer un rôle d’ambitieux en National.

« Comme on dit, ce n’est pas toujours le meilleur qui gagne, a d’ailleurs considéré Frédéric Reculeau, l’entraîneur des Vendéens. On avait à faire au gros du championnat, une grosse cylindrée qui fait des dégâts. On a eu une opportunité et ça a suffi. Mais notre plan, qui était de sortir sur les garçons excentrés et de contenir Blayac, a bien fonctionné. »

Dominateurs, les Strasbourgeois ne se sont, il est vrai, pas créé un tombereau d’occasions et ont également donné l’impression de ne se livrer qu’une fois menés.


Cela doit-il inciter à hausser son ambition dans un plan de jeu qui se résume parfois à guetter la faille dans la cuirasse adverse ?

« Même si c’était pour les deux équipes, le terrain était difficile, remarque Dimitri Lienard. On aurait pu égaliser quand on a commencé à jouer plus direct et plus long sur Jérémy Blayac. Il faut peut-être procéder comme ça, quand c’est trop compliqué de faire du jeu. »


Le scénario de la seconde période incite à considérer la valeur athlétique alsacienne comme un argument de poids alors que les terrains risquent de se dégrader avec les températures.

« Physiquement, on est bien, apprécie Jacky Duguépéroux. Et en fin de match, on a vu qu’en changeant l’un ou l’autre, on reste au niveau. Le seul souci, par rapport à la défaite, c’est qu’on a un déficit sur le plan de la réussite offensive. »


Sans encaisser de buts, ou si peu, le Racing s’est volontiers contenté de gagner petitement, ce qui ne saurait lui être absolument reproché. Il s’expose toutefois à quelques déconvenues comme celle de vendredi, en perdant sans nécessairement le mériter. Cela ne semble pas devoir changer radicalement sa philosophie générale.


« On passe à autre chose »


« On a quand même bien défendu, retient Ladislas Douniama de son premier échec avec le club strasbourgeois – il a signé à la fin du mois d’août. Le but, personne ne s’y attendait. Ça s’est joué sur un détail et il ne faut pas dramatiser. On est toujours deuxième. Ce match est fini. On passe à autre chose. »


Le Racing n’a néanmoins pas perdu en un match le bénéfice de trois mois joués tambour battant. « Si on enchaîne derrière la même dynamique qu’après Dunkerque, on prend », conclut Dimitri Lienard. Avec 12 matches sans défaite jusqu’au mois d’avril, le Racing aurait effectivement quelques orteils en Ligue 2.

dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: 13ème Journée: Luçon / Strasbourg

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum