journée des supporters au stade de la Meinau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

journée des supporters au stade de la Meinau

Message  67120 le Lun 3 Aoû - 6:01

journée des supporters au stade de la Meinau « L’année ou jamais »
Plus de 2 000 spectateurs se sont rendus hier au stade de la Meinau pour la traditionnelle journée des supporters. À moins d’une semaine de la reprise du championnat, l’impatience se fait sentir chez les fidèles du Racing.



Le beau temps était au rendez-vous pour cette grande fête de famille. Enfants, parents, jeunes couples, tant d’amoureux du club alsacien venus passer une journée en compagnie de leurs joueurs favoris.

La première étape à se dresser sur leur route fait désormais office de rituel : se procurer la nouvelle tunique des Bleus. De quoi expliquer la longue file d’attente devant la boutique du Racing.

Ceux qui n’ont pas la patience se dirigent déjà vers l’intérieur du stade.

Les hommes de Jacky Duguépéroux y effectuent une petite mise en jambes, sous les applaudissements nourris d’une tribune Sud aux allures de soir de match.

Les supporters également semblent fin prêts pour la reprise.

Après la séance d’entraînement, direction les tribunes pour les joueurs du Racing. Le temps pour eux de prendre la pose, entourés par plus de 500 supporters. Une belle photo de famille.
« J’espère pour mon fils qu’il pourra vivre les mêmes matches de légende que j’ai pu voir »

Une bonne partie de ce demi-millier de fans s’est ensuite amassée devant les grilles du terrain.

Comme pour les maillots, les plus jeunes font la queue pour être les premiers à prendre les gardiens du Racing à contre-pied, dans une séance de penaltys endiablée.

Mathieu fait partie de la file, et lorsque vient son tour, il ne tremble pas. « J’ai frappé à gauche, et le gardien est parti à droite », raconte-t-il.

Contre-pied parfait pour ce jeune supporter de 11 ans, déjà encarté au RCSA depuis trois saisons.

Chez lui, c’est une affaire de famille. Olivier, son père, vient de renouveler son abonnement pour la 24e fois consécutive. Une longue histoire d’amour qu’il transmet aujourd’hui à son fils. « J’ai tout connu avec le Racing, des plus grandes épopées européennes à la CFA 2. Venir à la Meinau, ça reste un moment à part, peu importe la division dans laquelle on joue. J’espère pour mon fils qu’il vivra les mêmes matches de légende que j’ai pu voir. »

Avant de retrouver les coupes d’Europe, il faudra d’abord remonter en Ligue 2.
« Si on monte, je me rase le crâne »

Un objectif clairement affiché par le coach et la direction du club. Et si les joueurs parviennent à finir sur le podium, Schahin, amoureux du maillot bleu depuis plus de 10 ans, sera le plus heureux des hommes.

« Si on monte, je me rase le crâne directement sur la pelouse. C’est l’année ou jamais pour monter. Je comptais déjà le faire l’année dernière contre Colomiers (dernière journée de la saison 2014/2015, ndlr) , j’avais pris ma tondeuse avec moi », se souvient-il, tout en se dirigeant vers les portes d’entrée de la Meinau.

Une file d’attente qui n’a rien à envier à celle des soirs de match l’attend.

Plus de 2 000 spectateurs, carnets d’autographes scotchés à la main, attendent patiemment que les joueurs fassent leur apparition.

Jérémy, 14 ans, ne compte ajouter qu’une seule signature à sa collection. « Je veux la signature de Blayac, bien évidemment, dévoile-t-il sans surprise. C’est mon joueur préféré, et on a le même prénom. Mais c’est surtout un excellent attaquant. »

Après la séance de dédicaces, les supporters commencent peu à peu à déserter le stade. Ce n’est que partie remise, leur absence sera de courte durée.

Ils reviendront bien plus nombreux le 14 août prochain avec la réception d’Orléans (2e journée du championnat National, à 20h, ndlr). Les circonstances seront différentes. Les choses sérieuses reprennent, et il en va de même pour les supporters.

Les joueurs attendent et ont besoin de leur 12e homme. Et les amoureux du Racing comptent sur les joueurs pour leur offrir ce dont rêvent tous les fidèles du maillot bleu : la montée en Ligue 2.
DNA
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: journée des supporters au stade de la Meinau

Message  67120 le Dim 4 Sep - 19:29

Fan’s Day 2016 : quel succès !
2 500 supporters du Racing avaient répondu à l’invitation du club pour participer à la Fan’s Day 2016, organisée ce dimanche à la Meinau. Ayant pris part aux nombreuses animations proposées et après avoir assisté à la séance d’entraînement qui a opposé les joueurs aux stagiaires de la Racing Academy, les familles de supporters ont pu rencontrer leurs joueurs lors d’une longue séance de dédicaces. Une journée inoubliable pour beaucoup et qui donne envie de vivre de belles émotions ensemble, tout au long de cette saison.
2 500 supporters du Racing ont participé à cette Journée des Supporters, organisée avec la Fédération des Supporters du Racing Club de Strasbourg, où de nombreuses animations dans tout le stade et de multiples rencontres avec les joueurs ont rythmé la matinée.

4/09/16 Fan's Day 2016 : quel succès ! 2 500 supporters du Racing avaient répondu à l'invitation du club pour participer à la Fan's Day 2016, organisée ce Photo Officielle Fans Day 2016 Lire la suite

.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: journée des supporters au stade de la Meinau

Message  67120 le Lun 5 Sep - 6:31

Jour de fête

Thierry Laurey, l’entraîneur du Racing, a pu écouter quelques conseils

Plus de 2000 supporters du Racing ont répondu à l’appel de leur club préféré pour un dimanche convivial à la Meinau. Alors que le début de saison est plutôt satisfaisant, Thierry Laurey et ses joueurs ont pu constater qu’ils avaient la cote.

Il y avait foule, hier, au stade de la Meinau et à ses abords. L’antre du Racing et le parking adjacent ne constituaient pas un nouveau terrain de chasse pour bébêtes japonisantes à la mode mais le théâtre de quelques traditions qui continuent à attirer du monde.
En fait, et même si aucun match n’y était programmé, il y avait deux bonnes raisons de se rendre au stade. Devant les grilles, une jolie ribambelles de véhicules de collection s’était donné rendez-vous et on pouvait plonger le nez sous des capots rarissimes, écouter le vrombissement de moteur d’un autre temps, s’offrir une tranche de nostalgie mécanique.
Une fois dans l’enceinte du stade, une manifestation d’un autre genre se fait sa place depuis cinq ans déjà. Au cœur de la première trêve internationale de la saison, le Racing a décidé de s’ouvrir à ses suiveurs. Et la recette a visiblement du bon.
« C’est mieux de se retrouver ici pour venir à la rencontre des joueurs que de rester à la maison », souligne Martine Mathieu, avec enfant et petits-enfants, tous le maillot du Racing sur les épaules.

« Des souvenirs qui s’inscrivent »

Comme les plus de 2000 supporters présents, ils ont pu regarder de l’autre côté du miroir, dans les vestiaires où se préparent au quotidien les matches de leur équipe préférée, ou sur les bancs de touche où les décisions d’importance se prennent. Hier, ce n’était pas la séance d’entraînement la plus importante de l’année qui a réuni les joueurs de Thierry Laurey.
Ernest Seka, Dimitri Lienard et les autres ont tapé dans le ballon en compagnie de têtes blondes dont c’était assurément l’instant de gloire. Sur la pelouse de la Meinau, un raté a pu avoir des conséquences terribles pour un apprenti footballeur mais l’ardeur des gamins et des gamines garantissait une belle réussite à cette la fête dominicale.
« On s’inscrit dans un esprit très présent en Bundesliga, souligne Marc Keller, le président du club strasbourgeois. Ce sont des souvenirs qui s’inscrivent, notamment chez les jeunes, dans les familles, car ils peuvent aujourd’hui côtoyer des pros. »
Vincent Nogueira, débarqué des États-Unis durant cette intersaison, y décèle aussi une habitude en cours outre-Atlantique. « On vit effectivement ce type de fête en MLS ( Major League Soccer ) mais les vivre ici, ça fait tout autant plaisir », explique le milieu de terrain.
Il faut croire que l’influence du Vieux Continent garde tout de même une certaine prégnance puisque la matinée s’est achevée sur un vibrant « clapping ». À l’horizon, il n’y avait pas d’Islandais, ceux qui ont fait le « buzz » dans les tribunes de l’Euro. Mais les Strasbourgeois ont imité les rafraîchissants Scandinaves pour marquer le retour de leur club dans le giron professionnel.
Et si la Ligue 1 fait grise mine avec des affluences en berne depuis le début de la saison – moins de 20 000 spectateurs de moyenne contre plus de 23 500 à la même époque il y a un an –, le Racing lui va bien merci. En la matière, il n’a pas ressemblé pas à une vieille 2CV hier. Plutôt à une grosse cylindrée juvénile.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: journée des supporters au stade de la Meinau

Message  67120 le Dim 23 Juil - 13:53

La journée des supporters du Racing club de Strasbourg Toujours la fièvre bleue
Plus de 4500 personnes ont participé à la traditionnelle journée des supporters, organisée par le Racing, à la Meinau, ce dimanche matin.
Thierry Laurey et ses hommes ont pu constater la ferveur qu'ils continuent de susciter, alors qu'ils débuteront leur saison de Ligue 1 dans deux semaines, à Lyon.

Les joueurs, arrivés les uns après les autres sur le terrain, ont eu droit chacun à leur ovation et le président Marc Keller a pu se réjouir de l'engouement populaire qui ne se dément pas. "Il faudra faire preuve d'humilité, de travail mais aussi de patience par rapport à ce qui nous attend, parce que le seul objectif de la saison est le maintien", a indiqué le n°1 du RCS au micro. "Notre unité ne devra pas non plus être démentie." La barre des 14 000 abonnés a été franchie pour la saison à venir, ce qui tendrait à montrer que les supporters y croient.

Tout au long de la matinée, Jérémy Grimm, Dimitri Lienard mais aussi les six recrues* sont ensuite allés à la rencontre de leurs suiveurs qui ont pu visiter les arcanes de leur stade préféré. Outre différents ateliers ludiques, une visite des vestiaires a notamment connu un succès criant. L'équipementier du club strasbourgeois, Hummel, a profité de l'occasion pour révéler les nouveaux maillots où moult petits clins d'oeil à l'histoire et à l'environnement du Racing sont présents. Au regard de la file d'attente devant la boutique, la tunique ne semble pas déplaire.

* : Bingourou Kamara, Kenny Lala, Pablo Martinez, Benjamin Corgnet, Nuno Da Costa et Idriss Saadi, qui a signé son contrat vendredi

http://c.dna.fr/actualite/2017/07/23/toujours-la-fievre-bleue

dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: journée des supporters au stade de la Meinau

Message  67120 le Lun 24 Juil - 8:44

La journée des supporters du Racing La fièvre bleue, toujours
Près de 5000 suiveurs du Racing ont répondu à l’appel de leur club favori, hier, à la Meinau pour participer à la journée des supporters. L’engouement populaire autour du club promu en Ligue 1 ne se dément pas.
Ils sont venus en famille, entre amis, en solo, en couple ou en bande. Et ils étaient bien contents d’être là, en cette matinée de juillet ensoleillée à la Meinau où le Racing avait organisé sa journée des supporters. L’an dernier, il n’y en avait guère plus que la moitié, l’année d’avant encore moins. Mais la flamme bleue qui crépite au fond de nombreux cœurs d’Alsaciens est repartie de plus belle. Elle avait failli disparaître, il y a six ans, avec la liquidation du club. Voilà le Racing, poussé par l’engouement populaire encore constaté hier, en pleine préparation pour faire la nique aux cadors de l’Hexagone.
Pour relever l’immense défi de la Ligue 1 qui commence pour lui le 5 août à Lyon, le Racing ne sera pas onze mais des milliers pour reprendre un slogan en vogue à la Meinau ces dernières saisons. Thierry Laurey et ses joueurs ont encore pu s’en rendre compte, hier.
Le seul intérêt d’écourter sa grasse matinée dominicale résidait dans le désir de réserver une ovation à l’entraîneur et à ses protégés, de découvrir les nouveaux maillots qui n’ont rien de révolutionnaire, et c’est tant mieux, et de humer l’atmosphère d’un stade qui a tant vibré ces derniers mois en assistant à une renaissance. Ils ont été près de 5000 à le faire.

La grosse ovation méritée pour Laurey

Le moment le plus contrariant aura sans doute été l’attente aux grilles, mesures de sécurité obligent. Ainsi, la petite cérémonie des retrouvailles dans une enceinte bénie a pris un peu de retard. Mais les encouragements ont sans doute fait chaud au cœur de chacun des Bleus amenés à construire le maintien parmi l’élite, le seul objectif de la saison. Ils ont accompagné chaque membre du staff, chaque joueur, à leur apparition sur la pelouse. Le coach a eu droit à une grosse acclamation bien méritée au regard du surprenant parcours réalisé depuis son arrivée, il y a un an. Quelques héros des conquêtes récentes, Jérémy Blayac, le serial buteur du National, ou Jérémy Gimm, le capitaine alsacien de la bande, ont été dans le hit-parade à l’applaudimètre.
Néanmoins, il n’est pas question de vivre dans le passé, même récent, même riant. « Il faudra faire preuve d’humilité, de travail mais aussi de patience par rapport à ce qui nous attend, parce que le seul objectif de la saison est le maintien, a indiqué le président, Marc Keller. Notre unité ne devra pas non plus être démentie. »
Avant, Pablo Martinez, l’un des nouveaux, avait contribué à sa popularité en montrant le public pour expliquer pourquoi il avait quitté Angers pour rejoindre l’Alsace. Toute la petite troupe a ensuite pris la pose, signé nombre d’autographes et s’est disséminée aux quatre coins des stands organisés par le club pour que la masse des amoureux du Racing puisse avoir sa tranche de champion.
Les supporters, âgés de 1 à 90 ans, en ont profité et ont pu ressentir l’importance de leur présence. Si le public de la Meinau n’a jamais marqué un but, il a poussé les joueurs à en inscrire quelques-uns. Chez les têtes blondes, il y a parfois eu de l’agitation pour approcher les joueurs hier. L’une d’elles a perdu ses lunettes, une autre son doudou et Solène son papa. Mais la journée s’est achevée dans les sourires. Il sera toujours temps d’être (un peu) triste lorsqu’il y aura des défaites. Hier, c’est avec la conviction qu’il y aura bien des victoires que les champions et leurs suiveurs se sont quittés, des espoirs plein la tête.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2951
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: journée des supporters au stade de la Meinau

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum