Dimitri Lienard

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Mar 5 Juin - 15:46

Dimitri Liénard (Strasbourg) «ne supporte pas» Neymar et Mario Balotelli 
Invité du Vestiaire lundi soir, sur SFR Sport, Dimitri Liénard a critiqué l'attitude et les provocations de Neymar. «Il peut un peu se permettre de tout faire sur le terrain», a lancé le milieu du Racing, qui s'est aussi payé Mario Balotelli.
Artisan majeur du maintien de Strasbourg en Ligue 1 cette saison, pour ses premiers pas dans l'élite, le milieu belfortain Dimitri Liénard (30 ans) était invité du Vestiaire lundi soir, sur SFR Sport. Et il n'a pas été tendre avec Neymar, la star brésilienne du PSG, élu meilleur joueur du Championnat.

«Il m'a insulté de tous les noms»

Liénard reconnaît «le talent à l'état pur» de l'ancien Barcelonais, «quelqu'un qui peut faire ce qu'il veut avec le ballon», mais il «ne supporte pas ce genre de joueurs».
Ce qui le gêne, c'est «ce côté où lui, il peut un peu se permettre de tout faire sur un terrain, et tu vas aller mettre un coup, il va te regarder du genre, "mais tu te prends pour qui ?", alors qu'il te nargue tout le temps, qu'il te pousse avec sa main. [...] Moi, quand je l'ai provoqué aussi, qu'il m'a poussé et que j'ai fait mes tonneaux, je me suis pris pour Candeloro, il a pris un jaune, il m'a regardé et il m'a insulté de tous les noms. Je lui ai dit, "tu fais la même mon pote, c'est pareil !"» 
Liénard a aussi connu un «accrochage» avec Mario Balotelli, le fantasque avant-centre international italien de Nice. «Après un but, il a voulu me mettre un coup de coude, j'avais l'impression qu'il avait pris un caillou d'un supporter, je ne l'avais pas touché, il s'est tenu le nez comme si je lui avais fracturé le nez. On avait pris un jaune chacun, raconte le milieu du Racing. Le mien avait été annulé par la commission parce que je n'avais rien fait.»
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4383
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Jeu 14 Juin - 21:01

Un milieu vers l'étranger ?
 Apparu à 33 reprises en Ligue 1 la saison dernière, dont 29 en qualité de titulaire, Dimitri Liénard aura été l'un des grands artisans du maintien de Strasbourg. Cet été, le milieu de terrain de 30 ans pourrait prolonger son bail de deux saisons avec le Racing.

Ou aller voir ailleurs. Selon France Football, deux clubs italiens, Sassuolo et Parme, un club allemand, le Werder Brême et une écurie anglaise, Stoke City, seraient sur les rangs pour recruter l'ancien de Belfort et Mulhouse. Qui aura le dernier mot ?
footnational
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4383
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Mer 8 Aoû - 13:00

Rumeur : "90 Min" envoie Dimitri Lienard à Saint-Etienne
Le site internet "90 Min" vient de faire un dossier sur le milieu de terrain du Racing Club de Strasbourg, Dimitri Lienard. Nous précisons qu'il ne s'agit là que d'une supposition pour le joueur strasbourgeois :

Peu d'experts parlent de lui et pourtant... C'est un des joueurs les plus décisifs de Ligue 1. Bien sûr, Liénard est bien loin des statistiques d'un Florian Thauvin. Mais dans un club qui joue le maintien comme Strasbourg, son réalisme est louable. La saison dernière, il a été buteur à 5 reprises et a délivré 6 caviars à ses coéquipiers.
canalracing
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4383
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 Aujourd'hui à 6:01

Zoom sur Dimitri Lienard Le retour du couteau suisse
Avant-hier au stade Atlantique, le polyvalent Dimitri Lienard a reculé d’un cran pour évoluer comme récupérateur à côté d’Ibrahima Sissoko à qui il a offert le premier but. Un rôle qui lui sied et lui plaît.
Une passe décisive sur l’ouverture du score d’Ibrahima Sissoko (67e ), un coup franc excentré sur le poteau gauche de Benoît Costil (75e ) et un missile plongeant extirpé sous sa barre par le gardien bordelais (37e ) : même dans un poste plus en retrait que d’ordinaire, Dimitri Lienard a pesé sur le résultat à Bordeaux.
Pourtant, le milieu gauche strasbourgeois, repositionné à la récupération aux côtés du “petit nouveau” Sissoko, n’a pas livré sa meilleure prestation. « J’ai perdu deux ballons un peu bêtes, a-t-il avoué de lui-même. Mais j’aime ce poste qui me permet de prendre les choses en main et jouer simple. » Au-delà de sa production personnelle, assez sinusoïdale, le Belfortain retient surtout que le Racing a su faire le boulot en supériorité numérique.
« À onze contre dix, il est humain, parfois, de se dire que ça va être bon, mais on n’est pas à l’abri d’un contre, d’un coup de pied arrêté, d’un relâchement, argumente “Dim”. Il est souvent arrivé qu’une équipe en infériorité numérique ne perde pas. D’ailleurs, Nîmes, mené 3-1 à Angers samedi, s’y est imposé 3-4 à dix contre onze. Pour nous, à 0-0, rien n’était fait. Bordeaux aurait d’ailleurs pu marquer à la 45e. On a vu un beau Racing, plein de maîtrise. On a fait quarante bonnes minutes en première mi-temps sans trouver l’ouverture. Puis on a débloqué la situation en deuxième sur coup de pied arrêté, l’une de nos forces. Ensuite, on a bien combiné pour inscrire un super deuxième but. Ce sont trois bons points à l’extérieur, sans but encaissé. »
Un gros bonus pour un Racing dont tous les joueurs ne sont, en termes de préparation, pas au diapason. Comme ses partenaires, l’artificier strasbourgeois partait un peu dans l’inconnu avant ce voyage en Gironde.

« Une clef multifonctions »

« Il y a toujours un peu de doute. Il y a eu beaucoup de changements, de départs, des arrivées tardives aussi. Jusqu’à la fin du mercato le 31, il va peut-être d’ailleurs se passer encore des choses. On sait qu’on n’est pas encore prêts. Il nous faudra sans doute trois ou quatre matches pour que la machine soit lancée à 100 %. On s’attendait à un début de championnat compliqué, avec la réception de Saint-Étienne, puis un déplacement à Lyon. Gagner à Bordeaux est une très bonne performance, avec la manière, du jeu, un Racing séduisant, sur la lancée de nos derniers bons matches amicaux. Nous prenons du plaisir. »
Lui en a pris dans ce registre inhabituel de milieu défensif. Dans le 4-2-3-1 aligné par Thierry Laurey au stade Atlantique, il a joué à la fois les vigies et les rampes de lancement. « Je prends de l’âge, je vais moins vite, s’esclaffe-t-il avant de redevenir plus sérieux. J’aime jouer dans cette position de récupérateur. J’y ai évolué avec Jonas (Martin) contre Reims (3-3 en amical le 28 juillet à Schiltigheim). Nous nous étions régalés en première mi-temps. J’aime avoir le ballon dans les pieds, décider, choisir. Depuis son arrivée, le coach m’utilise comme une clef multifonctions. Je me plais dans ce rôle. Et on sait que je suis un petit chien qui ne lâche rien ».
Un chien de garde armé d’un couteau suisse, capable d’ouvrir des brèches à tout moment, comme ce soir de gloire, le 12 mai dernier, magnifié par son inoubliable coup franc de la 94e en pleine lunette contre Lyon, synonyme de maintien (3-2).
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4383
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum