Dimitri Lienard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dimitri Lienard

Message  67120 le Jeu 2 Juil - 15:17

Pays : France
Âge : 27 ans
Date de naissance : 13 février 1988
Lieu de naissance : Belfort (90)
Poste : Attaquant


Le plus beau coup franc du National est signé …..
Ce n’est pas vraiment une surprise pour l’ensemble des amoureux du Racing Club de Strasbourg Alsace, le plus beau coup franc du National version 2014/2015 a été inscrit par Dimitri Lienard face aux SR Colmar. On vous laisse voir et revoir le petit bijou ! A noter également la très belle troisième place du Colmarien Emmanuel Bourgaud !

https://www.facebook.com/video.php?v=508634839288873

total sport
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  pekser le Jeu 2 Juil - 17:48

Ce joueur me semble indispensable à la nouvelle saison, ne serait-ce que grâce à ses coups de pied arrêtés hors du commun.
Dans le jeu il est plus qu'intéressant; Le seul handicap connu est celui de ne pas plaire aux UB.
Il est le bouc émissaire "défoulatoire " des frustrés perpétuels, comme d'autres à diverses époques.

L'équipe prend forme avec Oudjika, Seka, Salmier, Marester, Grimm, N'Doye, Pouye, Blayac et Lienard.
Il manque un meneur de jeu que j'espère voir venir.
Je ne vois pas Kanté comme titulaire, il me rappelle Bassila que Dugué imposait contre le bon sens.

J'aurais préféré voir évoluer un autre entraîneur que Dugué, trop léthargique à mon goût.

En revanche, j'ai pleine confiance en Keller. Je salue sa détermination, son sens des réalités et, surtout,
sa persévérance dans le projet qu'il s'est fixé. Sauf circonstances particulières le club doit retrouver la
Ligue  2 au terme de la saison. Si ça se réalise Keller sera en phase avec son annonce faite à son arrivée.
Après la succession d'incapables opportunistes, dont Ginestet a représenté le premier d'une lignée détestable,
il était urgent de renouer avec un vrai professionnel.

J'aurai plaisir, après plusieurs année d'absence, de revenir à la Meinau, d'autant plus que je suis
dorénavant résident strasbourgeois.

pekser
d'r junga Mànn
d'r junga Mànn

Messages : 114
Date d'inscription : 12/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Jeu 2 Juil - 19:11

Salut pekser si Duguépéroux en mi-saison stagne et que les sponsors voies qu'il n'y arrive pas tant fait pas il sera vite enlevé de sa place
Pour MK pas de commentaire
Je reprends l'ABO cette année
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  pekser le Jeu 2 Juil - 21:34

Je sais, tu n'aimes pas Keller, mais qui aurait pu redresser la situation à part lui ?

Dugué fera l'affaire cette saison, après il faudra voir.
Je n'ai rien contre lui, mais il n'a pas l'étoffe d'un entraîneur, sinon ça se saurait. En dehors de Strasbourg
il n'a rien réussi.

Après on verra, je n'ai pas la science infuse, j'espère que Dugué réussisse avec cette équipe.

pekser
d'r junga Mànn
d'r junga Mànn

Messages : 114
Date d'inscription : 12/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Jeu 6 Aoû - 5:33

“Dim”, troisième levéeDimitri Lienard, le maître à jouer du Racing, entame sa troisième saison au club. Le milieu offensif espère bien offrir une montée au public alsacien.
« Cette troisième année, j’espère que ce sera la bonne. Ce serait un gros échec de ne pas bonifier tout le travail effectué depuis janvier. »

Dimitri Lienard ne se cache pas au moment de parler des ambitions du Racing pour la saison à venir. Comme le reste du groupe alsacien, le milieu offensif sait que son équipe est programmée pour jouer le haut de tableau. Et que tout autre résultat que la montée en Ligue 2 serait forcément considéré comme un échec pour l’équipe strasbourgeoise.
Reste que le Belfortain préfère se montrer prudent avant la première sortie officielle de la saison, ce vendredi, sur le terrain d’une très accrocheuse équipe de Dunkerque.
« On a le groupe pour monter,il ne faut pas se voiler la face »
« On a fait de bons matches de préparation et on est plus en avance que lors des deux saisons précédentes, estime le meneur alsacien. Mais bon, on sait que les rencontres de préparation, cela ne veut pas dire grand-chose. La vérité, c’est vendredi. »

En attendant, l’équipe strasbourgeoise a quand même montré un visage plutôt séduisant ces dernières semaines. Assez logique, vu l’effectif strasbourgeois, si l’on en croit le milieu offensif.

« Le club a gardé tous les éléments clés de la saison passée et on s’est renforcé dans toutes les lignes. On a le groupe pour monter, il ne faut pas se voiler la face, reconnaît d’ailleurs “Dim”. On se connaît bien, il y a une vraie continuité et les éléments qui se sont rajoutés sont très bons et se sont parfaitement intégrés. »
Avec un secteur défensif expérimenté et un secteur offensif qui a de quoi faire saliver, le Racing semble armé pour retrouver le monde pro.

Sur un plan plus personnel, Dimitri Lienard n’a pas tardé à trouver des automatismes avec Oumar Pouye, qui évolue côté gauche. Et son coup de patte, sur coups francs et corners, est toujours aussi précieux, comme on l’a vu samedi dernier, face à l’UNFP (7-4).

Un coup franc direct (sur le premier but), un caviar de passe sur coup franc pour Aguemon (sur le deuxième but), une ouverture en profondeur pour Blayac (sur le troisième but)… Lienard a étalé presque toute sa palette lors de la dernière sortie des Bleus, à Eschau.
Mais le joueur sait d’où il vient et n’est pas du genre à se reposer sur ses lauriers. « Je fais peut-être partie des “anciens” de l’équipe, mais il faut toujours prouver, progresser et se remettre en cause », tranche ainsi le joueur quand on lui demande s’il est devenu un “cadre” de l’équipe.

Avant d’ajouter : « Sur un plan personnel, le plus dur est d’être constant. Mais pour moi, le seul objectif est de faire monter le club ».

Pas question, pour celui qui remplissait encore les rayons des supermarchés de Belfort il y a cinq ans, de se prendre pour un autre. “Dim” reste le gars humble et souriant qu’il a toujours été.
« Il ne faut pas se prendre la tête, ni se mettre la pression. Le plus simple est de jouer notre jeu, de montrer sur le terrain ce qu’on sait faire, avance-t-il encore simplement. On a les cartes en mains. »

Mais si le milieu offensif croit dur comme fer aux chances d’accession du Racing, il sait aussi toute la difficulté de la tâche qui attend les Alsaciens.

« Le championnat s’annonce plus compliqué que la saison dernière, pose même l’ancien du FC Mulhouse. L’an passé, deux équipes s’étaient rapidement détachées, mais je ne pense pas qu’il en sera de même cette année. Amiens, Boulogne, Orléans, Colmar… Ce sera dur. Tout comme aller jouer au CA Bastia. Honnêtement, j’ai l’impression qu’il n’y aura pas un match facile cette saison. »
« On sera attendu partout »
Et ce, d’autant plus que le club alsacien a la pancarte de favori accroché dans le dos. « On sera attendu partout. On a une grosse équipe et en plus on est Strasbourg, souligne Dimitri Lienard. La seule solution sera d’être à 200 % lors de toutes les rencontres. »

Et bien réussir son championnat passe aussi par de bons débuts. Celui qui a inscrit cinq buts et distillé six passes décisives la saison dernière en est conscient. « C’est important de montrer qu’on est là et d’être tout de suite sur le bon chemin », conclut-il.
DNA
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Ven 20 Nov - 11:29

Dimitri Liénard est le meilleur vendeur de billets de Sochaux-Racing
Le Racing club de Strasbourg se déplace à Sochaux, ce vendredi, pour le 7e tour de la Coupe de France. Le milieu offensif Dimitri Liénard sait qu’il va être applaudi au stade Bonal…

Le milieu offensif strasbourgeois Dimitri Liénard sera soutenu par 50 à 70 personnes lors du match de Coupe de France Sochaux-Racing.
Dimitri Liénard va être applaudi lors de la présentation de l’équipe du Racing avant son match de Coupe de France à Sochaux, ce vendredi. Pourtant, les supporters francs-comtois ne se souviennent pourtant pas de son passage au FCSM. « J’y ai joué de 12 à 15 ans », raconte le natif de Belfort. Ce ne sera pas non plus les suiveurs du Racing interdits de déplacement suite aux attentats de Paris.

De district en National

Non, les encouragements viendront de sa famille, de sa belle-famille, de ses amis et de ses anciens coéquipiers. « Il y aura entre 50 et 70 personnes », sourit-il. Ce qui fait probablement de Dimitri Liénard, le meilleur vendeur de billets de ce match.


Affronter Sochaux représente quelque chose de fort pour le Franc-Comtois. L’an passé, il avait distillé la passe décisive sur le but de la qualification signé Abdallah N’Dour (0-1). Une banderole « Fan-club Dimitri Liénard » était même présente en tribune Forges, se souvient Lucile Guillotin de France Bleu Alsace. « Evoluer à Bonal, c’est quelque chose de marquant. En foot, je suis parti de loin : du district pour jouer à Bonal », souligne Dimitri Liénard qui avait éveillé la curiosité sochalienne lors de sa première saison strasbourgeoise. « J’étais sous contrat, je n’ai pas cherché à en savoir plus. Mais si Sochaux était sur moi, c’est une récompense pour mon travail. »


Nancy après Sochaux ?

Si le FCSM reste « son club de cœur », le gaucher n’ambitionne que de monter en Ligue 2 avec le Racing. Ce match de Coupe de France s’annonce « avec beaucoup d’impacts, pressent Dimitri Liénard. Sochaux reste sur deux succès, il y a un nouveau coach [Albert Cartier]. Les joueurs vont vouloir se montrer. On va voir si on est capables de répondre présents. C’est un bon test. » Si les Strasbourgeois quittent le stade Bonal en vainqueurs, ils auront l’occasion de se mesurer à un autre club de L2 Nancy à la Meinau au 8e tour.

20minutes
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  pekser le Lun 11 Jan - 19:16

Liénart fait débat sur " racingstub ", mes interventions ici n'y sont pas étrangères. Je reste toujours aussi perplexe à la lecture de certains commentaires du style : " il n'a pas de vision de jeu, il dribble trop, ne donne pas le ballon quand il ne le perd pas systématiquement etc... ". Je crois rêver, c'est tout l'inverse, c'est un des rares avec Blayac à savoir conserver le ballon quand il le faut et le donner dans de bonnes conditions quand la situation s'y prête, à croire que certains n'ont jamais joué au foot.Ce genre chasse à l'homme " a déjà eu lieu par le passé pour ne citer que Johansen ou Abdesadki, devenus les boucs émissaires des UB fortement influencés, comme chacun le sait, par les ayatollah du stub.
En se livrant à ce jeu dangereux fait de dénigrement systématique ponctué par des sifflets et autres mots d'oiseaux, ces individus tordus ne rendent pas service au club, bien au contraire ils déstabilisent des joueurs, en l'occurrence Liénart, qui constituent à l'évidence un véritable apport.
Je ne m'étonne pas plus que ça de ces agissement quand je me souviens qu'ils ont défendu et soutenu contre tout bon sens Furlan avant de le vouer aux gémonies après son conflit avec Ginestet, celui qui a mené le club au plus bas niveau de son histoire.
Tout le monde se félicite de la fidélité des supporter strasbourgeois, notamment les UB90 ; pour moi ces louanges ne sont pas justifiées. Ces gens-là n'aiment pas le Racing, ils s'aiment avant tout et surtout qu'on les aime, qu'on les flatte et qu'on les brosse dans le sens du poil. Je suis un supporter de longue date et n'oublie pas qu'ils ont été responsables de la déchéance du club en soutenant des gens indignes et en
poussant vers la sortie ceux qui méritaient de rester.
Je ne donne pas trop d'importance aux cadors du stub, qui font aussi office d'écrivaillons pour assouvir leur besoin de pédantisme ridicule, mais je reconnais qu'ils ont une réelle et malheureuse influence dans la manifestation de certain mouvements d'humeur chez les supporter.
Pour exemple, Athor, le grand manitou du stub flanqué des ses affidés suffisants mais absolument pas nécessaires, qui passe pour un fin technicien alors qu'il ne maîtrise que des statistiques et des connaissances livresque, est à l'origine du lynchage dont est victime Liénart.
Ces gens-là m'inspirent le plus grand mépris.

pekser
d'r junga Mànn
d'r junga Mànn

Messages : 114
Date d'inscription : 12/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Mar 12 Jan - 18:19

Ces gens-là m'inspirent le plus grand mépris.  




avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Mer 8 Juin - 12:58

Liénard prolonge
Le Racing a annoncé la prolongation du contrat de Dimitri Liénard pour un an.
A l’occasion de la présentation du nouvel entraîneur Thierry Laurey, ce mercredi matin à la Meinau, Marc Keller, le président du club, a détaillé les grandes lignes du projet strasbourgeois en Ligue 2.
Il a annoncé la prolongation du contrat de Dimitri Liénard pour une saison supplémentaire.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Ven 10 Juin - 5:31

«Un rêve de gosse»
L’ailier gauche n’a pas réussi la saison la plus époustouflante de sa carrière mais a tout de même apporté une contribution significative dans la montée du Racing. Présent au club strasbourgeois depuis 2013, Dimitri Lienard exprime son bonheur total d’y avoir signé une prolongation d’un an.
V ous allez découvrir la Ligue 2 avec le Racing. Que vous inspire la prolongation d’un an de contrat que vous avez signée ?
– C’est un rêve de gosse qui se concrétise. Ça fait vingt ans que je joue au foot, je suis passé par quelques galères et pas mal d’épreuves et je me retrouve pro ! Maintenant, je ressens une grande fierté d’autant plus que je vais découvrir ce monde dans un club mythique où j’ai réussi à m’imposer, ce qui n’avait rien d’évident au début, quand je suis arrivé de Mulhouse. Le Racing a misé une petite pièce sur moi, je venais un peu de nulle part et finalement, j’ai réussi à tirer mon épingle du jeu.

«Pour moi, cette évolution, c’est énorme»

Pour moi, cette évolution, c’est énorme. Je suis vraiment heureux de pouvoir continuer à jouer devant un public qui me connaît, dans un stade où j’ai l’impression que les gens m’apprécient.
– Il y a eu des contacts avec d’autres clubs. Pourquoi cette préférence pour le Racing ?

– Il y a eu des touches en Ligue 2, c’est vrai mais dans ma tête, les choses étaient claires. Je ne voulais rien entendre avant la fin de saison et ne rien décider avant de discuter avec le président du club qui m’a fait confiance. Après, il y a eu cette proposition, j’ai réfléchi avec ma famille, sachant qu’il y a aussi ma blessure en fin de saison qui a changé les choses ( ndlr : Lienard s’est blessé à la cuisse au bout de dix minutes de jeu, lors du déplacement des Strasbourgeois, à Belfort ). Franchement, je ne me voyais pas finir à Strasbourg comme ça. J’avais réussi un bon match contre Bastia, je n’étais pas du match face à Amiens et ma fin de saison a été tronquée.
– Comment jugez-vous justement cet exercice qui s’achève ?
– Il y a un premier point : sur la première partie de saison, je n’ai pas été bon, c’est clair. Et pour ne rien arranger, je n’ai pas été en réussite en trouvant souvent le poteau, la barre, quand le gardien réussissait un arrêt incroyable ou lorsque c’était mes coéquipiers sur des corners ou des coups francs. Mais sur la deuxième moitié, j’ai réussi de bonnes choses, à Colmar, à Avranches, contre Luçon, Châteauroux ou Bastia, quand j’ai réussi trois passes décisives. Je finis avec deux buts, sept passes décisives et, si on ne regarde que les stats, ce n’est pas assez. Il est clair aussi que c’est toute l’équipe qui n’a pas été brillante devant.

« Je ne calcule pas mes efforts »

Mais après tout, l’important ce n’est pas d’être monté ? Et puis je ne me considère pas complètement comme un attaquant mais plutôt comme un milieu, je tiens à m’arracher pour l’équipe, je ne calcule pas mes efforts et c’est aussi pour ça que l’on m’apprécie.
– Que vous inspire l’idée de travailler avec Thierry Laurey ?

– Je ne le connais pas personnellement. On a juste pu se croiser quand il entraînait le Gazélec et qu’on était en National. Ce qui est sûr, c’est qu’il connaît les trois divisions et on ne m’a dit que du bien de lui, notamment de la part de Laurent Croci, mon ancien entraîneur à Mulhouse, qui a joué et passé ses diplômes avec lui
– Quel est votre programme désormais ?
– Je pars en vacances trois semaines, je coupe, parce que le téléphone a pas mal sonné ces derniers temps, en ayant en tête de bien me soigner pour arriver prêt le 27 juin.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Jeu 15 Sep - 5:37

Au bonheur de “Dim”
Absent des terrains durant de longs mois à la suite d’un claquage, Dimitri Lienard a signé son retour à la Meinau de la plus belle des manières, en inscrivant le premier but de sa carrière en Ligue 2. Et le milieu offensif ne compte pas s’arrêter là… .
Dimitri Lienard a mis du temps à redescendre de son petit nuage, lundi soir contre Troyes. Les yeux brillants, le sourire aux lèvres, le milieu de terrain de 28 ans a longuement savouré la victoire du Racing (2-0), assortie de sa première réalisation personnelle en Ligue 2.
Bien servi par Khalid Boutaïb, le Belfortain a crocheté un plot aubois, avant d’inscrire une merveille de but, complètement excentré côté droit. Il a ensuite serré dans ses bras tous ses coéquipiers, un à un, avant de sauter dans les bras du coach. Le tout, sous les ovations nourries d’une Meinau bien garnie…

« Chaque petit temps de jeu sera un bonheur »

« C’est mon premier but en pro et j’ai ressenti énormément de fierté pour ma famille, ma femme, mes proches et tous ceux qui m’ont fait confiance. Et puis, ça fait tellement plaisir de marquer dans ce stade », lance-t-il.
Avant de citer, pêle-mêle, Laurent Croci (son ancien entraîneur au FC Mulhouse), Maurice Goldmann (entraîneur du club de Belfort) et même son coéquipier Khalid Boutaïb. « Il a été sympa sur ce coup-là, il me fait la passe alors qu’il aurait pu prendre sa chance et tirer », souligne le milieu.
L’immense joie de “Dim”, après cette première réalisation, est bien entendu à la hauteur des galères qu’il a vécues ces derniers mois.
Pour tout comprendre, il faut remonter au 27 mai. Ce soir-là, le Racing joue à Belfort, sur un terrain de l’ASM que “Dim” connaît par cœur pour y avoir fait ses débuts en CFA. Alors que l’Alsace tout entière a envahi le stade Serzian en espérant fêter (enfin) la montée du Racing, Lienard quitte rapidement le terrain, sur un claquage de la cuisse. Frustrant, forcément…
« Cette blessure, c’était très difficile à vivre. C’était la première aussi grave. Dans la foulée, j’ai raté la préparation. Je suis arrivé “en retard” au sein du groupe… J’ai dû faire mon trou petit à petit », raconte le joueur.
Pas simple, surtout que le système mis en place par Thierry Laurey – avec un milieu de terrain en losange – lui laisse peu de chance d’être titulaire. « Je peux jouer ailier ou “dix”. Et dans ce système, c’est forcément “dix” », expose-t-il. Soit un poste dévolu à Vincent Gragnic, voire à la révélation Ihsan Sacko. Mais Dimitri Lienard n’est pas du genre à se décourager. « Comme toujours depuis le CFA, il faut que je m’adapte. Et je vais tout faire pour y arriver, pour que le coach me trouve une place dans son système. Je suis combatif, j’aime mouiller le maillot et la concurrence ne me fait pas peur. Je vais m’accrocher et chaque petit temps de jeu sera un bonheur », assène-t-il sans perdre le sourire.
Depuis 2013, année de son arrivée au Racing, son moteur est toujours le même et s’appelle “Meinau”. Lundi soir, il n’a pas oublié de souligner, une fois encore, l’importance du public strasbourgeois à ses yeux.
« Les premiers matches de Ligue 2, je les ai vécus en tribunes et franchement, j’avais mal au crâne en partant du stade tellement il y a du bruit, en rigolait même le joueur. Même après avoir passé quatre ans ici, c’est toujours aussi magnifique. Voir ce public, toujours derrière nous, c’est beau, vraiment… Et là, depuis que le kop a déménagé, c’est impressionnant. Avoir cinq ou six mille personnes qui chantent durant toute la rencontre derrière le but, c’est juste énorme ».
Comme les autres joueurs du Racing, “Dim” espère que cet engouement « va durer ». Et pour y arriver, point de mystère, « il faut continuer à planter, à avoir de bons “résus” », comme le rappelle Dimitri Lienard.
S’il peut apporter son écot avec sa « patte gauche », “Dim” ne se fera pas prier. Et continuera à savourer comme un enfant. Parce que le milieu de terrain n’oublie pas d’où il vient. « Lienard en Ligue 2, ça aurait fait rigoler beaucoup de monde il y a quelques années », lance-t-il. Pas sûr, toutefois, que cela fasse encore rire grand monde aujourd’hui. Et surtout pas les défenseurs de Ligue 2…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Lun 2 Jan - 16:04

Dimitri Liénard courtisé par des clubs de L1

Auteur d’un but et de trois passes décisives depuis le début de saison pour sa toute première expérience en Ligue 2, le milieu offensif strasbourgeois Dimitri Liénard, au club depuis 2013, ne laisse pas insensible plusieurs écuries de l’élite. Selon nos informations, Bastia, Lorient et Metz se seraient renseignés, et se montrent intéressés par le profil du joueur de 28 ans alors que le mercato hivernal vient d’ouvrir ses portes. Dimitri Liénard a participé à 13 rencontres en première partie de saison sous les ordres de Thierry Laurey, et sera libre en juin 2017.
Ma ligue 2
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Sam 20 Mai - 15:21

La montée en Ligue 1, son avenir avec Strasbourg... Dimitri Liénard s'est confié à TM
Encore très ému au lendemain de la montée en Ligue 1 de Strasbourg, Dimitri Liénard est revenu en exclusivité pour Top Mercato sur la victoire contre Bourg-en-Bresse (2-1) qui marque le retour au premier plan du club alsacien. En fin de contrat, le milieu offensif gauche veut découvrir l'élite et en profite pour envoyer un message fort à sa direction.
J'ai encore du mal à réaliser. C'est comme dans un rêve. On va savourer ce week-end avec les supporters. Être champions pour notre première saison en Ligue 2, c'est incroyable ! La plupart des joueurs découvraient le monde professionnel. On a réalisé un sacré exploit. Il faut féliciter Thierry Laurey. Le coach sait s'y prendre pour monter avec ses équipes (comme avec le Gazélec Ajaccio, ndlr). On sait ce que le club a vécu, il n'avait rien à faire en Ligue 2. Je suis heureux pour tout le peuple strasbourgeois.

Il y a six ans, le club déposait le bilan. En 2013, il évoluait encore en National...

C'est à mon image. Je viens du monde amateur, j'ai gravi les échelons un à un. Anthony Gonçalves, cela fait dix ans qu'il est en Ligue 2. Si on en est là, c'est aussi grâce au public. Deux heures avant le match, le kop était déjà plein. C'est énorme. Même en CFA 2, les supporters étaient toujours là. En National, ils étaient 13-14 000. À domicile, on a été intraitables. J'ai eu l'impression d'être dans mon jardin. On a eu une force supplémentaire, un douzième homme. J'espère maintenant qu'ils vont être indulgents. La Ligue 1, c'est autre chose. Il va falloir garder les pieds sur terre. Contre le PSG ou l'OM, tu sais que tu vas souffrir. On profite, mais il ne faut pas s'enflammer. Il faudra bosser dur pour que le club garde sa place.
"Je suis attaché au club, mais il y aura des conditions"

On imagine votre envie de découvrir la Ligue 1 avec Strasbourg..
.

Oui, je veux continuer ici. Ce que je vis, c'est magique. Il y a encore cinq ans, je travaillais comme tout le monde. On va voir ça avec mon agent. J'ai grandement contribué à ce que le Racing retrouve l'élite. Ce serait une déception de ne pas vivre ça. Je ne suis pas très loin de ma famille. Le public m'aime, je me sens chez moi en Alsace. J'étais blessé en début de saison et je suis devenu un titulaire indiscutable. J'ai la confiance des dirigeants et du staff. Mais dans le football, il se passe parfois des choses...

A quel moment allez-vous être fixé sur votre avenir ?

Il y aura des négociations avec le président en début de semaine prochaine. Mon agent a sur la table pas mal de propositions et de contacts. On va discuter. Je suis lucide. J'ai bientôt 30 ans, je ne vais pas signer à Saint-Étienne ou à Lyon. Mon but, c'est de prolonger à Strasbourg, de découvrir la Ligue 1. Je pense que ce sera le premier et le dernier gros contrat de ma carrière. Je ne veux pas faire n'importe quoi. Je suis attaché au club, mais il y aura des conditions.
Top mercato
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Jeu 1 Juin - 20:18

Prolongation de contrat pour Dimitri Liénard

Dimitri Liénard (29 ans) a prolongé ce jeudi 1er juin de deux ans son contrat au Racing Club de Strasbourg Alsace, avec lequel il est désormais lié jusqu’en juin 2019. Arrivé en 2013, alors que le club évoluait en National, le milieu de terrain offensif a disputé 136 matches (et inscrit 23 buts) sous le maillot bleu, toutes compétitions confondues.
« Je suis fidèle au Racing et je suis très heureux de continuer l’aventure ici, a déclaré le joueur. Il n’y a d’ailleurs jamais eu d’ambiguïté, dans mon esprit tout était clair : je voulais rester. C’est chose faite, je suis ravi et prêt pour de nouveaux défis ! ».
Le Président Marc Keller s’est également réjoui de cette prolongation : « C’est une très bonne nouvelle. Dimitri est un joueur important, sur le terrain comme en dehors. Il a toute notre confiance et il fait partie intégrante du projet du Racing ».
SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Mer 12 Juil - 6:09

Lienard : « On aura besoin de tout le monde »
L’ailier strasbourgeois, du haut de ses 30 ans, vit sa première préparation comme joueur de Ligue 1. Cela ressemble à un rêve éveillé qu’il ne veut absolument voir se transformer en cauchemar. Alors, il ne ménage pas ses efforts.

– Comment jugez-vous cette préparation ?


– C’est toujours dur à dire. On avait fait une bonne prépa il y a deux ans, en gagnant tous nos matches amicaux. Et pour notre premier match de la saison, on en avait pris 4. On se donne tellement durant ces périodes, on est poussé à bout, c’est chiant mais on sait qu’il faut se faire mal.

Après, que ce soit en CFA, en National ou en Ligue 1, les grandes lignes sont les mêmes, le travail est identique. C’est juste dans le détail avec l’encadrement supplémentaire que les choses changent. Et on est autant fatigué. Moi, j’essaye de retrouver la confiance que j’avais en fin de saison dernière.

– Y a-t-il un compte à rebours jusqu’au 5 août et le premier match à Lyon ?


– Là, on se concentre surtout sur les entraînements, les matches amicaux. C’est le plus important alors que l’on va aborder un autre monde. Avec Jérem’ ( Grimm, son compagnon de chambrée, ndlr ), on a regardé PSG – Bâle en amical et c’est propre, c’est impeccable. Se retrouver en Ligue 1 pour un joueur comme moi passé par le CFA, c’est assez incroyable. Mais on l’a mérité. On ne va certainement pas faire les cadors mais on veut prendre du plaisir. Ça va demander plus de concentration, ça va être compliqué mais on ne va pas y aller en spectateur.

– Y a-t-il la nécessité pour le club de se renforcer et de réussir l’intégration des recrues ?


– C’est sûr mais le coach et le président ne se sont pas souvent trompés ces dernières années. Je n’ai jamais eu de souci avec les nouveaux et après, on sait qu’on sera dans le dur et qu’on aura besoin de tout le monde.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Lun 18 Sep - 5:14

Lienard, le couteau suisse
Après la sortie de Pablo Martinez, blessé, à la pause, Dimitri Lienard est entré au poste de latéral gauche à Monaco. Pour rendre service à son équipe, l’ailier a encore reculé d’un cran.
Assis sur un muret en béton à l’extérieur du stade Louis-II de Monaco, Dimitri Lienard s’efforce de digérer la troisième défaite d’affilée du Racing (3-0). La quatrième en six journées qui rejette le promu bas-rhinois dans une position de relégable forcément inconfortable.
« Je me suis peut-être un peu trop pris la tête »


Une heure et demie plus tôt, le Belfortain a remplacé poste pour poste, en début de deuxième mi-temps, le latéral gauche Pablo Martinez, touché au mollet gauche. Relégué en tribune une semaine plus tôt contre Amiens (0-1), l’ailier reconverti milieu récupérateur-relayeur par Thierry Laurey l’an dernier ne s’attendait pas à entrer. Encore moins comme arrière gauche. Un rôle dans lequel son entraîneur l’avait cependant testé en seconde période lors du succès amical à Seltz contre Sandhausen début septembre. Le système de jeu, avec une défense axiale à trois têtes, était cependant différent ce jour-là.

Comme Ernest Seka, le défenseur central repositionné latéral droit, ‘‘Dim’’ Lienard doit, pour jouer, composer avec les besoins ponctuels de l’équipe, lui qui n’a été titulaire qu’une fois cette saison, lors de la gifle initiale reçue à Lyon (4-0). « Malheureusement, ces derniers temps, je me suis peut-être un peu trop pris la tête et j’ai été le premier à dire que mes performances n’étaient pas bonnes, convient-il. Dans le football, il faut avant tout se faire plaisir. Ma performance à Monaco a-t-elle été bonne ? Il n’y a que le coach qui puisse juger. Mais je lui ai montré que le poste m’importait peu, que jouer latéral gauche ne m’avait pas touché, ni déstabilisé, et que je me donnerai à fond où qu’il me fasse jouer, même si je préférerais jouer autre part. »

Touché, le latéral intérimaire l’a surtout été l’autre samedi, en observant ses partenaires s’enferrer dans le piège tendu par Amiens (0-1).

« Oui, ça m’a affecté pour l’équipe, même si j’étais dans les tribunes, car c’était un match à ne pas perdre – je dirais même LE match à ne pas perdre dans le mois – chez toi, face à un concurrent direct. L’an passé, nous avons parfois perdu des points à la Meinau. Mais tu pouvais alors te dire que tu pourrais rattraper le coup à Laval ou ailleurs. Cette année, après une défaite à domicile contre Amiens, c’est à Monaco qu’il faut rattraper le coup. »

« À ce niveau-là, il faut jouer à la perfection »


« J’ai les pieds sur terre : même si nous n’avons pas été ridicules, Monaco, c’est une autre dimension, poursuit-il. Les Monégasques ont la maîtrise. C’est propre. À titre personnel, je sais qu’à ce niveau-là, il faut jouer à la perfection. S’il y a un ou deux degrés d’écart avec tes adversaires, ça va très vite, trop vite. »

C’est en s’appuyant sur ce constat que Thierry Laurey déclarait : « Je suis impatient de voir les progrès que certains vont réaliser. Car c’est l’évidence : il va falloir que certains en réalisent si nous voulons y arriver. » Dimitri Lienard en a pris conscience. « Perdre à Monaco, ce n’est pas la fin du monde. Mais contre Nantes, il va falloir faire quelque chose. »
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Mar 17 Oct - 5:44

Entretien avec Dimitri Lienard
« Rageant »

Dimitri Lienard, passeur et buteur dimanche soir, oscillait, comme ses collègues, entre satisfaction et déception après le partage des points face à Marseille.
Il a eu le coup de patte qu’il fallait, lors d’un corner à l’heure de jeu, pour déposer le ballon sur la tête de Bakary Koné, auteur du but de l’égalisation à deux partout.

Il a ensuite eu un bon coup de flair, en prenant sa chance de loin, pour permettre aux Strasbourgeois de prendre – provisoirement – l’avantage face à l’OM.

Bref Dimitri Lienard a fait un match plein et compte désormais deux buts et deux passes décisives à son compteur personnel.

Mais comme le reste de l’effectif alsacien, le Belfortain avait un sentiment mitigé dimanche soir à l’issue de la rencontre.

– Quelle est votre analyse après cette rencontre ?


– Tout n’est pas parfait, loin de là, mais au niveau de l’état d’esprit, je suis très satisfait, car on a prouvé qu’on pouvait rivaliser.

Après, c’est aussi rageant, un peu frustrant et il y a tout de même de la déception de ne pas avoir pris les trois points. Encaisser ce but à la fin, c’était dur, on aurait tellement voulu célébrer une victoire avec notre public…

Et comptablement, c’est difficile. Il y a quinze jours on s'incline face à Nantes alors qu’on a fait un bon match et là, on est devant à 3-2 et on perd à nouveau des points.
« Se servir de ce match pour prendre des points »

Pour Marseille, cela ne changera peut-être rien, ils finiront 4es au lieu de 3es mais pour nous, c’est peut-être deux points qui risquent de compter à la fin.

– Vous avez marqué un but face à Steeve Mandanda. On imagine votre émotion…


– C’est sûr que si on m’avait dit il y a trois ou quatre ans que je jouerai le dimanche soir sur Canal + et que je marquerai un tel but, je n’y aurai pas cru. Déjà, jouer contre l’OM, c’était inimaginable, ou alors à la limite un mercredi soir, en Coupe de France (sourire).

Après, c’est clair que c’est beau de marquer comme ça, à la Meinau, c’est “kiffant”. Et en plus, j’ai été élu joueur du match. C’est un rêve de gosse qui se réalise…

– Ce point décroché face à un gros calibre de Ligue 1 devrait vous donner de la confiance pour la suite, non ?


– Il va falloir se servir de ce match pour prendre des points, car c’est un peu un match référence. Mais il faudra gommer les erreurs et les déchets. On a le bon état d’esprit mais en Ligue 1 ça ne suffit pas, il faut aussi faire preuve de plus de concentration, de qualité technique.

– Durant le match, il y a eu quelques frictions avec Florian Thauvin…


– (Il coupe) Non, ce n’est rien, ça va. Il m’a taclé, mais il ne voulait pas non plus me casser la jambe. Et puis ça s’est arrangé ensuite, on a même échangé nos maillots…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Lun 23 Oct - 18:05

avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Sam 18 Nov - 6:05

Interview express de… -
 Dimtri Lienard « Que la Meinau prenne feu »

Malade en début de semaine, Dimitri Lienard espère participer à la relance du Racing, ce soir face à Rennes.
 – Quelle est votre état de forme alors que vous avez été malade une partie de la semaine ?

– Ça va mieux. Je vais faire la séance (d’hier) , continuer aussi à me soigner pour être au point demain (aujourd’hui). J’ai été victime d’une angine blanche. Je suis censé être habitué au froid, mais il faut croire que je ne me suis pas assez couvert. De toute façon, si je n’étais pas capable de tenir ma place, je serais le premier à le dire au coach.

– Vous êtes de retour de suspension, alors que le Racing doit composer sans son duo d’attaque, lui-même suspendu face à Rennes. N’est-ce pas contrariant pour l’équipe ?


– C’est frustrant car sur les derniers matches, on semblait rodé. Dans le contenu, dans les statistiques, on avait réalisé de gros matches face à Angers où il y aurait pu y avoir 3-0 à la pause, face à Marseille, à Nice. Mais face à Saint-Étienne, en coupe de la Ligue, ceux qui ont joué ont montré que l’on pouvait compter sur eux. Saadi, Bahoken et Blayac sont capables de faire le même boulot que Da Costa et que Terrier.

– N’êtes-vous pas inquiet de voir le Racing mal classé alors que tout le monde s’accorde à dire qu’il réalise des matches intéressants ?

– Depuis que l’on s’appuie à nouveau sur le losange, on se retrouve avec des points communs de la saison dernière, avec du spectacle. Mais quand le Racing joue bien, j’aimerais qu’il y ait trois points au bout. Parce que quand on est moins bien, il y a une défaite 3-0 à la fin. On doit se mettre à l’abri parce qu’en Ligue 1, ça va tellement vite que l’on peut être plombé à la moindre erreur.

– Quelle importance donnez-vous à ce rendez-vous face à Rennes ?


– C’est un virage super-important car ça fait très longtemps que l’on n’a pas pris les trois points à la maison. Ça pourrait être compliqué après si on ne le négocie pas bien. Il y a beaucoup de frustration par rapport à nos résultats alors que les choses s’améliorent. « On dit que ça va le faire, mais il faut que cela le fasse »
 
On dit que ça va le faire, mais maintenant, il faut que cela le fasse. Face à Angers ou même Nantes, on a laissé filer des points qui comptaient et il va être compliqué d’aller les chercher autre part.

– Affronter une équipe qui vient de changer d’entraîneur ajoute-t-il à l’incertitude ?


– Ça doit être le haut niveau que je découvre, mais je trouve ça bizarre de changer d’entraîneur après quatre victoires. Généralement, c’est après quatre défaites. Mais ça ne change rien pour nous. Notre but est que la Meinau prenne feu avec les trois points. Si on mérite de gagner, il faut qu’on gagne.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Dim 3 Déc - 13:43

Dimitri Liénard (Strasbourg) : «Je suis comme un gosse...!»
Dimitri Liénard, le milieu de terrain de Strasbourg, a laissé exploser sa joie après la victoire de son équipe sur le Paris Saint-Germain.
Dimitri Liénard, (attaquant de Strasbourg, après la victoire face au Paris Saint-Germain 2-1) : «Bien sûr que c'est un exploit. Ils sont invaincus depuis quand ? Ça fait un moment non ? C'est un exploit et c'est magnifique pour nous les joueurs d'avoir battu Paris, mais c'est surtout trois points importants dans ce championnat. On ne s'était jamais dit contre Paris on va prendre trois points, j'ai les pieds sur terre, je ne joue pas les matches pour les perdre mais quand t'abordes les matches contre Paris c'est une autre galaxie. [...] Je ne sais pas si je suis revenu sur terre encore, mais on va bien profiter, j'ai des étoiles plein les yeux ce soir, je suis comme un gosse dans une cour de récré, c'est fabuleux je n'en reviens pas.»
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  67120 le Lun 4 Déc - 5:46

A la 75e , quand j’ai vu qu’on menait encore 2-1, je me suis dit : “Allez, plus qu’un quart d’heure ! C’est la durée d’un match de FIFA sur la console, ce n’est rien (rires). Mais il y a eu 11 minutes d’arrêts de jeu et je me suis demandé ce qu’il fallait bien pouvoir faire pour battre Paris. Je n’en pouvais plus !
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3456
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dimitri Lienard

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum