L'équipe réserve du RCS

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 11 Juin - 17:12

Une finale pour la réserve
Ce samedi (18h) à Schweighouse-sur-Moder, la réserve du Racing dispute la finale de la Coupe d’Alsace face au FR Haguenau (CFA2). Les jeunes joueurs du Racing tenteront de terminer en beauté, par un trophée, la belle saison 2015/2016 du club.

Huitième de son groupe de CFA2, la réserve du Racing a l’occasion de boucler de belle manière une saison riche en promesses. Après un parcours sans faute mais pas sans difficulté en Coupe d’Alsace, les pensionnaires du Centre de Formation du Racing disputent la première finale de Coupe d’Alsace du club depuis 6 ans. La dernière, en 2010, s’était conclue par une victoire (1-0) contre Oberlauterbach.
Pour ce rendez-vous, les Strasbourgeois retrouveront une formation haguenovienne qu’ils ont déjà croisé en CFA2 cette saison. Après s’être incliné à Haguenau lors du match aller (3-1, le 17 octobre), les coéquipiers de Gaëtan Weissbeck avaient pris leur revanche le 19 mars dernier à domicile (3-0). Ce samedi, sur la pelouse de Schweighouse-sur-Moder, il faudra un vainqueur et celui-ci aura également le privilège de soulever un trophée.
Après la montée en Ligue 2 et le titre de champion de National de l’équipe 1, brandir pour la quatorzième fois dans l’histoire du Racing la Coupe d’Alsace serait un excellent point final à une saison déjà historique.

> PARCOURS EN COUPE D’ALSACE


  • 1/2 finale : à Obernai (1-0)
  • 1/4 finale : à Schirrhein (1-0)
  • 1/8 finale : aux Portugais de l’Elsau (3-1)
  • 1/16 finale : au Soleil Bischheim (1-0)

SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Lun 18 Juil - 19:42

CFA2 : la réserve reprend
Ce lundi matin, l’équipe réserve du Racing reprend le chemin de l’entraînement. Avec un nouvel entraîneur à sa tête, François Keller, ce groupe de jeunes espoirs du club évoluera dans le groupe D du CFA2 au cours de la saison 2016/2017.

L’EFFECTIF

Gardien : Andréa Gambetta
Défenseurs : Lenny Houelche, Steven Keller, Kevin Meyer, Lilian North, Christopher Shiashia
Milieux de terrain : Foday Camara, Mathis Hardy, Guillaume Jacquat, Erwan Madihi, Samy Madihi, Di Giovanni Nouma Oum
Attaquants : Junior Attohoun, Sofiane Bekkouche, Amine Belahmeur, Alain Reppert, Guillaume Ruiz, Yann Vidal.

> MATCHES AMICAUX


  • Samedi 23 juillet – 17h : RCSA II vs FCSM II (CFA) à Riquewihr
  • Mercredi 27 juillet – 18h30 : RCSA II vs US Sarre-Union (CFA2) à Mothern
  • Dimanche 31 juillet – 17h : RCSA II vs US Sarre-Union (CFA2) à Hommert
  • Mercredi 3 août – 19h : RCSA II – Racing HW 96 (Excellence) à Riquewihr
  • Samedi 6 août – 17h : RCSA II – FC Sarreguemines (CFA2) à Obermodern
  • Mercredi 10 août – 17h30 : RCSA II – FC Kronenbourg (DH) à Kogenheim
  • Samedi 13 août – 18h : RCSA II – ASP Vauban (CFA2) à Hochfelden

> CHAMPIONNAT

Composition du groupe D du CFA2 2016/2017 :
AS Pagny, ASC Biesheim, FC Metz II, US Forbach, FCSR Haguenau, AS Illzach-Modenheim, FC Lunéville, AS Nancy II, ASP Vauban, Prix Les Mezières, RCSA II, FC Sarreguemines, SC Schiltigheim, US Sarre-Union.
SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Dim 24 Juil - 5:32

Match amical CFA 2 :
 RC Strasbourg II – FC Sochaux II (1-1)
 Dans l’ombre des aînés

Pendant que l’équipe première était du côté de Munster, la réserve strasbourgeoise a arraché un nul encourageant contre Sochaux.
Sans surprise, il n’y avait pas foule à Riquewihr malgré la petite cérémonie organisée pour saluer la belle saison des vétérans et de l’équipe première. C’est donc une petite centaine de spectateurs seulement qui était venue admirer les joueurs des réserves strasbourgeoise et sochalienne, deux équipes sous le signe de la jeunesse.
Les Bas-Rhinois ont mis en avant leurs qualités techniques, leurs adversaires une belle maîtrise physique, le tout pour une première mi-temps équilibrée, mais en mal de rythme.
Le Racing se met en valeur en premier avec un centre de Houelche que Belheur reprend maladroitement au premier poteau (8e ). Sur une action similaire, mais de l’autre côté, Keyoubi choisit, lui, le second poteau. Léo reprend seul, avec application, et ouvre le score (0-1, 13e ).
Pas grand-chose de plus à se mettre sous la dent durant la première moitié des débats, si ce n’est Guirassy qui, après avoir fait le plus dur dans la surface, s’est emmêlé les crayons (41e ) avant que Douniama ne fasse le show plein axe pour servir Belheur, ce dernier manquant de bonifier son service par une frappe petit côté trop décroisée (43e ).

Ruiz égalise

La deuxième mi-temps sera jouée sur le même rythme, hormis le premier quart d’heure où les troupes de François Keller appuient enfin sur l’accélérateur. Coaching gagnant d’ailleurs pour le responsable du centre de formation puisque rapidement, Ruiz se met en valeur sur une volée un peu écrasée (52e ) avant de reprendre victorieusement un corner d’un autre entrant très fringant, Vidal, mal dégagé par la défense sochalienne (1-1, 54e ).
Pour le reste, ce sera mené au petit trot par deux équipes en pleine préparation foncière. Daham et Lasme tenteront bien d’arracher la victoire sur un joli une-deux, mais Cambetta s’imposera avec autorité (81e ).
Le nul est logique et vient clore ce 11e festival du football amateur de Riquewihr.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 20 Aoû - 20:16

1ere journée 2016/2017
Samedi 20 Août 2016
 Strasbourg B0 - 1Sarreguemines 
.
1ere journée 2016/2017
 
1 Lunéville31100303
2 Biesheim31100202
3 Strasbourg Vauban31100202
4 Forbach31100211
5 Prix Les Mezieres31100211
6 Sarreguemines31100101
7 Nancy B11010220
8 Schiltigheim11010220
9 Haguenau0100112-1
10 Pagny sur Moselle0100112-1
11 Strasbourg B0100101-1
12 Illzach Modenheim0100102-2
13 Metz B0100102-2
14 Sarre-Union0100103-3


Dernière édition par 67120 le Dim 21 Aoû - 19:54, édité 1 fois
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Dim 21 Aoû - 5:15

M i-t emps : 0-0. – Stadium de Molsheim, environ 200 spectateurs. Arbitre : M. Le Metayer assisté de MM. Weisgerber et Bacour.
Le but : Metin (90e ).
Les avertissements : Solvet (16e ) au Racing ; Mladenovic (90e ) à Sarreguemines.
RACING II : Schmittheissler- Houelche, Shiashia, North, Solvet, Caci, Bekkouche (Klipfel, 80e ), Weissbeck, Attohoun (Vidal, 60e ), Ruiz, Liénard (Reppert, 60e ). Entraîneur : François Keller.

Coup de froid au Stadium
Alors qu’ils pensaient s’en tirer avec le match nul, les jeunes strasbourgeois se sont fait surprendre en toute fin de rencontre.
Le football est parfois cruel, le Racing l’a encore remarqué à ses dépens hier après-midi. Après avoir maîtrisé le match du début à la fin, les hommes de François Keller ont cédé sur la seule occasion des visiteurs, à quelques secondes du coup de sifflet final de M. Le Metayer.
Au départ, un contre rapidement joué sur la droite, un centre à ras de terre qui traverse une forêt de jambes pour Metin qui se jette comme un mort de faim pour tromper Schmittheissler à bout portant.
Un gros coup sur la tête pour les coéquipiers de Gaétan Weissbeck qui avaient largement dominé les débats jusque-là.
Désireux de faire une bonne entame, les Strasbourgeois prennent de suite les choses en main et il n’y a pas eu grand-chose à leur reprocher sur les 90 minutes, si ce n’est le manque d’efficacité.
Attohoun montre la voie dès la 3e , mais sa reprise n’est pas cadrée. Le Racing domine nettement ce début de partie, mais la défense mosellane fait bonne garde malgré les coups de boutoirs d’un Dimitri Liénard en regain de forme.
Le coup de “boule” de Solvet, suite à un corner, est sauvé miraculeusement par un défenseur adverse, qui supplée son gardien (37e ).
Au retour des vestiaires, le Racing reprend sa domination et s’offre quelques opportunités vers l’heure de jeu. Par Reppert, qui venait de remplacer Liénard (57e ) puis par… Barry qui est tout près de tromper son propre gardien (65e ).

Manque d’efficacité

Une minute plus tard, la reprise de Reppert à l’entrée de la surface est encore sauvée par Trimborn.
Le Racing continue de pousser sans pour autant inquiéter la défense visiteuse, mais en s’exposant aussi aux contres, le dernier sera fatal aux hommes de François Keller.
Sébastien Meyer, le coach lorrain, avait le sourire à l’issue de la rencontre. « Le résultat est parfait, on savait qu’on était moins préparé qu’une réserve pro. Plus le match avançait, plus je sentais mes joueurs capables de faire basculer le match. Ils ont fait preuve de maturité et d’une grande maîtrise. C’est ma cinquième saison à Sarreguemines, c’est la première fois que je gagne un match d’ouverture, j’espère que c’est de bon augure pour le reste de la saison ».
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 27 Aoû - 22:41

2eme journée
Samedi le 27/08/2016

Strasbourg B    2 - 2    Illzach Modenheim


 La réserve perd le fil
« Quand tu perds un match à domicile contre un promu, il faut essayer de gratter “quelque chose” dans la foulée. Et ici ce n’était pas le meilleur moyen de gagner des points ».
Claude Spreng, le coach de l’ASIM, ne faisait pas la fine bouche après le nul arraché face à une formation strasbourgeoise qui avait pourtant fait le plus dur en menant par deux buts dès la 26e minute. Mais bizarrement, les Strasbourgeois ont baissé pied, laissant les Haut-Rhinois revenir à la hauteur de leur adversaire.

Fin de première période « catastrophique »

« On a fait une deuxième partie de première période catastrophique », relevait François Keller, l’entraîneur de la réserve du Racing, qui ne s’expliquait comment son équipe avait soudain lâché prise.
Ils avaient pourtant pris le match par le bon bout, pressant les Haut-Rhinois dans leur partie de terrain d’entrée. Attohoun est un peu court sur un centre dosé de North (9e ) mais Bekkouche ne rate pas l’occasion d’ouvrir la marque à la 14e. Sur une superbe ouverture de Madihi, le N° 7 strasbourgeois, seul face à Laurent, ne laisse aucune chance au portier de l’ASIM.
Les Haut-Rhinois sortent un peu de leur réserve mais le coup franc lointain de Fuchs n’inquiète pas Schmittheissler (20e ).
C’est sur une succession de trois corners pour l’ASIM que… le Racing va doubler la mise. Un contre rapidement joué met Attohoun sur orbite et la défense visiteuse est à nouveau dans le vent, de même que Laurent qui s’incline une seconde fois (2-0, 26e ).
« C’est compliqué de jouer cette équipe, elle fait des assauts dans toutes les directions, travaille sur la largeur, la profondeur, le rythme et la technique », analysait Claude Spreng cependant vite rassuré par la réaction de ses joueurs.
Le Racing a soudain perdu ses bonnes habitudes et Amaouche, bien esseulé sur la droite, adresse un centre parfait que Julien Fuchs reprend comme à la parade (2-1, 37e ). Trois minutes plus tard, bis repetita, cette fois-ci c’est Amaouche lui-même qui remet les pendules à l’heure, seul face à Schmittheissler (2-2, 40e ). Le même Amaouche a même le but du 3-2 au bout de la semelle à quelques secondes de la mi-temps.
En seconde période, le Racing reprend la direction des opérations, les Haut-Rhinois, réduits à dix suite à l’expulsion de Kalathung, se contentant de défendre.
Ils le feront plutôt bien pendant 45 minutes même s’ils ont eu chaud en fin de partie quand Vidal et Jacquat se loupent devant la cage de Laurent (84e ) ou quand Solvet touche du bois par deux fois (89e et 90e +4).
« On a fait ce qu’il fallait pour l’emporter, mais pour gagner, il faut marquer », convenait François Keller, néanmoins content de ce premier point.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 3 Sep - 20:14

3eme journée
Pagny sur Moselle 0 - 1Strasbourg B
3eme journée
 Pagny/Moselle 0 :
Racing II 1 :
Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Caron. 400 spectateurs.
But: Bekkouche (75e ).
Avertissements : Bourial (81e ), Donisa (83e ) à Pagny; Jacquat (30e ), Solvet (88e ), Reppert (90e +1) au Racing

En toute logique
Le Racing a remporté sa première victoire de la saison en s’imposant (1-0) à Pagny.

PAGNY/MOSELLE : Schwenck – Martin, Bourial (cap.), Zimmer (Schwartz 54e ), Delize – Clausse, C. Sannier, V. Sannier – Terzic (Simpara 57e ), Diaby (Denay 76e ), Donisa.

RACING II : Schmittheissler – Jacquat, Solvet, North, Shiashia – Weissbeck (cap.), Caci (Nouma 53e ) – Bekkouche, Belahmeur, Ruiz – Attohoun (Reppert 62e ).

Ultra-dominateur pendant la première période et supérieur durant la seconde, la réserve strasbourgeoise a logiquement enlevé sa première victoire de la saison en s’imposant à Pagny (0-1) grâce à Bekkouche.

« On ne peut pas dire qu’elle soit logique, reprenait pourtant l’entraîneur alsacien François Keller. Le terme est même sévère, car nos adversaires ont quand même des “face à face” avec notre gardien qu’ils auraient pu mieux négocier. Mais c’est un match un peu fou, car c’est durant la mi-temps pendant laquelle Pagny s’est décidé à jouer qu’on s’est procuré nos deux ou trois plus grosses occasions.

En première période, c’était beaucoup plus fermé, difficile. Mais la victoire va nous faire du bien. Contre Sarreguemines, lors de la première journée, on méritait plus de gagner qu’aujourd’hui mais on prend ce succès avec plaisir. »

François Keller avait beau dire, du haut des tribunes, la victoire strasbourgeoise semblait néanmoins amplement méritée, et il en allait de même pour le coach pagnotin qui parlait de première période indigne de la part de ses troupes.

Celles-ci n’ont, il est vrai, guère vu le jour pendant les quarante-cinq premières minutes. Les Strasbourgeois ont alors tout tenté sans rien réussir. Bekkouche, Ruiz, Attohoun, Belahmeur ou Jacquat manquaient par trop de précision.

La plus belle occasion était ainsi pour les Mosellans avec un premier face-à-face perdu par Donisa devant Schmittheissler (19e ). Weissbeck trouvait aussi le poteau sur un coup-franc juste avant la pause (44e ).

À la reprise, le portier alsacien remportait encore deux duels avec Clausse (49e ) et Donisa (57e ). Pagny semblait s’être décidé à tenter sa chance. Les locaux conservaient enfin, un peu, le ballon même si la défense se faisait des frayeurs sur un centre de Bekkouche (58e ).

Les Strasbourgeois étaient quand même toujours aux avant-postes et logiquement récompensés. Sur un centre de Ruiz, Bekkouche mettait la tête et, avec l’aide du poteau, le ballon finissait au fond.

Malgré d’ultimes tentatives pagnotines, qui faisaient courir quelques frissons dans le dos des supporters alsaciens, les jeunes pousses pouvaient pousser leur premier cri de la victoire à l’issue d’une rencontre rondement menée.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 17 Sep - 19:29

4eme journée
Samedi le 17/09/2016

Strasbourg B 3 - 0 Nancy B
Le Racing hausse le ton

La réserve du Racing a signé ce samedi un match très abouti face à son homologue de Nancy renforcée par de nombreux pros dont l'international Alou Diarra. L'occasion pour Benkaid de faire son premier match et pour Schmittheissler (photo) de briller dans ses buts.

François Keller demandait à ses joueurs davantage d'efficaité dans les deux surfaces. Il a été plus qu'entendu ce samedi après-midi au stadium de Molsheim où la réserve du Racing a signé le match le plus abouti de ce début de saison face à une formation réserviste de l'ASNL renforcée par de nombreux pros : Chrétien, l'ancien Strasbourgeois, Issar Dia, mais aussi Alou Diarra, l'international français, laissé libre par Charlton et qui vient de rejoindre Nancy il y a quinze jours. 0-0 à la pause puis un deuxième acte de toute beauté au cours duquel les Strasbourgeois ont multiplié les combinaisons qui ont permis à Benkaid, Belahmeur puis Ruiz de marquer alors que Corentin Schmittheissler brillait dans ses cages. Auteur d'abord d'un double arrêt remarquable, il sortait ensuite le penalty nancéien. « Je suis satisfait de ma performance personnelle, mais c'était surtout important de prendre trois points. On avait besoin d'un peu de temps pour apprendre à se connaître ».

Satisfaction aussi du côté du premier buteur de la journée, Hicham Benkaid, qui faisait ses débuts avec le club strasbourgeois après trois mois et demi sans match officiel. « Avant de rentrer sur le terrain, je me suis d'abord dit que je devais prendre du plaisir. Plus e trois mois sans jouer, c'est long ! », explique l'ancien attaquant des SR Colmar. « Je vais essayer d'apporter mon expérience à cette équipe jeune. Si je peux apporter plus tant mieux ». C'est déjà chose faite avec un but et une passe décisive, au même titre qu'Abdelhak Belahmeur, en recherche de temps de jeu et qui avait déjà été aligné lors du dernier match à Pagny-sur-Moselle. Grâce à ce succès, la réserve du Racing retrouve le haut du classement, de la sérénité et des bases solides pour poursuivre l'aventure en CFA2. La saison est bien lancée.
LAFA
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 1 Oct - 20:07

5eme journée
Samedi le 1/10/2016
Biesheim 1 - 3 Strasbourg B
.
1 * Schiltigheim 10
2 * Strasbourg B 10
3 * Prix Les Mezieres 10
4 * Biesheim 7
5 * Sarreguemines 7
6 * Lunéville 7
7 * Metz B 6
8 * Sarre-Union 6
9 * Haguenau 5
10 * Strasbourg Vauban 5
11 * Pagny sur Moselle 4
12 * Illzach Modenheim 4
13 * Nancy B 4
14 * Forbach 4
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 15 Oct - 18:31

6eme journée
Samedi le 15/10/2016
Strasbourg B3 - 1Lunéville

Schmittheisler, le sauveur

éric Braun , le coach mosellan n’en démord pas. Sans un grand gardien en face, son équipe repartait avec les trois points de l’enjeu. Il est vrai que Corentin Schmittheisler a fait quelques arrêts impressionnants pendant 70 minutes, devant notamment un Caromel remuant qui manquait peut-être de lucidité dans le dernier geste, quelquefois frappé par la malchance aussi.
Un effectif renforcé

Pourtant le Racing avait les cartes en main (et l’effectif renforcé par Pouye, N’Doye et le nouveau venu Quentin Othon) pour réaliser le match parfait. Et dans les vingt premières minutes, on a vraiment vu une équipe fringante menant logiquement à la marque.

Tout s’est joué très vite en début de partie avec une première attaque de Lunéville et la reprise d’Angioni Noirez qui secoue la transversale de Schmittheisler (2e ). Sur le contre, Pouye dépose la balle sur la tête de Ruiz qui ouvre le score (4e ). Caci, de la tête (6e ) puis Belahmeur, qui trouve la base du poteau auraient pu aggraver le score avant que Pouye, sur un service de Caci, ne double la mise (17e ). Lunéville est à la peine mais revient dans le match au fil des minutes. Caromel se heurte une première fois à un Schmittheisler décisif à la 28e , puis après un superbe geste technique, l’avant-centre visiteur voit encore une nouvelle fois le gardien strasbourgeois s’opposer avec brio devant sa tentative (44e ).

« On n’était pas bien pendant les vingt premières minutes, mais à chaque fois qu’on avait le ballon, on les a mis en difficulté ». Éric Braun peut alors regretter le manque de réalisme de son équipe en première mi-temps, encore plus au bout des 90 minutes.
Dernier quart d’heure animé

Car au retour des vestiaires, Duminy (48e ) est encore stoppé par Schmittheisler, idem pour Caromel qui voit le dernier rempart strasbourgeois annihiler son essai (61e ). Le Racing perd de sa superbe, mais le dernier quart d’heure s’anime dès la 75e avec le troisième but des Strasbourgeois qu’on peut attribuer à Belahmeur. Dans la minute qui suit, Caromel prend enfin le meilleur (en deux temps) sur Schmittheisler.

Lunéville y croit, le Racing perd le fil et Caromel inscrit un second but à la 79e , heureusement signalé hors-jeu par l’arbitre. Mais l’avant-centre meurthe-et-mosellan n’abdique pas et, à la 86e , sa frappe est repoussée par le poteau.

« Perdre à Strasbourg, ce n’est pas déshonorant, mais au vu du match, la défaite n’est pas du tout méritée », se console l’entraîneur visiteur.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Dim 30 Oct - 3:45

7e journée
Samedi le 29/10/2016

Haguenau 2 - 0 Strasbourg B

Net et sans bavure
 
Le FR Haguenau a parfaitement maîtrisé son sujet pour remporter une victoire logique contre des Strasbourgeois très vite dépassés par les évènements
Haguenau a sans doute fait son meilleur match de la saison jusqu’ici, alors qu’en face, les Strasbourgeois n’ont jamais réussi à passer la vitesse supérieure. « Comme on restait sur quatre victoires on les a peut-être trop pris à la légère, supposait Gaëtan Weissbeck formé en partie à Haguenau. C’est une victoire qui est méritée pour Haguenau, ils avaient beaucoup plus envie que nous. »
C’est effectivement dans le pressing constant, dans l’engagement, et grâce à leur volonté d’aller tout le temps de l’avant que les joueurs de Philippe Knobloch ont pu dominer la rencontre en mode rouleau compresseur.
D’entrée, Saidou Sow manque de peu une double occasion grâce à une action où Bur au départ, Rosenfelder en relais puis Koch à la dernière passe ont parfaitement joué le coup (9e ).
Quelques minutes plus tard, un centre au cordeau de Kenney permet à Hilaire de s’illustrer d’un arrêt réflexe suite à une reprise plein axe de Koch (18e ).
La pression monte et un corner magistralement tiré par Rosenfelder permet à Kenney de s’imposer dans les airs pour ouvrir le score d’une magnifique tête décroisée (1-0, 33e ).
Le Parc des Sports exulte, mais il n’a pas encore tout vu. Quelques minutes plus tard, Saidou Sow, au départ et à l’arrivée de l’action, double la mise d’un plat du pied après avoir chipé le ballon à North au milieu du terrain (2-0, 38e ).

Des Haguenoviens survoltés

Dès lors, on s’attend à une grosse réaction des visiteurs après la pause, mais les Haguenoviens survoltés ne lâcheront rien. Il y aura bien une réaction d’orgueil mais au final, ce sont encore les joueurs du FRH qui auront les plus grosses occasions, même si Ebede a eu à s’employer sur une bonne tentative de Pouye par ailleurs très discret (76e ).
« Il fallait gagner chez nous, même si on savait qu’en face il y a de très bons joueurs. On avait besoin de points, cette victoire va nous faire beaucoup de bien », a conclu Saidou Sow qui a montré tout au long de la rencontre qu’il est une recrue de choix pour Haguenau.
Ce succès qui n’est que le deuxième pour Haguenau en championnat va faire autant de bien au moral qu’au classement. Le potentiel est là, il faut maintenant s’évertuer à garder l’envie et la détermination qui ont permis de faire tomber l’un des grands favoris de ce championnat…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 5 Nov - 20:31

8e journée
Strasbourg B2 - 0Forbach
Belle réaction du Racing II

Après sa défaite à Haguenau, le Racing II a bien réagi contre une équipe de Forbach qui n’a pas eu vraiment voix au chapitre, si ce n’est dans le dernier quart d’heure où la réaction d’orgueil des Lorrains aurait pu semer le doute dans le camp strasbourgeois.

Jusque-là, les coéquipiers de Steven Keller n’avaient pas vraiment été inquiétés d’autant plus qu’ils avaient choisi la bonne carburation pour mettre la pression d’entrée et ouvrir la marque sur une action d’école.

À l’origine du but, une action sur le côté gauche ponctuée par un centre parfait de Pouye pour la tête de Ruiz, esseulé devant Cappa. Le n°7 du Racing, de la tête, place le ballon au ras du poteau pour l’ouverture du score (14e ).

Le Racing monopolise la balle et domine son sujet, sans pour autant créer le danger devant la cage de Cappa. Sur un contre, Forbach s’offre même une belle opportunité, mais Abdelli rate complètement sa reprise (26e ). Mais à la 34e , Belahmeur se promène dans la défense adverse avant de servir Ruiz qui ne se fait pas prier pour s’offrir le doublé (34e ).

« Il faut gagner les duels », crie El Foukhari, le coach visiteur, mais cet exercice ne réussit pas à sa troupe, privée de ballons par des Strasbourgeois bien en jambes. Sur un nouveau contre, Coulibaly place une tête qui flirte avec la transversale (43e ).
François Keller : « On peut mieux faire »

En seconde période, Forbach essaie de sortir la tête de l’eau et le Racing se montre moins tranchant en attaque. Cependant, Belahmeur se fait sécher dans la surface (52e ) sans que l’arbitre ne bronche. Les occasions se font moins rares et ce sont même les visiteurs qui tentent de réduire la marque par Adbelli, dont le coup franc excentré passe de peu à côté (65e ).

Benkaid est un peu court devant Cappa (72e ) et Ruiz rate de peu le triplé sur ce centre tir qui fuse devant le but lorrain (75e ) ou encore deux minutes plus tard lorsqu’il rate la reprise sur un centre au cordeau de North. Forbach termine plus fort et Schmittheissler doit s’employer sur un corner (85e ) alors que le dernier mot aurait pu être pour Vidal, qui échoue de justesse devant Cappa (88e ).

Finalement, le Racing s’impose et rassure son coach François Keller. « On a fait un bon match, mais je reste persuadé qu’on peut mieux faire. Malgré tout il y a encore des choses à parfaire. À 2-0, le match s’est mis dans un faux rythme imposé par l’adversaire, on aurait dû se mettre à l’abri beaucoup plus tôt. »
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 19 Nov - 18:14

9e journée
Samedi le 19/11/2016
Sarre-Union 2 - 1Strasbourg B
Strasbourg73'Benkaid
Sarre-Union49'Djé
Sarre-Union43'Omar Hassidou
Strasbourg20'Felipe Saad doit à son tour sortir !!! Les Strasbourgeois sont à 9!
Strasbourg12'Expulsion du défenseur central strasbourgeois
Implacable
Rapidement réduit à 9, le RC Strasbourg II s’est montré héroïque face à Sarre-Union, ne pouvant toutefois éviter la défaite (2-1).
On n’a pas assisté à une grande première période sur un terrain certes rendu difficile par la pluie et c’est finalement l’arbitre de la rencontre qui tient la vedette des 45 premières minutes.

Saad exclu, le RCS II est réduit à 9 à la 21e

En renvoyant prématurément Solvet (11e ) et Saad (21e ) au vestiaire, M. Barenton a quelque peu faussé une première mi-temps où les occasions (les vraies) se comptaient sur les doigts d’une main.
Le Racing prend le match par le bon bout mais la défense locale n’a pas trop à s’employer pour faire face aux offensives strasbourgeoises.
A la 9e , Benkaid et Gragnic, se présentent seuls devant Ozcan mais font le mauvais choix. Dans la foulée, Schermann est surpris sur un long centre de Djé, et ne peut ajuster sa reprise. Solvet est ensuite invité à regagner les vestiaires, après un mauvais geste sur Djé.
Felipe Saad doit imiter son coéquipier à la 21e sur une action que seul l’arbitre a jugé sévère. A 9 contre 11, ça devient plus facile pour les locaux qui bafouillent néanmoins leur football.
C’est au contraire le Racing qui s’offre une belle opportunité par Gragnic et Caci sur un centre de Ruiz, mais une nouvelle fois, les deux Strasbourgeois s’emmêlent les pinceaux (26e ).
Benkaïd se montre dangereux sur ses accélérations, comme sur celle de la 38e lorsqu’il laisse Witz sur place avant de centrer pour Ruiz qui contrôle au lieu de frapper. C’est finalement Hassidou qui réchauffe le public sur une frappe à l’entrée de la surface qui surprend Schmittheissler (1-0, 44e ).

Dès la seconde période, Sarre-Union assure l’essentiel

Le Racing est contraint à la défensive en début de seconde période et après un coup-franc de Hassidou qui rase le montant du but strasbourgeois (47e ), Schermann adresse un centre parfait que Djé reprend comme à la parade (2-0, 49e ).
Sarre-Union assure l’essentiel et peut à présent dérouler devant des Strasbourgeois qui défendent bien, bénéficiant parfois d’un brin de chance.
Gragnic et Benkaïd, les deux attaquants strasbourgeois profitent du moindre contre pour semer la panique dans la défense et à la 61e , Ozcan doit sauver du poing sur une frappe de l’ex-Colmarien.
Le même duo se remet en marche à la 72e et Benkaïd trouve cette fois-ci la faille. Le Racing peut visiblement nourrir quelques regrets sur cette partie.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 26 Nov - 21:18

10e journée
Samedi le 26/2016

Strasbourg B   1 - 0    Metz B

Comme les grands frères
Comme les aînés la veille, le Racing s’est imposé par le plus petit des scores, qui plus est sur un penalty transformé par Benkaïd à l’approche de l’heure de jeu.
Au cours d’une première période, où les deux défenses ont pris le pas sur des attaquants pas très inspirés, les occasions de but son rares.
Après une première tentative de Maziz, maîtrisée sans problème par Schmittheissler (4e ), il faut attendre la 22e et ce coup franc – un petit corner – de Belahmeur pour la réaction strasbourgeoise. La défense messine se dégage.
Caci ne peut ensuite exploiter l’excellent centre de Benkaïd (30e ) et, de l’autre côté, l’essai de Diakhaté est bloqué par le gardien (32e ).
C’est finalement la superbe reprise de Belahmeur, à la 42e , qui constitue la meilleure opportunité de cette période initiale.
Le Racing semble enfin prendre le dessus après la pause, Benkaïd sonnant la charge après un bel échange avec Belahmeur. Sa frappe croisée passe de peu à côté (48e ).

Belahmeur accroché, Benkaïd ne tremble pas

Quatre minutes plus tard, le même Belahmeur est accroché dans la surface et son compère Benkaïd, chargé d’exécuter le tir au but, prend Kawashima à contre-pied (1-0, 52e ).
Le Racing respire mieux, mais les Lorrains, vexés, reviennent bien dans la partie et inquiètent la défense, sans pour autant concrétiser au tableau d’affichage. À la 71e , le centre de Diakhaté, repris de la tête par Seydi, passe tout près du poteau du but.
Les joueurs de José Pinot mettent beaucoup plus de mordant et ne quittent plus le camp des “Bleus”. Ce qui offre quelques opportunités de contres, mal exploitées.
Metz s’offre encore une grosse occasion à la 86e avec cette reprise de Goudiaby que Schmittheissler est tout heureux de voir filer au ras de la lucarne.
Le Racing se contente finalement de cet avantage qui lui permet de rester au contact de Schiltigheim et de Prix-lès-Mézières, ses deux prochains adversaires.
« Je suis satisfait du résultat, c’est une victoire importante avant ces échéances. Sur le match, on avait fait le choix de ne pas jouer comme on sait le faire, en abandonnant la balle à l’adversaire et ne plus laisser de profondeur à ses attaquants qui, en première période, auraient pu nous faire mal », analyse François Keller, légitimement satisfait.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 10 Déc - 20:30

11e journée
Schiltigheim 0 - 1Strasbourg B 
Le Racing II s’impose à Schiltigheim (0-1)
Coup d’éclat, coup d’arrêt

Le SC Schiltigheim, qui espérait enchaîner un huitième succès de rang, est tombé sur un os. Dans le temps additionnel, le pied de Benkaïd n’a pas tremblé.

Dans l’ensemble, tout le monde semblait se contenter de ce match nul. Acteurs, spectateurs, entraîneurs...

Il aurait reflété un match plutôt fermé, « très intéressant dans son intensité et pour son rythme » selon José Guerra, « plutôt bien maîtrisé de notre part en deuxième période après un changement tactique » pour François Keller, l’homme du banc d’en face.

Et puis, Mathlouthi est allé percuter la défense strasbourgeoise, butant sur Keller (Steven) et North. L’arbitre “oublie” la faute, le contre strasbourgeois part.
« Le match s’est joué à un petit rien »

Au bout de l’action, sans être trop contrarié par des Schilikois amorphes, Benkaïd reprend parfaitement le cadeau (ou le ballon) de Bekkouche (0-1, 90e +2).

« Ça ressemble à un petit hold-up, reconnaîtra François Keller sans se forcer. Le match s’est joué à un petit rien, il a été de notre côté. »

On revient de ce pas à ce fameux match, dire qu’il n’a pas été la foire du jeu qu’on espérait. Que les Schilikois ont à regretter « d’avoir raté les plus belles opportunités », comme le soufflera José Guerra. « Mais si tu le finis à 0-0, ça me serait allé. »

Le début de la partie est sans temps mort, Mathlouthi se montre une première fois sur cette ouverture de Kerssane (4e ), puis Metzler place un bon coup de tête (pas cadré) sur ce corner de Paul (13e ).

Mathlouthi permet ensuite à Schmittheissler de se détendre de tout son long, pour empêcher le ballon de franchir sa ligne (24e ). Et sur le corner qui suit, la tête de Decker qui prolonge celle de Metzler file à côté.

Dans l’autre moitié de terrain, Gauclin avait juste dû être attentif sur cette poussée de Benkaïd (8e ).

La deuxième période, même si elle demeure intéressante pour tout féru de tactique, sera plus terne question occasions. Le joli retourné de Mathlouthi réjouit toutefois les photographes sans faire pâlir d’inquiétude Schmittheissler (60e ).
Mathlouthi trop altruiste

La reprise de Ruiz est, elle, trop molle pour irriter Gauclin (53e ) alors que le tacle de Delion sur Bekkouche est tout simplement impeccable (69e ).

Et puis, après cette belle volée de Genghini qui... s’envole un peu trop (78e ), Schiltigheim aura sa balle de match.

Sur cette passe de Dreyer, Mathlouthi se retrouve seul face au gardien du Racing. Trop altruiste, il sert Ieraci qui rate son contrôle, permettant à Schmittheissler de reprendre celui du ballon (88e ).

Quatre minutes plus loin, les Schilikois regretteront un peu plus d’avoir manqué d’un froid réalisme. Il aurait été idéal pour passer la trêve au chaud..
dna
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Ven 16 Déc - 5:16

Un rêve à concrétiser
À bientôt vingt ans, Lilian North se rêve footballeur professionnel. Depuis deux saisons, il s’est rendu indispensable au sein de la défense de l’équipe réserve strasbourgeoise.
Ce 10 octobre 2015, il s’en souvient comme si c’était hier. Ce samedi-là, le Racing se déplace dans le Haut-Rhin du côté d’Holtzwihr pour y défier le Racing HW dans un 5e tour de Coupe de France qui, sur le papier, n’avait a priori rien d’emballant.
Sauf peut-être pour Lilian North qui disputait, cet après-midi-là, au poste de latéral gauche, sa seule et unique rencontre officielle avec les pros.

« Ce sont des souvenirs qui resteront gravés »

« C’était particulier et ce sont des souvenirs qui resteront gravés, avoue-t-il avec la voix qui frétille. Ça s’était bien passé, même si on avait failli se faire avoir. Il avait fallu un but de Jérémy Blayac pendant les prolongations pour nous en sortir. »
Depuis, le jeune défenseur n’a plus goûté aux joies de l’équipe “une”. La saison dernière, il avait néanmoins pris place sur le banc en National à trois reprises : contre Orléans et à Béziers en début de saison, puis face à Épinal en mars dernier.
« Je m’étais entraîné toute la saison avec le groupe pro. C’était très enrichissant et ça m’a permis de beaucoup progresser. Des joueurs comme Jérémy Blayac, Ernest Seka ou Éric Marester sont là pour te conseiller et t’aider. »
Toutefois, la montée du club en Ligue 2 en juin dernier et le changement d’entraîneur ontmodifié la donne.
« Cette saison, je n’ai pas encore connu l’équipe “une”. Ni à l’entraînement, ni en match. C’est difficile, le club a gravi un échelon et les attentes sont forcément plus élevées. Il y a un petit coup d’arrêt dans ma progression. Mais je sais qu’il faut que je sois capable de franchir un cap. »
Ce fameux cap, Lilian North ne désespère pas l’atteindre, lui qui a rejoint le club phare alsacien il y a bientôt huit ans.
Le tout avec des étoiles plein les yeux. « J’avais commencé à Ernolsheim-sur-Bruche à l’âge de sept ans. Quand je suis arrivé en moins de 15 ans, Thierry Brand m’a contacté et proposé de rejoindre le Racing. C’est comme un rêve qui se réalisait. »

Le terrain vert, au détriment des bancs de la fac de médecine

Petit à petit, il fera ses gammes dans toutes les catégories de jeunes, jusqu’à atteindre l’équipe pro. Mais depuis trois saisons, c’est surtout avec la réserve qu’il a continué son petit bonhomme de chemin. D’abord en Division d’honneur, maintenant en CFA2.
Jusqu’à se rendre indiscutable, puisqu’il a été aligné à vingt-quatre reprises lors du précédent exercice, et déjà dix fois cette saison.
« Collectivement, c’était un peu plus difficile la saison passée. Mais l’été dernier, le groupe a pas mal changé. Des recrues sont arrivées et on a montré une belle qualité de jeu. Ce dernier match face à Prix-lès-Mézières est important, il peut nous permettre de leur chiper la deuxième place et de passer les fêtes au chaud. »
En ce qui le concerne, dans un avenir lointain, Lilian North avoue s’être donné un challenge qui ressemble à un dilemme. « J’ai mis mes études de médecine entre parenthèses il y a deux ans, dans l’espoir de percer au Racing. Je me laisse encore jusqu’à la fin de saison pour y arriver. Sinon, je reprendrai mes études en septembre prochain. »
En attendant, l’apprenti footballeur continuera de tout donner pour ses couleurs, sans relâche. Et, qui sait, au bout, peut-être entreverra-t-il une jolie surprise…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Dim 22 Jan - 5:23

14e journée
Samedi le 21/01/2017
Illzach Modenheim 0 - 0Strasbourg B
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Jeu 16 Fév - 6:04

Racing II – Prix-les-Mézières (1-0)
Reparti du bon pied

Près d’un mois après sa sortie précédente, la réserve strasbourgeoise a pris le meilleur sur Prix-les-Mézières.
Les Strasbourgeois avaient des fourmis dans les jambes. Ils n’ont pas tardé à prendre le match en main face à une équipe ardennaise prudente.

Malgré l’absence de compétition, les deux équipes font preuve de beaucoup d’énergie mais il faut attendre un moment pour voir la première occasion. Elle est Strasbourgeoise et c’est le nouveau venu, Zohi qui part seul avant de trop croiser sa frappe devant la cage de Roy (24e ). Il s’en suit une série d’opportunités pour le Racing qui enchaîne par Caci, qui passe en revue la défense côté gauche avant de centrer en retrait. Briot s’interpose à nouveau (25e ). Un centre fuyant de Weissbeck est manqué de peu par Benkaïd (29e ).

Les hommes de Farid Fouzari tiennent bon et ne sont pas loin d’ouvrir le score quand sur un contre, la balle revient à Gonel esseulé au point de penalty. L’ailier visiteur écrase trop sa frappe que Schmittheissler va cueillir sans problème. Caci bute encore sur un Roy impeccable (39e ).

Le jeu baisse un peu d’intensité à la reprise et sous les yeux de José Guerra. Prix-les-Mézières semble reprendre du poil de la bête. Et le prouve sur un contre, quand Bilal lâche une frappe qui rase le montant gauche de Schmittheissler (51e ). Les occasions ne sont pas légion. Une reprise de Benkaid finit largement au-dessus.
Et Zohi surgit

Mais le Racing finit par trouver la faille. Au départ, Benkaïd s’infiltre dans la surface mais ne trouve pas de solution devant une défense aux aguets. Il tergiverse mais Zohi surgit et ajuste Roy, impuissant sur le coup (65e ). Les Ardennais tentent de revenir dans les dernières minutes mais Schmittheissler dégage des poings un coup-franc bien placé de Leclerc. Le Racing l’emporte finalement par le plus petit des scores et entame de belle manière la reprise au Stadium de Molsheim.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Lun 20 Fév - 11:43

Nancy B   1 - 2  Strasbourg B
Un quart d’heure de folie

Les jeunes strasbourgeois sont allés s’imposer hier après-midi chez leurs homologues nancéiens.
 
Le Racing ne tarde pas à ouvrir le score. Après une grosse opportunité manquée par Busin, Reppert a profité d’un dégagement à l’emporte-pièce pour trouver Benkaïd dont la tête décroisée a fait mouche (0-1, 8e ).
L’ASNL a eu la chance de revenir très vite au score. Cette fois, Busin n’a pas manqué la cible (1-1, 14e ). Mais les Bas-Rhinois ont répondu du tac au tac. Après avoir enfilé la tenue de passeur, Reppert, bien esseulé, s’est mué en buteur pour tromper Menay d’un plat du pied imparable (1-2, 16e ).
Les Strasbourgeois
tiennent le bon bout
Emmené par Quentin Othon au milieu de terrain, le Racing a ensuite fait parler sa puissance et son métier. Il a laissé le contrôle du jeu aux jeunes Nancéiens pour mieux les piquer en contre. Profitant d’une passe ratée sur la ligne médiane, Benkaïd a d’ailleurs bien failli tuer tout suspense (57e ).
Handicapée par la sortie sur blessure de Mabella, l’ASNL a poussé jusqu’au bout pour égaliser. Mais ses tentatives d’approche se sont avérées trop brouillonnes et précipitées. Busin a néanmoins hérité d’une belle opportunité, mais il a buté sur Schmittheissler. En fin de match, après que Menay a sauvé son équipe sur une frappe croisée de Benkaid, Nancy a obtenu deux autres possibilités. Mais Luvualu et Bassi sur coup franc n’ont pas trouvé le cadre. Et l’espoir d’accrocher le dauphin strasbourgeois s’est définitivement envolé…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Sam 25 Fév - 18:08

17e journée
Samedi le 25/02/2017

Strasbourg B    5 - 0     Biesheim
17e journée
Samedi le 25/02/2017

Strasbourg B    5 - 0     Biesheim

Un Racing puissance 5

Le RC Strasbourg II n’a jamais tremblé dans ce match maîtrisé de bout en bout face à Biesheim (5-0).

« Le Racing était logiquement au-dessus, on a tenu 30 minutes avant de prendre deux buts qu’on aurait pu éviter. Mais aujourd’hui, on était en-dessous de tout, on a fait un non match. »

Yohann Grosperrin ne cherche pas d’excuses, il tente plutôt d’expliquer les raisons de ce revers que rien ne laissait prévoir après une demi-heure de jeu.

Jusque-là, le Racing, certes dominateur, ne s’était pas créé la moindre opportunité. Mais c’est Weissbeck, bien actif sur la droite du terrain qui pose la première banderille à la sortie d’une belle combinaison avec le remuant Kevin Zohi. Carnovale sauve une première fois son équipe (27e ’).

Il sera moins heureux à la 35e ’quand Benkaid s’arrache au milieu de plusieurs défenseurs pour l’ouverture du score (35e ’). Biesheim ne s’en était pas encore remis que déjà North doublait la mise.
Zohi, bel agitateur

A la récupération d’un corner de la droite, il trompe Carnovale d’un tir tendu qui va se figer sous la transversale. Avant la pause, Mangane donne quelques frayeurs à ses coéquipiers mais c’est finalement une action de toute beauté entre Benkaïd et Zohi qui souleva une vague d’applaudissements dans le Stadium. Les deux formations retournent au vestiaire et le Racing a fait l’essentiel en peu de temps.

La timide réaction des Haut-Rhinois offre une occasion à Viana à la 55e ’, mais Schmittheisler n’est guère inquiété. Dans la foulée, une nouvelle action amorcée par le feu-follet Zohi sur la gauche du terrain revient à Nouma Oum qui ne cadre cependant pas sa frappe (58e ’).

Le Racing se fait de plus en plus pressant, la reprise acrobatique de Benkaïd est déviée en corner. Weissbeck à son tour loupe le cadre (63e ’) mais les efforts des Strasbourgeois sont récompensés sur une magnifique reprise de volée de Zohi suite à un centre parfait de North (68e ’). La messe est dite pour les joueurs d’Hervé Milazzo, mais ils ne sont cependant pas au bout de leur peine.
Au bout du compte, ça fait 5-0

La réaction d’orgueil signée Jacquat (83e ’) aurait peut-être mérité un meilleur sort, c’est au contraire le Racing qui alourdit le score sur un nouvel exploit de Zohi (4-0) avant que Benkaid n’y aille lui aussi d’un but magnifique et ne donne le coup de grâce à des haut-Rhinois bien pâles offensivement.

« J’ai l’impression que l’entraînement sur herbe a alourdi les jambes des joueurs, on était moins bien que les autres fois. On n’a pas mis de tempo, pas de pressing, ce qu’on a vu dans les autres matchs, on ne l’avait pas aujourd’hui » analyse François Keller. Au bout du compte, ça fait quand même 5-0.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Dim 5 Mar - 5:58

RC Strasbourg II – Pagny (3-0)
Le Racing déroule

On jouait à peine depuis six minutes et déjà le tableau d’affichage indiquait 2-0 pour le Racing.
Les joueurs de Pagny, pris dans la bourrasque qui portait les attaquants devant la cage de Delafraye, avaient à peine vu le ballon.
Kevin Zohi, par deux fois, a enrhumé la défense mosellane avant de servir sur un plateau, son compère Benkaïd, qui n’avait plus qu’à pousser le cuir derrière la ligne.
On se demandait alors à quelle sauce les visiteurs allaient être mangés, d’autant que le Racing continuait à créer le danger devant la cage de Delafraye.
Nouma Oum, à la reprise d’un excellent centre de Meyer était tout près de rajouter un 3e but, la balle, déviée au passage, passant de peu au-dessus de la transversale (11e ).
Et sur le corner, le centre-tir vicieux d’Othon rebondit sur le haut de la barre, après un ultime sauvetage du gardien visiteur. Le vent violent gênait visiblement les acteurs, mais Zohi ne s’en laisse pas conter et va une fois de plus solliciter Delafraye qui sauve du pied dans un dernier réflexe (15e ).
La première occasion – la seule de cette première période – pour Pagny intervient à la 23e sur une reprise de Diaby qui n’est pas cadrée.
Puis le Racing en remet une couche et dans la minute suivante, une fusée de Weissbeck fait mouche. Delafraye ne peut rien sur le missile du Strasbourgeois, qui avait retrouvé son poste de prédilection.
Le Racing déroule et se montre encore dangereux à la 35e par Reppert qui perd son face-à-face avec le gardien Mosellan. Ce dernier est encore décisif devant Zohi (37e ) avant que Benkaid ne croise trop sa frappe sur un nouveau un contre un avec Delafraye (43e ).

Le festival Benkaïd

En seconde période, le vent s’est calmé et le Racing a lui aussi levé le pied. Les visiteurs se montrent plus entreprenants sans pour autant inquiéter la belle machine strasbourgeoise.
Zohi reste toujours aussi dangereux et Benkaid se montre maladroit sur sa frappe (56e ), quand il n’est pas stoppé par Delafraye.
Le même Benkaid se montre encore dangereux à la 70e , mais son but est annulé pour hors-jeu. E à la 74e , c’est le cerbère visiteur qui sauve du pied une balle de but de l’ex-Colmarien.
Dans un sursaut d’orgueil, Pagny se crée la seule opportunité de la seconde mi-temps par Terzic qui reprend à bout portant de la tête un centre de Donisa, Schmittheisseler réalise une superbe parade (90e +1).
Voilà le Racing à deux points du leader, à trois jours du grand derby contre Vauban. Un match en retard que le Racing disputera ce mercredi soir sur le Stade Émile Stahl.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Dim 12 Mar - 5:31

Lunéville     2 - 1    Strasbourg B
Les buts : Caromel (33e , 72e ) pour Lunéville ; N’Doye (14e s.p.) pour le RC Strasbourg II.
Les avertissements : Kaya (50e ), Bezon (64e ), Duminy (74e ) à Lunéville ; North (31e ), Zohi (58e ) au RC Strasbourg II.
RC STRASBOURG II : Hilaire, Dos Santos, North, Aaneba, Shiashia, Othon (Reppert, 47e ), Cacci, N’Doye, Sacko (Bekkouche, 81e ), Zohi (Ruiz, 81e ), Benkaid.

Mauvaise surprise
 À l’issue d’un match dominé par les performances des gardiens de but, Bracigliano à Lunéville et Hilaire à Strasbourg, c’est le Racing II qui fait la mauvaise affaire.

Strasbourg débute le match comme à l’aller, “essorant” les Lunévillois avec son rythme effréné. Acculés dans leur camp, incapables de tenir la balle, les locaux prennent l’eau. Mais Bracigliano, en claquant une frappe de Cacci (8e ) maintient son équipe à flot. Pas pour longtemps. Car après un penalty de Duminy repoussé par Hilaire (10e ), N’Doye transforme un autre penalty (0-1, 14e ). La domination alsacienne se dissipe ensuite malgré une frappe de Zohi détournée par Bracigliano (26e ).

Dans la difficulté, Lunéville s’appuie sur un gardien inspiré. Strasbourg aussi. Car Hilaire est décisif face à Caromel et Kaya (28e , 32e ). Mais il ne pourra rien sur ce corner dévié par Duminy et remisé par Poirot sur la tête de Caromel (1-1, 33e ).

À la reprise, Strasbourg perd prématurément son capitaine, Othon, blessé. Hilaire réalise un autre exploit devant Duminy (56e ). Cinq minutes plus tard, Bracigliano imite son alter ego sur une frappe de Sacko (61e ) avant de s’envoler sur une tête d’Aaneba (65e ). Et, après une intervention (un peu trop) tranchante de Bezon, ‘‘Genna’’ bloque, en deux temps, le penalty de Sacko (68e ).

Lunéville a le vent dans le dos. D’ailleurs, sur un nouveau coup franc de Kaya, Caromel aimante le cuir et marque d’un tir en pivot (2-1, 72e ). Malgré une légère poussée alsacienne, Lunéville verrouille et s’impose.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Ven 17 Mar - 5:39

Othon regarde devant
Deuxièmes derrière le Sporting Schiltigheim, les joueurs du Racing comptent sur ce derby bas-rhinois pour retrouver leur trône de leader. Pour cela, ils peuvent compter sur l’expérimenté Quentin Othon.
Il y a dix jours, après sa probante victoire sur le terrain de Vauban, le Racing II avait pris la tête de son groupe. Pour une courte durée puisque trois jours plus tard et la défaite à Lunéville, Schiltigheim et à une moindre mesure Haguenau sont revenus dans la course.
Demain à Molsheim, c’est un nouveau derby qui se profile pour les coéquipiers de Quentin Othon: la venue de Haguenau qui se situe comme un tournant de cette fin de saison.

« Chacun a envie de finir le plus haut possible »

Avec six points d’avance sur les Haguenoviens, le Racing II restera quoi qu’il arrive (au moins) deuxième au classement. Mais les jeunes Strasbourgeois entendent bien se remettre en marche après le faux pas de Lunéville.
« Cette équipe nous avait déjà posé des problèmes au match aller, on savait à quoi s’en tenir », commente Quentin Othon. Mais il veut vite passer à autre chose, le derby de samedi venant à point nommé pour entamer une nouvelle série qui risque d’être excitante jusqu’à la fin du championnat.
Pour des raisons réglementaires, le Racing II ne pourra prétendre à l’accession en CFA mais qu’à cela ne tienne, l’envie de finir sur la plus haute marche du podium est dans ses objectifs.
« Chaque footballeur a envie de gagner lorsqu’il monte sur un terrain, chacun a envie définir le plus haut possible », insiste celui qui a côtoyé l’élite avec le Racing avant de s’exiler à Troyes où il a disputé 68 matchs entre 2012 et 2014.
De retour à la Meinau, connue à l’âge de 15 ans quand il a intégré le centre de formation, le natif de Montreuil-sous-Bois compte bien encore connaître quelques sensations, au Racing ou ailleurs.
À bientôt 29 ans (il les fêtera dans dix jours), Quentin Othon est heureux de son rôle de « grand frère » dans le groupe strasbourgeois de CFA2. « Je me sens très bien au sein de ces jeunes, ils ont tous envie de bosser. Et moi, j’aime ce métier, le fait de m’entraîner tous les matins et de disputer des compétitions le week-end me motive toujours autant ».
Alors, ce samedi au Stadium de Molsheim, l’ex-Troyen sera encore au milieu de ses troupes, avec son esprit compétiteur pour tenter de prendre le meilleur sur Haguenau.
Une victoire laisserait les visiteurs à 9 points, autrement dit le Racing II prendrait une belle option pour rester sur le devant de la scène. « Ce ne sera pas un match comme les autres, Haguenau c’est différent, c’est un derby. Pour le gagner, on doit continuer sur cette dynamique tout en mettant plus d’intensité. » Mais le capitaine strasbourgeois est persuadé que Haguenau va jouer avec beaucoup d’impact physique. « À nous d’être là dans les duels pour pouvoir imposer notre jeu. »

Objectif haut niveau

Il y a quelques mois, à la fin de son contrat dans l’Aube, le Racing lui avait (ré) ouvert ses portes. Quentin Othon est conscient qu’il a su saisir une opportunité pour se relancer. « Mon objectif c’est de retrouver le haut niveau, je sais que c’est de plus en difficile de trouver un club ». En attendant il donne le meilleur de lui-même au milieu des « petits bleus » pour finir à la meilleure place possible. « Tout le groupe va dans ce sens, c’est une certitude ». Haguenau est prévenu.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Dim 19 Mar - 5:43

  19e journée
Samedi le 18/03/2017

Strasbourg B   2 - 2   Haguenau
Mi-temps : 0-1. Stadium de Molsheim. 300 spectateurs environ. Arbitre M. Bar assisté de MM. Schauer et Klein.
Les buts : Nouma Oum (50e ), Bekkouche (87e ) pour le RC Strasbourg II ; Giesi (43e sp), Sow (46e ) pour Haguenau.
Les avertissements : Meyer (42e ), Nouma Oum (48e ) au RCS II; Falk (12e ), D. Bey (36e ), Mastronardi (87e ) à Haguenau.
Les expulsions : Solvet (52e ) pour le RCS II ; D. Bey (58e ) et Kenney (59e ) pour Haguenau.
RC STRASBOURG II : Hilaire - Weissbeck, Meyer (Ruiz 81e ), Shiashia, Solvet - Othon (cap), Nouma Oum (Bekkouche 51e ), Caci (Attohoun 84e ) - Sacko, Zohi, Benkaid.
HAGUENAU : Ebede - Kenney, Falk, D. Bey, Mastronardi - Ngueni, Rosenfelder (Koch 90+1), J. Bey - Giesi (Hayef 79e ), Bur, Sow (Metzger 61e ).
Des rouges… et un nul
La réserve du Racing a arraché l’égalisation au bout d’un match marqué par trois expulsions.

C’était écrit. On a vu venir de loin l’égalisation arrachée à la 87e par Bekkouche au terme d’une action confuse : cela faisait dix bonnes minutes que les Strasbourgeois faisaient le siège de la surface de réparation des joueurs de Haguenau, dont les efforts pour préserver la marque à neuf contre dix auront été vains. Pourtant, la bande à Phlippe Knobloch peut avoir des regrets, car elle a eu le match entre ses mains pendant longtemps.
Deux expulsions coup sur coup

Maintenus en vie par une grosse parade de leur gardien Ebede dès la première minute puis par la barre transversale sur une reprise mal contrôlée de Caci (15e ), les Haguenoviens virent finalement à la pause en tête. Grâce à un penalty transformé par Giesi (43e ), sur une faute en position de dernier défenseur du Strasbourgeois Meyer, bien heureux du récent abandon de la double-peine, sans lequel il aurait terminé son match prématurément.

Déterminés à revenir à trois points de leurs adversaires du jour, les Haguenoviens enfoncent le clou dès le retour des vestiaires. Profitant d’une défense persuadée d’un hors-jeu, Sow s’en va tromper tranquillement Hilaire (46e ). C’est à ce moment-là que le match va prendre une tournure un peu folle : Nouma Oum réduit d’abord la marque d’une belle frappe placée (50e ), avant que son coéquipier Solvet prenne un rouge direct pour un tacle mal maîtrisé (52e ). Une aubaine pour Haguenau ? Pas vraiment, puisque les joueurs de Philippe Knobloch vont perdre coup sur coup Dylan Bey (58e ) et Mathias Kenney (59e ), expulsés tous les deux. Deux minutes plus tard, Mastronardi aurait pu faire le break mais trouve sur son chemin la transversale d’Hilaire. La suite, on la connaît. Et une chose est sûre, elle ne plaît pas au coach de Haguenau, Philippe Knobloch, assez remonté dans les vestiaires contre les décisions du corps arbitral. Ses joueurs, frustrés dans les dernières minutes par l’égalisation strasbourgeoise, peuvent quand même se consoler : le nul de Schiltigheim leur permet de rester dans la course à la montée. Mais il ne faudra plus laisser de points en route…
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  67120 le Jeu 23 Mar - 5:40

Coupe d’Alsace (16e de finale) La réserve du Racing efficace
 Illkirch Graffenstad  1 - 4    Strasbourg Rcsa 2
 Les buts : Manguele (45e +1) pour la FAIG ; Madihi (3e ), Matondo (16e ), Bekkouche (31e ) Reppert (78e ) pour le Racing II
Avertissements : El Mansouri (44e ), Kientzler (70e ) à la FAIG ; Matondo (52e ) au Racing II
RACING II : Hilaire, Jacquat, Meyer, Matondo, Bakria, Othon, Bekkouche, Caci, Attohoun, Ruiz, Madihi (Ambri, Sylla, Reppert)
 
La réserve du Racing, avec trois buts inscrits à la pause, n’a pas tremblé face à la FAIG, hier soir en seizième de finale de la Coupe d’Alsace. Au prochain tour, les Strasbourgeois affronteront une autre équipe de DH, Hégenheim.

Les visiteurs entament le match pied au plancher : Othon, le capitaine strasbourgeois, lance Madihi en profondeur. Ce dernier conclut son face-à-face (0-1, 3e ).
Avec la mainmise sur ce début de rencontre, la réserve du Racing va être logiquement récompensée d’un deuxième but au quart d’heure de jeu. Si Touaffek, le gardien illkirchois, remporte son duel, le corner qui s’en suit profite au grand défenseur central strasbourgeois, Matondo, qui marque de la tête au point de penalty (0-2, 16e ).
Pas le temps de souffler pour les locaux qui encaissent un troisième but peu de temps après. À la suite d’un mauvais renvoi de la défense illkirchoise, Bekkouche, l’ailier visiteur, enroule puissamment son ballon en première intention et trouve le petit filet opposé (0-3, 31e ).

La FAIG se rebiffe mais manque de réalisme

Les blancs et noirs vont se rebiffer juste avant la mi-temps et vont être récompensés pour leurs efforts. Bien servi en profondeur, Manguele décoche une puissante frappe croisée qui ne laisse aucune chance au portier adverse, et laisse un petit espoir à ses coéquipiers de renverser la tendance dans ce match face aux pensionnaires de CFA 2 (1-3, 45e +1).
Dans la continuité de leur fin de première période, les locaux bousculent sérieusement leurs adversaires et ne sont pas loin à plusieurs reprises de réduire la marque.
Sur un centre en force de Manguele, Godel contrôle le ballon au second poteau et arrive à le glisser en dessous du gardien visiteur, mais ce dernier arrive miraculeusement à bloquer le cuir juste avant qu’il ne rentre dans le but.
Ou encore quand Kayser profite d’une erreur strasbourgeoise pour s’en aller défier Hilaire, mais c’est bien ce dernier qui remporte son duel et permet à son équipe de conserver son avance au score.
L’envie est débordante mais celle-ci est plombée par un cruel manque de réalisme.
Reppert, l’attaquant strasbourgeois, va doucher les espoirs des banlieusards en fin de match : parti à la limite du hors-jeu, il s’en va tromper Touaffek, impuissant (1-4, 78e ).
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2963
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'équipe réserve du RCS

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum