Les matchs amicaux du Racing

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les matchs amicaux du Racing

Message  67120 le Dim 30 Juil - 5:39

Gros plan sur les recrues Corgnet monte en puissance
Six des sept recrues de l’intersaison du Racing ont été alignées au coup d’envoi, hier soir à Dijon. Benjamin Corgnet s’est montré particulièrement à son avantage dans l’entrejeu.
Hormis le défenseur Pablo Martinez, touché au dos et laissé au repos ce week-end, toutes les recrues estivales du Racing étaient titulaires pour ce dernier match amical, laissant clairement supposer qu’il en sera de même samedi prochain à Lyon, pour le coup d’envoi de la saison en L1. Globalement, ils s’en sont bien sortis.

  BINGOUROU KAMARA.
– L’ancien gardien de Tours s’est montré rassurant à tous les niveaux, et notamment sur sa ligne au travers de deux parades remarquables, d’abord sur une frappe sèche de Haddadi (37e ), puis en jaillissant dans les pieds de Jeannot (47e ). Il a encore sauvé son camp en fin de match en stoppant une reprise de Lang (85e ). À son aise également dans le jeu aérien, le nouveau portier du Racing (20 ans) semble prêt à découvrir la L1 le week-end prochain.

  KENNY LALA.
– Son match a très mal démarré, avec une drôle de passe en retrait aérienne qui a bien failli se muer en but contre son camp dès la 6e. Mais par la suite, le latéral gauche a su mettre le pied quand il le fallait, n’hésitant pas à filer dans son couloir quand l’occasion se présentait. Premier transfert de l’été alsacien, dès le 12 juin, l’ancien Lensois peut certainement apporter plus encore offensivement. Gageons que ce n’est qu’une question de temps.
Da Costa marqué des points

  JONAS MARTIN.
– Pour son premier match sous le maillot strasbourgeois, la recrue phare du Racing a été plutôt discrète en première période, conséquence logique d’un manque d’automatismes avec ses nouveaux partenaires. Mais le milieu de terrain de 27 ans est affûté physiquement et a été plus en vue après la pause, se montrant beaucoup plus disponible et se projetant volontiers vers l’avant.

  BENJAMIN CORGNET. – C’est l’homme du match côté Racing. Bien dans ses crampons dans son ancien jardin du stade Gaston-Gérard, le milieu offensif strasbourgeois a été quasiment dans tous les bons coups, alternant passes précises et dribbles bien sentis, symboles d’une montée en régime à la fois physique et technique. Mis au placard à Saint-Etienne avant de rallier l’Alsace cet été, Corgnet n’a visiblement rien perdu de son talent. Ce garçon a du ballon et la Meinau devrait s’en rendre compte très rapidement.

  NUNO DA COSTA. – L’ancien Valenciennois ne réussit pas tout ce qu’il entreprend, mais c’est le lot de tous les attaquants : qui ne tente rien n’a rien ! Da Costa a frappé au but à plusieurs reprises, manquant de peu d’ouvrir le score à la 68e d’une reprise en extension dans un angle fermé. Très remuant, pas vilain techniquement et auteur de quelques coups reins étonnants, l’international cap-verdien a marqué des points en Côte d’Or.

  IDRISS SAADI. – Il s’agissait de sa première avec le Racing et il est évidemment beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions à son sujet. De la prestation du nouveau n°9 strasbourgeois, on retiendra d’abord son envie de bien faire, même s’il a été malheureux dans la plupart de ses choix, et ses appels en profondeur. Si ses coéquipiers l’ont rarement trouvé, Saadi s’est néanmoins procuré l’une des plus belles occasions du match en tentant un lob audacieux de 20 bons mètres, sauvé sur sa ligne par Yambéré (7e ).
Retrouvailles pour Dall’Oglio

Acteur majeur de la remontée du Racing en D1 au terme de barrages épiques en 1992, Olivier Dall’Oglio a depuis fait son petit bonhomme de chemin. Entraîneur en chef du Dijon FCO depuis 2012 après avoir été l’adjoint de Patrice Carteron, l’ancien latéral droit du RCS a fait remonter le club bourguignon dans l’élite en 2015-2016 avant de l’y maintenir de haute lutte l’an dernier (16e ). Hier soir, il rencontrait pour la première fois son ancien club en tant que coach. S’il n’a pas spécialement coché la date de ses retrouvailles avec la Meinau (le 20 janvier prochain lors de la 22e journée de Ligue 1), le technicien de 53 ans avoue qu’il y retournera « avec un immense plaisir », après y avoir vécu « l’une des plus belles émotions de [sa] carrière ».
Corgnet de retour au pays

De retour à Dijon, le club qui l’a révélé au plus haut niveau, Benjamin Corgnet a été accueilli comme il se doit par son ancien public et par quelques figures déjà présentes du temps où il évoluait en Côte-d’Or. Le milieu de terrain strasbourgeois y a joué de 2010 à 2012, avec notamment la montée en L1 en 2011, avant de prendre de la direction de Lorient puis de Saint-Etienne, pour atterrir cet été en Alsace.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3200
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matchs amicaux du Racing

Message  67120 le Lun 31 Juil - 5:22

Racing 4
UNFP 1


Stade municipal d’Illkirch. Temps chaud, bonne pelouse. 600 spectateurs environ. Mi-temps : 3-1. Arbitre : M. Bouillé.

Les buts : Bahoken (5e , 17e ), Sacko (33e ), Zohi (65e ) pour le Racing ; Malfleury (36e ) pour l’UNFP.

RACING : Oukidja – Aaneba, Grimm, Caci, Makutungu (Sylla 77e ) – Sacko, Gonçalves, Nogueira, Zohi (Matondo 66e ), Bahoken (Segura 82e ) – Blayac. Entr. : Thierry Laurey.

UNFP en 1re mi-temps : Bertrand – Babiloni, Ines, Gace, Fall – Sawadogo, Ekobo, Chamed – Malfleury, Alo Efolou, Legras. En 2e mi-temps : L’Hostis – Zubar, Ekobo, Gace (Ines 72e ) – Vandam, Douniama, Othon, Fall – Fortes, Leo, Gamboa. Entr. : Serge Romano.
Une balade avant de se lancer
Le Racing n’a pas tremblé pour dominer les chômeurs de l’UNFP. Jérémy Grimm, Stéphane Bahoken et quelques autres ont fait preuve de suffisamment de sérieux pour incarner des solutions crédibles dans les semaines à venir.
Ce n’était pas la sortie la plus significative du week-end pour le Racing, plus attendu la veille, à Dijon où il a tenu tête à l’un de ses futurs concurrents en Ligue 1.

Mais l’équipe bis alignée par Thierry Laurey hier a réalisé ce qu’on attendait d’elle, face à l’UNFP pour le dernier rendez-vous préparatoire au championnat qui s’ouvre samedi.
Le suspense enterré en une demi-heure

Elle a gagné en tordant d’entrée une opposition disparate et a pu initier l’ombre de quelques doutes dans l’esprit d’un coach qui devra trancher. Il ne devrait néanmoins pas y avoir un grand suspense par rapport à l’équipe alignée à Lyon, samedi. Ils seront dix du nul décroché en Bourgogne, décroché samedi, avec Pablo Martinez, Salmier et Seka se disputant une place dans l’axe défensif aux côtés du capitaine Mangane.

Mais l’entraîneur du Racing sait qu’il aura quelques solutions de rechange. Hier, il s’agissait de se disputer des places sur le banc et ils sont quelques-uns à avoir garanti leur strapontin. Ihsan Sacko et Stéphane Bahoken devant, Anthony Gonçalves au milieu, Jérémy Grimm derrière, ont donné d’entrée le la et les chômeurs de l’UNFP en ont bavé. Et la tendance n’a pas tardé à se dessiner.

Au terme d’un jeu en triangle avec Blayac et l’arrière Cédric Makutungu, à l’essai en provenance de Lille où il a fait sa formation, Bahoken a parfaitement piqué son ballon au-dessus du gardien pour l’ouverture du score.

La suite a été à l’avenant, Bahoken ne s’est pas privé pour convertir un joli service de Sacko dans la profondeur en passe décisive d’un intérieur du pied précis. Si le duo Alo Efolou-Malfleury a donné un peu de fil à retordre à l’arrière-garde alsacienne, la défense de l’UNFP s’est révélée trop permissive pour qu’un quelconque suspense réapparaisse.

Sacko, au terme d’un numéro en solo sur le côté gauche de la surface conclu d’une frappe croisée, s’est chargé de l’enterrer définitivement, juste après la demi-heure de jeu.

Le Racing se retrouvait dans un fauteuil, s’est un peu endormi et Malfleury, d’une splendide frappe des 25 mètres, sous la barre, en a profité.

Les protégés de Laurey ont eu tendance à gérer leur fatigue face à un adversaire complètement renouvelé à la pause. La deuxième version de l’UNFP s’est d’ailleurs appuyée sur trois anciens Strasbourgeois, puisqu’Eugène Ekobo, Quentin Othon et Ladislas Douniama étaient alors de la partie.

Néanmoins, il a fallu une énorme boulette de L’Hostis, qui s’est complètement troué sur un passe en retrait pour animer les débats. On exagère un brin car Oukidja a sorti deux interventions inspirées devant le remuant Gamboa, fermant bien l’angle dans un face-à-face, détournant un coup franc aux 20 mètres, qui partait sous la barre. Et Blayac a tenté un retourné hors cadre, sur un centre de Nogueira.
« Ils ont montré qu’on pouvait compter sur eux »

Le week-end s’avère au final fructueux pour un Racing qui a une idée de son onze de départ et quelques solutions dans sa manche. « On a pris le match par le bon bout, a apprécié Thierry Laurey. Il y avait tout de même beaucoup de joueurs qui sont susceptibles de jouer en Ligue 1 de notre côté. Ils ont respecté les jeunes avec qui ils évoluaient et ont montré qu’on pouvait compter sur eux. »

Ce matin, côté Racing, il n’apparaît donc pas vraiment angoissant de se rappeler qu’une saison ne se limite pas à onze éléments.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3200
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matchs amicaux du Racing

Message  67120 le Mer 23 Aoû - 14:17

Face au SV Sandhausen à Seltz le 1er septembre
Trêve internationale oblige, deux semaines vont séparer la rencontre programmée ce dimanche 27 août face à l’EA Guingamp de la réception d’Amiens le week-end du 9 septembre. Pour palier cette période sans compétition, le Racing jouera un match amical face au SV Sandhausen, pensionnaire de 2° Bundesliga le vendredi 1er septembre à 18h30. Cette opposition se déroulera au Stade Saint Etienne de Seltz situé à une quarantaine de minutes de Strasbourg.
Entrée : 8€
5€ pour les enfants (de 10 à 14 ans)
SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3200
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matchs amicaux du Racing

Message  67120 le Jeu 31 Aoû - 19:55

RCSA-SV Sandhausen : « Bien travailler »


Le Racing va profiter de la trêve internationale pour disputer une rencontre amicale face aux Allemands du SV Sandhausen (2e Bundesliga), ce vendredi, à 18 h 30, au stade St-Etienne de Seltz.

L’équipe alsacienne peut s’attendre à une opposition de choix. Le SV Sandhausen est un club en pleine évolution qui se fait petit à petit sa place dans le football allemand. Le SVS a accédé à la deuxième division de son pays il y a cinq ans et son début de saison est des plus encourageants. Après quatre journées, Sandhausen pointe à la cinquième place avec sept points (deux victoires, un nul, une défaite).

Pour Thierry Laurey, cette rencontre doit permettre de « donner du temps de jeu à certains » mais aussi de « corriger deux ou trois petites choses qui n’ont pas fonctionné ». « C’est l’occasion de bien travailler » résume le coach du RCSA qui sera privé de plusieurs éléments. Outre les joueurs partis en sélection (Bingourou Kamara, Bakary Koné, Nuno Da Costa et Idriss Saadi), Benjamin Corgnet (laissé au repos) et la dernière recrue, Dimitri Foulquier (petite alerte musculaire lors du dernier entraînement), manqueront à l’appel.
SO
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3200
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matchs amicaux du Racing

Message  67120 le Ven 1 Sep - 5:46

Pour élargir sa palette
Pour meubler la trêve internationale, le Racing affronte un pensionnaire de la D2 allemande, Sandhausen, avec l’idée d’élargir le groupe sur lequel Thierry Laurey peut compter.
La Ligue 1, ce n’est pas que le strass et les paillettes le week-end, l’attention de tout l’Hexagone féru de ballon rond poussé avec une certaine dextérité. C’est aussi un petit moment de solitude lors de la trêve internationale.
Le Racing ne fait que redécouvrir l’élite du foot français, il n’en reste pas moins privé d’un bon tiers d’équipe engagé sur le front international ces jours-ci et il en sera de même au début du mois d’octobre. Bingourou Kamara (espoirs), Idriss Saadi (Algérie), Nuno Da Costa (Cap-Vert) et le nouveau Bakary Koné (Burkina Faso) sont loin de l’Alsace ces temps-ci. Il s’agit néanmoins de ne pas donner l’impression d’être en vaca nces au reste de la bande.
« Quelques choix contraints et forcés »
Un match amical a donc été programmé, ce soir, à Seltz, contre un pensionnaire de la D2 allemande, le SV Sandhausen plutôt bien parti dans un championnat qu’il a entamé avec deux victoires en quatre matches. Thierry Laurey ne compte pas aborder le rendez-vous par-dessus la jambe.
Après un moins de compétition, son groupe a plutôt tenu la route. Mais, en plongeant dans l’inconnu, l’entraîneur s’est débord appuyé sur les joueurs qui lui inspiraient la plus confiance. Et d’autres ont dû se contenter de miettes.
Alors que Benjamin Corgnet préserve son genou, que Dimitri Foulquier a été contrarié par quelques pépins musculaires, et qu’Aaneba et Zohi sont concernés par les échéances en National 3 ce week-end, le staff technique n’aura pas l’embarras du choix, mais ce n’est pas nécessairement pour lui déplaire.
« On sera dans quelques choix contraints et forcés, souligne Thierry Laurey. Mais si certains ont démarré fort, il est normal de donner du temps de jeu à d’autres, avec quelques-uns qui reviennent de blessure. »
Stéphane Bahoken et Vincent Nogueira, de retour après s’être soignés, ont une carte à jouer. Ils ne seront pas de trop dans un groupe qui se limite à 16 joueurs. « Anthony Caci sera avec nous puisqu’il a été expulsé avec la réserve et sera suspendu, indique encore l’entraîneur des Bleus. La saison passée, on avait vécu une opposition intéressante face à Karlsruhe. Je m’attends à un match du même type. Avec les clubs allemands, ce n’est pas vraiment un match amical. Ce sera dur. En face, il y aura de la course et du mouvement. »
Il y a un peu moins d’un an, de l’autre côté de la frontière, les Strasbourgeois s’en étaient bien sortis face au KSC, qui a fini par tomber au 3e échelon. Le Racing est plutôt le favori mais cela n’apparaît pas essentiel. « Le résultat n’a pas une grande importance, conclut Thierry Laurey. On veut travailler sur ce uqe l’on a en tête et pouvoir compter sur tout le monde. » Le but du soir, en résumé, est de pouvoir, à terme, élargir sa palette.
Racing – Sandhausen. Stade Saint-Étienne de Seltz. Coup d’envoi à 18h30. Le groupe strasbourgeois : Oukidja, Bonnefoi – Lala, Mangane, Salmier, Martinez – Gonçalves, Grimm, Caci, Lienard, Nogueira, Martin, Aholou – Sacko, Terrier, Blayac, Bahoken.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3200
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matchs amicaux du Racing

Message  67120 le Ven 1 Sep - 19:48

Match amical : le Racing mène 1-0 contre Sandhausen à la pause
Pour meubler la trêve internationale, le Racing Strasbourg dispute en cette fin d’après-midi à Seltz un match amical contre le SV Sandhausen, 5e de Bundesliga 2 après quatre
A la pause, les hommes de Thierry Laurey mènent 1-0 grâce à un but inscrit à la 19e minute par leur meneur de jeu Jonas Martin, d’un plat du pied droit avec la complicité du poteau gauche rentrant, après une première frappe contrée de Martin Terrier. L’ancien Sévillan a même failli récidiver sept minutes plus tard, mais a catapulté une puissante volée du droit sur la transversale (26e).
Les Strasbourgeois ont assez largement dominé les Allemands durant ces quarante-cinq minutes initiales. Mais ces derniers ont néanmoins failli égaliser dans le temps additionnel sur un raid de Haji Wright. L’attaquant américain s’est joué de Yoann Salmier, mais est venu buter sur Alexandre Oukidja, auteur d’un arrêt décisif de la… face.
L’équipe du Racing en première mi-temps : Oukidja – Gonçalves, Salmier, Martinez, Lala – Grimm, Lienard – Sacko, Martin, Terrier – Blayac (cap). Entraîneur : Thierry Laurey.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3200
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matchs amicaux du Racing

Message  67120 le Sam 2 Sep - 5:42

Racing 1
Sandhausen 0

Stade Saint-Étienne de Seltz. Mi-temps : 1-0. Arbitre : Franck Schneider. 1600 spectateurs. Avertissement : Schuhen (35e ) à Sandhausen.
Le but: Martin (19e ).

RACING: Oukidja – Gonçalves, Salmier, Martinez (Mangane 46e ), Lala (Caci 46e ) – Grimm, Lienard – Sacko (Bahoken 46e ), Martin (Nogueira 46e ), Terrier (Aholou 46e ) – Blayac (cap). Entr.: Thierry Laurey.

SANDHAUSEN: Schuhen – Gipson, Kister (Karl 46e ), Knipping, Rossbach (cap) – Stiefler, Förster (Jansen 46e ), Zejnullahu – Wright, Sukuta-Pasu (Derstroff 62e ), Aygünes (Höler 66e ). Entr.: Kenan Kocak.
.
Toujours bon à prendre
Si les débats n’ont pas été renversants, le Racing s’est imposé hier à Seltz en amical face à Sandhausen, 5e de Bundesliga 2 (1-0). En pleine trêve internationale, ce succès ne peut pas lui faire de mal
Sans ses sélectionnés (Bakary Koné, Idriss Saadi, Nuno Da Costa et Bingourou Kamara), Benjamin Corgnet (qui a reçu une infiltration dans le genou en début de semaine), Dimitri Foulquier (blessé au quadriceps) et Ernest Seka (toujours en quête d’un club), le Racing a disposé de Sandhausen au petit trot hier à Seltz (1-0).

Thierry Laurey voyait dans ce match amical l’occasion de meubler la trêve internationale et d’élargir le champ des possibles au sein de son groupe. Autrement dit, il souhaitait donner du temps de jeu et une opportunité de se montrer à ceux qui n’en avaient guère eu le loisir, voire pas du tout, lors des quatre premières journées de Ligue 1. De fait, comme un match amical face à un voisin allemand n’a en général d’amical que le nom, a fortiori quand l’adversaire pointe au 5e rang de Bundesliga 2, le Racing a trouvé au stade Saint-Étienne un sparring-partner idéal. L’équipe allemande s’est montrée peu encline à se laisser manœuvrer.
Un test avec trois défenseurs centraux

Les partenaires de Jérémy Blayac, qui retrouvait le brassard de capitaine – Kader Mangane avait pris place sur le banc avant d’en sortir à la pause –, ont assez nettement dominé la première période, dans leur habituelle organisation en 4-2-3-1. Et sur une frappe contrée de Martin Terrier, Jonas Martin a logiquement concrétisé leur emprise d’un plat du pied droit ouvert, avec la complicité du poteau gauche rentrant (19e ). Le milieu de terrain a même été tout près de doubler la mise sept minutes plus tard lorsque sa volée surpuissante a secoué la transversale (26e ).

Mais dans le temps additionnel de ce premier acte (45e + 1), l’avant-centre du club allemand, Haji Wright, a rappelé les Bleus et Alexandre Oukidja à la vigilance. L’Américain a enrhumé Yoann Salmier avant de venir buter sur le portier bas-rhinois, aligné en l’absence de Kamara. Le gardien strasbourgeois, sitôt la reprise, a encore remporté un second duel face à Wright parti dans le dos de Caci (55e ), et peut légitimement revendiquer une part du court succès strasbourgeois.

Au cours de la seconde période, Thierry Laurey a expérimenté un inédit système en 3-5-2. « Cette défense à trois défenseurs axiaux ( Salmier, Mangane, Caci ) tient plus du concours de circonstances que d’autre chose, précise le coach. Il était prévu que nos deux latéraux encore valides, Pablo ( Martinez ) et Kenny ( Lala ), joueraient 45 minutes et c’est tout. Ensuite, nous nous sommes retrouvés avec plus de milieux et c’est pour ça que j’ai aligné cette défense. Je voulais voir ce que ça donnait. Ça ne signifie pas que je l’utiliserai en championnat. En tout cas, pas avec ces centraux-là, ni avec ces joueurs de couloir, même s’il était intéressant de tester Antho ( Gonçalves ) au poste de latéral droit. »

Le 2e acte de ses hommes a été plus laborieux. Plus entreprenant, Sandhausen a distillé quelques ballons chauds devant le but d’Oukidja, mais sans se montrer excessivement dangereux. Plus que sur la courte victoire de ses troupes, l’entraîneur bas-rhinois préfère s’attarder sur le temps de jeu offert à certaines de ses ouailles. « Pas un peu, mais 90 minutes, à l’exception de Stéphane ( Bahoken ) et Vincent ( Nogueira ) qui revenaient de blessure et dont on savait qu’ils ne pourraient pas jouer tout le match. »

Les Bleus vont désormais pouvoir s’atteler à la réception d’Amiens samedi prochain à la Meinau pour un duel attendu entre promus qu’un tout petit point sépare au classement.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3200
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matchs amicaux du Racing

Message  67120 le Mer 27 Sep - 5:22

En amical à Fribourg le jeudi 5 octobre
Pour meubler la nouvelle trêve internationale qui se profile la semaine prochaine, le promu strasbourgeois en Ligue 1 disputera un match amical à Fribourg le jeudi 5 octobre à 15h30. Après six journées de Bundesliga, le club badois est 16e et barragiste.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3200
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matchs amicaux du Racing

Message  67120 le Jeu 5 Oct - 5:47

Amical : Fribourg - Racing (15h30)
Séance de rattrapage

Avant une deuxième quinzaine d’octobre corsée, Le Racing dispute un match amical cet après-midi à Fribourg. Cette rencontre face au15e de Bundesliga, tombe à pic, malgré les absences, pour travailler les bases.
Ils n’avaient pas franchi la frontière le 1er septembre. Pour affronter Sandhausen (Bundesliga 2) lors de la précédente trêve internationale, les Strasbourgeois s’étaient arrêtés à Seltz où ils s’étaient imposés 1-0 (but de Jonas Martin).

Un mois plus tard, Thierry Laurey et sa troupe traverseront le Rhin cet après-midi. Direction Fribourg, son centre de formation précisément, où, ils meubleront cette deuxième pause dans la saison par une autre rencontre amicale face à un club allemand.
« Fribourg est une équipe bien groupée, très agressive »


L’opposition sera un cran plus relevée, puisque le voisin badois, remonté en Bundesliga en 2016, y émarge toujours. Grâce à sa première victoire dimanche à domicile contre Hoffenheim lors de la 7e journée (3-2), l’équipe de Christian Streich est même sortie de la zone rouge (15e ). En 2016-2017, elle avait créé la sensation en s’offrant la 7e place.

À peine rentré de Dijon, l’entraîneur strasbourgeois a jeté un œil attentif à Fribourg – Hoffenheim. « Hoffenheim a ouvert le score, mais Fribourg est une équipe bien groupée, très agressive. Dès qu’elle a pris les devants, elle est devenue très difficile à jouer. Elle va nous poser des problèmes. Tant mieux, c’est ce que nous recherchons. Début septembre, nous avions montré de bonnes choses dans l’esprit contre Sandhausen. J’espère qu’il en ira de même à Fribourg. Nous avons eu la possibilité d’aller à Mayence aussi. Nous avons choisi Fribourg parce que c’était plus près et plus pratique. J’aurais aimé jouer vendredi. Mais les deux clubs allemands préféraient jeudi. Ce n’est pas grave. Après un entraînement vendredi, les joueurs bénéficieront de leur week-end de repos. »

Thierry Laurey a choisi d’emmener tous les valides, dont Pablo Martinez, remis de sa lésion au mollet gauche. Le capitaine Kader Mangane, qui a écourté la séance d’hier pour une douleur au mollet droit, fera l’impasse par précaution.

Trois à quatre jours de repos devraient suffire à le remettre sur pied. Le coach du Racing sera également privé des internationaux (Bakary Koné, Bingourou Kamara, Martin Terrier) et des blessés ou convalescents (Dimitri Foulquier, Abdallah Ndour, Ismaël Aaneba, Duplexe Tchamba). « Ça va beaucoup tourner, annonce Laurey. Certains ont joué avec la réserve dimanche (*) et vont enchaîner. En prévision de notre deuxième quinzaine d’octobre chargée (OM le 15, Nice le 22, Saint-Étienne en Coupe de la Ligue le 25 et Angers le 28) , c’est bien que tout le monde garde ou retrouve le rythme. »

Malgré les absences, Thierry Laurey, qui a disséqué à la vidéo le nul de samedi à Dijon (1-1), va surtout insister sur le jeu collectif.

« Je trouve que le nul était mérité et que, dans ce que nous avions la volonté de faire, c’était plutôt bien. En revanche, dans ce que nous avons produit, disons, pour être gentil, que ça l’était beaucoup moins. Nos déplacements sont souvent bons. Mais la passe n’arrive jamais. Il y a toujours un truc qui déraille, dans le contrôle, l’orientation, les choix. »

Une manière de sous-entendre qu’il sera cet après-midi aussi – sinon plus – soucieux de la copie rendue que du résultat.

Le groupe strasbourgeois : Oukidja, Bonnefoi – Seka, Salmier, Martinez, Lala, Caci – Gonçalves, Grimm, Aholou, Nogueira, Lienard, Martin, Corgnet – Blayac, Saadi, Bahoken, Da Costa, Sacko, Zohi.

Fribourg – Strasbourg (15h30). Möslestadion (5400 places). 75, Waldseestrasse à Fribourg. Ouverture des portes à 14h30. Entrée : 6 euros (gratuit pour les moins de 6 ans).

(*)Stéphane Bahoken, Anthony Gonçalves, Vincent Nogueira, Yoann Salmier lors du succès 3-0 contre Prix-les-Mézières.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3200
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matchs amicaux du Racing

Message  67120 le Jeu 5 Oct - 17:39

SC Fribourg 1
Racing Strasbourg 2

Un Racing à réaction
Après une première mi-temps bien terne, le Racing a décroché la victoire sur la pelouse de Fribourg. Entré à la pause, Stéphane Bahoken a signé son retour en égalisant, sur un centre de Corgnet. Nuno Da Costa a forcé la décision dans les derniers instants.
Lors du match amical qui meuble sa trêve internationale, le Racing a pris son temps pour se mettre en route. Thierry Laurey avait dans l'idée de relancer quelques joueurs, de peaufiner quelques automatismes. Il pouvait faire grise mine à la pause, puisque ses protégés ont été menés de la tête et des épaules en première périiode. Fribourg, pensionnaire de la Bundesliga, a logiquement mené, Oukidja étant contraint d'intervenir sur des frappes de Kent (25e), de Ravet et de Kubler (29e). Aussi l'ouverture du score en faveur de l'équipe allemande, sur un coup franc de Koch, repris au second poteau par Kubler, n'a-t-elle rien eu d'immérité.

Après la pause, le visage du Racing a radicalement changé et Bahoken, à la réception d'un centre de Corgnet, a matérialisé la transformation. Si Petersen, sur un centre parfait du brillant Kent, a loupé l'immanquable au point de penalty en envoyant le ballon dans les nuages, les Bleus ont insisté. Martin a envoyé au-dessus un centre de Gonçalves (70e), Gikievicz a envoyé au-dessus de la transversale (76e). C'est finalement Nuno Da Costa qui a fait pencher la balance en faveur des visiteurs. Sorti hors de sa surface, Gikievicz a complètement raté son dégagement de la tête et Nuno Da Costa a envoyé le ballon dans le but vide. Même lors d'un match amical, la victoire ne fera pas de mal à un Racing qui a le match de Marseille, à la Meinau, en ligne de mire, dimanche en huit.
FRIBOURG. Möslestadion. Mi-temps : 1-0. Arbitre : Marcel Göpferich (Bad Schönbronn). Un millier de spectateurs environ. Temps ensoleillé. Pelouse en bon état. Avertissement : Koch (78e) à Fribourg.

Les buts : Koch (20e) pour Fribourg ; Bahoken (54e), Da Costa (89e) pour Strasbourg.

Fribourg : Gikiewvicz – Koch, Schuster (cap, Haberer, 64e), Stanko – Kübler, Guédé (Kleindienst, 57e), Höfler (Günter, 64e), Bulut (Kath, 46e) – Kent, Petersen (Niederlechner, 80e), Ravet (Terrazzino, 80e). Entraîneur : Christian Streich.

Strasbourg : Oukidja – Seka, Salmier (Caci, 64e), Martinez (Aholou, 46e), Lala (Nogueira, 46e) – Gonçalves, Grimm, Lienard (Martin, 46e) – Sacko (Corgnet, 46e, Zohi, 87e) – Saadi (Bahoken, 46e), Blayac (cap, Da Costa, 64e). Entraîneur : Thierry Laurey.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 3200
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les matchs amicaux du Racing

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum