Echos du Racing

Page 16 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Aller en bas

Re: Echos du Racing

Message  67120 le Dim 11 Mar - 5:43

Une infirmerie qui se remplit De la casse en cascade
L’infirmerie du Racing, vide il y a un mois, affiche de nouveau complet. Samedi à Toulouse, le promu sera privé de Kader Mangane, Kenny Lala, Martin Terrier et Dimitri Foulquier, blessés, mais aussi de Jérémy Grimm, suspendu. Anthony Gonçalves et Nuno Da Costa sont incertains.
C’était début février. Pour la première fois en 2017-2018, l’infirmerie du Racing, “squattée” depuis le 3 mai 2017 par Abdallah Ndour, victime ce jour-là d’une fracture tibia-péroné de la jambe droite à l’entraînement, était déserte. Tous les Bleus avaient repris la compétition ou les séances collectives, même les blessés longue durée comme Ndour donc, mais aussi Benjamin Corgnet, absent depuis sa dernière titularisation à Dijon fin septembre et opéré du genou gauche.

Mais contre Troyes le 11 février à la Meinau (2-1), le capitaine Kader Mangane s’est déchiré le quadriceps gauche. De nouveaux pensionnaires sont ensuite venus lui tenir compagnie en salle de soins.

Samedi à Toulouse, pour la 30e journée de Ligue 1, Thierry Laurey sera ainsi privé de cinq joueurs au moins. Mangane va devoir patienter « encore trois ou quatre semaines avant d’être opérationnel », selon le médecin du Racing François Piétra. Jérémy Grimm et Kenny Lala sont suspendus pour accumulation de cartons jaunes. Le deuxième, sorti avant-hier contre Monaco, risque d’être éloigné des terrains un bon moment. « On verra quand il aura passé des examens en début de semaine, mais pour Toulouse, c’est mort, officialise François Piétra. Il souffre d’une déchirure à l’ischio-jambier. Il ne sera pas rétabli avant – au mieux – la réception de Metz (le 1er  avril). Peut-être plus tard. »

Martin Terrier, remplacé à la pause face aux Monégasques, souffre lui aussi d’une petite pointe à l’ischio et « ne sera pas prêt pour Toulouse », complète un François Piétra qui confirme aussi le forfait au Stadium de Dimitri Foulquier, victime d’une déchirure à l’adducteur mercredi à l’entraînement et déjà out face à l’ASM.

L’attaquant Nuno Da Costa, absent depuis trois matches pour une inflammation à l’adducteur, et le milieu droit Anthony Gonçalves, forfait contre Monaco pour une pointe au mollet, sont, eux, incertains pour le déplacement dans la Ville Rose. Le “doc” met clairement « un point d’interrogation » sur la participation de l’international cap-verdien et précise à propos de l’ancien Lavallois. « Il va faire un examen lundi. On verra ce que ça donne. On espère que ce sera positif. Peut-être reprendra-t-il dans la semaine. Pour Toulouse, ce n’est pas injouable. Mais s’il y a un doute, nous ne prendrons pas de risque. »

En revanche, Jonas Martin, contraint de rejoindre le banc avant-hier peu après l’heure de jeu à cause d’une béquille au genou gauche, devrait être prêt au Téfécé.
« Je ne me réfugie pas derrière les blessures »


« Toutes les blessures sont tombées rapidement pour diverses raisons, constate Thierry Laurey sans se lamenter. Est-ce lié à la période ? C’est possible. Depuis le début de l’année, nous nous entraînons sur synthétique, sur des terrains gelés et, depuis quelques jours, sur des pelouses qui redeviennent grasses. Ces changements de surface provoquent des lésions sur certaines musculatures. Bien sûr que je préférerais avoir tout le monde, mais je ne veux pas me réfugier derrière ça. On a suffisamment de joueurs. Si j’en ai beaucoup, c’est mieux. Si j’en ai moins, je m’adapte. Je ne me pollue pas l’esprit avec ça. J’essaie de bâtir la meilleure équipe possible avec ce que j’ai sous la main. »

Pour compenser cette hécatombe, l’entraîneur strasbourgeois peut toutefois compter sur les rentrées d’Abdallah Ndour, de retour en équipe première – il est entré à la 82e au relais de Lala –, et Benjamin Corgnet qui en est déjà à deux apparitions en championnat.

« Ils ne sont pas prêts à jouer un match entier, tempère-t-il. Ça ne sert à rien de mettre en péril leur physique et l’équipe. Mais ça m’offre au moins de vraies solutions en cours de match. Abdallah a été absent neuf ou dix mois, Benjamin, quatre ou cinq. Il leur faut un peu de temps. D’autant que contre des équipes moins huppées, mais qui mettront sans doute plus d’engagement, ce sera encore plus dur. Pour eux, la vraie reprise se fera à partir de Metz. »

Le Racing, lui, espère que la reprise, en termes de résultats, interviendra quinze jours plus tôt, dès samedi du côté de Toulouse.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4130
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos du Racing

Message  67120 le Lun 12 Mar - 5:17

La lutte pour le maintien Un moindre mal
Comme le Racing, les autres mal classés de la Ligue 1 n’ont pas brillé ce week-end. La bande à Laurey ne paye pas trop cher son échec face au champion monégasque qui a ouvert la 29e journée.
Les escargots du championnat n’ont pas mis en route leur turbo et le promu strasbourgeois s‘en est sorti à bon compte après septième défaite en dix matches sur son cycle retour. Dans sa lutte pour le maintien, il conserve une petite marge qui évidemment se réduit.

Mais l’affaire aurait pu être pire. Si la bande à Laurey ne pourra pas toujours compter sur les autres, elle a pu se frotter les mains devant les défaites de Troyes à Nantes, de Metz à Paris et de Toulouse face à l’OM, et la maigre récolte d’Angers, d’Amiens ou encore de Lille. S’il ne s’agit pas toujours de se réjouir du malheur des autres, les soucis des Nordistes pourraient d’ailleurs avoir quelques conséquences dans le bas du classement.

L’envahissement de la pelouse du stade Pierre-Mauroy et les scènes de violence qui s’y sont déroulées devraient avoir des conséquences, dès jeudi, avec une instruction devant les instances disciplinaires qui pourraient suspendre l’enceinte ch’ti, voire donner match perdu aux Dogues.

Le Racing n’en récolterait pas pour autant un sésame pour une saison 2018-2019 en Ligue 1. Il se doit d’envisager la récolte de la dizaine de points nécessaire pour rempiler parmi les meilleurs dès samedi, à Toulouse. Un échec dans la Ville Rose aurait assurément des conséquences angoissantes puisque son hôte le dépasserait au classement, en un soir où Amiens et Troyes s’affronteront.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4130
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos du Racing

Message  67120 le Mer 14 Mar - 6:00

En rangs clairsemés
Si le Racing est dans le dur en termes de résultats, ses joueurs le sont également sur le plan physique avec l’accumulation de matches à haute tension dans une période plutôt éprouvante en matière de terrain et de climat. Ainsi, quelques incertitudes entourent le groupe amené à défier Toulouse, samedi.

Le Racing devra se passer de quatre joueurs, Dimitri Foulquier et Kader Mangane, blessés, Jérémy Grimm, suspendu, et Kenny Lala, suspendu et blessé. Ce dernier devrait être éloigné des terrains pendant quatre à cinq semaines en raison d’une déchirure à la cuisse.

Quatre éléments habitués au groupe ne se sont pas non plus entraînés hier. Si Jonas Martin gère une béquille à la cuisse qui ne devrait pas empêcher sa participation à la 30e journée de Ligue 1, les participations de Martin Terrier (cuisse), Anthony Gonçalves (mollet), Nuno Da Costa (adducteur) sont plus hypothétiques.

Le premier, pas loin du forfait, devait passer de nouveaux examens hier après-midi, quand les deux autres effectueront des tests aujourd’hui et demain pour mesurer leur capacité à être alignés. La trêve internationale qui suivra le match du Stadium ne sera pas de trop.

Le staff technique a ainsi exclu l’organisation d’un match amical d’autant plus que des matches officiels sont programmés pour la réserve, en National 3 durant la période (face à Metz II aujourd’hui, à Sarre-Union samedi, face à Amnéville le 25 mars et à Sarreguemines le 28). Il n’est pas exclu que l’un ou l’autre pro renforce l’équipe de François Keller ponctuellement.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4130
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos du Racing

Message  67120 le Mer 14 Mar - 18:12

Un cadre out plusieurs semaines ?
 Titularisé à 28 reprises cette saison en Ligue 1, Kenny Lala fait figure d'homme fort au sein de la défense du Racing Club de Strasbourg. Hélas pour lui, l'ancien joueur du Paris FC, Valenciennes ou encore Lens est à l'infirmerie.
Selon L'Alsace, le joueur du Racing souffre d'une déchirure au niveau de la cuisse et devrait être absent entre quatre et cinq semaines. Un vrai coup dur pour le promu dans la course au maintien, à n'en pas douter.
foot national
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4130
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos du Racing

Message  67120 le Ven 23 Mar - 6:06

Les échos de la Meinau
OPTIMISME POUR TERRIER, FOULQUIER ET DA COSTA. – Absents respectivement depuis une, deux et quatre rencontres, Martin Terrier (ischio-jambier droit), Dimitri Foulquier (adducteur droit) et Nuno Da Costa (adducteur droit) devraient être opérationnels pour le derby du dimanche 1er  avril à la Meinau contre Metz.
Le premier a eu droit ce jeudi à une préparation individualisée en marge de l’effectif. « Je dois encore faire le point avec le doc, mais ça devrait aller pour Metz », a-t-il indiqué en regagnant les vestiaires. Foulquier et Da Costa sont, eux, partis courir ensemble. « C’est en bonne voie, assure le latéral droit. On espère être dans le groupe pour le derby. »
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4130
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos du Racing

Message  67120 le Mer 11 Avr - 5:41

Terrier : saison (presque) terminée

L’échographie passée lundi par Martin Terrier   après sa sortie sur blessure à la 53e  minute à Angers a donné son verdict. L’attaquant du Racing souffre d’une déchirure « très nette » à l’adducteur droit et sera absent « de quatre à six semaines », comme il l’a indiqué hier après sa séance de soins à la Meinau. « Sur un appui en poursuivant un Angevin, j’ai ressenti une vive douleur. Si tout se passe bien, j’aurai peut-être une chance de disputer le dernier match à Nantes le 19 mai. Sinon, ma saison sera terminée. »

Aholou : décision aujourd’hui ?

Victime d’une entorse de la cheville droite à Angers et contraint de céder sa place à la pause, le milieu défensif Jean-Eudes Aholou a confié hier avoir « toujours mal » et expliqué que la décision concernant sa participation au match de samedi contre Saint-Etienne serait « prise ce mercredi avec le “doc” (François Piétra). » Son entraîneur Thierry Laurey souhaite, lui, attendre la fin de semaine avant de se prononcer définitivement. Mais le forfait du nouvel international ivoirien semble probable.

Da Costa en reprise

Absent depuis un mois et demi à cause de pépins successifs – inflammation de l’adducteur droit pour le dernier en date –, Nuno Da Costa est en phase de reprise. « Il devrait pouvoir revenir s’entraîner rapidement, sans doute avant la fin de semaine », annonce son coach. L’attaquant cap-verdien devrait toutefois être trop juste pour la venue des Verts, tout comme Kader Mangane, éloigné des terrains depuis sa déchirure du quadriceps le 11 février contre Troyes.
Le défenseur central sénégalais a terminé son travail de réathlétisation et participe désormais en partie aux séances collectives. « Je n’en peux plus d’attendre, mais j’ai encore besoin de l’aval du “doc” ». Kenny Lala (déchirure à l’ischio-jambier droit contre Monaco le 9 mars) et Vincent Nogueira (douleurs dorsales) sont toujours indisponibles.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4130
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos du Racing

Message  67120 le Mar 24 Avr - 5:23

Les échos du Racing
À plus ou moins long terme

Sur une série de neuf matches sans victoire, le Racing file un mauvais coton. La défaite à Amiens, assez logique, rappelle la nécessité de hausser le curseur même si la situation des Strasbourgeois reste enviable pour certains.
 ❏ JOKER. – C’est le charme du championnat à trois vitesses qui s’organise depuis le mois d’août dernier. Les positions se sont un peu figées désormais.

Il y a un quatuor de tête, intouchable pour le reste de la bande. Il y a leurs poursuivants, lointains, à la lutte pour les strapontins – les 5e  et 6e  places qualificatives pour la C3 –, ou pensionnaires d’un ventre mou pas nécessairement inconfortable.

Et il y a ceux qui souquent ferme pour éviter les trois dernières places. A priori, ils sont sept dans cette galère, dont le Racing, sans victoire à son tableau de chasse depuis neuf rencontres, avec un bilan de quatre nuls et cinq défaites.

En d’autres circonstances, ils auraient pu se retrouver complètement dans les choux, largués au classement, plombés par la catastrophique série. Sauf que ses voisins de palier n’ont pas décollé.

Les hommes de Laurey n’ont perdu qu’un point sur Caen, trois sur Toulouse, quatre sur Metz, seul Angers ayant allégrement éclairé son horizon avec 15 points en neuf matches.

Les Bleus ont même pris deux points supplémentaires d’avance sur Troyes et un sur Lille sur la période.
Marc Keller se fâche

Au final, la véritable mauvaise affaire du week-end est d’avoir contribué au maintien d’Amiens, sûr de rempiler la saison prochaine en Ligue 1.

❏  KELLER HAUSSE LE TON. – Le président Marc Keller n’est pas du tout satisfait des récents résultats de ses troupes. Il l’a fait savoir via une interview sur le site officiel du club.

« Après Saint-Etienne, j’étais déçu. Après Amiens, je suis en colère, a notamment souligné le président. Ce que j’ai vu à Amiens en matière de manque d’engagement n’est pas acceptable ».

Et d’ajouter : « Ce serait une grave erreur de continuer à compter sur les échecs des autres. À cette heure, nous avons encore les cartes en main mais nous allons les jeter au feu si nous reproduisons un match comme celui d’Amiens. Nous sommes encore dans une position qui nous permet d’envisager le maintien mais elle est très fragile. »

Pour la réception de Nice, Marc Keller compte « sur une prise de conscience collective pour réaliser le match que j’espère. Un match de guerriers et rien d’autre ».

❏ RETROUVAILLES.
– Dans les couloirs de la Licorne, Ernest Seka et Emmanuel Bourgaud ont passé un long moment pour échanger.

Le défenseur strasbourgeois et le milieu de terrain amiénois, qui n’avait pas été retenu pour l’échéance du week-end, ont un passé commun vendéen, au Poiré/Vie, de 2011 à 2013.

❏ SUPPORTERS. – Joueurs et staff technique n’étaient vraiment enchantés de la tournure du voyage à la Licorne. Et les regrets ont concerné les supporters, venus en nombre pour soutenir leurs favoris, assez contrariés au coup de sifflet final.

« On a la chance qu’ils soient présents, a souligné Anthony Gonçalves. Eux étaient là. On a hâte d’être contre Nice pour se racheter. »

❏ GRAND ORAL. – Il y a l’avenir sportif, immédiat, qui se jouera à travers « quatre finales » comme Benjamin Corgnet a défini les quatre matches au programme jusqu’au 19 mai. Il y a un avenir à plus long terme. Et la réunion du jour, à l’Eurométropole, devant les élus, vaudra son pesant de cacahuètes en la matière.

En effet, Marc Keller, le président du Racing, fera une présentation cet après-midi, du projet de rénovation de la Meinau, pour atteindre une jauge de plus de 33 000 places, évalué à 100 millions d’euros environ.

Cette évolution offrirait la possibilité au club qui s’est bien relevé de sa liquidation judiciaire de 2011 de passer dans une catégorie supérieure, au sein de l’élite française.

❏ SANS PLEA.
– Le Racing ne s’en plaindra pas. Alors qu’elle se doit d’arracher les ultimes points indispensables à son maintien, l’équipe strasbourgeoise aura un épineux problème de moins à gérer, samedi, à la Meinau.

En effet, Alassane Plea est suspendu pour la 35e journée de championnat pour une accumulation de cartons jaunes. Lucien Favre devra dont se passer de son co-meilleur buteur (14 buts en L1). Reste à mettre sous l’éteignoir Mario Balotelli et quelques autres.

❏ À ILLKIRCH. – Pour la reprise de l’entraînement, aujourd’hui, le Racing rompt avec ses habitudes. Il sera sur la pelouse de la FAIG, à Illkirch-Graffenstaden à 10h.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4130
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos du Racing

Message  67120 le Sam 5 Mai - 6:01

Ndour, saison terminée
IL N’EST ENTRÉ QU’À LA 90E MINUTE , samedi dernier contre Nice à la Meinau (1-1). Mais quelques instants ont suffi à Abdallah Ndour pour ressentir une vive douleur à la cuisse. Pour le latéral gauche du Racing, le verdict est, après examens médicaux plus poussés, sans appel. Son entraîneur Thierry Laurey l’a communiqué hier à la sortie de l’entraînement : « Il souffre d’une élongation. Sa saison est terminée. »
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4130
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos du Racing

Message  67120 le Mar 22 Mai - 5:14

le point au Racing Premier jalons
L’entraîneur du Racing, Thierry Laurey, a procédé à des entretiens individuels, hier, pour évoquer le bilan sportif de chacun de ses joueurs. Des onze en fin de contrat, quatre pourraient prolonger l’aventure.
Les cinq grosses semaines de vacances envisagées pour les joueurs du Racing ont véritablement commencé hier. En effet, les 29 éléments de l’effectif avaient un dernier rendez-vous avec leur entraîneur pour entendre un bilan sportif de fin de saison.
« Apporter de l’expérience au groupe et le rajeunir »
Initialement, chaque entrevue devait durer une vingtaine de minutes. Finalement, le programme a été chamboulé. Thierry Laurey, qui voulait « faire les choses proprement », en a été quitte pour manger sur le pouce et faire une journée continue.

« Il s’agissait d’un échange par rapport au travail accompli, ce qui a bien marché et un peu moins avec les uns et les autres, a indiqué ce dernier. Mais ce n’est pas pour autant qu’on a pris des décisions définitives. »

L’attention porte, ces temps-ci, dans l’entourage du club, sur les joueurs en fin de contrat. Ils sont au nombre de onze, avec un statut plus ou moins établi mais avec, pour tous, la possibilité d’aller voir ailleurs.

Si les trois joueurs prêtés, Bakary Koné, Dimitri Foulquier et Martin Terrier – le seul à ne pas avoir pris part à un entretien individuel pour des raisons personnelles –, ne devraient plus revoir la Meinau, ils sont quatre parmi les huit autres à avoir la possibilité de rempiler.

Ainsi, le club a laissé la porte ouverte à une prolongation pour Stéphane Bahoken, Landry Bonnefoi, Anthony Gonçalves et Alexandre Oukidja. Dans les départs a priori définitifs, on peut citer Vincent Nogueira, Steve Solvet, Jérémy Blayac et Kader Mangane. Si les deux premiers n’ont guère pu s’exprimer sur le terrain, les deux autres n’ont pas eu des rôles anodins cette saison et celles d’avant.

Blayac va refermer un riche parcours alsacien, essentiel dans la reconstruction du Racing depuis son arrivée en janvier 2014. Sous le maillot bleu, il a cumulé 35 buts en 110 matches officiels et participé activement aux deux montées de 2016 et 2017. Dans la saison du maintien qui s’achève, il a marqué trois buts qui pèsent lourd – deux victoires, contre Rennes et Troyes, un nul à Toulouse – malgré un temps de jeu réduit.

Le capitaine Kader Mangane ne sera plus Strasbourgeois à la reprise, malgré son rôle de rassembleur. Dans la démarche du staff technique, le souci de rajeunir l’effectif peut influer sur la décision à propos de joueurs âgés respectivement de 34 et 35 ans. « À Nantes, dix des dix-huit joueurs sur la feuille de match avaient plus de trente ans, souligne Laurey. Notre souhait est d’apporter de l’expérience au groupe, mais aussi de le rajeunir. »

L’autre grand chantier à venir concerne le poste de gardien de but. Alexandre Oukidja, doublure de Bingourou Kamara sur la ligne de départ à l’été 2017, titulaire pour finir, est invité à rejouer un rôle de… doublure pour un gardien qui serait recruté. « On n’est pas satisfait à ce poste-là, considère encore le coach strasbourgeois. On va essayer d’y être plus performant même si ce sera aussi le cas à d’autres postes. Dans le même sens, un meilleur buteur à sept buts (Stéphane Bahoken, qui pourrait donner sa préférence à un autre club) , ce n’est pas suffisant. »

La titularisation de Bingourou Kamara à Nantes, pour la première fois depuis février, avait pu être interprétée comme une porte de sortie pour Alexandre Oukidja. Il n’en est rien. En fait, le jeune gardien recruté au FC Tours à l’été 2017, auteur d’une saison mitigée, pourrait être prêté comme les cinq jeunes pros de l’effectif, Aaneba, Zohi, Caci, Tchamba et Zemzemi.

Le but est clairement de hausser le niveau de concurrence. Le recrutement strasbourgeois sera conséquent avec « a minima huit ou neuf joueurs », d’après Thierry Laurey.

« Il y a aussi un état d’esprit à améliorer, je voudrais des gagneurs sur le terrain, poursuit-il. L’été dernier, on a dû faire preuve d’ingéniosité puisque la montée n’était pas nécessairement programmée. Le Racing est un grand club mais n’a pas encore une grande équipe. On cherche à améliorer tout ce qui peut l’être. »

En la matière, un renforcement du staff au niveau de la préparation athlétique est à l’étude tandis que les Strasbourgeois bénéficieront de deux stages dans leur préparation, l’un au Touquet, l’autre en Alsace.

Mais avant la reprise du 27 juin, le marché d’été aura officiellement ouvert ses portes. Et il n’est pas à exclure que l’un des 18 joueurs pros sous contrat, aura exprimé des envies d’ailleurs. Et cela animerait sensiblement le mouvement d’un groupe destiné à vivre un radical chamboule-tout en cette intersaison.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4130
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echos du Racing

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 16 Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum