meteo

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

meteo

Message  gil1967 le Ven 10 Jan - 13:47

Avant hier soir chez moi
Tremblement de terre 3 echelle de Richter
Sa secoue bien lol
je suis dans le coin de Bienne en Suisse
avatar
gil1967
d'r junga Mànn
d'r junga Mànn

Messages : 131
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 49
Localisation : nord de l'Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Ven 10 Jan - 14:56

« Nous sommes très nettement au-dessus des normales saisonnières qui devraient être proches de 5° C, janvier étant normalement le mois le plus froid de l’année », indique Stéphane Nedeljkovitch de MétéoNews. Depuis le début de la semaine, la France baigne dans une grande douceur. En Alsace, après avoir atteint lors de la journée de mardi, 14,3° C à Strasbourg, 14,1° C à Colmar et 15° C à Mulhouse, les températures ont connu, mercredi, des pointes au-dessus de 15° C dans le Haut-Rhin. Le thermomètre est ainsi monté jusqu’à 15,5° C à Colmar. À Mulhouse, la température s’est contentée d’un bon 14,4° C, tandis qu’elle ne dépassait pas les 14° C à Strasbourg. Ce temps très doux s’est maintenu au cours de la journée d’hier. Il faisait 11° C en fin de matinée à Strasbourg. a écrit:
De la neige attendue en montagne
Alors que les températures moyennes relevées en janvier sont habituellement de 3,5° C dans la capitale alsacienne, l’écart actuel dépasse les 10°. Mais le record de douceur n’est pas battu, même si « nous n’en sommes pas loin », remarque Stéphane Nedeljkovitch. Le 10 janvier 1991, la température était montée jusqu’à 17,5° C.

La douceur actuelle s’explique par les flux océaniques et les flux d’Afrique qui arrivent sur la France, mais aussi par la présence du vent qui permet de dissiper les nuages. L’air frais du Nord et de Sibérie est pour l’instant bloqué, mais cela ne devrait pas durer.

L’air froid va progressivement s’installer sur l’Alsace. À partir de vendredi, les températures ne dépasseront plus les 10° C. Dimanche, nous serons à la limite des petites gelées matinales et le thermomètre aura plus de mal à grimper en journée. Les températures maximales ne dépasseront pas les 5 à 6° C. Les brouillards auront pour effet de plaquer le froid au sol.

Dès lundi, la neige pourrait tomber au-dessus des 1 200 m et des 1 000 m en soirée. La journée de mardi pourrait être marquée par un net rafraîchissement avec l’arrivée d’un air froid venu du Nord de l’Europe. Le temps sera alors relativement sec. Cependant, les prévisionnistes météo ont encore des hésitations. « Pour l’instant, nous avons deux chances sur trois de basculer vers le froid et une chance sur trois d’avoir un temps de saison, avec des températures hivernales proches de la moyenne », explique Stéphane Nedeljkovitch. Jeudi, des giboulées pluie neige pourraient faire leur apparition en plaine, « mais cela reste à confirmer ».

Cette bascule vers le froid n’est pas surprenante, car les grands froids sur la côte Est des États-Unis induisent un changement sur la masse d’air du Nord. Aussi, « il est assez fréquent que les grands froids de l’autre côté de l’Atlantique se répercutent plusieurs jours après en Europe occidentale. Mais le froid ne sera pas aussi intense qu’il l’a été aux États-Unis », rassure Stéphane Nedeljkovitch. Seule certitude, au cours des prochains jours, notre page météo sera lue avec beaucoup d’attention.
DNA
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Ven 10 Jan - 15:02

DNA
Markstein Dans les Vosges, de l’herbe pour skier


Les stations de sports d’hiver du massif vosgien, côté Alsace, attendent la neige. Ce début d’hiver très doux leur pose problème : il fait 5 à 10 °C là-haut !
Au Markstein (68). – « Nous avons réussi à limiter les dégâts pour l’instant avec autour de 8 000 € de manque à gagner », souligne le président du Syndicat mixte Markstein-Grand-Ballon, Jean-Jacques Weber. « Maintenant on attend le retour du froid et de nouvelles chutes de neige » martèle Jean-Claude Bini, le responsable de la station. « Il y a bientôt un changement de lune, ça va venir… ». L’hiver dernier, la station du Markstein avait ouvert 104 jours entre le 8 décembre et le 7 avril et enregistré 69 403 journées skieurs. Une certitude pour cet hiver, sans un retour rapide de la neige, la saison risque d’être courte a écrit:
Salariés au chômage technique
André Speck qui exploite en partie le Markstein, explique que les canons à neige ne peuvent fonctionner au-dessus de – 3 °C. Voilà dix jours que tout est à l’arrêt. Rien ne tourne, ce qui signifie zéro recettes et un manque à gagner de 80 % sur les congés scolaires de Noël pour les locations et la restauration. Une trentaine de salariés sont au chômage technique. Au Lac Blanc (68). – Hier, la température y était de 10 °C. La station est fermée depuis samedi matin. Les cinquante personnes -moniteurs, employés du télésiège, pisteurs… ont été mis en congés. « Nous avons déjà connu cette situation et nous ne sommes pas démoralisés, indique Christophe Bergamini, directeur de l’office de tourisme de la vallée de Kaysersberg. Des chutes de neige sont annoncées pour la semaine prochaine. Et nous avons encore des réservations pour les vacances de février ». La station, ouverte depuis le 28 novembre, a connu un bon début de saison. « Question recettes, nous sommes même en avance par rapport à d’autres années ». Au Schnepfenried (68). – Depuis le 2 janvier, les remontées mécaniques sont à l’arrêt dans la plus grande station la vallée de Munster. Il faisait autour de 10 °C cette semaine sur ses douze pistes situées entre 1 028 et 1 254 mètres d’altitude. Dotée d’une trentaine d’enneigeurs, la station avait lancé sa saison dès le 30 novembre, avec quelques belles journées d’affluence en fin d’année. Avec 19 jours d’ouverture, le bilan n’est pas encore trop négatif. « On fait le dos rond, sachant qu’on fait habituellement les deux tiers de la saison pendant les vacances de février », remarque Pierre Gsell, le patron du syndicat mixte des stations de la vallée. Un refroidissement serait d’autant plus bienvenu que le Schnepf’a entièrement rénové cet hiver son restaurant Le Panoramic. À quelques pas, le site nordique des Trois Fours a aussi été contraint de fermer en début de semaine, malgré l’apport de neige de culture. Les deux autres stations de la vallée, le Gaschney et le Tanet, attendent toujours d’accueillir leurs premiers skieurs. a écrit:
Les saisonniers s’occupent à d’autres tâches
Au Ballon d’Alsace (68). – Après quelques jours d’ouverture avant les vacances scolaires, tout est fermé à cause du redoux. Les canons à neige ne marchent pas : il fait 7 °C au sommet ! Tout est au ralenti et par rapport à l’an passé, la station fait 60 % de moins sur l’alpin et le fond… La dizaine de saisonniers travaillent à autre chose (couper du bois, travaux dans les bâtiments, gestion des gîtes), mais ça ne les occupe que deux jours par semaine chacun… Les congés payés sont pris à l’avance. Au Champ du Feu (67). – Les pistes ont été ouvertes du 7 au 22 décembre… mais depuis, plus rien, explique Christophe Amoros, responsable d’exploitation. Des démarches ont été engagées pour une mise au chômage technique partiel du personnel. « Ne pas avoir eu de neige durant cette période de vacances scolaires, c’est pour nous assez terrible, c’est la période la plus forte. C’est 10 000 journées skieurs perdues ». Hier, il faisait 5 °C, pas question donc de faire fonctionner les canons à neige. La station en est déjà fortement équipée. Elle a encore acheté deux lances et une turbine cette année. Au total, la seule station du Bas-Rhin dispose de 41 machines. a écrit:

avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Dim 19 Jan - 11:22

INTEMPERIES Trois départements du Sud-Est toujours en alerte orange
19/01/2014

Les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes et le Var restent ce dimanche matin en alerte orange pour pluies et inondations, mais les cours d’eau varois, au niveau préoccupant, ont amorcé une décrue à la faveur de l’accalmie de la nuit
Département le plus touché, le Var, théâtre d’inondations meurtrières en juin 2010, observait une baisse du niveau du Gapeau, de la Nartuby et de l’Argens Aval, «à la limite du débordement» après trois jours de précipitations qui ont provoqué «une saturation de sols», a annoncé la préfecture dans un communiqué.

Seul l’Argens Aval demeure à «un niveau très élevé, nourri par ses affluents, et notamment l’Aille».

Les pluies annoncées dans la journée «devraient ponctuellement contrarier la baisse attendue», prévient toutefois le sous-préfet de permanence, Boris Bernabeu, qui recommande donc «une grande vigilance, à proximité notamment des cours d’eau, et de limiter ses déplacements».

Par précaution, la ville d’Hyères avait procédé samedi soir à l’évacuation d’une centaine d’habitants dans un quartier menacé par la montée des eaux du Gapeau, mais ils ont pu regagner leur domicile dans la nuit, selon la mairie qui reste en alerte.

Météo-France, qui maintient la vigilance orange sur les trois départements jusqu’à 13 h, prévoit d’»assez fortes pluies» dans la matinée.

«Ces pluies ne sont pas particulièrement intenses, mais sur le Var et les Bouches-du-Rhône elles sont encore régulières et durables. Les intensités attendues restent comprises entre 2 et 6 mm par heure, avec donc des cumuls encore prévus de 30 à 40 mm», précise l’organisme dans son bulletin du matin.

Pour l’ensemble de l’épisode, ces cumuls atteindront «souvent 50 à 80 mm, localement 120 mm dans l’intérieur des Alpes-Maritimes et, dans l’intérieur du Var, 100 à 150 mm».

Les pompiers ne signalent ce dimanche matin aucune intervention particulière liée à cet «épisode méditerranéen», qui a provoqué samedi à Marseille l’annulation de la rencontre de football de L1 OM-Valenciennes.

Dans les Alpes-Maritimes, affectées depuis vendredi par des intempéries, de nombreuses routes restent coupées à cause d’éboulements ou de chutes d’arbres.

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a appelé samedi «à la prudence» dans ce département, particulièrement sur «les petites routes de montagne», qui présentent des «risques très sérieux de glissement de terrain».

«Une étude très rapide aura lieu de toutes les demandes» de déclaration d’état de catastrophe naturelle, a promis M. Valls. Une réunion interministérielle se tiendra à Paris le 28 janvier à ce sujet, selon le conseil général.

Le président (PS) de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Michel Vauzelle, proposera de son côté «une aide exceptionnelle d’urgence le 21 février, à l’occasion de la prochaine assemblée plénière, afin de venir en aide aux habitants et à l’économie de ce territoire durement touchés».

Un éboulement de plus de 150 m3 de roches bloque l’accès aux villages de Saint-Etienne de Tinée et d’Isola et aux stations d’Auron et d’Isola 2000, dans la vallée de la Tinée.

Des travaux de purge de la paroi éboulée «se poursuivront» ce dimanche, a précisé la métropole Nice Côte d’Azur, ajoutant que «la route ne pourra être rouverte vraisemblablement avant le milieu de la semaine prochaine», des travaux de pose de cloutage et de grillages étant «nécessaires».

Les élèves de l’école des neiges d’Auron et du collège Jean Franco de Saint-Etienne de Tinée ont pu être évacués grâce à un convoi sécurisé samedi en début d’après-midi, selon le conseil général.

Dans l’arrière-pays mentonnais, l’une des zones les plus concernées par les glissements de terrain, les villages perchés de Gorbio et Sainte-Agnès sont difficilement accessibles.

La ville de Nice a interdit l’accès aux plages et à un sentier littoral. Des arbres sont tombés et de nombreuses voies sont impraticables.
DNA
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Mer 22 Oct - 11:22

Premiers flocons sur le Grand Ballon

Les premiers flocons de neige sont tombés cette nuit, notamment au sommet du Grand Ballon, où la RD431 est verglacée. Voici les premières photos de ce paysage blanchi, en attendant d'autres images...
Alsace.

avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Mar 2 Déc - 20:21

Bas-Rhin Premières neiges : les conducteurs appelés à la vigilance par la préfecture du Bas-Rhin
En raison des premières chutes de neige annoncées par Météo-France pour le département du Bas-Rhin, les conducteurs sont appelés à la vigilance par la préfecture dans un communiqué diffusé en fin d'après-midi.

Voir ci-dessous l'intégralité du communiqué de la préfecture du Bas-Rhin :

"Météo-France annonce les premières chutes de neige pour le département du Bas-Rhin (qui a été placé en vigilance jaune, ndlr).

Un à deux centimètres de neige sont attendus en montagne et quelques flocons en plaine.

Demain matin, les routes pourront être localement glissantes. Les conducteurs sont appelés à la vigilance.

Par ailleurs, en ce début de période hivernale, des conseils utiles sont disponibles sur le site internet de la préfecture du Bas-Rhin :
http://www.bas-rhin.gouv.fr/content/downlo...0en%20hiver.pdf

DNA

avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Lun 29 Juin - 17:39

Déjà vingt-six départements en vigilance orange canicule

Vingt-six départements du sud-ouest, du centre, de l’Ile-de-France et du centre-est sont désormais placés en vigilance orange en prévision d’un «épisode caniculaire précoce et durable» à partir de mardi 14H00, a annoncé lundi Météo France.
Les départements concernés sont ceux des régions Bourgogne, Ile-de-France et Limousin, ainsi que l’Ain, l’Allier, le Cher, la Dordogne, l’Indre, la Loire, le Loiret, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Puy-de-Dôme et le Rhône.
«Cette après-midi et la nuit prochaine les températures restent modérées», indique Météo-France dans un communiqué.
La vague de chaleur, qui a touché lundi le sud de l’Espagne, «va progresser du sud-ouest au bassin parisien et au Lyonnais» et à partir de mardi après-midi «sur ces régions, les températures atteindront des valeurs caniculaires».
Météo-France prévoit des températures maximales souvent au delà de 35 degrés: 37 degrés sont attendus sur Lyon par exemple, tandis que les 40°C seront atteints et parfois dépassés dans le sud-ouest.
«La nuit de mardi à mercredi sera la première nuit avec des minimales souvent au-dessus de 20 degrés», précise l’établissement public.
L’épisode caniculaire s’annonce durable, puisqu’il est probable qu’il se prolonge jusque la fin de semaine, indique le communiqué.
Météo-France souligne que les départements proches de l’Atlantique vont aussi subir mardi et mercredi un pic de chaleur très fort, mais que l’arrivée d’une masse d’air océanique plus fraiche permettra jeudi une baisse importante des températures. Le pic de chaleur ne durant que 2 jours, ces départements ont été seulement placés en vigilance jaune, précise Météo-France.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Mar 30 Juin - 17:33

Canicule:
désormais 40 départements en vigilance orange
Quatorze nouveaux départements situés dans le nord-est et le centre de la France ont été placés en vigilance orange en raison de la canicule, portant à quarante le nombre total de départements concernés


Les nouveaux départements sont les quatre de Franche-Comté, ainsi que l’Aisne, l’Aube, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, le Nord, les Vosges, le Cantal et la Haute-Loire.
«Aujourd’hui mardi, de l’air très chaud remonte d’Espagne, il continuera sa progression vers le nord et le nord-est du pays. A partir de cet après-midi (mardi), sur ces régions, les températures atteignent des valeurs caniculaires», indique Météo-France dans un communiqué, précisant que les maximales en fin d’après-midi avoisineront souvent les 35 degrés.
Le seuil des 40 degrés, ajoute l’établissement public, devrait être dépassé localement dans le Sud-Ouest.
Présenté comme «un épisode caniculaire précoce, durable et d’intensité significative nécessitant une vigilance particulière», la canicule qui s’installe sur une bonne partie de la France devrait se prolonger jusqu’en fin de semaine.
Mercredi après-midi, les maximales devraient à nouveau dépasser les 35 degrés dans de nombreuses régions avec des pics proches de 40 degrés dans le sud de la Champagne, en Bourgogne et dans le Périgord. On attend 39 degrés à Paris.
Vingt-six autres départements du Sud-Ouest, du centre de l’Ile-de-France et du Centre-Est avaient été placés dès lundi en vigilance orange en prévision d’un «épisode caniculaire» débutant mardi à 14H00.
Bien que les départements proches de l’Atlantique subissent également de fortes chaleurs, l’arrivée d’une masse d’air océanique plus fraîche devrait, selon Météo-France, permettre une baisse importante des températures sur ces régions dès jeudi. Ils ont été placés en vigilance jaune, tout comme une bonne partie de la région Midi-Pyrénées où l’influence du vent marin devrait contribuer à limiter la hausse des températures.

Alsace
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Dim 5 Juil - 11:23

Alsace - Canicule 38,3°C à Strasbourg : le record de 1952 est tombé
Le thermomètre a grimpé toute la journée d’hier, dépassant dans l’après-midi à Strasbourg un record datant de 1952 pour un mois de juillet. Des débuts d’incendie ont été maîtrisés chez ARTE et à l’hôpital de Mulhouse. Les plans ozone sont reconduits dans les principales villes d’Alsace.


Le 2 juillet 1952 était historiquement la journée la plus chaude jamais enregistrée à Strasbourg pour un mois de juillet, avec 37,4°C. Record battu hier avec 38,3°C mesurés dans la capitale alsacienne (à la station de Strasbourg-Entzheim), entre 16 h et 18 h. Pour Mulhouse, le thermomètre a affiché un maximum de 36,2°C hier. Le record datant de 1983 pour un mois de juillet (38,8°C) est donc toujours d’actualité. À Colmar-Meyenheim, le mercure a grimpé jusqu’à 38,5°C. Le record absolu de chaleur en Alsace (40,9°C en août 2003) tient toujours.
« Si ça continue comme ça, on aura du mal à faire face »

La chaîne franco-allemande ARTE s’échauffe. – La chaîne franco-allemande a dû interrompre ses programmes de 7 h jusqu’à 12 h 26 en raison d’un incendie dans un local électrique à son siège strasbourgeois. Le feu a été provoqué par une surchauffe liée à la canicule, a fait savoir la direction. Pendant la panne, Arte a diffusé en boucle un interlude mettant en scène des dizaines de jeunes vêtus de blanc courant à travers champs et forêts. « La diffusion d’Arte a repris à l’antenne : les coureurs en blanc ont eu trop chaud », a écrit humoristiquement la chaîne sur sa page Facebook.

Panne d’électricité à l’hôpital de Mulhouse. – Un début d’incendie au centre hospitalier de Mulhouse, dû à la surchauffe d’un transformateur électrique, a entraîné hier vers 15 h 45 une panne d’électricité dans l’établissement de santé. Si « le feu a été rapidement maîtrisé par les pompiers », selon Danielle Portal, la directrice du centre hospitalier, quelque 400 personnes ont été privées de climatisation ou de télévision. Des batteries de secours ont été mises en fonctionnement pour les cas les plus lourds. Il a fallu procéder à l’évacuation des patients des urgences. Les nouveaux arrivants n’ont pas pu être pris en charge et ont donc été dirigés sur la clinique du Diaconat Fonderie. L’électricité n’a été rétablie qu’à 20 h hier soir. L’hôpital pouvait fonctionner à nouveau normalement.

Pollution à l’ozone. – Les plans ozone de Colmar, Mulhouse et Strasbourg sont reconduits aujourd’hui, la concentration de ce composé dans l’atmosphère étant toujours élevée. Certains tarifs de transport en commun sont ainsi réduits. Il est recommandé aux personnes sensibles (jeunes enfants, femmes enceintes, personnes âgées, etc.) de limiter les activités physiques.

S’hydrater pour éviter le malaise. – « Il faut boire toutes les 15 minutes, si on est exposé à la chaleur », préconise le docteur Claude Arnold. « J’ai eu une patiente qui a fait un malaise en faisant ses courses, elle portait des choses lourdes, elle a oublié de s’hydrater ; une déshydratation peut arriver très vite », précise le généraliste.

Fréquentation en hausse aux urgences. – Aux hôpitaux universitaires de Strasbourg, la fréquentation du service des urgences a augmenté de 5 % ces derniers jours. « On a surtout beaucoup d’hospitalisations de personnes de plus de 75 ans, qui sont très fatiguées par la chaleur », précise Pascal Bilbaut, chef de service aux urgences adultes. « Sur ces personnes âgées, la moitié développent une insuffisance des voix respiratoires (angine, bronchite, etc.) ou des épisodes de diarrhée, ce qui aggrave la déshydratation ». Aux urgences, les équipes ont donc été renforcées, « mais si ça continue comme ça, on aura du mal à faire face », craint le praticien. « L’incertitude, c’est ce week-end avec le comportement de nos concitoyens aux abords des lacs et plans d’eau », pense Pascal Bilbaut.

Les tramways et les bus souffrent. – Les bus et les tramways de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) ont été mis à rude épreuve hier, comme d’ailleurs depuis le début de la semaine en raison de la chaleur. Des retards sur tout le réseau ont été enregistrés sur la journée d’hier. Pour les tramways, un dysfonctionnement sur le système d’aiguillage automatisé a perturbé le trafic. Conséquence, la régulation de la circulation a dû se faire rame par rame, et de manière manuelle pour éviter tout risque de collision. Par ailleurs, la chaleur a endommagé les batteries des bus, en surcharge à cause de la climatisation, de même que les moteurs et les freins du tramway. Certains véhicules ont dû rentrer au dépôt pour se mettre au frais. Afin de limiter les désagréments pour les usagers, la CTS avait prévu des rames et des bus de remplacement, qui ont pris le relais de ceux en surchauffe.
DNA
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Mer 15 Juil - 17:45

Canicule : l'Alsace en vigilance jaune depuis 16h
Météo France vient d'annoncer une vague de chaleur dans les jours à venir et place les départements alsaciens en vigilance "jaune" à compter d'aujourd'hui 16h, a-t-on appris via les communiqués des préfectures du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

Les températures pourraient atteindre de 34 à 38° le jour et de 18 à 22 ° la nuit, vendredi étant la journée la plus chaude. Le point culminant des températures devrait être atteint demain dans le Haut-Rhin avec des maximales entre 35 et 38 degrés.

Les températures devraient baisser un peu ce week-end, à la faveur d'une évolution orageuse, avant une nouvelle vague de chaleur attendue pour la semaine prochaine.

Les préfectures rappellent les mesures de sécurité à adopter pour se protéger : maintenir un logement frais, éviter de sortir aux heures les plus chaudes, s'hydrater.

Dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Jeu 6 Aoû - 18:04

L'Alsace en vigilance jaune, en raison de la vague de chaleur
Les deux départements alsaciens sont en vigilance jaune à partir de 16h en raison de la vague de chaleur.


Météo-France annonce une nouvelle vague de chaleur et place le département du Bas-Rhin en vigilance jaune à compter du jeudi 6 août à 16h00, indique la préfecture du Bas-Rhin. Un message similaire est transmis par la préfecture du Haut-Rhin.

Les températures pourraient atteindre de 34 à 37° le jour et de 19 à 23 ° la nuit, annoncent les deux préfectures dans leur communiqué.

L'ensemble des services sanitaires du département est mobilisé, précise encore la préfecture du Bas-Rhin.

Les services de l'Etat rappellent également les recommandations sanitaires à suivre pour se protéger et lutter contre les excès de chaleur :
Si vous avez dans votre entourage des personnes âgées, souffrant de maladies chroniques ou isolées, prenez de leurs nouvelles ou rendez leur visite deux fois par jour.

- Accompagnez-les dans un endroit frais

- Si vous avez besoin d’aide, appelez la mairie

- Pendant la journée, fermez volets, rideaux et fenêtres. Aérez la nuit

- Utilisez ventilateur et /ou climatisation si vous en disposez

- Sinon essayez de vous rendre dans un endroit frais ou climatisé (grandes surfaces, cinémas....) trois heures par jour
- Rafraîchissez-vous plusieurs fois par jour au moyen d’un brumisateur, d’un gant de toilette, ou en prenant des douches ou des bains

- Buvez au mois 1,5 litres d’eau par jour, sans attendre la soif

- Continuez à manger normalement

- Ne sortez pas aux heures les plus chaudes

- Si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements légers

- Limitez les activités physiques

- En cas de malaise ou de troubles du comportement, appelez un médecin
Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, n'hésitez pas à demander de l'aide.


Petit mémo des signes d’alerte de déshydratation chez la personne âgée
• Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.

• Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.

• Nausées, vomissements, diarrhée, soif.

• Crampes musculaires.

• Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).

• Agitation nocturne inhabituelle.
Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) sont aussi exposés au risque de déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température.
Pour y remédier, ils doivent boire abondamment surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera éliminé).

Dans tous les cas, il convient d’éviter les efforts physiques intenses, de rester le moins possible exposé à la chaleur, de ne pas rester en plein soleil et de préserver l’intérieur de sa maison de la chaleur.


Pour toute information complémentaire :

Site du ministère chargé de la Santé : www.sante.gouv.fr dossier «canicule et fortes chaleurs»

Site de Météo France : www.meteofrance.com

Site de l’Institut national de prévention et de d’éducation pour la santé : www.inpes.sante.fr

Numéro vert : 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe en France)

DNA
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Sam 8 Aoû - 14:30

Cette nuit vers les minuits grosse rafale de vent, suivit d'un mini-orage, même les plus gros pots de fleurs il me les a soufflés.

Gros orage a Dorli depuis 14h20
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Dim 9 Aoû - 21:24

Gros orage en ce moment sur Dorli.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Lun 10 Aoû - 19:39

Le verglas d'été fait trois blessés dans le Jura
Le site du Progrès rapporte que le verglas d'été a fait trois blessés ce dimanche 9 août dans la région de Dole (Jura). Le verglas a provoqué une collision entre deux voitures, l'une ayant percuté l'autre qui arrivait en face.

Le verglas n'est pas réservé uniquement à l'hiver. Le phénomène se produit lorsqu'il pleut après une période de fortes chaleurs. C'est en réalité "dû à une accumulation d'huiles, de carburants et de gommes de pneumatiques sur la chaussée", comme l'explique le site de lachainemeteo.com. Le site précise que le verglas d'été peut être tout aussi violent : "le dérapage peut s'avérer aussi violent que sur une route verglacée, d'autant plus qu'on ne s'y attend pas".

http://www.leprogres.fr/jura/2015/08/09/trois-blesses-dans-une-collision-frontale-au-nord-de-dole

http://actualite.lachainemeteo.com/actualite-meteo/2014-08-01-16h32/routes---attention-au-verglas-d-ete---25817.php
Alsace
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Jeu 15 Oct - 19:17

Vague de froid et premières neiges

Les premiers flocons de l’hiver sont tombés ce jeudi sur les hauteurs du Morvan, ici au Haut-Folin.
Cet après-midi, le mercure a affiché des valeurs dignes d'une fin novembre voire début décembre localement sur le Nord-Est et le Centre-Est.
L'air froid, en provenance de l'est du continent, s'est désormais bien installé sur l'Hexagone, avec à la clef des gelées matinales et des températures maximales particulièrement basses sur de nombreuses régions, en particulier le Loir-et-Cher, l'Oise, la Creuse et la Nièvre.

Ce jeudi matin, les premiers claquements de dents ont été entendus en Aquitaine, (-1,2 °C à Mont-de-Marsan, -2,1 °C à Rion-des-Landes) ou dans les Pyrénées-Atlantiques (-2,8 °C à Oloron) selon Météo France. Cet après-midi, le mercure s'est montré encore moins généreux, avec des valeurs dignes d'une fin novembre voire début décembre localement sur le Nord-Est et le Centre-Est : en moyenne, 10°C en-dessous des normales de saison.
Flocons dès 500 mètres d'altitude

Sur le Morvan et ses contreforts jusque dans le bassin creusotin, les premiers flocons sont même tombés dès 500 mètres. Le massif central et le Jura ont accueilli des précipitations neigeuses dès 600 mètres, les Vosges et les Alpes du Nord dès 800 mètres.

Il va donc falloir ressortir la petite (grosse) laine, y compris pour ce week-end : les après-midi devraient être à peine plus cléments les 16, 17 et 18 octobre. Seules la Corse et la Provence seront globalement épargnées.
DNA

avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Dim 8 Nov - 20:08

Record absolu de douceur sur l’Alsace pour un mois de novembre

Le soleil a brillé au plus fort de la journée d'aujourd'hui à Colmar ce qui, combiné au vent du sud, a fait grimper le thermomètre jusqu’à un niveau jamais vu durant un mois de novembre : 24° soit plus de 15° au-dessus des normales mensuelles calculées par Météo France. Le record de 21,8°C datant du 3 novembre 1970 a été littéralement pulvérisé.

Ce même record absolu de douceur a également été battu à Bâle-Mulhouse où le mercure a affiché 23,4° cet après-midi.

Un ensoleillement plus faible a en revanche empêché l’inscription d’une nouvelle valeur record à Strasbourg Entzheim: quoique remarquables, les 21,1°C mesurés à 15 h sont encore à un degré du record inscrit dans les annales de Météo France depuis le 18 novembre 1926.
Dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Ven 20 Nov - 17:19

Communiqué de la préfecture du Bas-Rhin Risque de routes glissantes dimanche matin

En raison du refroidissement prévu ce week-end par Météo-France, les routes pourraient se révéler glissantes par endroit dimanche matin, a-t-on appris cet après-midi dans un communiqué de presse de la préfecture du Bas-Rhin.

Météo-France prévoit les premières gelées en plaine dans la nuit de samedi à dimanche et l'apparition des premiers flocons de neige en plaine. Ces gelées, qui interviendront sur des sols mouillés, pourraient générer des routes glissantes par endroit dimanche matin, précise le communiqué.

La préfecture recommande la plus grande prudence lors des déplacements.

Dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Sam 19 Déc - 5:42

17,6 °C à Colmar, 15,4 °C à Strasbourg : c’est sûr, il n’y aura pas de neige à Noël

À Strasbourg, on profite des terrasses au pied du grand sapin.
Les records de hauteur du thermomètre ne sont pas battus, mais la douceur prolongée est rarissime pour un mois de décembre. Et celui-ci, pour conclure une année très chaude sur tout le globe, devrait être l’un des plus doux depuis au moins un siècle en Alsace.

En t-shirt sur les marchés de Noël ? On n’en est pas loin. La journée de jeudi a enregistré des températures d’une douceur digne d’une mi-octobre.

Les records ne sont pas battus : les 17,6 °C mesurés à Colmar jeudi sont encore loin du record des 20,3 °C du 16 décembre 1989. Idem pour les 15,4 °C relevés à Strasbourg le même jour qui restent inférieurs au record établi le 19 décembre 1965 avec 18,3 °C, note Stéphane Nedeljkovitch de MeteoNews. « Mais ces records étaient des épisodes ponctuels », comme des sautes d’humeur du thermomètre dans des mois de décembre « normaux ». Or ce n’est pas le cas ici : ce mois de décembre est exceptionnellement doux depuis qu’il a commencé. « C’est un phénomène très rare. Ça va être l’un des mois de décembre les plus doux depuis au moins un siècle », observe le prévisionniste.
Un anticyclone confortablement installé

À Strasbourg, la température moyenne depuis le début du mois est de 10,7 °C, et elle est de 10,3 °C à Mulhouse (où il faisait 15,7 °C jeudi), relève encore Stéphane Nedeljkovitch.

Et c’est bien au-dessus des fameuses normales saisonnières, qui tournent autour de 4 °C dans la plaine d’Alsace un mois de décembre normal.

La raison, c’est un anticyclone, confortablement installé depuis le début du mois, « qui fait tourner des vents dans le sens des aiguilles d’une montre et nous envoie depuis le début du mois des flux de Sud, alors que normalement nous devrions avoir des perturbations qui viennent de l’Atlantique », poursuit Stéphane Nedeljkovitch. C’est la raison pour laquelle ce mois de décembre a été très peu pluvieux (9 mm à Strasbourg). Pour la neige, vu les températures, c’était de toute façon loupé.

Et même en altitude, où il ne fait pas non plus assez froid (3 °C à 1 500 m pendant les pluies prévues lundi), on n’en verra pas tomber avant au moins une dizaine de jours – difficile de prévoir de façon fiable au-delà.

Il n’y aura donc pas de neige à Noël. Tous au balcon !
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Mar 8 Mar - 5:29

La circulation a été coupée sur l’A4
Il a tant et si bien neigé, en Moselle, hier, que la SANEF a dû procéder – mesure rarissime – à la fermeture de l’autoroute A4.


Les conducteurs qui circulaient sur l’autoroute A4, hier, ont subi quelques difficultés. Les importantes chutes de neige qu’a connues la Moselle ont obligé la SANEF, la société qui gère les autoroutes du nord-est de la France, à interrompre la circulation dans les deux sens : Strasbourg-Paris et Paris-Strasbourg. Il était environ 11 h 30 lorsque cette mesure a été prise, entre Freyming et Farébersviller, puis entre les péages de Saint-Avold et Loupershouse.

Si la circulation a été rétablie vers 13 h 30 dans le sens Paris-Strasbourg, le trafic a pu redémarrer seulement vers 15 h 15 dans l’autre sens, avant un retour à la normale vers 17 h 15. La société gestionnaire de l’autoroute a envoyé de nombreux véhicules de déneigement (saleuses, chasse-neige). Plusieurs automobilistes se sont retrouvés dans de très importants bouchons. Ils ont relaté leurs désagréments sur les réseaux sociaux (Twitter).

Le centre de Saint-Avold a ainsi été paralysé pendant une heure à cause d’un camion en portefeuille.


Trains retardés et route bloquée entre Sarreguemines et Forbach

Le trafic SNCF a été arrêté pendant une heure après la rupture d’un câble d’alimentation électrique du côté d’Ars-sur-Moselle. Un train reliant Nancy à Metz s’est retrouvé à l’arrêt en pleine voie. Les passagers ont été pris en charge en gare d’Ancy-sur-Moselle. Au total, vingt-quatre trains ont subi des retards. « Des équipes étaient présentes à l’arrivée des trains retardés pour offrir du café et des croissants aux passagers », relate la direction régionale.

La préfecture a dénombré des kilomètres de ralentissements ou de voies coupées dans la zone forbachoise. La voie rapide reliant Sarreguemines à Forbach a été bloquée à hauteur de Bousbach. Ces difficultés se sont étirées une bonne partie de la journée puisque les autorités annonçaient encore, vers 17 h 30, des « conditions de circulation délicates » sur l’A320, dans le sens Freyming-Merlebach-Forbach à hauteur de la Brême d’Or.
22 interventions

Les pompiers mosellans sont sortis vingt-deux fois pour des interventions liées aux précipitations : accidents de la circulation, chutes au sol ou câbles électriques au sol. « Il n’y a pas eu de situations particulières », relativise le SDIS.

La vague de froid annoncée pour la nuit dernière et ce matin est une autre source d’inquiétude. Le verglas pourrait sévir. Mais hier soir, au-delà des appels à la vigilance, aucune restriction de circulation n’était envisagée par les services de l’État. Prudence donc ce matin pour les automobilistes qui devraient emprunter l’autoroute A4 vers Paris en provenance d’Alsace.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Jeu 17 Mar - 21:39

Record de chaleur en février, une première depuis 1880

Cela se confirme : l’hiver qui s’achève aura été le plus chaud de notre histoire. Les relevés de l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) diffusés hier confirment à leur tour que le mois dernier a été le mois de février le plus chaud dans le monde jamais enregistré depuis le début des relevés de température en 1880.
La température moyenne à la surface des terres et des océans a atteint 12,1 degrés Celsius, la plus élevée pour un mois de février depuis 1880, dépassant de 1,2°C la moyenne du XXe siècle.

Juillet 2015 conserve le record absolu

Les météorologues notent qu’il s’agit même de la plus importante anomalie par rapport à la moyenne des 1646 mois mesurés depuis la fin du XIXe siècle, dépassant la variation record de 0,9°C de décembre 2015.
Juillet 2015 conserve quant à lui son record absolu du mois le plus chaud jamais enregistré sur la planète, avec une température moyenne de 15,8°C.

Le réchauffement planétaire s'accélère

Ces derniers pics de chaleur illustrent la poursuite de l’accélération du réchauffement planétaire. Le mercure a ainsi battu, et de loin, un nouveau record pour l’année 2015, surpassant celui de 2014, un phénomène que la plupart des climatologues attribuent à l’accumulation dans l’atmosphère des gaz à effet de serre provenant de la combustion du pétrole et du charbon.
Autre conséquence de cette évolution climatique, la NOAA a également indiqué hier que l’étendue des glaces dans l’océan arctique était inhabituellement réduite avec une superficie moyenne 1,16 million de kilomètres carré, soit 7,54 % en-dessous de la moyenne de 1981 à 2010.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Sam 28 Mai - 19:16

Allemagne: la foudre frappe un terrain de foot, 35 blessés dont 3 graves
La foudre a fait 35 blessés en marge d'un match de foot entre enfants en Allemagne.
La foudre s'est abattue samedi sur un terrain de foot de l'ouest de l'Allemagne à l'issue d'un match entre enfants, faisant 35 blessés, dont trois blessés graves parmi les adultes présents, rapporte l'agence allemande DPA. L'accident est survenu à Hoppstädten, dans l'Etat fédéral de Rhénanie-Palatinat, selon DPA, qui cite la police. La foudre a notamment frappé l'arbitre du match, transporté d'urgence à l'hôpital.
Les 32 autres personnes, dont 30 enfants âgés de neuf à onze ans et deux adultes, sont légèrement blessés et ont été transportés à l'hôpital pour contrôle. «D'après les témoins, il n'y avait ni pluie ni ciel sombre» au moment où la foudre est tombée, a indiqué un porte-parole de la police à la DPA.
equipe
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Sam 28 Mai - 19:19

Orages: le Bas-Rhin en vigilance jaune
En raison du risque d’orages, à partir de cette après-midi et jusqu’à demain, Météo-France a placé le département du Bas-Rhin en vigilance jaune avec situation météo à surveiller.

De violents orages sont annoncés dans le Bas-Rhin vient d’annoncer la préfecture.

En raison du risque d’orages prévu sur le département à compter de cette après-midi et jusqu’à demain, Météo-France a placé le département du Bas-Rhin en vigilance jaune avec situation météo à surveiller.

Localement, ces orages pourront être violents, accompagnés de fortes précipitations, voire de grêle et de rafales de vent pouvant aller de 60 à 80 km/heure.

Cette perturbation météorologique engendre les risques suivants :

- L’épisode d’orages annoncé est susceptible de provoquer localement des dégâts importants ;

- Des dégâts sont notamment à craindre sur l’habitat léger et les installations provisoires ;

- Des inondations de caves et de points bas peuvent se produire très brusquement ;

- Les réseaux d’assainissement peuvent déborder ;

- Des départs de feux peuvent être enregistrés en forêt à la suite d’impacts de foudre non accompagnés de précipitations.

Pour votre sécurité, la préfecture du Bas-Rhin vous adresse les consignes suivantes :

- À l’approche d’un orage, prenez les précautions d’usage pour mettre à l’abri les objets sensibles au vent ;

- Ne vous abritez pas sous les arbres ;

- Évitez les promenades en forêts et les sorties en montagne ;

- Évitez d’utiliser le téléphone et les appareils électriques ;

- Signalez sans attendre aux sapeurs pompiers les départs de feux dont vous pourriez être le témoin ;

- Les organisateurs de spectacles sous chapiteaux ou en plein air doivent faire preuve d’une vigilance accrue.
dna
.
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Lun 30 Mai - 16:09

Intempéries - Maisons inondées et coulées de boue Week-end d’orages


Les violents orages qui se sont abattus ce week-end ont mobilisé dans certains secteurs pompiers et habitants pour dégager des routes encombrées de boue ou de branches, vider des caves et nettoyer les dégâts.
Les intempéries ont créé leur lot de dégâts matériels en Alsace, surtout au nord de Strasbourg, dans le secteur de Wasselonne et dans le Kochersberg.
L’épisode orageux a débuté samedi soir sur l’ensemble de la région mais avec plus de violence dans le Bas-Rhin où la grêle s’en est mêlée : des coulées de boues ont été signalées à Bietlenheim, le terrain de jeu du gymnase de Truchtersheim a été rendu impraticable par une inondation juste avant le début d’un match de handball…
Les pluies du week-end ont par ailleurs inondé bon nombre de champs, ravivant les inquiétudes des agriculteurs.
Et sur des terres déjà gorgées d’eau, hier en fin d’après-midi, de nouveaux et très pluvieux orages ont accentué les dégâts dans un secteur situé entre Wasselonne, Saverne et le Kochersberg.

Les pompiers et les habitants sur le pont


Un restaurant situé au rond-point entre Willgottheim et Landersheim a été complètement inondé par la boue provenant des champs. Le rond-point encombré d’eau a été inaccessible aux véhicules pendant quelque temps.
Plusieurs maisons ont été touchées par les boues à proximité, à Woellenheim ou Zehnacker. À Hohengoeft, des habitants sont sortis pour balayer la route jonchée de boue et de gravats, et pour dégager l’eau dans les caves.
Même situation à Rangen, où de nombreux habitants étaient à pied d’œuvre hier soir pour dégager les maisons et les routes.
Un ancien du village, qui fait lui-même ses mesures de pluviométrie, a expliqué qu’« il a beaucoup plu samedi soir, 32mm, et aujourd’hui il y a eu 30mm de plus. Toute cette eau n’a pas pu être absorbée par la terre. »

Wasselonne touchée deux fois

Les habitants de ces communes qui ont été interrogés sont unanimes : ils n’ont jamais vu un tel déferlement. Par endroits, de 30 à 50 mm d’eau sont tombés, parfois pendant plus d’une heure sans arrêt.
Au moins trois maisons de la rue du Heylenbach, à Wasselonne, ont été en partie inondées dans leurs parties habitées par une forte coulée de boue consécutive à l’orage qui a frappé le secteur en milieu d’après-midi. Si les dégâts les plus importants sont concentrés dans cette rue, deux autres voies, la rue des Jasmins et celle de Cosswiller, ont également été impactées par ces coulées. De nombreuses caves étaient inondées. Quelque 25 pompiers de tout le secteur étaient mobilisés pour venir en aide aux habitants et faciliter l’écoulement des eaux. Samedi, plusieurs maisons avaient déjà connu des inondations de caves lors d’un précédent orage.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Mar 31 Mai - 5:23

Allemagne - Intempéries

Des passants regardent médusés une rue complètement endommagée après les intempéries de dimanche, à Braunsbach, dans le sud du pays.Quatre morts dans des inondations


Quatre personnes sont décédées et une dizaine d’autres ont été blessées dans le sud du pays et notamment chez nos voisins du Bade-Wurtemberg à cause des pluies diluviennes.
Les autorités allemandes ont annoncé hier la mort de quatre personnes en raison des inondations torrentielles dans le Bade-Wurtemberg.
Un pompier volontaire a perdu la vie à Schwäbisch Gmünd, une ville située à 50 km à l’est de Stuttgart, en tentant de porter secours à un homme qui s’est noyé dans un passage souterrain ferroviaire inondé. Une unité spéciale de la police a retrouvé les deux corps hier.
Un peu plus au nord, à Weissbach, près de Heilbronn, un homme de 60 ans est mort noyé dans un garage souterrain envahi par les eaux. Dimanche soir toujours, une adolescente de 13 ans, qui s’était réfugiée sous un pont ferroviaire, a été percutée par un train et tuée sur la ligne entre Schorndorf et Urbach (à une trentaine de km à l’est de Stuttgart). Un garçon de 12 ans qui l’accompagnait est sorti indemne mais a dû être pris en charge par une équipe de psychologues.
Le ministère régional du Bade-Wurtemberg faisait état hier d’une dizaine de blessés.
Ces orages et pluies diluviennes dimanche soir et dans la nuit de dimanche à lundi ont également provoqué d’importants dégâts dans ce Land voisin de l’Alsace. Plusieurs personnes coincées dans leurs véhicules complètement sous les eaux ont dû être secourues.
À Braunsbach (situé à 10 km de Schwäbisch Hall), deux rivières sont sorties de leurs lits, entraînant des inondations qui ont détruit une maison et endommagé plusieurs autres.

2 200 interventions

Des vidéos amateurs ont montré des images de voitures emportées par les eaux et terminant leurs parcours dans des vitrines de magasin ou encastrées les unes dans les autres.
Selon Michel Knaus, l’un des responsables de la circonscription de Schwäbisch Hall, la quantité d’eau tombée au cours des dernières heures a été équivalente aux pluies de plusieurs mois.
En tout, ce sont quelque 7 000 pompiers, policiers et employés d’organisations de secours qui ont été déployés dans la région. Le ministère régional a fait état de 2 200 interventions.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  67120 le Jeu 2 Juin - 13:43

Inondations: près de 25 000 foyers privés d'électricité

Le point sur la situation à midi
- Seul le département de Seine-et-Marne se trouve toujours en alerte rouge inondation. Le Loiret est repassé en vigilance orange avec l'Essonne, le Cher, le Loir-et-Cher, l'Indre, l'Indre-et-Loire.
- La pluie continue de tomber sur les secteurs concernés et la Seine commence à déborder à certains endroits.
- Ce matin, Manuel Valls a annoncé la mise en place d'un fonds de soutien exceptionnel destiné aux collectivités victimes des intempéries.
- L'évacuation de 5000 personnes est en cours en Essonne, notamment à Longjumeau et Viry-Châtillon. Un camping de Seine-et-Marne a lui été évacué en urgence dans la nuit.
- La décrue a commencé à Nemours (Seine-et-Marne), où près de 4000 personnes ont été évacuées mercredi.
- Près de 25 000 foyers étaient toujours privés de courant à cause des intempéries.
- Le décès d'une octogénaire, retrouvée mercredi dans son pavillon inondé ) Souppes-sur-Loing (Seine-et-Marne) n'est en fait pas lié à la crue, selon le préfet.

Après plusieurs jours de crues exceptionnelles, la situation reste tendue ce jeudi, en particulier en Seine-et-Marne et désormais dans l’Essonne, et de nouvelles pluies étaient attendues, suscitant l’inquiétude.
Seul le département de Seine-et-Marne se trouve toujours en alerte rouge inondations. Le Loiret, lui, est repassé en vigilance orange au même titre que l'Essonne, le Cher, le Loir-et-Cher, l'Indre et l'Indre-et-Loire.
Météo France a levé sa vigilance orange pour la Meurthe-et-Moselle, la Meuse et la Moselle.

Évacuations à Longjumeau

Dans l’Essonne, dans le sud de l’Ile-de-France, la situation est «aiguë» en particulier à Longjumeau, «avec sans doute près de 2 000 personnes qui devraient être évacuées», a souligné le Premier ministre Manuel Valls en se rendant au centre de gestion de crise à Paris.
Le centre-ville de Longjumeau, commune de 22 000 habitants, est totalement inondé et «l’eau atteint par endroits plus de 1,30 m voire 1,50 m», a la maire Sandrine Gelot (LR).

Corbeil-Essonnes "se prépare au choc"

A une vingtaine de kilomètres au sud, Corbeil-Essonnes, où la rivière Essonne se jette dans la Seine, «se prépare au choc» pour la nuit de jeudi à vendredi, car «la vague qui est en bas de l’Essonne remonte», a déclaré le maire Jean-Pierre Bechter (LR).
Au total, depuis dimanche et le début de l’épisode pluvieux, les secours ont effectué plus de 10 000 interventions, et évacué plus de 5 000 personnes. En Seine-et-Marne, le corps d’une femme de 86 ans a été découvert dans son pavillon inondé. L’enquête devra déterminer les causes du décès.

Valls appelle à la solidarité

«Quand vous voyez des personnes âgées, des familles, des enfants qui sont évacuées par barques, tout cela c’est une déchirure», a commenté le Premier ministre, appelant à faire preuve de «solidarité».
Manuel Valls s’est ensuite rendu à Nemours (Seine-et-Marne), qui s’est retrouvé mercredi coupé en deux par les eaux, l’eau dépassant même les niveaux atteints lors de la crue historique de 1910 (4,25 m). Trois mille personnes y ont été évacuées vers des centres d’hébergement.

Perturbations dans les transports

En Ile-de-France, les inondations ont causé des perturbations dans les transports, déjà affectés par une grève contre la loi Travail. Aucun train Transilien, intercités ou TER ne circulait ainsi entre Paris-Montparnasse et Versailles-Chantiers, la SNCF espérant «un retour à la normale» d’ici lundi.
Dans le Loiret voisin, il est tombé l’équivalent d’un mois et demi de précipitations en trois jours. La circulation aux abords d’Orléans était toujours «impossible» jeudi matin selon Bison futé, en raison des inondations.

Dans le Loir-et-Cher, mieux vaut rester chez soi

Dans le Loir-et-Cher, le château de Chambord avait les pieds dans l’eau tandis que les élèves des écoles, collèges et lycées du département seront dispensés de cours jeudi. Le préfet a conseillé aux habitants de rester chez eux.
A Paris, une partie des voies sur berges a été fermée. La Seine frôlait les 5 mètres jeudi matin, remontant sur les jambes du zouave du pont de l’Alma, célèbre statue qui sert de repère aux Parisiens. Lors de la crue historique de 1910, il avait eu de l’eau jusqu’aux épaules (8,62 m).

Un pic de la Seine ce week-end ?

La Seine va continuer à monter et pourrait atteindre le week-end prochain dans la capitale un pic, entre 5,10 et 5,70 mètres, une situation qui «nécessite une vigilance particulière», a prévenu la mairie.
Les intempéries touchent également le nord de l’Autriche et l’Allemagne, où quatre personnes ont été retrouvées mortes mercredi.

24 400 foyers sans électricité
24 400 foyers se trouvaient privés de courant à 11h30 dans le Centre et l’Ile-de-France en raisons des inondations, a déclaré ce jeudi  une porte-parole d’Enedis (ex-ERDF), le gestionnaire du réseau français de distribution d’électricité.
En région parisienne, la Seine-et-Marne est le département le plus touché avec 9 300 foyers concernés. 5 100 habitations étaient sans électricité en Essonne, et 1 600 dans les Yvelines.
8 400 foyers sont sans courant dans le Centre.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 2716
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 70
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: meteo

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum