Ludovic Ajorque

Aller en bas

Ludovic Ajorque

Message  67120 le Mar 5 Juin - 5:46


Ludovic Ajorque au Racing, c'est fait !
L'attaquant du Clermont Foot Ludovic Ajorque (24 ans, 1,96 m, 92 kg) a paraphé aujourd'hui un contrat de 4 ans avec le Racing Club de Strasbourg Alsace, a fait savoir le club dans un communiqué.
Le successeur désigné de Jérémy Blayac, qui vient pour sa part de s'engager au GFC Ajaccio, a inscrit 14 buts en L2 la saison dernière.
« C’est un garçon humble et travailleur, qui a progressé au fil des saisons, notamment dans son jeu dos au but et dans ses appels en profondeur, indique Loïc Désiré, le responsable de la cellule recrutement du RCSA. Au Racing, il franchira encore des étapes. Il possède vraiment un très bon pied gauche et le public de la Meinau va adorer son tempérament de combattant » !
Ludovic Ajorque découvrira la Ligue 1 avec Strasbourg. Le montant du transfert n'a pas été révélé, mais est de l'ordre du million d'euros. Cette signature précède de quelques heures celle de Stefan Mitrovic, attendu dans la journée de mardi. Le défenseur international serbe, la Gantoise et le club strasbourgeois sont tombés d'accord pour un transfert, le dossier n'ayant pas été bouclé lundi pour des détails administratifs.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4383
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ludovic Ajorque

Message  67120 le Ven 29 Juin - 6:32

À la rencontre de Ludovic Ajorque, nouvel attaquant du Racing
Prêt à « croquer la pomme »

Seul attaquant recruté par le Racing pour l’instant, l’ex-buteur de Clermont va découvrir la Ligue 1 à 24 ans. Il entend mordre à pleines dents dedans, sans se mettre de pression inutile.
 À l’évidence , il aime rire de bon cœur. Et pas seulement parce que ses vacances annuelles sur son île, dans sa famille, lui ont fait le plus grand bien. « Comme toujours ! » Sous le ciel ensoleillé de la Meinau, le Réunionnais Ludovic Ajorque, l’une des quatre recrues estivales du Racing, a la banane.

Avant la reprise de l’entraînement mercredi matin, l’ancien attaquant de Clermont, auteur de 14 buts en Ligue 2 la saison passée, a tenu à venir prendre la température de son nouvel environnement.

« Je suis arrivé dimanche pour découvrir l’endroit que je ne connaissais pas du tout. Bon, pour l’instant, j’ai découvert le centre de formation (où il est hébergé en attendant de trouver un logement, ndlr) , s’esclaffe-t-il. J’ai visité les installations. Je suis allé une fois en ville. La Petite France, la Cathédrale, c’est tout ce que je connais… »

Il connaît aussi la Meinau. Et pour cause ! Lors de ses deux seuls passages, il y a fait bien des misères à un Racing auquel il a lié son destin début juin jusqu’en 2022. Le 22 avril 2016 en National, il y a égalisé à la 84e pour Luçon où Angers l’avait prêté (1-1). Puis le 24 février 2017 en Ligue 2, il y a distillé deux passes décisives – deux déviations de la tête – à son comparse de l’attaque clermontoise Rémy Dugimont (0-2). « De bons souvenirs ! »

Ces souvenirs ont en partie guidé sa décision de rejoindre le Racing, tout comme le standing de son nouveau club et la perspective d’évoluer dans l’élite hexagonale. « Depuis tout petit, j’ai ce rêve de jouer en Ligue 1. Je vais croquer la pomme à pleines dents. Comme tous les autres joueurs, il va falloir me bagarrer pour avoir ma place. Je suis venu ici pour ça. C’était le cas aussi quand j’ai découvert la Ligue 2 à Clermont », pointe-t-il.

« C’est ce challenge-là qui m’attire. Je découvre la Ligue 1, mes nouveaux coéquipiers. Je suis content d’être ici. C’est ça, mon impression du moment, poursuit Ludovic Ajorque. Strasbourg est un grand club, reconnu pour la ferveur de son public. Je l’ai vu lorsque j’ai joué deux fois ici. Même si c’était en National et en Ligue 2, c’était assez chaud. »
« Je vais encore apprendre ici »

Pour l’heure, l’avant-centre n’éprouve pas le sentiment d’avoir basculé dans un autre monde. Peut-être dans un mois et demi lorsque débutera le championnat. « Ça vit bien ici comme ça vivait bien à Clermont. Après, ça changera peut-être sur le terrain. Ce sera peut-être plus dur, plus compliqué. On verra le moment venu. »

À 24 ans, le grand attaquant (1,96 m) avoue « ne pas avoir de pression », mais une ambition au service de laquelle il mettra son jeu tout en fixation : « Jouer le plus possible, aider l’équipe et être décisif. À moi de prouver que je peux jouer. J’aime bien aider l’équipe, dans les remises, le jeu et la construction, mais j’aime marquer aussi parce que je suis attaquant. Je dois m’améliorer de la tête. Je vais encore apprendre ici. »

Au sein d’un compartiment offensif sensiblement renouvelé – départs de Stéphane Bahoken, Jérémy Blayac et Martin Terrier – et appelé à être renforcé, l’enfant de Saint-Joseph a la carrure pour s’imposer. À lui de démontrer qu’il en a aussi les épaules.

Tchamba a été opéré. Duplexe Tchamba, qui a multiplié les blessures depuis son arrivée au Racing en mars 2017, fait partie des six joueurs qui bénéficient d’un programme de reprise individualisé et ne débuteront pas la préparation estivale avec leurs coéquipiers. Le jeune défenseur camerounais, qui fêtera ses 20 ans le 10 juillet, s’est en effet fait opérer d’une pubalgie en fin de saison passée et va doucement monter en puissance. « Tout va bien. Je vais courir tout à fait normalement avec le groupe, mais le “doc” estime qu’il est préférable de patienter deux ou trois semaines avant de reprendre l’entraînement collectif. Je dois d’abord faire du renforcement musculaire. »
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4383
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ludovic Ajorque

Message  67120 Aujourd'hui à 6:05

Ajorque forfait contre Saint-Étienne
Blessé à l’épaule gauche avant-hier à Bordeaux, Ludovic Ajorque ne jouera pas, sauf miracle, dimanche (15h) contre l’AS Saint-Étienne. L’avant-centre strasbourgeois, lourdement retombé au sol après un duel aérien correct avec le défenseur girondin Jules Koundé, avait quitté le stade Atlantique le bras gauche en écharpe. De retour à Strasbourg, il a commencé à passer hier une batterie d’examens qui ne s’achèvera qu’aujourd’hui. Les premières constatations semblent plutôt rassurantes, mais l’ancien Clermontois ne sera pas rétabli pour la première sortie du Racing à la Meinau.
dna
avatar
67120
d'r Kàpallmaischter
d'r Kàpallmaischter

Messages : 4383
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 71
Localisation : la région de Molsheim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ludovic Ajorque

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum